* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Chronique de Miche André


VISITE RUE CADET… ( DISCOURS DE F.HOLLANDE AU GRAND ORIENT DE FRANCE), PAR MICHEL ANDRÉ

MAV: à lire pour ceux qui ne comprennent plus rien au chaos électoral actuel, chaos, de fait, parfaitement orchestré dans les coulisses de la Franc-Maçonnerie et des Illuminatis, pour installer la marionnette qu’ils se sont choisie à l’Elysée. Nous avons introduit – en noir ou bleu – les remarques de Michel-André ou les miennes.

 

« Car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive être connu. » (Mt 10:26) 

Michel André: Je reçois il y a quelques jours la Lettre d’information du Grand Orient de France, à laquelle je me suis abonné pour des raisons purement informatives, et qui relate la visite de François Hollande, lundi 27 février 2017 au 16 de la rue Cadet, siège du Grand Orient et à son Musée de la Franc-Maçonnerie, où il a fait un discours grandiloquent et très explicite, pour exalter les liens entre la République et les Loges en général, ce lien étant le plus souvent nié ou passé (mal)habilement sous silence, voir ignoré par beaucoup de nos compatriotes.


Je me permets donc d’en reproduire ici les grandes lignes,ceci dans l’espoir d’essayer de convaincre ceux qui en douteraient encore…avec ajout de quelques remarques d’inspirations personnelles.

« Communiqué de presse Grand Orient de France 
Le Président de la République visite le musée de la Franc-Maçonnerie 
L’histoire commune de la République et de la Franc-Maçonnerie » 

« Par sa visite au Musée de la Franc-Maçonnerie, le 27 février 2017, le Président de la République, Monsieur François Hollande, rend hommage aux combats des francs-maçons pour les valeurs de la République. 


Cet hommage inaugure les commémorations du Tricentenaire de la Franc-Maçonnerie, et s’adresse à l’ensemble des Obédiences maçonniques réunies au Grand Orient de France.(on se souvient de l’importance du chiffre 3 dans la symbolique maçonnique, ndlr) 


Trois siècles d’émancipation ont abouti au passage de la royauté à la République, à l’abolition de l’esclavage, à la séparation des Eglises et de l’Etat, à l’égalité des hommes et femmes, et aujourd’hui, à la poursuite des conquêtes sociales et à la promotion de l’Humanisme des Lumières (…) 


Les Francs-Maçons, porteurs et propagateurs de Lumière et de Fraternité, oeuvrent sans relâche en faveur du progrès de l’Humanité Une et Indivisible. 

(«  Les Francs-Maçons, porteurs et propagateurs de Lumière et de Fraternité, oeuvrent sans relâche en faveur du progrès de l’Humanité Une et Indivisible. »:  Quelle humilité dans ces propos et en même temps quel aveuglement quand on connaît la décrépitude morale sans cesse grandissante de notre beau pays !)

——
Extraits du texte du discours de M. Hollande

Monsieur le Ministre,
Madame la maire du IXème arrondissement,
Mesdames et Messieurs les Grands Maîtres,
Mesdames et Messieurs les représentants de toutes les obédiences de la franc-maçonnerie française,
Mesdames et Messieurs, 

Je voudrais d’abord vous remercier pour votre invitation et saluer les talents d’orateur du Grand Maître (François Habbas, ndlr), car il y a aussi une tradition dans la franc-maçonnerie qui est de s’exprimer fortement, librement et avec toute la force des convictions que vous portez. 

C’est vrai que c’est la première fois qu’un Président de la République française en exercice franchit la porte du 16 de la rue Cadet.

M-A- (Quelle hypocrisie! Il n’était pas besoin que tous nos chefs d’Etat, à part Charles de Gaulle peut-être, se rendent rue Cadet pour recueillir les avis de ces têtes bien-pensantes et mener leurs réformes à bon terme… Les visites se faisaient en sens inverse, et en secret!)

Ce lieu est un lieu chargé d’histoire. Parce que, depuis 1853, le 16 rue Cadet est le siège du Grand Orient de France, la plus ancienne obédience maçonnique française encore en activité  et la plus importante … même si je veux être prudent … de ces loges maçonniques

MAV: Hum ! Les autres loges maçonniques ne vont pas apprécier d’être déclarée par un Chef d’Etat comme étant mineures et en sommeil. Une guerre « fratricide »  en vue ?

Depuis plus d’un siècle et demi, initiés et profanes (par «  profanes » , entendez: les ignares qui n’ont pas été éclairés) se retrouvent entre ces murs pour dialoguer, pour réfléchir, pour bâtir une République plus forte, plus humaine, plus fraternelle (Ah ? La Bible déclare quavant d’appartenir à Christ nous nous haïssions les uns les autres: ça c’est la «  fraternité » babylonienneet pour faire quavant chaque moment décisif de notre histoire, vous puissiez aussi vous exprimer (rectifions: « pour que vous puissiez vous exprimer… en imposant, par tous les moyens – considérables – à votre disposition, votre propre volonté »…).

Nous sommes à la veille d’un moment important de notre vie publique et si vous n’y participez pas directement (Naïf oou se moquant vraiment de tout le monde, Monsieur Hollande ? ), vous faites en sorte que les réflexions que vous avez portées ces derniers mois puissent se retrouver dans la délibération publique de manièrà inspirer des textes qui, demain, seront les lois de notre pays

C’est la vérité, toutes nos lois, ou presque, viennent des loges maçonniques…

La rue Cadet est aussi un lieu de mémoire (…) 
Vous conservez ici les souvenirs précieux de trois siècles d’Histoire, d’idées, de combats menés par les francs-maçons de France et aussi partout dans le monde car la franc-maçonnerie est un mouvement représenté sur tous les continents. Cette fraternité est aussi celle que vous portez (…) 
Première obédience moderne, la Grande Loge de Londres a été créée en 1717

(Entre autres, par un pasteur français protestant réformé Jean-Théophile Desaguliers!).

Vous en avez rappelé l’existence, c’est assez rare de fêter un tricentenaire. C’est un privilège pour vous, mais aussi pour ce qui me concerne car je n’aurai pas l’occasion d’être là, quoi qu’il arrive, pour le centenaire suivant

(Ouf ! Monsieur Hollande nous confirme qu’il ne va pas sévir cent ans de plus !)

En 2003, pour le 275ème anniversaire de la fondation de la maçonnerie française, le Président Jacques CHIRAC avait reçu plusieurs centaines de membres de toutes les obédienceet de nombreux pays au Palais de l’Elysée 

(Exact !).

Donc, d’une certaine façon, je viens vous rendre la pareille. Il y avait salué dans la franc-maçonnerie « une tradition philosophique qui a pris une part si importante en France et dans le monde à l’élaboration et la diffusion des idées républicaines »

(la FM s’est toujours targuée d’être seulement une société philosophique et philanthropique, et rien d’autre. Nous les «  ignares non-initiés » nous ne pouvons nous permettre de la soupçonner de s’ingérer dans la politique… Puisque François Hollande le déclare, c’est forcément la vérité !).

(…) Dans une France encore dominée par la monarchie absolue et la religion d’Etat, les loges furent donc à la fois un havre de tolérance et une école de la démocratie, avec déjà des fondements égalitaires pour les institutions qui en étaient la source.

 

M-A/MAV – Un « havre de tolérance »? Faisons le compte de tous les monarchistes et gens d’église qui ont été massacrés et décapités sous leur révolution de 1789: plusieurs milliers ! La France paie encore aujourd’hui tout ce sang versé sur une terre qui «  n’en peut plus ».  Et cela, ce ne fut que le commencement des douleurs. Car, grâce à «  l’humanisme et la tolérance maçonnique », dictant et imposant ses lois mortifères, c’est maintenant plus neuf millions d’enfants assassinés en les arrachant du ventre de leur mère au nom de la tolérance et de la liberté maçonnique ? La démocratie ? Celle qui conduit aujourd’hui à faire taire les opposants par toutes les exactions possibles, à mettre, par exemple, à pied une institutrice qui a osé mettre un verset biblique que les calendriers qu’elle distribuait à ses amis : ou, récemment, mettre à pied un professeur qui avait osé faire étudier la Bible (le livre le plus ancien et le plus répandu dans le monde !) dans un de ses cours. C’est la même démocratie qui permet que, dans des classes de petits Français, on les contraigne à faire la prière coranique « à titre éducatif » ? Voilà les « fondements égalitaires institutionnels »    de la laïcité maçonnique ! On pourrait en rajouter des milliers d’exemples.

La maçonnerie, et cela m’a été confirmé, n’a pas fait la Révolution française, mais elle l’a préparée(Ohhh ! Quel odieux mensonge...). Beaucoup de maçons furent ensuite à la fois des artisans des grands textes de la Révolution, mais également des victimes (!) des déchirements des temps-les purges de la Terreur, l’embrigadement de l’Empire, la répression de la Restauration.

(Juste retour des choses, non ?).

La plupart des lois de liberté adoptées entre 1870 et 1914 ont été réfléchies et travaillées dans les loges: l’autorisation des syndicats, le droit d’association, la liberté (!) de la presse ont été autant de progrès d’abord soutenus par les francs-maçons 

MAV : Monsieur Hollande ne cesse de se contredire ! Il a commencé par déclarer que la FM ne s’occupait pas de politique, juste de philosophie ! Le mot « soutenus » qu’il utilise est lui aussi un euphémisme: ces lois ont été imposées par les FM via leurs représentants à tous les niveaux de l’Etat. Et oser parler aujourd’hui de « liberté de la presse », alors que celle-ci est quasi totalement inféodée au Pouvoir et donc à ceux qui en tirent les ficelles: les illuminatis et la Oumma, une presse muselée qui pratique la sésinformation sytématique contre Israël, et maintenant celui qui veut soutenir ce pays, Donald Trump, c’est presque hallucinant ! Hé, Chrétiens, ouvrez les oreilles, donc les yeux !

Et puis, dans le grand combat pour la laïcité, les francs-maçons ont toujours été à l’avant-garde pour affirmer la neutralité de la République, pour établir une école débarrassée des influences extérieures (Entendez : « la religion »)pour demander la séparation des Eglises et de l’Etat et pour que soit pleinement reconnu pour le citoyen le droit de croire ou de ne pas croire.

(On croit rêver! La république laïque interdit de pratiquer l’Evangile à ciel ouvert, c’est-à-dire publiquement, mais les musulmans ont la porte grande ouverte, implicitement et parfois très explicitement, pour désigner les ennemis de leur propre liberté de croyance, notamment des Juifs et des Chrétiens… au nom de l’islamophobie, eux qui pratiquent en toute liberté ou presque la christianophobie et la judéophobie, avec droit et même ordre de meurtre, inscrit dans le Coran) 

Continuons la lecture de ce discours de François Hollande, toujours représentant de l’autorité de l‘Etat au moment où il a prononcé ces mots…

Je n’oublie pas non plus combien la maçonnerie a aussi été un pont entre les peuples, avec des grandes figures universalistes: Auguste BARTHOLDI qui a donné son visage à l’idéal de liberté des Etats-Unis – il faut le dire en ce moment car je ne suis pas sûr que tous l’aient forcément bien compris et bien apprécié –

 

(petite pique bien aiguisée, contre D. Trump sans doute…)

… ou encore Léon BOURGEOIS, le pionnier de la Société des Nations.

(aujourd’hui l’ONU antisémite)

Il faut le dire aussi, car au moment où les Nations unies, qui sont inspirées par la Société des Nations, avec ses échecs comme ses grandeurs (lesquelles?), sont elles-mêmes remises en cause (et pour cause), contestées dans l’affirmation du droit international, dans la justice qui en est la conséquence et dans la capacité des institutions internationales à pouvoir intervenir sur les grands sujets du monde, nous devons rappeler là encore quelle est l’inspiration. 
(…) 

La franc-maçonnerie a même oeuvré pour rétablir la paix civile. C’était en 1988, lorsque la Nouvelle-Calédonie -et nous devons être attentifs à ce qui s’y passe- était prise par beaucoup de convulsions. Alors Michel ROCARD avait choisi personnellement Roger LERAY, le Grand Maître du Grand Orient de France (Tiens, c’est un chef d’Etat qui choisit un grand Maître en FM. Mais où est donc la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Cela ne concerne que la chrétienté, pas la religion maçonnique dont les dieux, hormis Baphomet, sont aussi la déesse Raison et le taureau Europa) pour participer à la mission qui a permis de conclure les accords de Matignon

(C’est bien pourquoi comme le dit précisemment F. Hollande « nous devons être attentifs à ce qui s’y passe »… Oui,, le Grand Orient est directement impliqué dans les décisions de Matignon. C’est ce que notre Président est en train de confesser !).

Mais j’aurais pu aussi évoquer l’histoire plus sombre de tous ceux qui ont voulu remettre en cause ce que vous êtes et qui ont toujours cultivé les mêmes calomnies, les mêmes fantasmes au nom d’un complotisme qui n’a rien perdu, hélas, de son actualité

(tandis que la FM bien sûr, dans son goût bien connu du secret, ne complote rien du tout. Il faut être un « ignorant non initié pour imaginer le contraire !).

Il suffit de cliquer sur Internet pour immédiatement voir resurgir les conspirationnistes, c’est-à-dire tous ceux qui pensent que vous êtes ici en train de préparer je ne sais quel complot, je ne sais quelle organisation, je ne saiquelle préparation. Tout cela est parfaitement ahurissant mais hélas, propagé, cultivé, diffusé et vous avez dû même faire face à certaines menaces, ce qui vous a conduit à renforcer votre sécurité ici rue Cadet et l’Etat a été à vos côtés (!!!) pour vous protéger, car en voulant attaquer la franc-maçonnerie, c’était la République qui était directement visée 

(Tout est dit ! République = Franc-Maçonnerie, c’est tellement « lumineux »!). 

 

(…) Je ne dirais pas que les combats sont les mêmes, mais finalement en trois siècles, ce sont toujours les mêmes valeurs qu’il nous faut promouvoir, qu’il nous faut organiser, qu’il nous faut défendre dans des sociétés qui ont considérablement changé. 


La liberté d’abord, la liberté contre l’obscurantisme 
(l’obsurantisme étant évidemment de notre côté, nous les petits, les sans-grades, et surtout nous les chrétiens !), contre le fanatisme, contre le fondamentalism(Aie ! Tout le monde sait que le fondamentalisme chrétien, qui ordonne d’aimer son prochain, conduit à lever des assassins fanatiques, tandis que le fondamentalisme islamique ne fabrique que des agneaux !), la « liberté absolue de conscience » contre les dogmes, la liberté de pensée contre ceux qui prétendent censurer et je n’oublie pas que quand la rédaction de Charlie Hebdo a été décimée, il y a deux ans, deux de vos frères étaient parmi les victimes, Bernard MARIS et Michel RENAUD et je salue leur mémoire aujourd’hui. Liberté quand nous sommes nous-mêmes attaqués sur notre propre sol par des groupes terroristes (Qui les a laissé pénétrer sur notre « propre sol » et a feint de les arrêter comme par hasard bien peu de temps après que ces ignobles attaques aient eu lieu, et grâce à des indices « oubliés » par leurs auteurs. Je laisse à chacun de penser ce qu’il veut.. ?.). Liberté que nous devons défendre partout dans le monde, au nom de l’idéal que nous portons qui n’est jamais pour soumettre ou pour dominer mais toujours pour émanciper

(C’est pour « émanciper » les peuples sans doute que la France est intervenue en Libye, en Tunisie, en Egypte, au Mali, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Rwanda, en Centrafrique, tuant, massacrant violant, par rebelles interposés, oui c’est pour la liberté des peuples que tout cela a été commis. Peuples d’Europe, dormez tranquilles, on veille sur vous!). 

(…) L’égalité. Hier, il s’agissait d’obtenir l’égalité politique entre tous les citoyens, quelles que soient leurs origines, leurs conditions. Aujourd’hui, il s’agit d’affirmer d’autres formes d’égalité: égalité entre les femmes et les hommes- et je salue les progrès de la mixité dans certaines de vos obédiences-mais l’égalité est aussi sociale. Vous l’avez rappelé Monsieur le Grand Maître, égalité sociale, égalité territoriale, égalité dans les destins, égalité dans les conditions pour accéder aux rôles les plus importants dans notre pays et il y a beaucoup à faire, face aux discriminations, face aux reproductions sociales, face aussi à cette fatalité, à ces déterminismes qui font que c’est toujours dans les mêmes écoles que se trouvent les meilleurs et hélas, dans d’autres écoles, ceux qui ont vocation à être relégués ou abandonnés.

(Alors, que fait l’Education Nationale pour empêcher ces rélégations et ces abandons que vous dénoncez M. le Président? Les établissements scolaires et même les universités manquent cruellement de moyens à la fois en matériels, en budgets et surtout en personnel enseignant vraiment qualifié, comment s’étonner alors de ces « injustices »?) 

(…) Je me suis longtemps comme vous posé cette question: pourquoi avoir ajouté à la liberté, à l’égalité, la fraternité? J’ai eu des réponses, y compris dans les heures les plus terribles que j’ai pu vivre comme Président de la République, lorsqu’il y a eu des attaques terroristes sur notre propre sol, des hommes et des femmes massacrés parce qu’ils étaient français et aussi parce qu’ils pouvaient être juifs, parce qu’ils pouvaient être policiers ou parce qu’ils pouvaient être tout simplement journalistes ou parce qu’ils étaient là tout simplement, là où ils n’auraient pas dû être.

(Est-ce que les terroristes comprennent ce qu’est la fraternité dont vous parlez si doctement? Ce n’est pas dans leur culture, vous devriez le savoir pourtant M. le Président!).

(…) Pour toutes ces raisons vous êtes les défenseurs ardents de la laïcité, de sa lettre, de son esprit et vous refusez de voir cette laïcité détournée par celles et ceux qui s’en servent uniquement pour stigmatiser une religion mais qui s’empressent de l’oublier lorsqu’il faut défendre la neutralité de l’Etat et de son école.

(Quelle neutralité? La laïcité EST la nouvelle religion d’Etat! Alors il faut vite s’en séparer pour garder sa neutralité !) 

(…) Monsieur le Grand Maître, parmi beaucoup de causes qui mobilisent la franc-maçonnerie, il y a la défense de la dignité humaine. Parce que les maçons ont toujours considéré l’être humain en tant que tel (pourtant vos philosophes ne disent-ils pas que « l’homme est un animal pensant »?), vous êtes à la pointe des combats actuels contre la douleur, pour le droit de mourir dans la dignité* – nous avons fait progresser, pas forcément jusqu’au point où vous l’auriez souhai (donc il est nécessaire de satisfaire aux « souhaits » de ces messieurs-dames de la FM pour décider ce qui est le mieux pour nous, pauvres ignorants non-éclairés?), mais c’est pour vous permettre de réfléchir encore et de faire en sorte que la législation puisse également progresser, car elle progressera, y compris dans ces domaines.

 Mourir dans la dignité: Prétexte officiel pour l’euthanasie – ou « la sédation profonde » -. Allez! Progressez ! C’est un ordre ! … progressez, par de nouvelles lois, dans l’accès à l’euthanasie, progressez dans l’encouragement à l’avortement et en faisant taire ceux qui proposent d’autres solutions que l’IVG.. C’est bien commencé, continuez. Progressez dans les mariages contre nature; vous avez résussi avec les mariages gays, vous pouvez faire mieux, des mariages à trois, ou avec son chien… Vos « frères FM» y sont déjà parvenus dans d’autres pays. Progressez pour introduire dans l’Education Nationale une formation plus poussée sur la «  liberté sexuelle », progressez pour faire taire les opposants, car tout est permis désormais en France, sauf d’avoir une conscience, et surtout une conscience judéo-chrétienne. N’hésitez pas à mettre Dieu définitivement à la porte, car nous avons notre propre dieu, le bouc Baphomet, l’étoile à cinq branches, celui qui nous permet de régner sur terre. Comme il l’a dit à Jésus-Christ: «  Lu 4: 5 Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, 6 et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux. 7 Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi »

 

Vous avez aussi voulu penser les mutations inouïes que les nouvelles technologies du vivant nous laissent deviner et c’est ce qu’on appelle le transhumanisme ou l’homme augmenté (ou encore « l’homme dieu » en somme…). C’est une question retoutable (et comment!). Jusqu’où permettre le progrès? (réponse: jusque là où ces messieurs-dames le décideront pour notre bien, bien sùr!). Car le progrès ne doit pas être suspecté, nous devons le favoriserComment faire que nous puissions maîtriser ces graves questions éthiques?

(Quelle questions éthiques ? Les frontières entre le bien et le ma sont chaque jour pulvérisées).

 

Ce qui est en jeu, c’est l’idée même d’humanité, de choix, de liberté.

 

(Des mots désormais, et depuis longtemps, bien vidés de leur sens ! Mais cela sonne si bien qu’on a presque envie d’applaudir…).

Alors face à ces bouleversements que certains espèrent, que d’autres redoutent, le regard de la franc-maçonnerie est une boussole tout à fait précieuse dans cette période et une lumière qui aide à saisir les enjeux et à y répondre.

(Une boussole ? Cela fait repenser à feu Mao Tsé Tung, le « Grand Timonier » et à ses dizaines de millions de morts au nom de la justice humaniste et totalitariste ! Une boussole FM ? Pour amener la France où ? Dans l’anarchie, dans la guerre civile, dans l’auto-destruction, dans la ruine ? Car on ne se moque pas de Dieu: ce qu’un pays a semé – l’immoralité, le rejet de Dieu et de ses lois parfaites, la destruction morale de sa jeunesse -, plus des milliers de morts en Afrique, et au moyen Orient sous prétexte d’éliminer des tyrans, pour amener le plus souvent une tyrannie bien plus horrible: la tyrannie islamique – il va le récolter. Que Dieu ait pitié de notre pauvre France)

 

Mesdames, Messieurs,
La franc-maçonnerie ne repose pas sur un dogme fermé mais sur une vision ouverte
 (pas pour tout le monde).

Elle est une méthode avant d’être une finalité.

 

(En fait elle est bien les deux à la fois, méthode pour tuer la démocratie et la liberté, finalité pour permettre à leur ordre de pouvoir gouverner le monde,  les mains libres.)

Vous avez fait en sorte que la République puisse être ce qu’elle est aujourd’hui et c’est le sens de ma présence qui est simplement une démarche de reconnaissance pour ce qui a été apporté, génération après génération, pas seulement par vous mais aussi pour vous. La République croit au progrès. 

(…) Nous sommes dans une période également décisive puisque nous aurons à faire un choix qui fera que notre pays pourra avancer dans un sens, ou reculer 

 

AVANCER ? Dans quel sens ?

Mais il y a pire que cela: il y a ce qui pourrait remettre en cause la République elle-même, ses idéaux sûrement, son organisation vraisemblablement, sa manière avec laquelle elle considère l’être humain. Chacun doit prendre sa responsabilité (…). 

La République, je l’ai dit, sait ce qu’elle vous doit et je sais aussi que vous serez toujours là pour la défendre. Je serai, moi aussi, au-delà de ma fonction, toujours là pour prendre cette responsabilité.

( FH doit déjà poser des jalons pour avoir un trône doré dans la FM)

Vive la République! 

Qu’ajouter de plus?

Tout est dit, et tant pis pour ceux qui ne voudraient pas comprendre ce que ce discours a un sens caché: le grand désordre pitoyable pré-électoral que nous connaissons, certainement largement fomenté par le Pouvoir actuel et son assise maçonnique qui tient, entre autres, tout l’appareil judiciaire, et qui n’a pas son pareil dans l’histoire de notre Vème République, va sans aucun doute permettre à nos « sages »  francs-maçons d’asseoir encore davantage leur insidieux pouvoir et d’amener encore plus sûrement le chaos et la désolation dans notre pays.

Jc 3: 15 Cette sagesse n’est point celle qui vient d’en haut; mais elle est terrestre, charnelle, diabolique.

M. Hollande fait ici l’aveu de son échec et remet explicitement et lâchement les clés de la Maison à ceux qui en espèrent la perte au nom de leur idéal humaniste et totalitaire. 

 » Mais les hommes méchants et imposteurs avanceront toujours plus dans le mal, égarant les autres, et égarés eux-mêmes » (2 Tm 3:12-13)

 

MAV : Chrétien, réveille-toi, toi qui dors ! L’heure est vraiment grave !


05/03/2017
0 Poster un commentaire

L’EUROPE EST UNE P… PAR MICHEL-ANDRÉ

« Car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive être connu » (Mat 10 :26)

 

« Il n’y aura bientôt plus un chrétien, plus une chrétienne sur cette terre d’Europe, où le drapeau de l’Islam-minoritaire mais qui deviendra par la force majoritaire-parce que la majorité silencieuse joue son jeu, car elle refuse de se battre contre cette minorité qui ne représente pas tout l’Islam aux yeux de la majorité.

Je pense sincèrement que tous les allemands n’étaient pas nazis, mais tous les allemands ont cautionné Hitler, parce qu’ils étaient tous la majorité silencieuse.

Un dictateur n’a pas besoin d’une majorité active, il a besoin d’une majorité silencieuse.

 

Et vous les anglais, et vous les français, quand vous avez bombardé et tué des centaines de femmes et d’enfants en Libye, étiez-vous inquiétés par la Libye ? Y avait-il des roquettes qui tombaient sur Paris, sur Marseille ou sur Lyon ?

Vous êtes partis faire une guerre, vous êtes partis au nom de je ne sais quel prétendu principe qui justifiait cette guerre, vous êtes partis vous mêler de ce qui ne vous regardait pas dans un pays qui n’est pas le vôtre, vous avez tué des femmes et des enfants et vous venez faire de la morale à Israël sur sa terre qui est bombardée… » (Cité par le Rav Haïm Dinovitz dans une vidéo récente)

 

Avec cette « conférence de Paris » qui vient d’avoir lieu, où 70 criminels en col blanc voulaient décider du sort d’Israël, cette diatribe sonne vraiment juste et devrait nous faire prendre conscience que la vieille Europe est devenue en quelques décennies la terre d’élection des islamistes de tous poils qui s’en donnent à cœur joie.

La porte leur est grande ouverte grâce à la complicité à peine déguisée de nos instances (mal) dirigeantes qui mangent dans la main de leurs futurs bourreaux-qui seront d’abord les nôtres, (car ces messieurs-dames sauront bien retirer leur épingle du jeu au temps opportun).

Europe, tu es devenue une Prostituée, une Catin, tu te donnes sans états d’âme à ton ennemi parce que tu as sans vergogne bafoué l’honneur et la suprématie d’un peuple que tu prétendais minoritaire, sans importance, alors qu’il se révèle supérieur dans beaucoup de domaines, qu’il a donné des savants, des artistes, des chercheurs, des médecins dans le monde entier qui sont à la pointe du progrès.

Non seulement cela, mais le plus fort c’est que grâce à ce peuple que tu dis insignifiant, nous chrétiens nous avons connu la Bible qui est le Livre Universel le plus puissant qui soit, le Livre de la Vie, la vraie. Mais tes racines judéo-chrétiennes tu les as arrachées depuis longtemps, tu les as méprisées, foulées aux pieds pour les remplacer par de l’humanisme et de la philosophie, résidus pourris d’une mentalité réprouvée, qui tolère l’innommable, l’immoral et le pervers dans tous ses états. Tu es jalouse, d’une jalousie mortelle, mais cette jalousie tu vas la payer chèrement.

Europe, souviens-toi de l’histoire qui t’a donnée ton nom : une Phénicienne enlevée contre son gré et sexuellement abusée par un dieu auparavant transformé en taureau avec des cornes en forme de croissant de lune ?

Tu t’étais laissée séduire par ce bel animal aux formes avantageuses…et il t’as bien possédée !

Maintenant tu es devenue une prostituée et ton souteneur habite à Bruxelles, tu l’enrichis par tes compromissions scandaleuses et tes abominations sanglantes.

Tu te laisses séduire et abuser par des assassins idolâtres sans scrupules pour des intérêts matériels, tu es prête à vendre le pays de Dieu à son ennemi de toujours et tu y prends du plaisir !

Voici ce qui t’attend vieille prostituée européenne : la mort et la destruction, tes enfants, tes petits-enfants feront sans doute, hélas, les frais de tes turpitudes et de ta haine d’Israël et du peuple Juif.

Tu n’as rien retenu de l’Histoire vieille Europe décadente !

A vous chrétiens rétrogrades, antisémites que vous êtes, il est encore (presque) temps de vous repentir devant le Créateur, de votre haine envers ce peuple que Dieu a choisi de toute éternité, autrement vous serez balayés, emportés, égorgés, décapités, et ce n’est pas votre fausse religion et vos despotes religieux qui vous sauveront !

Église repens-toi, toi qui prétends que les Juifs ont tué le Christ !

Non c’est toi, c’est nous tous qui l’avons crucifié par nos innombrables péchés, mais notre mémoire est si courte et notre mentalité si malveillante que nous préférons accuser le peuple dont Il est issu afin de mieux nous laver les mains de son sang innocent !

Église, tu restes muette devant cette insulte au peuple d’Israël, tu ne dis mot, donc tu es consentante, tu es complice.

Attends-toi à ce que la Justice de Dieu tombe sur toi sans que tu t’en doutes un seul instant !

Et il me dit: Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues. Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu. Car Dieu a mis dans leurs cœurs d’exécuter son dessein et d’exécuter un même dessein, et de donner leur royauté à la bête, jusqu’à ce que les paroles de Dieu soient accomplies… (Ap 17 :15-17)

Je vous livre ici un secret : la véritable Épouse, c’est celle qui combattra aux côtés d’Israël, pas toute l’Église hélas !


21/01/2017
0 Poster un commentaire

LES CHRÉTIENS SONT-ILS DES PORCS ? (1ÈRE PARTIE), CHRONIQUE DE MICHEL-ANDRÉ

 

« Car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive être connu » (Matthieu 10:26)

« …Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue, mais qui ne rumine pas: vous le regarderez comme impur. Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts. » (Deut 14:8)

Certes, le titre de cette chronique peut paraître provocateur, mais c’est à dessein.

Le monde chrétien est en pleine déroute et il est grand temps de tenter de remettre les pendules à l’heure…

 

Il ne se passe pas un jour, une semaine, sans que l’on entende parler de scandales dans l’église, de tel ou tel « pasteur » qui a trébuché ou qui est tombé dans le péché, d’hérésies diverses enseignées ça ou là, etc…

C’est devenu un refrain lassant, inquiétant et en même temps très décourageant pour ceux et celles qui veulent vraiment suivre la voie droite qui nous est montrée dans l’Évangile de Christ.

Au contraire,ceci ne devrait pas nous décourager, mais nous interpeller et nous amener à nous poser la vraie question :

POURQUOI ?

De même que le monde en général est entièrement bouleversé par les événements cruciaux du moment, de même aussi l’église, qui ne joue plus son rôle de sentinelle, est bouleversée. Elle en est arrivée au point de ne plus faire entendre sa voix, et encore moins de répondre aux questions qui lui sont posées.

L’Église est aphone, aveugle et sourde…

Il est temps de revenir aux anciens fondements !

Or, ces anciens fondements n’ont qu’un seul nom :

LA LOI DE DIEU, LA TORAH !

Les chrétiens ont oublié leurs racines juives, ils méprisent jusqu’aux « plus petitscommandements », ils ne pensent qu’à vivre de rêves et de visions stériles,écouter des messages sans consistance parce que non plus fondés sur l’authenticité biblique mais sur des hypothèses, de soi-disant révélations qui ne reposent sur rien, des fausses promesses de prospérité, de succès, d’avenir épanoui, d’accomplissement et d’estime de soi, un « évangile »religieux égoïste qui tourne en rond, ne permettant pas une vraie transformation par l’Esprit de Dieu.

Ce mépris de la Loi divine est le corollaire de la haine cachée de l’Église à l’égard d’Israël.

Tout part de là et explique la déroute, le déclin du monde occidental ainsi que sa perte programmée.

L’homme de ce siècle pense trouver une solution à ses problèmes dans la science et la technique,en votant des lois pour « protéger la planète », oubliant que les lois qui régissent la nature sont des lois divines qui ne peuvent pas être modifiées car écrites depuis l’éternité et inaltérables.

Il essaye d’expliquer le pourquoi et le comment des choses par une certaine logique philosophique humaniste qui en fait n’explique rien que du néant, alors que l’explication de ce monde est tout entièrement contenue dans cette Loi de Dieu.

Hélas combien veulent vraiment connaître ce qui y est caché mais qu’il n’est donné qu’à ceux qui le désirent sincèrement d’y trouver les réponses ?

« Tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction » (Rm 15:4)

La loi de Dieu (Torah) représente un résumé à la fois de l’histoire du peuple d’Israël et de l’humanité en général.

Toute l’histoire du monde est décrite dans la Torah (la Loi) et le Tanakh (la Bible hébraïque), jusque dans les mécanismes qui dirigent les événements présents et à venir.

Les grands commentateurs de la Bible, ceux qu’on nomme à juste titre les Maîtres d’Israël nous enseignent que tout ce qui représente notre monde matériel d’ici-bas est le reflet des lois spirituelles d’en-haut.

« Tout souverain sacrificateur est établi pour présenter des offrandes et des sacrifices; d’où il est nécessaire que celui-ci ait aussi quelque chose à présenter. S’il était sur la terre, il ne serait pas même sacrificateur, puisque là sont ceux qui présentent les offrandes selon la loi lesquels célèbrent un culte, image et ombre des choses célestes, selon que Moïse en fut divinement averti lorsqu’il allait construire le tabernacle: Aie soin, lui fut-il dit, de faire tout d’après le modèle qui t’a été montré sur la montagne… » (Hb 8:3-4)

*

*         *

Le lourd héritage de l’Occident : Esaü/Edom, Jacob/Israël et l’empire romain

« Comme Jacob faisait cuire un potage, Esaü revint des champs, accablé de fatigue. Et Esaü dit à Jacob : Laisse-moi, je te prie, manger de ce rouge (roux), de ce rouge-là, car je suis fatigué. C’est pour cela qu’on a donné à Esaü le nom d’Edom. » (Gn 25:29-30)

Nous connaissons ce fameux passage qui, sous des apparences anodines, porte en lui la clé de la longue histoire spirituelle du monde occidental et ses bien fâcheuses conséquences que nous connaissons aujourd’hui.

Esaü, l’aîné des enfants de Rebecca femme d’Isaac, était un chasseur, « il aimait le sang », tandis que Jacob « demeurait sagement dans les tentes. »

En hébreu, les mots « rouge » (adom’) et le mot « sang » ont la même racine. De plus, Esaü à sa naissance était couvert de poils roux (admôni). Donc on comprend très bien pourquoi Esaü fut également appelé Edom « porteur de cheveux roux et assoiffé de sang ».

Dans toute la Bible, Edom/Esaü est cité parmi les nations hostiles à Israël, sachant qu’en plus d’avoir cédé son droit d’aînesse Esaü partit ensuite pour le pays de Seïr où il engendra le peuple édomite, grand futur ennemi d’Israël, après avoir pris deux femmes cananéennes puis une troisième, Mahlat, fille d’Ismaël également ennemi d’Israël…

Il existe donc déjà à cette époque, une haine tenace entre le peuple d’Edom et le peuple d’Israël, et ce n’est pas fini…

Plusieurs siècles après, la Rome antique, en la personne d’Hérode le Grand-fils d’Antipater- descendants des Edomites- a poursuivi dans cette attitude de cruauté envers Israël, ce qui atteste que cet esprit violent et sanguinaire d’Edom/Esaü perdurait. L’Histoire nous le prouve largement :

—> En 70, l’armée romaine détruit Jérusalem. Plus d’un million de juifs seront massacrés, ou emmenés en esclavage.

   —> En 132, la révolte de Shimon bar Kokhba (« le fils de l’étoile ») contre l’empire de Rome entraîna la mort d’environ 500.000 juifs, plusieurs milliers vendus comme esclaves et le reste expulsé de Palestine.

—>Entre 135 et 200 les persécutions contre les juifs s’intensifient. Ils leur est interdit de pratiquer la circoncision, de lire et commenter la Torah, de célébrer Pessah. Plus tard, les Romains nommeront la Judée « Palestine ».

—>En 313, L’empereur soi-disant chrétien Constantin le Grand publie l’édit de Milan, qui est une catastrophe pour le peuple juif et les chrétiens. Le concile de Nicée en 325, que beaucoup considèrent comme le premier concile œcuménique interdit aux juifs de respecter le shabbat ainsi que toutes les autres pratiques religieuses. Les juifs n’ont plus le droit à la citoyenneté romaine et seront expulsés de Jérusalem. La conversion au judaïsme est considéré comme un crime.

—> Ceux qu’on appelle « les pères » ou « docteurs » de l’Église  tels Hilaire de Poitiers, Ephraïm ou Jérome tiennent ou écrivent des propos injurieux et calomniateurs contre les juifs qu’ils tiennent pour « des ennemis de Dieu », « un peuple pervers » et encouragent la haine contre eux.

L’esprit de haine sanguinaire né d’Esaü/Edom contre Jacob/Israël va désormais aussi s’immiscer dans une nouvelle religion, distorsion du christianisme biblique par l’intrusion du paganisme et de l’idolâtrie :

Le catholicisme romain vient de naître !

(à suivre)


07/07/2016
0 Poster un commentaire