* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

APPROCHONS-NOUS DU TRÔNE? DE LA GRÂCE ( Paul Calzada )

approchez-vous.jpg

"Approchons-nous donc du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins." (Hébreux 4.16) Tout croyant dans le besoin, que ce besoin soit un matériel, physique, émotionnel, spirituel... recherche le secours de Dieu dans la prière. Ce verset nous parle de cela et nous indique comment être secourus dans nos besoins. La voie qui nous est présentée, la seule par laquelle nous pouvons obtenir le secours, est la grâce de Dieu. Certains imaginent que c’est leur persévérance, leur foi, leurs mérites qui déclenchent le secours divin. Bien sûr, nous devons persévérer dans la prière, (Ephésiens 6.18; 2 Thessaloniciens 1.4 ; Hébreux 6.12)... Bien sûr nous devons avoir la foi pour nous approcher de Dieu (Hébreux 11.6), mais Dieu nous aime, et ayons l’assurance que nous avons toutes choses uniquement par sa grâce. Celui qui demande quelque chose à Dieu en dépendant de sa grâce dit : "Je viens à toi les mains vides, je ne mérite rien, je ne suis pas digne que tu viennes à moi, mais je proclame ton amour et ta grâce sur ma vie." Celui qui prie en comptant sur ses mérites, c’est comme s’il disait: "Je viens à toi avec mes œuvres, mes efforts, mes offrandes, mes mérites, ma persévérance...". La persévérance dans une telle attitude ferme l’accès au trône de la grâce. La persévérance dans l’erreur ne change pas l’erreur en vérité. Dieu hait le légalisme religieux. C’est ce qu’il déclare au peuple d’Israël : "Je hais...vos fêtes, je ne puis sentir vos assemblées... éloigne de moi le bruit de tes cantiques..." (Amos 5.21/24). Son amour n’est pas à vendre. L’exaucement de nos prières n’est pas un prix accordé aux gagnants de la moralité religieuse, ni une récompense pour de grandes réalisations spirituelles, pas plus qu’une faveur aux très, très, spirituels. Dieu déborde d’un amour éternel pour nous ; nous n’avons pas à lutter pour obtenir sa faveur. Le trône de la grâce est ouvert à tous ; aucune culpabilité ne peut nous empêcher de nous en approcher si nous sommes assez humbles pour reconnaître notre péché. Les pénitences sont inutiles pour s’approcher du trône de la grâce, la repentance et l’humilité suffisent. Sur ce trône ne siège pas un despote cruel, mais l’agneau de Dieu crucifié. Il nous invite à recevoir ce dont nous avons besoin, car il en a payé le prix.

Un conseil pour ce jour : Vous avez besoin du secours de Dieu ? Votre vie est secouée par de terribles tempêtes ? Alors attachez-vous à la grâce surabondante qui est en Christ. Remerciez Dieu de vous bénir uniquement en raison de ce qu’il est, et jamais en raison de ce que vous faites ou êtes.



29/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 681 autres membres