* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Frank A . Viola


CHRIST NOTRE TOUT ( Frank A. Viola )

ob_32a65a_cwu4ow8a.gif

 


"Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui." (Colossiens 1:19)

"Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie...." (Jean 14:6)

"Or, c'est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et Rédemption." (1 Corinthiens 1:30)

"... mais Christ est tout et en tous." (Colossiens 3:11)


Le désir de Dieu du début à la fin est centré sur Son Fils. C'est Christ, et Christ seul, que Dieu a en vue pour Son peuple. Ainsi, la croissance spirituelle, n'est pas une affaire d'acquisition des choses spirituelles ( que se soient des doctrines, vertus, dons ou grâces ), mais d'avoir Christ formé en nous. (Gal. 4:19)

Pour beaucoup, le salut, la paix, le pouvoir, la sainteté, la joie, le service, les habitudes ecclésiales, le ministère, et les doctrines sont simplement des choses divines, indépendantes et quelque chose en soit. Beaucoup d'entre nous sont donc devenus occuper par la poursuite de choses spirituelles, mais ont oublié d'identifier Christ de façon pratique avec ces choses Divines que nous cherchons. Par exemple, quand notre esprit est troublé, nous demandons la paix à Dieu.

Quand nous sentons notre nature pécheresse prendre le dessus, nous supplions Dieu pour plus de sainteté. Quand nous ne sommes pas au clair sur un problème spirituel, nous cherchons à apprendre plus de doctrines. Nous cherchons les grâces, les doctrines, et les dons les uns après les autres, tout cela dans une tentative sérieuse pour croître spirituellement. Le peuple du Seigneur est tombé dans une routine qui consiste à être occupé avec les choses spirituelles - - absorbé avec les choses externes au Christianisme.

TOUTES CHOSES EN CHRIST

Cependant, quand nous lisons les écritures attentivement, nous découvrons quelque chose d'assez merveilleux. Nous remarquons que Dieu ne nous a pas donné beaucoup de choses spirituelles. Il ne nous donne pas beaucoup de vertus, de dons ou de vérités à acquérir. Dieu nous donne plutôt Son Fils pour être toutes ces choses pour nous ! De toute évidence, Christ est L'incarnation de toutes choses spirituelles. Il est le la somme de toutes choses Divines. Il est L'essence même de toutes vertus spirituelles, grâces, cadeaux, et vérités. Bref, Dieu a investi toute sa plénitude dans Son Fils.

Ce fait est clairement établi dans Jean 14:6. Ici nous découvrons que le chemin, la vérité, et la vie que Dieu donne à ses enfants est Christ Lui-même. Donc, Christ n'est pas simplement lindicateur du chemin, Il est le chemin. Il n'est pas simplement celui qui enseigne la vérité, Il est la Vérité. Il n'est pas simplement celui qui donne la vie, Il est la Vie. Le Christ est L'incarnation de tout ce qu'il nous donne. Il est Lui-même notre Espérance (1 Tim. 1:1), notre Paix (Eph. 2:14), notre Sagesse, notre Sanctification, et notre justice (1 Cor. 1:30). En conséquence, notre espérance n'est pas une chose à rechercher, elle est une Personne ; la paix n'est pas une chose, elle est Christ ; la justice n'est pas simplement justice, elle est Jésus, et cela est vrai pour d'autres choses. L'un est une chose spirituelle, l'autre est le Seigneur Lui-même. Le premier exhorte les gens à être juste, mais oublie de leur montrer que Christ est leur justice, dans la pratique, c'est comme leur donner une doctrine vide ! Bref, Christ n'est pas simplement celui qui distribue les dons, Il est Lui-même Le Don!

CHRIST LE CENTRE

Dans ces mots se trouve le secret pour expérimenter la réalité de la croissance et de la vie spirituelle. C'est en connaissant Christ comme notre plénitude. C'est en voyant qu'Il est notre Fin et quIl est notre Moyen (Héb 12 :2) - - quIl est notre Centre et quIl est notre Circonférence. La croissance spirituelle a lieu quand nous prenons Christ comme étant celui qui est tout pour nous; elle survient quand nous comprenons que Christ est "tout et en tous," et lui faisons confiance pour lêtre en et par nous.

Oh, comme cela devrait nous reprendre ! Combien dentre nous voie Dieu comme celui qui donne beaucoup de choses, mais d'une manière ou d'une autre, les cherche en dehors de Christ comme si elles étaient détachées de Lui ? En fait, pour beaucoup dentre nous, les objets et choses spirituelles ont pris la place de la Personne de Christ! Les doctrines, les dons, et les qualités que nous cherchons se sont substitués au Christ Lui-même! Nous recherchons ce don ou celui là, nous étudions cette doctrine ou celle là, et nous cherchons à nous approprier cette vertu ou celle là, mais nous oublions de le voir Lui!

En ce qui nous concerne, pour avancer spirituellement, nous devons comprendre que quoique Christ nous donne c'est lui-même. Chers frères, à moins que Christ ne devienne cette chose spirituelle que nous cherchons, il manquera forcément le pouvoir et la valeur spirituelle. Ce sera quelque chose d'inutile dans nos mains quelque chose sans vie--quelque chose d'impuissant. Est-ce que cela n'est pas trop souvent notre cas aujourd'hui ? Oh, quel danger il y a à rechercher les choses spirituelles, tout en manquant Christ ! J'aimerai répéter cela nouveau, cela porte du fruit de se répéter--nous devons être clair que lorsque le Seigneur Jésus nous donne quelque chose, Il se donne Lui-même pour être cette chose pour nous.

CHRIST EST TOUT

En voyant que Christ est notre plénitude, cessons d'être occupés par les choses divines. A la place, soyons occupés avec Christ, par ce qu'il est la Substance de toutes choses spirituelles. Ne cherchons plus les objets Divins, mais la Personne Divine; arrêtons de chercher Ses dons, mais cherchons plutôt Celui qui donne.

Arrêtons d'être uniquement intéressés à amasser pour nous-mêmes beaucoup de choses spirituelles. A la place, voyons que Dieu nous a donné toutes ces choses dans Son Fils, parce quil l'a fait être notre Sagesse, notre Justice, notre Sanctification, notre Rédemption, vraiment, "toutes choses" pour nous. Pouvons nous remercier Dieu parce que Son Esprit qui nous habite, le Seigneur Jésus Lui-même a été fait pour nous tout ce qui nous manque.

Est-ce que vous avez de la paix aujourdhui ? Est-ce la sainteté que vous cherchez ? Est-ce que c'est après la clarté et après la vérité que vous aspirez ? Est-ce que c'est une plus grande mesure de pouvoir spirituel dont vous avez besoin ? Ne recherchez pas ces choses comme des dons séparés de Dieu, mais plutôt, reconnaissez que Dieu vous a donné toutes ces choses dans Son Fils.

Le Seigneur Jésus est tout ce dont vous n'aurez jamais besoin. Permettez au Christ d'être ces choses pour vous. Permettez-lui de vivre Sa vie par vous, et vous Le connaîtrez comme votre Paix, votre Sainteté, votre Vérité, votre Sagesse, et votre Pouvoir. Que de différences cela fait entre obtenir beaucoup de choses Divines et avoir Christ Lui-même comme ces choses dans et pour nous!

Considérez comme vides sont nos doctrines, nos vertus, nos vérités, et nos cadeaux quand ils ne sont pas reçus dans la relation vitale au Seigneur Jésus. Ils sont si morts et sans vie ! Puisse Dieu nous donner beaucoup de grâce pour voir que Jésus Christ Lui-même est notre TOUT, notre Suffisance, et la réponse à toutes les demandes de Dieu.


10/01/2015
0 Poster un commentaire

La Souveraineté absolue de Christ !

pizap.com10.8796373265795411398704432787.jpg



« Il est avant TOUTES CHOSES, et TOUTES CHOSES subsistent en lui. Il est la tête du corps de l'Église; il est le commencement, le premier né d'entre les morts, afin d'être en TOUT le premier. » (Colossiens 1:17-18)

« Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu'il avait FORMÉ en lui-même, pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir TOUTES CHOSES en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre. » (Ephésiens 1:9-10)

« Il a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour chef suprême à l'Église. » (Ephésiens 1:22)

Le dessein éternel de Dieu est centré sur la souveraineté absolue de Jésus-Christ. Le point de mire divin est l'établissement de la complète souveraineté et suprématie du Fils de Dieu là où il a reçu la domination sur toutes choses. Toutes les activités et tous les mouvements de Dieu sont dans ce but. Ainsi, le principal travail du Saint Esprit dans notre temps est d'établir la souveraineté de Christ dans l'univers.

C'est pourquoi, le Saint Esprit brisera et dévastera tout ce qui s'oppose, fait obstruction et cache les commandements souverains du Seigneur dans le coeur de Son peuple. En un mot, l'intention ultime de Dieu est d'établir la centralité et la suprématie de son Fils sur toutes choses, rien n'étant exclus. Cependant, avant que Christ puisse régner sur toutes choses, Il doit d'abord avoir la domination sur Son propre peuple, l'Église. Colossiens 1:18 le dit ainsi :

« Il est la Tête du Corps de l'Église; il est le commencement, le premier né d'entre les morts, AFIN D'ÊTRE en tout le premier. »

Cela met bon nombre d'entre nous hors jeu, n'est-ce pas? Le grand besoin aujourd'hui parmi le peuple du Seigneur, donc, est qu'il retrouve la place de la souveraineté absolue de Christ ; c'est de rétablir l'autorité de Christ dans son Église. Tragiquement, cependant, toutes sortes de choses ont remplacé l'autorité de Christ. Nos conseils d'administration, nos réunions de comité, nos assemblées et nos systèmes ecclésiastiques -- nos livres, nos séminaires et nos conventions -- nos idées astucieuse, nos plans, nos projets de construction et nos entreprises -- ont tous trop souvent substitué l'autorité de Christ.

Lorsqu'il y a une décision à laquelle nous devons faire face au sujet du travail du Seigneur et du peuple du Seigneur, la question saillante ne devrait pas être : « Que pensons-nous qu'il faudrait faire » ou « Sur quoi pouvons-nous se mettre d'accord en tant que chefs spirituels », mais plutôt « Que veut le Seigneur dans cette situation? » En réalité, si deux personnes prennent une décision indépendamment du Chef cela constitue une conspiration spirituelle!

Christ seul a le droit de diriger Son Église -- pas nous. C'est Son Corps -- pas le nôtre. Nous lui appartenons tous ; Il nous a acquis à grand prix, et ainsi, Lui seul possède tous les droits sur nous. Laissons-nous, alors, se soumettre à son autorité de manière pratique.

Bien que la question de l'autorité de Christ ait beaucoup de poids, peu d'entre nous réalisent qu'il s'y tient la réponse de tous nos problèmes spirituels. Quand Christ a Sa complète et juste place comme Chef et Seigneur absolu sur Son peuple tous nos problèmes sont résolus.

Considérons les problèmes à multiples facettes que l'Église de Corinthe rencontra -- ésprit charnel, division, envie, stagnation spirituelle, préoccupation de soi, blasphème, fierté, immoralité, discorde et rivalités civiles, etc... Chapitres 1-11 dépeint un bien pauvre visage de la corruption dans cette assemblée. Quelle lourde charge à porter pour l'apôtre Paul. Mais quelle était sa réponse à tout ceci? Quelle était la solution tout inclus qu'il leur partage dans l'épître? C'est simplement ceci :

« Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié ... Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ. » (1 Cor 2:2, 3:11).

La réponse était assez complète et simple : que Jésus-Christ soit remis à sa juste place dans l'assemblée. Pouvez-vous voir la puissance de cela? Chers frères, quand nous comprendrons réellement la grandeur de notre Seigneur et que nous Le mettons à sa juste position de centralité et de suprématie absolue, tout nos problèmes sont résoulus. Oh, quelle réponse simple mais combien profonde.

Le but de Dieu à cette heure, alors, est pour nous de faire de l'autorité de Christ une réalité pratique dans nos assemblées autant que dans nos vies personnelles. Un tel chemin, cependant, est coûteux. C'est une chose difficile que de céder nos droits au Seigneur, d'attendre pour le Seigneur, et de mettre la régence absolue, l'autorité, et la prise de décision directement dans les mains du Saint Esprit. Cela révèle si nous allons garder la main sur nos affaires ou si nous allons céder tous nos droits à Christ. Nous devons comprendre cependant que si Christ reviendra régner sur cette terre, nous devons d'abord Lui donner cette place dans nos propres coeurs.

Dans le plan de Dieu, toutes choses commencent par l'Église : Jacques nous dit que nous sommes les premiers fruits de sa création. C'est hypocrite de prier « Que ton règne vienne » si nous-même n'avons pas de Christ le Roi absolu de nos propres vies. Puissions-nous donc tous donner à Christ la centralité et la suprématie dans nos coeurs, tous ensemble aussi bien que individuellement, pour qu'il puisse avoir la domination sur toutes choses.

Ne faisons pas d'erreur à ce sujet, se tenir fermement à l'autorité de Christ n'est pas quelque chose que nous devons pratiquer en dernier recours. Trop souvent, la mentalité de bien des chrétiens est ceci : « Je ferai tout ce que je peux en me servant de ma propre intelligence, mes dons et mes capacités et seulement dépendrai du Seigneur lorsque je ne peux plus le faire. » Mes frères, voyez-vous la folie d'une telle pensée? Oh, combien nous avons besoin de voir que nous, par nos propres forces, ne pouvons pas accomplir un fragment du travail de Dieu !

Nos idées brillantes, nos dons naturels, et nos motivations personnelles ne sont que bois, paille et chaume ; aussi, ils ne réaliseront jamais le dessein de Dieu. Comment nous avons besoin de voir que l'Église est un organisme spirituel ; et que seulement ce qui vient de la vie toute puissante de Dieu peut accomplir son dessein. Sous l'ancienne alliance, Moïse ordonna qu'aucune huile ne soit versée sur la chair. De même, l'Esprit ne peut bénir ce qui vient de nous-même et non de Christ. Comme nous avons besoin de faire face aux mots du Seigneur Jésus, « Sans moi, vous ne pouvez rien faire. »

En conclusion, Dieu désire rassembler toutes choses en Son Fils. Tout ce qui vient de nous ne durera pas ; seulement ce qui vient de Christ peux trouver la plus grande bénédiction de Dieu. Même aujourd'hui, le Seigneur attend que Son peuple Lui donne cette place de domination sur eux-même. Laissons nous, alors, réellement mettre Christ « le Chef de toutes choses pour l'Église, rien n'étant exclus. Que Dieu nous soit clément.


28/04/2014
0 Poster un commentaire