* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

ABBA PÈRE Gary Wilkerson

E001396_MED.gif

Le chapitre six du livre d’Esaïe contient un passage bien connu et glorieux à propos de Jésus :“ Je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple” (Esaïe 6:1). Lorsque j’étais plus jeune, ma vision du Seigneur était qu’Il se trouvait dans un endroit éloigné, loin de moi, une entité à qui je devais m’adresser avec respect, crainte et révérence.

Pourtant, qu’est-ce que notre Dieu saint et élevé a à dire au sujet des petites personnes, pleines d’imperfections et de péchés, qui Le suivent ? Esaïe nous dit : “Car ainsi parle le Très-Haut, dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint : J’habite dans les lieux élevés et dans la sainteté ; Mais je suis avec l’homme contrit et humilié, afin de ranimer les esprits humiliés, afin de ranimer les cœurs contrits” (57:15). Oui, notre Père est saint, majestueux et glorieux – pourtant, Il s’abaisse Lui-même à résider dans nos cœurs humbles et tachés par le péché.

Je pense que tous les enfants connaissent instinctivement la différence entre haïr la religion et aimer Jésus. Un jour, quand ma fille était petite, elle a fait irruption entre les pages du journal que j’étais en train de lire. J’étais fatigué et je l’ai chassée, désirant seulement quelques minutes pour me relaxer avant de travailler sur le message dont j’avais besoin pour le dimanche suivant. Mais elle n’arrêtait pas de revenir, en disant : “Papa, j’ai quelque chose à te dire.” J’ai continué à la chasser, tout en pensant à l’horloge qui égrainait les minutes de mon temps de relaxation. Ces allers et retours ont cessé quand je lui ai finalement dit : “Chérie, qu’est-ce que tu veux me dire ?” Elle m’a répondu : “Je t’aime.”

Elle connaissait la différence entre la religion – mon perfectionnisme en tant que prédicateur – et Jésus qui aime, et elle était en train de me le démontrer. La Parole de Dieu dit clairement qu’Il souhaite que nous L’approchions comme ma fille l’a fait – en appelant simplement notre “Papa”, Abba, qui est tout proche, qui n’est ni distant ni hors de notre atteinte.



30/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 681 autres membres