* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

AMOUR


Dieu Recherche Des Coeurs Assoiffés ( Cedric S. °

 

 

En cette période estivale, la soif ne cesse de s’intensifier. On se rend très vite compte que les boissons sucrées, trompeuses, ne réussissent pas à étancher la soif. Seule l’eau permet réellement d’abreuver notre corps au point de nous procurer ultime satisfaction. Seule l’eau réussit là où toutes les autres boissons échouent…

La soif que notre corps éprouve est l’illustration de la soif de l’âme. Et celle-ci, qui l’étanchera ? Elle est tellement forte qu’un homme a écrit ces mots à son eau de vie : « Mon âme soupire après toi. » Et il continue : « Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant. » Et vous, avez-vous soif du Seigneur ?

Deux facteurs vous permettent de savoir si vous avez soif de Dieu.

ob_a70029dc34151470d9308e0622981772_telechargement.jpg


1. Seul Dieu peut combler votre soif.

« Car mon peuple a commis un double péché : Ils m'ont abandonné, moi qui suis une source d'eau vive, Pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, Qui ne retiennent pas l'eau. » Jérémie 2.13

Le peuple d’Israël avait abandonné Dieu pour se creuser lui-même des citernes. Mais les citernes humaines sont crevassées et ne peuvent substituer la source d’eau vive qu’est Dieu. Aucune citerne crevassée, aucune boisson sucrée par le miel de l’homme ne réussit à abreuver la brebis perdue qui cherche désespérément à s’abreuver à la montagne céleste. Seul celui qui l’a créée, seul celui qui l’a tirée de la terre et lui a insufflé son souffle, seul celui qui l’aime d’un amour incomparable et qui a donné ce qu’il avait de plus précieux pour son salut, peut combler l’âme qui a soif. Seul Dieu peut combler la soif de l’âme. Vous savez que vous avez soif de Dieu à partir du moment où vous êtes conscient que rien d’autre que Dieu ne peut combler votre soif. Jésus l’a clairement exprimé : « Quiconque boit de cette eau (celle du puits) aura encore soif ; mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. » Jean 4.14

 

2. Vous êtes prêt à en payer le prix.

Lorsqu’un cœur désire ardemment quelque chose, il est prêt à en payer le prix. C’est ainsi que fonctionnent les ventes aux enchères. C’est ainsi également que plusieurs dépensent leur fortune pour des gogo danseuses, des ordinateurs itech, ou pour des plaisirs du 3e âge.
Les brebis ‘assoiffées’ du Seigneur disent ne vouloir que Lui, mais combien en payent le prix ? Combien ne désirent que Lui et rien que Lui plus que tout ? Combien comme David le cherchent dès l’aube ? Combien comme Jacob peuvent saisir son manteau et dire : « A moins de te rencontrer personnellement, je ne sortirai pas de cette chambre haute. »
Les cœurs assoiffés de Dieu ne désirent que Lui et rien que Lui. Ils se répandent en larmes et supplications de leur cœur devant le trône en criant : « More love. More power. More of you in my life Jesus. » Aucun breuvage ne peut satisfaire pareil cœur, et Dieu, dans son incomparable amour, répond au désir sincère du cœur assoiffé de Sa personne.

 


Prière : Merci Seigneur pour cette désillusion. J’ai clamé te vouloir dans ma vie, mais ô combien à dose modérée, car mon cœur n’était pas épris de Toi et de toi seul. Aucun autre breuvage ne peut remplacer ton eau de vie. Toi seul peux combler mon âme et rien sur cette Terre ne peut donner à mon âme la joie, si ce n’est son créateur. Donne-moi de vivre la vraie soif, non celle des paroles, mais du cœur. Ainsi je te chercherai dès l’aube et toi, mon bien-aimé, venant à ma rencontre tu illumineras les sombres recoins de mon existence. Merci Jésus !


18/01/2017
0 Poster un commentaire