* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Retour à la maison ( Graines d'Ensemencement )

 

 


Je me lèverai et m'en irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi; (Luc 15:18)



Il s'en va le fils indocile. Il a brisé le coeur de son père, mais peu lui importe. Il veut vivre sa vie. C'est l'image de l'homme qui, bien que comblé par Dieu, fuit loin de lui.

Où va-t-il ? "Dans un pays éloigné" (Luc 15:13). Que fait-il ? Il vit dans la débauche. Il dépense tout ce qu'il a et ruine son âme. Pour subsister, il accepte de faire les travaux les plus rebutants. Il a faim et personne ne lui donne rien. Les ouvriers de son père ont de la nourriture en abondance et lui, sous ses haillons, est en train de mourir de faim. (Luc 15:13)

Est-ce qu'il est trop tard pour revenir à la maison ? Il réfléchit : Qu'est-ce qu'il va dire ? A-t-il la moindre excuse pour se faire pardonner ? Aucune. Il ne mérite rien. Pourtant, si son père le prenait même comme domestique ! Le voilà qui se lève et qui retourne à la maison.

"Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion ; courant à lui il se jeta à son cou et le couvrit de baisers." (Luc 15:20) Le fils confesse son péché. Pour toute réponse, son père serre dans ses bras ce corps amaigri dans ses pauvres haillons, et dit : Apportez dehors la plus belle robe et mettez-la lui. (Luc 15:22)

Si vous vous êtes éloigné de Dieu, n'attendez plus, revenez. Vous serez reçu comme ce fils.

 


18/02/2018
0 Poster un commentaire

Le remède au découragement ( Oswald Chambers )

 

 


Allons, levez-vous, en marche ! (Matthieu 26:46)



Les disciples s'étaient endormis alors qu'ils auraient dû veiller, et lorsqu'ils s'en rendent compte, le découragement les envahit. Devant ce qui nous semble irréparable, nous cédons au découragement : "C'est fini, disons-nous ; ce n'est plus la peine d'essayer de nouveau." Ce genre de découragement n'a rien d'exceptionnel, il est au contraire extrêmement fréquent. Chaque fois que nous avons laissé échapper une occasion magnifique d'accomplir quelque chose, nous sommes au désespoir. Alors Jésus vient à nous et nous dit, comme à Gethsémani : "Eh ! quoi, vous dormez encore ! cette occasion-là est perdue à jamais, vous n'y pouvez rien. Mais maintenant levez-vous pour saisir l'occasion nouvelle qui s'offre à vous d'agir." Le passé n'est plus, confiez-le à Celui qui est le Maître du temps, et avec Lui marchez en avant vers l'irrésistible avenir.

Chacun de nous a connu de telles expériences. Le découragement nous saisit, et nous ne savons pas comment en sortir. Les disciples avaient commis une faute impardonnable en s'abandonnant au sommeil au lieu de veiller avec Jésus. Mais il vient à eux, et leur apporte le remède à leur découragement :

"Levez-vous, et faites quelque chose." Pour nous, si l'Esprit de Dieu nous travaille, ce que nous avons à faire, c'est de prier Dieu avec toute notre confiance et en comptant sur Sa Rédemption.

Que l'impression de la défaite ne corrompe jamais votre action nouvelle.

 


18/02/2018
0 Poster un commentaire

Dieu répondra. ( Charles Spurgeon )

 

 


Il accomplit le souhait de ceux qui le craignent il exauce leur cri et il les délivre. (Psaumes 145:19)



C'est son bon Esprit qui a formé en eux ce désir ; c'est pourquoi il y répondra. C'est sa vie en eux qui inspire ce cri, c'est pourquoi il l'entend. Ceux qui craignent Dieu sont sous la plus sainte influence, et leur souhait, c'est de le glorifier et de jouir de lui à toujours. Ce sont des hommes aux saints désirs, comme Daniel ; et le Seigneur leur fera réaliser leurs aspirations.

Ces saints désirs ont des grâces en formation, et le céleste Jardinier les cultivera jusqu'à ce qu'il voie « le grain tout formé dans l'épi. » Les hommes craignant Dieu désirent être saints, utiles et en bénédiction aux autres ; et par là ils honorent l'Éternel. Ils réclament son secours dans leurs besoins, son aide pour porter leurs fardeaux, son conseil dans leurs perplexités, sa délivrance dans leurs détresses. Parfois, ce désir est si intense et leur cas si pressant que, dans leur agonie, ils crient comme des enfants au désespoir. Alors ils expérimentent la manière manifeste dont le Seigneur les entend et répond à leurs besoins, suivant sa parole : « Il les délivre. »

Oui, si nous craignons Dieu, nous n'avons rien d'autre à craindre, et quand nous crions à lui, notre délivrance est certaine.

Lecteur, place aujourd'hui ce texte sur ta langue et garde-le dans ta bouche tout le jour, et tu verras qu'il sera pour toi comme « un gâteau fait de miel. »

 


18/02/2018
0 Poster un commentaire

Soyez vigilant ! Yannis Gautier

 

 

Soyez vigilant !

"Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera." 1 Pierre 5.8

Lorsque j’étais enfant, il arrivait fréquemment que l'on se retrouve dans le noir à la maison faute d'argent pour payer l’électricité. Alors, pour pallier aux besoins de lumière nous avions pris l’habitude de nous éclairer à l'aide de bougies.

Examinez-vous au regard de la parole de Dieu, dans le but de voir s’il n'y a rien en vous que le diable pourrait utiliser pour vous blesser.

Une nuit, l'une d’elle que l’on avait oubliée d’éteindre tomba à terre et mit le feu au salon. Quelques minutes plus tard, c'était la catastrophe ! L'incendie était déclaré et il n'y avait plus rien à faire, si ce n’est de quitter de l’appartement pour sauver notre vie.

C’est pour moi un exemple typique de ce que le manque de vigilance peut engendrer comme conséquences dramatiques. Il en est de même pour notre vie de tous les jours, où Dieu nous invite à ouvrir les yeux sur certaines réalités de ce monde.

Aux disciples, Jésus-Christ fera cette déclaration. "Le dominateur de ce monde est déjà en marche (contre moi). Cependant, il n’a aucune prise sur moi." Jean 14.30

La mise en garde est faite et l’alerte retentit encore. Bien que vous n’ayez pas à le craindre, l’ennemi viendra, il examinera votre vie, afin d’y déceler un terrain favorable pour y lancer une attaque. Il est donc indispensable de prendre le temps de vous examiner au regard de la parole de Dieu, dans le but de voir s’il n'y a rien en vous qu'il pourrait utiliser pour vous blesser.

"Nous savons, du reste, qu’aucun enfant de Dieu, né de nouveau, ne vit dans le péché. Le Fils de Dieu l’a pris en charge et il le garde. Aussi le diable n’a-t-il aucune prise sur lui." 1 Jean 5.18

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, je te remercie pour le discernement que tu m’accordes, rends-moi chaque jour plus attentif à ta parole. Amen.

 


18/02/2018
0 Poster un commentaire

Qu'est-ce qui est indispensable au disciple ? Éric Célérier

 

 

Qu'est-ce qui est indispensable au disciple ?

Bonjour Mon ami(e),

Cette semaine nous avons vu que "Le disciple n'est pas supérieur à son maître, mais tout disciple bien formé sera comme son maître." (La Bible, Luc 6.40)

Devenir et grandir en tant que disciple de Jésus prend du temps… cela prend toute une vie en réalité…! Mais une chose est réellement importante au cours de ce processus... passer du temps avec Jésus.

Marie-Line de Guadeloupe m'a envoyé le témoignage suivant :

"En lisant Un Miracle Chaque Jour, je suis désormais convaincue que Dieu est vivant. Il me demande de toujours lui faire confiance dans mes moments de doute et de difficultés ; c'est ce que je m'emploie à faire. Mon regard sur les autres a changé ; je suis plus tolérante. Ma priorité est de mieux comprendre sa parole pour lui obéir et j'ai décidé de Lire ma Bible tous les jours."

Mieux comprendre la Parole de Dieu et la lire chaque jour est une priorité essentielle pour le disciple que vous êtes. Car c'est en la lisant que vous :

  • recevez ses instructions,
  • comprenez son cœur
  • et discernez sa volonté.

Ainsi, vous pouvez agir fidèlement selon tout ce qui y est prescrit, afin de vivre la vie que Dieu désire pour vous.

Que Dieu vous bénisse tout au long de cette journée !

Merci d’exister,

Éric Célérier

 


18/02/2018
0 Poster un commentaire