* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Bishop Damien Lukoki


Comment résister au Diable !



"Soyez sobres, veillez: votre adversaire, le diable, com
578515_536589886423441_1076293135_n.jpg
me u
n lion rugissant, rôde autour de vous, cherchant qui il pourra dévorer. Résistez-lui, étant fermes dans la foi, sachant que les mêmes souffrances s'accomplissent dans vos frères qui sont dans le monde." (1Pi 5:8-9 FDB)

Avant de voir comment résister au malin, nous allons voir la façon dont il nous attaque (2 Corinthiens 2 :11) :
- Il nous rend paresseux ;
- Il nous fait ployer sous le poids de nombreuses responsabilités ;
- Il nous opprime en nous rendant nerveux, il nous fait changer d’humeur, il nous incite à rêvasser ;
- Il nous blesse intérieurement et nous remplit d’amertume ;
- Il nous pousse au découragement d’une façon générale et particulièrement face aux critiques en oubliant que nous être prêts à les recevoir ;
- Il nous pousse à la haine en nous éloignant de l’amour de Dieu ainsi
que des frères et sœurs et autres humains;
- Il nous pousse et nous maintient dans les péchés …

Comment résister au diable ?
- Reconnaître que le problème est une attaque du diable (Jacque 4:7) ;
- Résister, combattre et utiliser l’armure de Dieu (Ephésiens 6 :11-18) ;
- Se revêtir de Christ (Romains 13 :14) ;
- Prier pour être couvert par le sang de Jésus-Christ : « Ils l’
ont vaincu à cause du sang de l’agneau » (Apocalypse 12 :11) ;
- Confesser la parole de Dieu tel que ce fut le cas avec notre Seigneur Jésus-Christ (Matthieu 4 :1-11)…
Nous ne devons jamais oublier que Satan attaque tout véritable enfant de Dieu.
C’est pourquoi l’Eternel dans son amour nous donne aussi les moyens les plus efficaces pour les vaincre et sortir victorieux de tous ces pièges de l’ennemi afin que 1 Corinthiens 10 :13 s’accomplisse dans nos vies.

As-tu déjà fait l’expérience des attaques de Satan ? Et quels ont été les moyens les plus efficaces pour les vaincre ?
Que Dieu te bénisse !


                                                     Bishop Damien Lukoki


28/09/2013
2 Poster un commentaire

L'attente silencieuse !

images.jpg

Lamentations 3 :26 « Il est bon d'attendre en silence le secours de l'Éternel ».
Dieu a créé chaque chose pour un temps (Ecclésiaste 3 :1-8). Et la compréhension de la notion du temps est capitale dans le développement de toute personne. Nous devons toujours savoir qu’il y a un temps favorable que Dieu a prévu pour chaque situation. Il est le maître des temps et des circonstances.
Beaucoup de personnes faillent à leurs missions par précipitation et au refus d’attendre le temps de Dieu. Cette manque de patience leur est préjudiciable à tous égards et font qu’ils ratent la visitation divine dans leurs vies. Ce fut le cas avec Abraham qui au lieu d’attendre Isaac que Dieu avait promis a préféré par manque de patience et par précipitation à avoir un Ismaël. Nous connaissons tous qu’Ismaël n’était pas l’enfant de la promesse et que sa naissance ne fut pas une bénédiction pour plusieurs.
Dans la vie, il est mieux d’attendre en silence le temps favorable de Dieu dans tous les domaines de votre vie. Car Dieu lui-même a tout créé pour une saison, un temps.
Souvent il y a des échecs suite à la précipitation et au refus d’attendre. C’est par comparaison et orgueil. Tout le monde est pressé dans la vie. Au lieu d’attendre calmement le temps de Dieu, plusieurs se mettent dans les critiques, murmures, plaintes, découragement et pleures. Ils attendent mal. Et parfois cherchent leurs propres voies pour avoir leurs solutions. C’est le cas d’une femme qui accepte de devenir la maîtresse d’un homme pour satisfaire ses convoitises.
Celui qui s’attend à une réponse de la part de Dieu doit le faire pour des bonnes motivations. Ce n’est pas pour satisfaire ses convoitises. Et l’attente est un moment de formation, de brisement, d’apprentissage, de prière et d’écoute. C’est comme dans un avion, devant les trous d’air et les mauvais temps, tout le monde se met à sa place, attache sa ceinture et écoute les directives du pilote. On garde le calme en attendant la stabilisation de la situation. Gloire à Dieu qui est notre pilote et qui stabilise toute chose autour de nous. Faisons lui confiance et attendons son temps dans notre vie. Il est conseillé de rester à son poste, sur son siège comme dans un avion et d’attendre (Habacuc 2 :1-4).
Ce qui est important est que Dieu ne ment pas et qu’il accompli toujours ce qu’il a promis quelle soit la durée. Abraham a attendu 25 ans pour avoir Isaac bien qu’il soit le père de la foi. Notre Seigneur Jésus-Christ lui, a attendu 30 ans sur cette terre pour exercer son ministère. Et comme c’était le temps de Dieu, il a fait en trois ans et demi un travail extraordinaire qui continue jusqu’à présent. Moïse par précipitation a failli rater sa mission et était contraint de fuir l’Egypte et d’aller dans un exil forcé parce qu’il a voulu agir avant le temps. Mais quand le temps de Dieu était accompli, le même Moïse qui avait fui hier a réussi à convaincre Pharaon et à libérer les enfants d’Israël de l’esclavagisme. Il en est de même de beaucoup de mariages qui sont brisé aujourd’hui suite à la précipitation et au coup de cœur. Sûrement il n’allait pas être dans cet état si les gens attendaient le temps de Dieu pour le mariage et dans les fiançailles. Ils allaient découvrir qu’ils n’étaient pas faits pour contracter ce mariage là.
Quand le temps de Dieu n’est pas encore là, tout ce qu’on fait n’est que du forcing et aboutit souvent à l’échec. Ca devient une pression, une culpabilité, une pression, une charge… mais quand le temps de Dieu est tout va bien et marche comme sur des roulettes car Dieu lui-même est aux commandes.
Bien-aimé(e) dans le Seigneur, pourquoi ne pas attendre en silence le temps de Dieu dans votre vie ? Pourquoi voudriez-vous avoir un Ismaël à la place d’un Isaac ? Ne faites rien par vaine gloire. Attendez le temps de Dieu dans votre vie car Il n’est pas un homme mentir ni un fils d’homme pour se repentir. Ce qu’il a promis, il l’accomplit toujours.
Que Dieu vous bénisse !

                                                     Bishop Damien Lukoki


27/09/2013
0 Poster un commentaire