* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

By Nicky Cruz


DES DETOURS A PARTIR DE SON PLAN by Nicky Cruz

F6vaPsMCGt8wzt9aWYYsB6xssDU.jpg

 
Est-ce que Dieu se soucie réellement quand nous prenons des détours à partir du chemin qu'Il a établi pour nous? Plusieurs pourraient ne pas être d'accord avec moi sur ce point, mais je suis convaincu que Dieu a établi un rôle bien précis pour chacun de  nous. Il nous a donné des dons, des talents et des désirs uniques et Il a établi une alliance individuelle avec chacun de nous, qui correspond à  ces dons. “Je connais les projets que je forme à votre sujet” a dit Dieu à travers son prophète Jérémie (voir Jérémie 29:11). Rien n'est laissé  au hasard quand il s'agit de Dieu. Longtemps avant de nous créer, Il  savait ce qu'Il voulait que nous accomplissions. Il connaissait les gens qu'Il voulait que nous touchions et ceux qu'Il voulait voir intervenir  dans nos vies afin qu'ils nous touchent. Toi et moi, nous avons été créé dans un but précis et le plan parfait de Dieu est que nous embrassions  ce projet. Nous prenons tous des détours à partir du plan de Dieu et nous le  ferons jusqu'au jour de notre mort. Dieu n'en est pas moins patient et  fidèle. Mais savons-nous combien notre vie serait meilleure si nous nous efforcions chaque jour de rester sur le chemin que Dieu a établi pour  nous ? Combien de personnes pourrions nous bénir si nous permettions à  Dieu de travailler à travers nous chaque jour ? A quel point  serions-nous plus efficaces dans notre vie et dans notre ministère si  seulement nous apprenions à laisser Dieu gérer notre agenda ? Je ne sais toujours pas pourquoi Dieu a choisi de me prendre en tant  que jeune chrétien pour me modeler en évangéliste. Mais c'est le plan  qu'Il a établi pour moi et c'est pourquoi je le suis du mieux que je  peux. Et toi ? As-tu embrassé le plan que Dieu a préparé pour toi ? As-tu  recherché le but de ta vie et t'es-tu ensuite appliqué à l'accomplir ?  Ou bien vis tu ta vie en prenant détour après détour ? C'est une question que chacun de nous doit se poser, et une question à laquelle Dieu ne demande qu'à répondre.

18/04/2015
0 Poster un commentaire

LA GRACE EST CONTAGIEUSE by Nicky Cruz

100003178670570pizapw1413617750.jpg


 
“Jésus vit une grande foule et fut rempli de compassion pour eux, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont pas de berger” (Marc 6:34).

A Oslo, en Norvège, notre équipe pastorale a fait équipe avec une grande église Luthérienne. C'était une des rares églises qui étaient désireuses de nous aider. Leurs ados étaient profondément engagés avec le Seigneur, mais complètement pris au dépourvu pas nos méthodes d'évangélisation. Les chrétiens européens sont des gens tranquilles et humbles qui gardent le plus souvent leur foi pour eux-mêmes. L'idée de prêcher à un coin de rue, au milieu leur voisinage, les emmenait assez loin de leur zone de confort. Au début, ils n'ont pas voulu venir avec nous, mais après quelques semaines, on ne pouvait plus les arrêter. Ils ont acquis un feu dévorant pour l'évangélisation, une véritable obsession de l'âme.

Certains d'entre eux voyageaient en train deux ou trois heures chaque matin pour nous aider, puis retournaient à la maison tard le soir. Et ils n'en avaient jamais assez. Ils avaient soif d'en apprendre d'avantage sur les jeunes de notre église de New York. Lorsque nous leur avons dit que de nombre d'entre eux étaient d'anciens membres de gang et d'anciens drogués, ils ont eu du mal à nous croire. Ils étaient étonnés de voir ce que Jésus avait fait dans leur vie, et ce qu'Il faisait encore.

Mais ce qui les attiraient le plus était la compassion sincère que les ados nos jeunes avaient pour les autres. Quand quelqu'un souffrait, ils pleuraient avec, priaient avec et ils le soutenaient. Chaque matin débutait avec plusieurs heures de prière et d'adoration dans le bâtiment de leur église et les luthériens n'en avaient jamais assez. L'amour de nos jeunes entre eux et pour eux était au-delà de tout ce qu'ils avaient jamais expérimenté. Et ils ont vite fait de même avec enthousiasme. Ça s'est répandu comme un feu de forêt dans les cœurs de tous ceux qui travaillaient avec nous.

Quand notre mission a été terminée, les jeunes de Norvège ont eu du mal à nous laisser partir. Ils étaient devenus tellement attachés à notre groupe, tellement remplis d'amour pour nos jeunes qu'ils ont pleuré pendant des heures à l'aéroport avant que notre avion ne parte. Nos jeunes se sont fait des amis pour la vie pendant ce voyage et ont eu un impact indélébile sur ceux qu'ils ont laissé derrière.

C'est la beauté et la nature de la compassion. C'est une des émotions les plus attachantes et contagieuses des êtres humains. Elle ne peut pas être simulée et son impact ne peut pas être expliqué, pourtant il est tellement réel. Et tellement puissant !

18/10/2014
0 Poster un commentaire