* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Enseignements de Daniel Steen


LES 3 PREMIÈRES PLAIES D’EGYPTE, PAR DANIEL STEEN

CEtte Etude de Daniel STEEN peut aussi être suivie en audio. ICI

Le peuple hébreu a « subi » les 3 premières plaies d’Egypte, qui furent provoquées par le bâton d’Aaron, les 7 suivantes ne sont tombées que sur les égyptiens (Ex8/18). Ce constat est important car les plaies qui sont décrites dans l’apocalypse sont assez semblables aux plaies d’Egypte.

 

Par conséquent, nous devons comprendre que Dieu utilise ces plaies pour purifier son peuple, mais la souffrance de celui-ci ne va pas au-delà d’une certaine limite.

Pour rappel, les 3 premières plaies sont les suivantes :

—>L’eau changée en sang,

—>Les grenouilles,

—>La poussière de la terre changée en poux.

Bien entendu, si nous lisons les écritures, par exemple l’apocalypse, nous ne verrons pas toujours explicitement l’arrivée de ces plaies, mais l’analyse du nouveau testament montre clairement qu’elles sont bien présentes, si l’on veut se donner la peine de comprendre les choses.

La question est donc, qu’est-ce que Dieu veut nous dire, à nous qui sommes arrivés à la fin des temps ? Pourquoi faut-il que le peuple de Dieu vive ces plaies ?

L’eau changée en sang : les doctrines de démons

Matt 24/22-24 : Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. 23 Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas. 24 Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.

L’eau spirituelle

L’eau est l’élément principal de la vie. Dieu a tout créé le premier jour. Dieu « dit » et la lumière primaire « fut » (Gen 1/3-5) puis il sépara la lumière des ténèbres. Ensuite les jours suivants Dieu a façonné. Le deuxième jour, Dieu a « séparé » les eaux d’en haut et d’en bas.

La Bible ne dit pas tout, elle ne nous enseigne que sur l’essentiel. Quand Dieu a créé le ciel et la terre, il est sous entendu que l’eau en faisait partie. Un chaos est décrit sous la forme d’une terre « informe et vide » et l’Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux. (Gen 1/1-2)

Il est curieux qu’il ne soit pas marqué que Dieu ait créé l’eau, mais il a fait une « étendue » entre les eaux d’en haut et d’en bas. Bien entendu nous savons bien que l’Eternel est le créateur de toute chose, mais il y a ici un symbolisme.

Nous savons que les eaux d’en haut peuvent être assimilés aux nuages et celles d’en bas à la mer et aux rivières, mais il y a aussi les eaux spirituelles d’en haut et d’en bas. Jésus a dit ceci :

Jean 7/38 : Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.

Nous voyons qu’il s’agit bien de l’eau spirituelle qui donne la vie spirituelle à celles et ceux qui la reçoivent.

L’eau spirituelle polluée

A travers la première plaie, Dieu nous enseigne qu’avant la délivrance qui sera provoquée par le retour de Yeshoua HaMashiah, le monde entier est confronté à une nourriture spirituelle qui s’est souillée au point d’être mortelle.

Toute la population mondiale est confrontée à ce problème, que les personnes soient nées de nouveau ou non. La parole de Dieu a été déformée à travers le monde chrétien de multiples manières, par exemple :

—>L’évangile de prospérité,

—>La doctrine du remplacement d’Israël par l’église,

—>L’évangile de l’hyper-grâce par lequel Dieu nous sauvera de toute manière,

—>Les doctrines idolâtres du catholicisme,

—>Les doctrines du salut par les œuvres,

—>L’église du divertissement,

—>L’œcuménisme sans discernement,

—>Kingdom now, Etc..

Tout cela sans compter les rivalités entre « chapelles » ou entre « serviteurs de Dieu » et l’incursion des mariages homosexuels, contraires à la parole de Dieu, mais pratiqués sous couvert de « l’amour ».

L’évangile des derniers temps est devenu humaniste, il a été filtré par la philosophie de Yavan qui place les sentiments de l’homme en premier, notamment « l’amour » ! Mais il ne faut pas oublier que sous couvert de l’amour, Salomon a divisé son royaume. N’oublions pas non plus qu’à cause de la doctrine de Balaam : 24000 hébreux moururent dans le désert (Nb 25/9) etc…

Dieu a horreur des mauvaises alliances et des adultères. Or, nous savons bien que beaucoup d’alliances humaines partent d’un « bon sentiment »…mais aboutissent à des catastrophes. Il en est de même pour les alliances spirituelles, nous pouvons lire :

Luc 16/13 : Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

1 Cor 10/21 : Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons.

Pourquoi Dieu permet-il que son peuple soit confronté à ce déferlement ?

Pour qu’il apprenne à discerner le bon du mauvais, qu’il fasse des choix et des tris dans sa vie. Le peuple de Dieu, par définition, aime la vérité. Comment Dieu fait-il pour « trier » entre les personnes qui aiment la vérité et les autres ?

2 Thess 2/9-12 : L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, 10 et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. 11 Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, 12 afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.

Cette façon de faire n’est pas nouvelle, puisque nous savons comment Dieu a fait tomber Achab en envoyant un esprit de mensonge dans 400 prophètes :

1 Rois 22/20-22 : Et l’Eternel dit: Qui séduira Achab, pour qu’il monte à Ramoth en Galaad et qu’il y périsse ? Ils répondirent l’un d’une manière, l’autre d’une autre. 21 Et un esprit vint se présenter devant l’Eternel, et dit: Moi, je le séduirai. 22 L’Eternel lui dit: Comment ? Je sortirai, répondit-il, et je serai un esprit de mensonge dans la bouche de tous ses prophètes. L’Eternel dit : Tu le séduiras, et tu en viendras à bout; sors, et fais ainsi!

Le Seigneur nous a donné plusieurs paraboles qui expliquent comment le message évangélique du départ serait souillé et pollué (voir Matthieu 13), c’est comme de l’eau changée en sang ! Le message devient de plus en plus imbuvable. Nous savons bien que cela n’est pas nouveau, ce qui est nouveau c’est l’extension mondiale que cela a pris. Les écritures nous disent ceci :

Deut 12/16 : Seulement, vous ne mangerez pas le sang : tu le répandras sur la terre comme de l’eau.

Celui ou celle qui a l’amour de la vérité sait que l’eau pure est celle qui lave et qui désaltère. Il est intéressant de regarder plusieurs exemples de pollution de l’eau, changée en « sang » :

Lorsque Moïse a réduit en poudre le veau d’or, il a mis cette poudre dans l’eau et le peuple a dû boire le mélange :

Ex 32/20 : Il prit le veau qu’ils avaient fait, et le brûla au feu; il le réduisit en poudre, répandit cette poudre à la surface de l’eau, et fit boire les enfants d’Israël.

Le sens de cette action est que nous devons subir les conséquences de nos choix. Nous savons bien que l’Esprit a donné des dons et en particulier celui de prophétie. Mais Dieu permet en vertu de la puissance d’égarement qui est envoyée, que de nombreuses prophéties données dans l’environnement chrétien soient fausses et dangereuses.

Le test de la séduction

Si nous ne discernons pas entre vérité et mensonge, nous sommes conduits à croire aux fausses prophéties qui pleuvent dans le monde chrétien. Le résultat est que nous devons en « boire » les conséquences…Jean nous a donné un ordre :

1 Jean 4/1 : Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

Un autre exemple est donné dans la boisson qui était préparée pour savoir si une femme était adultère ou non :

Nb 5/16-22 : Le sacrificateur la fera approcher, et la fera tenir debout devant l’Eternel. 17 Le sacrificateur prendra de l’eau sainte dans un vase de terre; il prendra de la poussière sur le sol du tabernacle, et la mettra dans l’eau. 18 Le sacrificateur fera tenir la femme debout devant l’Eternel; il découvrira la tête de la femme, et lui posera sur les mains l’offrande de souvenir, l’offrande de jalousie; le sacrificateur aura dans sa main les eaux amères qui apportent la malédiction. 19 Le sacrificateur fera jurer la femme, et lui dira: Si aucun homme n’a couché avec toi, et si, étant sous la puissance de ton mari, tu ne t’en es point détournée pour te souiller, ces eaux amères qui apportent la malédiction ne te seront point funestes. 20 Mais si, étant sous la puissance de ton mari, tu t’en es détournée et que tu te sois souillée, et si un autre homme que ton mari a couché avec toi, – 21 et le sacrificateur fera jurer la femme avec un serment d’imprécation, et lui dira: -Que l’Eternel te livre à la malédiction et à l’exécration au milieu de ton peuple, en faisant dessécher ta cuisse et enfler ton ventre, 22 et que ces eaux qui apportent la malédiction entrent dans tes entrailles pour te faire enfler le ventre et dessécher la cuisse! Et la femme dira: Amen! Amen!

Ce texte nous parle d’une femme, or à la fin des temps la Bible parle de deux femmes : l’une est l’épouse de Christ pure et sans tache, l’autre est la prostituée. L’écriture nous apprend ici que ce qui permet d’en faire la différence, c’est l’effet de la boisson de cette eau amère.

Nous constatons également que lorsque David était pourchassé par Saül, celui-ci se reposa dans une grotte. David est alors entré dans cet endroit et a « subtilisé » l’eau et la lance de Saül :

1 Sam 26/11-12 : Loin de moi, par l’Eternel! de porter la main sur l’oint de l’Eternel! Prends seulement la lance qui est à son chevet, avec la cruche d’eau, et allons-nous-en. 12 David prit donc la lance et la cruche d’eau qui étaient au chevet de Saül; et ils s’en allèrent. Personne ne les vit ni ne s’aperçut de rien, et personne ne se réveilla, car ils dormaient tous d’un profond sommeil dans lequel l’Eternel les avait plongés.

C’est encore un exemple qui montre qu’à la fin des temps, si les vierges folles n’ont pas assez d’huile, les faux serviteurs de Dieu n’auront plus d’eau propre.

L’épouse de Christ traverse l’épreuve de l’eau amère sans dommage, tandis que la prostituée tombe sous la malédiction ! N’est-ce pas Dieu qui a ordonné cette règle ? Les écritures nous apprennent donc que le test de l’eau amère (eau changée en sang) doit être accompli avant le retour de Yeshoua.

1 Tim 4/1 : Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons,…

Matt 24/24 : Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.

La prostituée est celle qui s’est laissée séduire par le mensonge parce qu’elle n’aime pas la vérité ! Alors, la boisson qu’elle prend ne la désaltère pas, elle boit en vain. La vie de ces « chrétiens » n’est pas différente de celle des incroyants parce que l’eau ne les lave pas :

Ex 7/18 : Les poissons qui sont dans le fleuve périront, le fleuve se corrompra, et les Egyptiens s’efforceront en vain de boire l’eau du fleuve.

Lorsque les hébreux sont entrés dans le désert, ils ont trouvé l’eau amère. Il a fallu que Dieu enseigne à Moïse « un bois » qui purifie l’eau et il nous est dit que c’est là que l’Eternel donna des lois et des ordonnances :

Ex 15/25 : Moïse cria à l’Eternel; et l’Eternel lui indiqua un bois, qu’il jeta dans l’eau. Et l’eau devint douce. Ce fut là que l’Eternel donna au peuple des lois et des ordonnances, et ce fut là qu’il le mit à l’épreuve.

Le bois rappelle bien entendu celui de la croix de Yeshoua. La lance ayant percé le côté de Yeshoua, il a coulé de l’eau et du sang, ce sang qui est versé à cause de nos péchés est accompagné d’une eau pure (Voir aussi : Ex 17/6 le rocher frappé, Nb 8/7 la vache rousse) :

Jean 7/38 : Celui qui croit en moi, des fleuves d‘eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.

Dans le désert, lorsque l’eau fut rendue bonne par le bois, le peuple s’est mis à apprendre et à comprendre les lois de Dieu. En terme simple cela signifie qu’il s’est mis à étudier et appliquer la parole de Dieu. Ce qui signifie encore qu’il s’est mis à aimer la parole de vérité de façon à ne pas mourir dans le désert.

Chercher l’eau pure

Nous remarquons qu’au moment de la plaie du sang, les égyptiens eux-mêmes se sont mis à creuser pour trouver de la bonne eau. Les chrétiens doivent faire de même :

Ex 7/24 : Tous les Egyptiens creusèrent aux environs du fleuve, pour trouver de l’eau à boire; car ils ne pouvaient boire de l’eau du fleuve.

Notre seule chance de passer l’épreuve du sang est de prendre au sérieux toute la parole de Dieu, de demander la crainte de Dieu afin que sa sagesse et son discernement viennent en nous. Les instructions de Dieu sont comme la rosée :

Deut 32/2-4 : Que mes instructions se répandent comme la pluie, Que ma parole tombe comme la rosée, Comme des ondées sur la verdure, Comme des gouttes d’eau sur l’herbe! 3 Car je proclamerai le nom de l’Eternel. Rendez gloire à notre Dieu! 4 Il est le rocher; ses œuvres sont parfaites, Car toutes ses voies sont justes; C’est un Dieu fidèle et sans iniquité, Il est juste et droit.

La fille de Caleb a réclamé les sources d’eau pure, elle les a obtenues :

Jos 15/19 : Caleb lui dit: Qu’as-tu? 19 Elle répondit: Fais-moi un présent, car tu m’as donné une terre du midi; donne-moi aussi des sources d’eau. Et il lui donna les sources supérieures et les sources inférieures.

Personne n’entrera dans le royaume des cieux sans être passé par la cuve d’eau pure, la parole nous dit ceci :

1 Pierre 3/21 : Cette eau (au temps de Noé) était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ,…

Personne n’entrera dans la maison de Dieu avec une robe souillée, il est encore écrit :

Matt 22/11-14 : Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. 12 Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces? Cet homme eut la bouche fermée. 13 Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 14 Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.

 

Apoc 22/11 : Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.

 

La bonne eau et l’eau polluée

Si nous connaissons les propriétés de la bonne eau, alors nous comprenons ce qui est détruit quand elle est polluée. Parmi les nombreuses qualités de l’eau pure nous avons :

  • L’Hospitalité et Reconnaissance

Deut 23/5a :

עַל דְּבַר אֲשֶׁר לֹא קִדְּמוּ אֶתְכֶם בַּלֶּחֶם וּבַמַּיִם בַּדֶּרֶךְ בְּצֵאתְכֶם מִמִּצְרָיִם

…..parce qu’ils ne vous ont pas offert le pain et l’eau à votre passage, au sortir de l’Égypte,……

 

Ce passage concerne les Moabites qui n’ont pas voulu donner l’hospitalité aux hébreux, qui étaient prêt à payer pour cela, alors qu’en orient l’hospitalité est un devoir. Par ailleurs il y a ici un manque de reconnaissance car les hébreux étaient les héritiers d’Abraham qui avait permis le salut de Lot et donc la naissance d’Ammon et Moab. Quand Lot sortit de Sodome, il fut protégé dans une ville qui a été épargnée grâce à Abraham : Tsoar. L’eau symbolise donc l’hospitalité et la gratitude.

 

L’eau changée en sang est un symbole de manque de reconnaissance et d’hospitalité !

La justice, une eau puissante

 

Amos 5/24 :

וְיִגַּל כַּמַּיִם מִשְׁפָּט וּצְדָקָה כְּנַחַל אֵיתָֽן

Mais que le bon droit jaillisse comme l’eau, la justice comme un torrent qui ne tarit point!

 

En Israël, l’ensemble des juges s’appelle « Elohim » (Ps 82/3-6). La véritable justice repose sur deux choses : la loi (le bon droit) et l’indulgence, la miséricorde, les circonstances atténuantes, la générosité (la justice). Un juge ne devrait pas voir le visage de l’accusé afin de ne pas être influencé, la justice n’est pas aveugle, mais elle a les yeux bandés. On remarque que la véritable justice est comparée à l’eau jaillissante.

 

L’eau changée en sang est un symbole d’injustice !

 

 

 

La Torah est gratuite

 

Dans le Midrash Nombres Rabba (Parasha 1) il est dit ceci :

 

La Torah a été donné par le biais de trois éléments : le désert, le feu et l’eau.

 

Dans le désert : « Ils entrèrent dans le désert du Sinaï » (Ex 19/2)

Par le feu : « Or, la montagne de Sinaï était toute fumante parce que le Seigneur y était descendu en sein de la flamme » (Ex 19/18)

Par l’eau : « les cieux se fondirent, les nuages se fondirent en eau; les monts ruisselèrent à la vue du Seigneur, le Sinaï tressaillit à l’aspect du Dieu d’Israël » (Juges 5/4-5)

 

De la même manière que ces trois éléments sont offerts, les paroles de la Torah le sont gratuitement à l’humanité.

 

Es 55/1 : « Ah! Vous qui avez soif, venez, voici de l’eau ! Vous qui n’avez point d’argent, venez approvisionnez-vous et mangez; gratuitement, sans rétribution, venez, fournissez-vous de vin et de lait »

 

« Il n’est d’eau que la Torah »

 

A l’époque de Yeshoua il y avait deux écoles de pharisiens concurrentes, Beth Shammaï et Beth Hillel. La première disait qu’il fallait payer pour être enseigné sur la Torah, mais Hillel enseignait gratuitement. Il avait raison.

 

L’eau changée en sang est un symbole de l’exploitation financière des hommes par les écritures !

 

La Torah est le plus grand des trésors

 

Ps 119/72 :

טֽוֹב לִי תֽוֹרַת פִּיךָ מֵאַלְפֵי זָהָב וָכָֽסֶף

Plus précieux est pour moi l’enseignement de ta bouche que des monceaux de pièces d’or et d’argent.

 

On ne peut pas vivre sans la Parole de Dieu. Sur terre, l’or est un trésor, mais il ne s’attache qu’aux biens matériels. Au jour de notre mort nous n’emporterons rien de cela.

 

Personne ne peut vivre au-delà de 3 jours sans boire. De la même manière, si nous ne lisons pas la Parole de Dieu nous allons manquer d’eau de la vie. Dans le judaïsme la lecture de la Torah est au minimum faite le lundi, jeudi et samedi, ce qui évite de passer « 3 jours sans eau » !

 

Le mot « Or » se dit : bh;z: (zahav). L’Or véritable est la Torah, c’est l’eau de la vie. Les lettres de ce mot ont pour valeurs : 2, 5 et 7. C’est pourquoi les juifs lisent au minimum les 2ème, 5ème et 7ème jours de la semaine.

 

L’eau changée en sang est un symbole de la profanation des écritures, de leur abandon !

 

Eau = Humilité

 

Dans le Talmud de Babylone on peut lire ceci :

 

 

Ainsi les sages d’Israël enseignent que le contenant des liquides cités sont des « vases de peu de valeur », donc humbles. Ceci veut dire que l’étude de la Torah n’est pas une question d’érudition, mais d’intériorisation du sens de la Parole de Dieu. Ce qui compte c’est l’Esprit et cela oblige l’humilité.

 

L’eau changée en sang est un symbole de l’orgueil des autorités spirituelles et du monde chrétien !

 

Le retrait des eaux : Emergence de la Terre !

 

Gen 1/9-10 :

וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים יִקָּווּ הַמַּיִם מִתַּחַת הַשָּׁמַיִם אֶל מָקוֹם אֶחָד וְתֵרָאֶה הַיַּבָּשָׁה וַֽיְהִי כֵֽן

וַיִּקְרָא אֱלֹהִים לַיַּבָּשָׁה אֶרֶץ וּלְמִקְוֵה הַמַּיִם קָרָא יַמִּים וַיַּרְא אֱלֹהִים כִּי טֽוֹב

Dieu dit: Que les eaux répandues sous le ciel se réunissent sur un même point, et que le sol apparaisse. Cela s’accomplit. 10 Dieu nomma le sol la Terre, et l’agglomération des eaux, il la nomma les Mers. Et Dieu considéra que c’était bien.

 

La Terre vient du retrait des eaux, c’est à dire qu’elle laisse la place à la terre en se retirant. C’est encore une marque d’humilité. De la même manière, nous avons vu qu’Israël est le pays de l’eau, c’est le pays où on laisse la place à l’autre.

 

Quand l’eau se concentre, c’est une espérance car elle laisse la place. Ainsi, on ne peut pas créer s’il n’y a pas retrait. Un bon enseignant doit laisser faire ses élèves après l’enseignement. De même les parents préparent leurs enfants pour la vie, mais un jour ils se retirent pour les laisser vivre.

 

Le 7ème jour, Dieu s’est retiré pour laisser à l’homme la possibilité de parfaire la création.

 

L’eau changée en sang est un symbole de la rupture de la chaîne de transmission de la connaissance de Dieu !


Les grenouilles : l’impureté généralisée

 

Introduction

 

Apoc 17/4 : Cette femme (la grande prostituée) était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution.

 

La plaie des grenouilles nous parle d’impureté. Nous pouvons lire ceci :

 

Apoc 16/13 : Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles.

 

Une invasion de grenouilles est terrible, non seulement ces animaux font un bruit assourdissant, mais ils symbolisent l’impureté. La Bible nous donne des détails sur l’invasion :

 

Ex 8/3 : Le fleuve fourmillera de grenouilles; elles monteront, et elles entreront dans ta maison, dans ta chambre à coucher et dans ton lit, dans la maison de tes serviteurs et dans celles de ton peuple, dans tes fours et dans tes pétrins.

 

En d’autres termes l’impureté touche :

 

Le lieu où nous vivons (ta maison)

Le lieu ou l’on doit rencontrer Dieu dans l’intimité (Matt 6/6 : entre dans ta chambre…)

La vie sexuelle, le mariage et le repos (le lit)

Les amis et conseillers (les serviteurs)

Les instruments qui servent à préparer la nourriture spirituelle (les fours)

La nourriture spirituelle elle-même (le pétrin)

 

Nous remarquons par ailleurs que les esprits impurs décrits dans l’apocalypse ont un but précis :

Apoc 16/14 : Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant.

C’est donc cette impureté qui conduit les peuples à s’opposer au plan de Dieu et à s’attaquer à la ville Sainte : Jérusalem !

Il est inutile de se voiler la face, l’impureté gagne le monde entier par la voie des médias, d’internet qui ressemble à un fleuve, des gouvernements qui légalisent les abominations, des responsables d’églises qui tordent la parole de Dieu pour justifier leurs choix malsains etc…

 

L’impureté est partout, en images, en paroles, en musiques, en ambiances etc…elle est accessibles sans efforts, quasi gratuitement, par tout le monde : enfants et adultes.

Nous devons choisir !

Le chrétien est placé devant un choix qui se répète chaque jour : s’éloigner de l’impureté ou se laisser prendre !

Là encore, on peut se demander pourquoi Dieu permet que son peuple soit amené à traverser la plaie de l’impureté : c’est pour faire un choix volontaire, pour qu’il prenne en dégoût les abominations commises et pour qu’il soit le sel de la terre, une lumière au milieu des ténèbres.

Le tri que Dieu a entrepris de faire consiste à séparer son épouse de la prostituée, car c’est elle qui tient la coupe de l’impureté (Apoc 17/4). La séparation ne se fera qu’à la fin des temps selon qu’il est écrit :

Matt 13/30 : Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.

Cette impureté n’est pas seulement d’ordre sexuel, car il est expliqué que les esprits de grenouilles ont l’objectif d’amener les peuples à combattre Dieu à Jérusalem. Cela signifie que l’esprit impur est également celui d’Amalek.

L’esprit d’Amalek est athée, jaloux de l’élection d’Israël, méchant, injuste, traître, peu courageux, pas franc, manipulateur, spécialiste en propagande malsaine etc…

Par ailleurs, Apoc 16/14 nous apprend que les esprits des grenouilles sont aussi capables de faire des prodiges.

 

Voilà de quoi faire tomber une grande partie des personnes qui se disent chrétiennes, mais qui ne sont pas affermies dans la parole et qui préfèrent recevoir l’enseignement des médias plutôt que celui de la parole.

 

Ce qu’on appelle « église » actuellement est un mélange de l’épouse et de la prostituée. Compte tenu de ce qui a été dit concernant les esprits de grenouilles nous pouvons affirmer qu’une séparation est en train de se faire sur les points suivants :

 

La position par rapport à Israël

Les choix concernant les mœurs

Les prodiges spirituels (démonstrations de puissance)

 

A nous de discerner…..


Les poux : le « mal être » généralisé

 

Les poux sont de minuscules petites bêtes sauvages qui rendent la vie infernale. En général les poux se logent sur la tête et ne laissent aucun repos à celui qui en est atteint, mais ils se logent également dans les poils et les vêtements.

Ex 8/13 : Ils firent ainsi. Aaron étendit sa main, avec sa verge, et il frappa la poussière de la terre; et elle fut changée en poux sur les hommes et sur les animaux. Toute la poussière de la terre fut changée en poux, dans tout le pays d’Egypte.

Il nous est dit que les poux viennent de la « poussière de la terre » cela signifie que la terre est très sèche, elle n’est plus arrosée. Par ailleurs la calamité des poux est en relation avec la terre, c’est-à-dire que, plus on est attaché à la terre, aux biens matériels et à ce monde, plus la plaie des poux nous touche.

Les poux dans la tête

Quand une personne ne sait plus comment sortir d’une situation inextricable, on dit parfois qu’elle « se gratte la tête » ! Exactement comme quelqu’un atteint par la calamité des poux.

 

Pourquoi Dieu permet-il que ses enfants traversent cette calamité ? Parce qu’il veut que nous sortions de l’angoisse du lendemain.

 

Le monde qu’on nous propose est de plus en plus matérialiste, mais aussi de plus en plus fragile. Les biens de consommation vont au-delà de nos besoins réels. Le principe de ce monde est de susciter par la propagande (publicité = tentation) des besoins que nous n’avions pas et qui ne sont pas vitaux. Dès lors nous nous trouvons attachés à un tas de choses inutiles et qui créent de l’angoisse.

Il y a quelques années encore, tout le monde avait du travail ou presque, seuls les maris travaillaient et les épouses pouvaient s’occuper des enfants, les divorces étaient rares. Maintenant tout a changé, on veut plus, toujours plus…mais c’est au prix des divorces, des dépressions, des faillites, des angoisses du lendemain, du chômage, de la misère…on se gratte la tête !

Jamais le monde n’a été aussi fragile ! Jamais l’humanité ne s’est autant attachée à ce qui est « virtuel » c’est-à-dire à rien. Lorsque le système s’enraillera, le monde deviendra fou.

 

L’église de Yeshoua est devant un choix, car il est dit si nous sommes dans ce monde, nous ne sommes pas du monde.

 

Jean 17/16 : Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.

 

Si nous ne sommes pas du monde, alors nos valeurs ne sont pas celles du monde. Par conséquent nous ne dépendons pas du monde pour notre vie, c’est-à-dire pour tous nos véritables besoins.

 

Une des plus belles paroles de Yeshoua, des plus apaisantes est cette promesse :

 

Matt 6/25-34 : C’est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement? 26 Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n ‘amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux? 27 Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie? 28 Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement? Considérez comment croissent les lis des champs: ils ne travaillent ni ne filent; 29 cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux. 30 Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi? 31 Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? Que boirons-nous? De quoi serons-nous vêtus? 32 Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. 33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. 34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

 

La seule façon de passer l’épreuve des poux victorieusement est d’apprendre à dépendre de Dieu pour tous nos besoins. C’est la question de la foi ! Si nous croyons que notre Père des cieux prend soin de nous, alors nous n’avons pas d’angoisse. Si nous ne plaçons aucun bien matériel, l’argent par exemple, en premier dans notre vie, si Dieu est à la première place, alors il donne « sa paix ».

 

Les poux dans les vêtements

Il est classique que les poux se dissimulent dans les vêtements. D’un point de vue spirituel ceci est très parlant puisqu’il nous est dit que l’épouse de Christ s’est revêtue d’un vêtement de fin lin. Or le fin lin, ce sont « les œuvres justes des saints » (Apoc 19/7).

Cela signifie que lorsque les poux s’y mettent, le vêtement est souillé, impropre à entrer dans le royaume. Que représente donc une « œuvre pouilleuse » ?

Une œuvre attaquée par les poux est une œuvre qui n’est pas satisfaisante, ni pour Dieu, ni pour un véritable enfant de Dieu. Cela peut se présenter dans plusieurs cas, par exemple :

Une œuvre purement charnelle que Dieu n’a pas demandée,

Une œuvre spirituelle demandée par Dieu, mais dont on s’octroie la gloire, ou dont on tire un profit quelconque,

Une œuvre demandée par Dieu qu’on ne fait pas au bon moment (trop tard ou trop tôt),

Une œuvre dont on se croit capable, que Dieu a demandée, mais qui s’adresse à quelqu’un d’autre,

Une œuvre pour laquelle on « donne un coup de main à Dieu » qui ne s’en sort pas…..

Dans tous les cas, ces œuvres pouilleuses ne donnent pas la paix, la satisfaction paisible d’avoir accompli une « œuvre préparée d’avance ». L’œuvre pouilleuse ne remplie pas le cœur du chrétien, ne le conduit pas à rendre gloire à Dieu et à l’adorer. Ce sont des œuvres mortes ! Elles ne suivent pas le chrétien dans l’au-delà.

 

Eph 2/10 : Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d‘avance, afin que nous les pratiquions.

Apoc 14/13 : Et j’entendis du ciel une voix qui disait: Ecris: Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur! Oui, dit l’Esprit, afin qu’ils se reposent de leurs travaux, car leurs œuvres les suivent.

 

Comment peut-on se débarrasser des poux ?

 

Pour s’éloigner des poux, il faut « s’éloigner de la terre », c’est-à-dire s’élever spirituellement ! Autrement dit, s’approcher de Dieu. Nous devons rechercher ce qu’il aime, recevoir son Esprit et sa façon de voir les choses. Il nous faut absolument nous nourrir de sa parole et nous laisser transformer par lui. Il nous est dit ceci :

 

Jacq 4/8 : Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos cœurs, hommes irrésolus.

 

N’est-ce pas clair ? Nettoyer ses mains c’est se repentir et prendre des engagements de propreté. Purifiez son cœur c’est passer par la croix, examiner sa vie et s’humilier comme David le faisait :

 

Ps 51/4 : Lave-moi complètement de mon iniquité, Et purifie-moi de mon péché.

 

1 Jean 3/1-4 : Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. 2 Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. 3 Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur.

4 Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.

 

Conclusion

Nous voyons que le peuple de Dieu, à la fin des temps, est confronté au moins à 3 défis pour sa sanctification :

—> Les fausses doctrines, les faux esprits saints, les mélanges qui conduisent à la mort spirituelle,

—> L’impureté généralisée dans tous les domaines, pas seulement concernant dans les mœurs, mais aussi dans les positions spirituelles, notamment dans l’élection d’Israël,

—> Le choix de dépendre du Seigneur pour tous nos besoins terrestres, afin que nous soyons en paix.

Tous ces points de passage ont été voulus par Dieu, nous n’avons pas à les critiquer, mais au contraire y trouver une source d’espérance. Car le Seigneur demande à son épouse de se préparer, non pas de s’amuser, ni de s’inquiéter, n’y de prendre la direction opposée à son plan.

 

Apoc 19/7-9 : Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée, 8 et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. 9 Et l’ange me dit: Ecris: Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l’agneau! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.


27/03/2017
0 Poster un commentaire