* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Ftrancs-maçons-Illuminatis


SURVIVANTS DES ILLUMINATI – LA PROGRAMMATION MENTALE, PAR WAYNE MORRIS

 

 

A209. Survivants des Illuminati (8).

VOIR SOURCES EN FIN D’ARTICLE

En conclusion de la série d’interviews que nous avons publiés, nous voudrions soulever un certain nombre de questions importantes, et tirer une conclusion d’ensemble.

Wayne Morris, producteur et interviewer à Radio CKLN FM 88.1 de l’Université Polytechnique Ryerson, à Toronto, Ontario, au Canada, a eu le courage de faire une enquête très approfondie sur le problème de la programmation mentale. Pendant huit mois, entre fin 1997 et fin 1998, il a interviewé à la radio 24 personnalités, survivants ou spécialistes de la programmation mentale. Il a fallu interviewer certaines personnes plusieurs fois, compte tenu de la longueur de leur témoignage.*

Les transcriptions intégrales de ces interviews (en anglais) peuvent être consultées à l’adresse suivante :

http://www.mindcontrolforums.com/radio/ckln-hm.htm

fille_tristeIl n’était pas question, dans le cadre de nos objectifs, de traduire l’ensemble de ces interviews. Notre but était de sensibiliser le public francophone à l’existence d’un problème de société très grave et universel, et de l’analyser à la lumière des enseignements de la Bible.

Nous avons toutefois rapidement étudié l’ensemble des interviews, afin d’en sélectionner quelques-uns parmi les plus intéressants. Nous avons préféré sélectionner des témoignages de survivants et de personnes qui s’occupent de survivants, plutôt que de présenter les exposés souvent très techniques des psychiatres, psychologues et chercheurs de haut niveau.

A l’issue de l’examen de ces documents, nous sommes en mesure de tirer les conclusions suivantes :

→La programmation mentale d’êtres humains existe. C’est un fait indéniable. Il s’agit d’un phénomène dont la communauté scientifique n’a pris connaissance qu’assez récemment, à l’échelle historique. Il y a quelques dizaines d’années, presque personne n’en parlait, et il n’existait presque aucun document sérieux publié sur ce sujet.

→En revanche, la technique de la programmation mentale est extrêmement ancienne, et semble remonter déjà à l’époque de Babylone et de l’Egypte antique. Les hommes semblent avoir compris très tôt qu’il leur était possible de transformer d’autres êtres humains en esclaves mentaux, moyennant un conditionnement approprié, basé sur des traumatismes répétés.

→Les Illuminati, ou encore ceux qui composent « l’élite dirigeante » de la planète, semblent eux aussi avoir très vite compris l’avantage qu’ils pouvaient retirer de ces techniques pour dominer le monde. En fait, les Chrétiens auront reconnu que derrière ces techniques et ces tortures abominables, se cache la main de Satan, qui veut réduire l’humanité en esclavage, et se faire adorer comme Dieu, sous la forme de l’Antichrist annoncé par la Bible.

→La programmation mentale s’appuie sur le phénomène appelé « dissociation », ou « fragmentation » de la personnalité en personnalités multiples. Tout se passe comme si la personnalité d’un individu pouvait être fragmentée en plusieurs personnalités toutes différentes, qui peuvent prendre le contrôle du corps à tour de rôle. Par ailleurs, il existe comme des « murs d’amnésie » entre ces différents fragments de la personnalité, de sorte que chaque fragment ne se souvient pas de ce qui s’est passé au niveau des autres fragments.

En fait, il ne s’agit pas de personnalités multiples au sens absolu du terme. L’individu conserve une seule personnalité unique, mais elle est fragmentée en différents composants apparemment indépendants les uns des autres.

→Ce fractionnement de la personnalité est provoqué en général par un traumatisme violent et douloureux. Ce traumatisme provoque des réactions physico-chimiques au niveau du cerveau. Le fractionnement de la personnalité serait une réaction de défense de notre organisme contre un traumatisme trop violent. Le cerveau crée une « zone de mémoire spéciale », qui va enregistrer le traumatisme à un niveau subconscient ou inconscient, pour épargner une douleur trop vive à la mémoire consciente. Il se crée donc une fragmentation de la personnalité, qui va permettre de conserver la mémoire du traumatisme, mais à un niveau qui n’est plus conscient. Cette mémoire cachée sera entourée d’un « mur amnésique », afin que la personnalité de veille n’en soit pas consciente. Ce sont donc les victimes de ces traumatismes qui créent « naturellement » ce fractionnement de leur personnalité, pour pouvoir gérer et absorber les traumatismes subis.

Ce fractionnement de la personnalité peut donc se produire naturellement chez tous ceux qui vivent des traumatismes violents. Mais il peut aussi être artificiellement provoqué, en infligeant à des victimes des traumatismes contrôlés, associés à l’hypnose ou à diverses drogues. Il est alors possible non seulement de fragmenter la personnalité, mais aussi de conditionner, ou de programmer chaque fragment de la personnalité.

Tous ces fragments programmés restent dormants au niveau subconscient. Mais ils peuvent être activés, c’est-à-dire remonter au niveau conscient, et prendre le contrôle du corps. Ils sont activés au moyen de codes secrets définis à l’avance. La réception de ce code par la victime la plonge dans un état hypnotique ou second, et le fragment de sa personnalité qui a été activé prend alors le contrôle de son corps, pour effectuer le programme codé à l’avance : espionner, assassiner, séduire, etc…

On comprend l’avantage de cette technique abominable pour tous les services secrets. Ce sont d’ailleurs la CIA ou le KGB qui ont effectué ou commandité les plus importantes recherches dans ce domaine, recherches financées par les gouvernements américain et russe. Ils ont aussi « bénéficié » des recherches effectuées par les médecins nazis dans les camps de la mort, sous la direction du tristement célèbre Docteur Josef Mengele, réfugié par la suite aux Etats-Unis.

Depuis quelques dizaines d’années, de nombreux médecins, psychiatres, psychologues et thérapeutes divers ont vu affluer dans leurs cabinets de plus en plus de patients qui présentaient des symptômes similaires. Ils avaient tous subi des traumatismes sexuels pendant leur enfance, présentaient des troubles graves de la personnalité, et divers symptômes caractéristiques : dépression, alcoolisme, toxicomanie, désordres alimentaires, troubles du sommeil, anxiété… Tous ces malades racontaient aussi toutes sortes de souvenirs personnels très inquiétants, qui parlaient de cérémonies sataniques, d’assassinats programmés, de blanchiment d’argent, de contacts avec les milieux politiques, religieux et économiques, de conspiration mondiale, de Nouvel Ordre Mondial…

Beaucoup de thérapeutes se sont contentés de considérer ces malades comme des dérangés mentaux graves. Mais d’autres ont été étonnés par la similitude de leurs témoignages et de leurs symptômes, et ont décidé de faire des enquêtes sérieuses sur ce phénomène, de manière scientifique et systématique. C’est ainsi qu’ils ont commencé à vérifier les souvenirs des victimes, à s’informer sur les sectes sataniques et leurs pratiques, et à avoir accès à des informations ou des documents ultra confidentiels, prouvant que le gouvernement avait financé des recherches approfondies sur la programmation mentale, et fait effectuer toutes sortes d’expériences dans des bases militaires, des hôpitaux et centres de recherches, des centres de la NASA, etc… Ils ont calculé que des centaines de milliers de citoyens innocents avaient servi de cobayes involontaires à ces expériences très traumatisantes. Les populations favorites étaient les malades mentaux, les prisonniers, les militaires, les prostitués, les orphelins et les enfants en général.

A mesure que le nombre des survivants croissait, ils se sont organisés et, aidés par un grand nombre de thérapeutes, ont exigé que des enquêtes officielles soient effectuées. Des Commissions d’Enquête présidentielles ont été nommées, qui ont recommandé que des dossiers secrets, notamment de la CIA, soient rendus publics. Le Président Clinton a reconnu les faits, et certaines pratiques, notamment en ce qui concerne les expériences impliquant l’usage de radiations. Il a présenté des excuses publiques aux victimes, et a fait dégager des crédits pour les indemniser.

Mais seul le sommet de l’iceberg a été repéré. La plupart des spécialistes et des survivants sont convaincus que ces expériences se déroulent toujours, et que tout est fait au contraire pour étouffer l’affaire et déconsidérer les victimes ou les chercheurs les plus actifs. Le gouvernement se retranche souvent derrière le « secret défense » ou les exigences de la sécurité nationale. Comme aucun des tortionnaires impliqués dans la programmation mentale n’a jamais été attaqué en justice pour activités illégales ou immorales, cela a, bien entendu, encouragé la poursuite de ces pratiques.

L’étude des témoignages des survivants et des thérapeutes que nous avons publiés (Articles A198, A204 à A207), nous conduit par ailleurs à faire les remarques suivantes :

→Même si les témoignages des survivants ont été confiés à des thérapeutes compétents qui les ont analysés et vérifiés, ils restent des témoignages personnels. Compte tenu de la complexité du psychisme humain et des techniques de programmation mentale, il faut toujours rester prudent quand on est confronté à un témoignage personnel. Si les survivants sont des Chrétiens nés de nouveau, ce qui est le cas pour certains, il convient d’analyser leur témoignage de survivants à la lumière de leur témoignage chrétien, et des fruits que produit leur vie.

→Ce qui peut nous inciter à croire que ces témoignages sont véridiques dans leur ensemble, c’est leur nombre important, ainsi que la variété de l’origine géographique et sociale des survivants, qui, pour la plupart, ne se connaissent pas entre eux. La probabilité mathématique pour qu’il s’agisse d’une invention ou d’une manipulation est pratiquement nulle. Mais cela ne signifie pas qu’il faille automatiquement accepter en bloc tous les détails de ces témoignages. Il est connu que la mémoire humaine peut ne pas être très fiable. A cela s’ajoute le problème de certains faux souvenirs, volontairement programmés par les tortionnaires, dans leur désir de brouiller les pistes.

→Etant donné que les Illuminati ne vont pas manquer de discréditer, souvent sans raisons, le témoignage des survivants et même des thérapeutes ou des personnes qui aident les survivants, il faut que ces derniers veillent toujours à adopter une conduite et une méthodologie de recherche aussi irréprochables que possible, afin de ne pas prêter le flanc à la critique, même si l’on ne peut jamais éviter les calomnies.

 

Nous avons récemment appris, par exemple, que la maison de Fritz Springmeier, dans l’Oregon, avait fait l’objet d’une descente du FBI et de la police, qui y auraient découvert du « matériel de production de marijuana » et des armes. Il est parfaitement possible que ces choses aient été intentionnellement placées dans sa maison par les enquêteurs, quand on connaît le peu de scrupules de la CIA. En tout cas, le juge a placé Fritz Springmeier en liberté électronique surveillée (avec un bracelet électronique), en attendant le jugement. Springmeier lui-même clame son innocence totale dans cette affaire, et se prétend victime d’un coup monté, ce qui est fort probable.

De même, il est certain que la plupart de survivants ont été drogués et soumis à l’hypnose. Cela ne facilite pas leur désir d’être crédibilisés, et il est relativement facile de rejeter en bloc leur témoignage pour ces raisons. Un chercheur sérieux sera conscient de ces dangers, et veillera à ne pas avoir son jugement faussé, pour s’en tenir aux faits.

Il est important que ceux qui aident les survivants soient donc bien conscients de tous ces dangers, et prennent toutes les précautions nécessaires pour ne pas être pris en faute. Nous pourrions reprocher à cet égard à Fritz Springmeier d’avoir fait pour le moins preuve d’une grande imprudence, en s’occupant personnellement de Cisco Wheeler, comme elle l’affirme elle-même, « 24 heures sur 24 et 365 jours sur 365 ». Nous croyons qu’un Chrétien engagé ne devrait jamais s’occuper ainsi à long terme d’une personne du sexe opposé (sauf s’il fait partie d’une équipe étoffée, et ne se retrouve jamais seul avec la victime), sous peine de prêter le flanc à la tentation ou à la critique. Il pourrait être facilement accusé d’adultère ou de fornication par un calomniateur extérieur qui jugerait selon l’apparence, même si rien de mal n’a été commis.

 

Les Chrétiens (comme Fritz Springmeier et Cisco Wheeler) insistent trop sur les aspects psychiques ou psychologiques de la programmation mentale, et pas assez sur les aspects démoniaques. Il est vrai qu’ils étaient interviewés dans le cadre d’émissions de radio destinées au grand public, non chrétien en majorité. Mais ils auraient pu cependant parler davantage de l’intervention des démons dans ces troubles de la personnalité. Certaines « fractions » de la personnalité peuvent très bien être des démons qui prennent le contrôle du corps des victimes, et qu’il aurait fallu chasser au nom de Jésus-Christ, au lieu de s’engager dans une psychothérapie inefficace dans ce domaine. Cisco Wheeler admet pourtant, dans son interview, que tous les Illuminati sont complètement possédés. Il est très probable que leurs victimes le sont aussi, et seule leur conversion à Jésus-Christ peut leur permettre de régler définitivement ce problème spirituel.

Cela nous permet de parler des thérapies et des soins apportés aux victimes. C’est sans doute le point le plus faible de ces témoignages. Il est clair que ces thérapies, qui utilisent les compétences de la psychiatrie, de la psychologie et des sciences humaines, sont parfaitement insuffisantes pour guérir complètement les victimes de la programmation mentale. En effet, ces thérapies se limitent à une action au niveau du psychisme, c’est-à-dire de l’âme (pensées, sentiments et volonté), ou du corps (action sur les ondes cérébrales pour contrôler les divers états de conscience). L’esprit des victimes n’est pas touché par ces thérapies. Ainsi, même si ces thérapies peuvent produire des effets bénéfiques au niveau du psychisme et de la restructuration de la personnalité des victimes, elles sont impuissantes pour résoudre leurs problèmes spirituels profonds. La vraie thérapie consisterait à les conduire à Jésus-Christ, pour qu’elles passent par une nouvelle naissance spirituelle, puis qu’on leur enseigne tous les aspects de la croix, pour apprendre à marcher par l’esprit. Seule la puissance de la prédication de la croix peut permettre aux survivants de rompre définitivement avec une hérédité et un passé aussi chargés, et leur faire comprendre qu’en Christ, toutes choses anciennes sont passées, et toutes choses sont devenues nouvelles !

En conclusion :

Ces témoignages doivent nous permettre de réaliser que nous sommes bien plus près de la fin des temps et du retour du Seigneur que beaucoup pourraient le penser. Il est donc important :

→De ne pas paniquer en apprenant toutes ces choses. Le Seigneur contrôle toutes choses. Nous devons relever la tête et nous réjouir de ce que notre délivrance approche, même si des temps encore plus mauvais nous attendent sur cette terre, tant que le Seigneur ne sera pas revenu pour Son Epouse.

→De savoir que le Seigneur Jésus a promis de garder Ses enfants. Mais Il ne le fera pas automatiquement. Il gardera ceux qui garderont Sa Parole. Il les préservera de la séduction qui vient sur le monde entier pour l’éprouver, et Il les fera tenir debout dans Sa présence jusqu’à Son retour.

→De savoir que nous pouvons, et que nous devons intervenir, surtout dans la prière, pour que le Malin et les Illuminati ne puissent pas faire tout ce qu’ils veulent, mais uniquement ce que le Seigneur leur permettra. Il serait vain de prier le Seigneur pour que ce qu’Il annonce dans le Livre de l’Apocalypse ne se réalise pas, comme certains Chrétiens le prétendent. Mais nous pouvons Lui demander que seule Sa Parole s’accomplisse, et que nous soyons gardés fidèles dans ces temps d’apostasie et d’iniquité.

→De prier pour les victimes de la programmation mentale, pour qu’elles puissent faire une réelle rencontre avec le Seigneur Jésus, et avec des Chrétiens capables de les croire et de les aider.

De rester dans l’amour de la vérité et dans la sanctification, sans laquelle nul ne verra le Seigneur.



07/09/2016
0 Poster un commentaire

La Bible, version Nouvel Ordre Mondial, par Guy Fawkes

Transmis par Ezéchiel – Source: http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/08/la-bible-version-nouvel-ordre-mondial.html

Eh oui, ils ont osé s’attaquer même à la Bible. En même temps, avec plus de deux milliards de chrétiens, comment pouvait-il en être autrement? Attention, je ne dis pas que la parole de Dieu n’a pas été préservée au fil des temps, certaines versions sont restées fidèles (comme la King James) mais les nouvelles versions qui prétendent apporter un message actualisé pour coller à notre temps ont volontairement modifié des points centraux de la Bible.

 

Des fois, il suffit de changer un mot dans un verset pour que l’ensemble du message change. Et lorsque l’on voit ce qui est modifié, on ne peut que constater qu’il s’agit d’attaques en règle contre le message du Christ. Cette vidéo expose certaines de ces modifications. Elle ne plaira sans aucun doute pas aux catholiques car elle a été faite par des protestants et n’intéressera probablement pas les athées car elle se focalise sur les points de divergence des différentes versions mais elle vaut la peine qu’on s’y intéresse.Certains chrétiens pensent que toutes les versions de la Bible se valent globalement car ils n’ont pas pris le temps de les comparer. Jésus avait prévenu que des hommes tenteraient à l’avenir d’ajouter ou supprimer des choses à la Bible (Apocalypse 22:18-19) et de son temps également, dans 2 Corinthiens 2:17 nous lisons: » Car nous ne falsifions point la parole de Dieu, comme font plusieurs. » Voici quelques exemples de ces corruptions.Déjà, nous constatons que le lexique tant prisé des mondialistes a été greffé dans certaines versions. La ou on parle d »une époque de réformation » (Hébreux 9:10), cela devient « un ordre nouveau » (« new order » en anglais).Version Louis Segond:« et qui, avec les aliments, les boissons et les divers ablutions, étaient des ordonnances charnelles imposées seulement jusqu’à une époque de réformation. »

Version Bible du semeur:

« En effet, il n’y a là que des prescriptions concernant des aliments, des boissons et des ablutions diverses. Ces rites, d’ordre matériel, ne devaient rester en vigueur que jusqu’au temps où Dieu instituerait un ordre nouveau. »

Et encore, il s’agit d’un changement mineur, un amuse bouche on va dire.

Regardons 1 Jean 5:7 version King James

« For there are three that bear record in Heaven: the Father, the Word, and the Holy Ghost; and these three are one. »

Ce qui donne en français
« Car il y en a trois qui attestent dans le ciel, le Père, la Parole, et l’Esprit Saint, et ces trois-là sont un. »
Version La Bible du Semeur: « Car il y en a trois qui rendent témoignage. »C’est tout…Dans 1 Pierre 2:7, la pierre angulaire (situé dans les fondations) devient la capstone, la dernière pierre, celle que l’on voit dans le billet d’un dollar. L’inversion est totale dans la version NIB.

Version King James

“but unto those who are disobedient, The stone which the builders disallowed, the same is made the head of the corner,” 

Version New International Bible

« But to those who do not believe, « The stone the builders rejected has become the capstone,

Dans Esaïe 14:12, est attribué à Lucifer la dénomination « morning star » (étoile du matin) alors que ce nom est attribué à Jésus dans Apocalypse 22:16.

King James

“How art thou fallen from heaven, O Lucifer, son of the morning! How art thou cut down to the ground, who didst weaken the nations! »

NIV

« How you have fallen from heaven, morning star, son of the dawn!You have been cast down to the earth, you who once laid low the nations! »

16 versets ont été tout simplement retirés de certaines traductions de la Bible comme la New international version, la Bible la plus lu dans le monde. Dans Actes 8:36-37, certaines traductions ne publient pas le verset 37 qui est pourtant essentiel. Voici un exemple concret de ce que cela peut donner.

« Comme ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l’eau. Et l’eunuque dit: Voici de l’eau; qu’est-ce qui empêche que je ne sois baptisé?
37 [Philippe dit: Si tu crois de tout ton cœur, cela est possible. L’eunuque répondit: Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu.] »

Cette déclaration de Philippe tend à infirmer le Baptisme tel qu’il est pratiqué par les catholiques car il nous dit qu’il faut croire de tout son cœur que Jésus-Christ est le Fils de Dieu pour être baptisé. Or un bébé ne peut pas croire en ce qu’il ne connait pas. Et c’est précisément ce verset qui est bien souvent « oublié ».

Dans Hébreux 1:8, Dieu parle à Jésus Christ et l’appelle Dieu.

King James:

« Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité; »

Dans certaines version, cela devient:

« au sujet du Fils »

Et La Bible des témoins de Jéhovah, va encore plus loin dans la perversion des écritures et change totalement le sens du verset.

 » Mais à propos du Fils : “ Dieu est ton trône à tout jamais+, et [le] sceptre de ton* royaume+ est le sceptre de droiture. »

Le prochain passage (Luc 2:33) est un non sens total car la plupart des traductions françaises de la Bible indiquent carrément que Joseph est le père de Jésus, ce qui est faux. C’est une négation de la virginité de Marie, la mère de Jésus. Pourtant, les traductions qui sont restées fidèles font bien la distinction.

King James

« Et Joseph et sa mère s’émerveillaient de ces choses qu’on disait de lui. »

Louis Segond

« Son père et sa mère étaient dans l’admiration des choses qu’on disait de lui. »

Cet autre verset évoque le fait que Jésus a toujours existé, même avant qu’il ne soit fait chair.

Michée 5:2

King James

 » Mais toi, Bethlehem Ephratah, bien que tu sois petite parmi les milliers de Judah, toutefois de toi sortira quelqu’un qui doit être dirigeant en Israël ; ses issues ont été d’ancienneté, depuis l’éternité. »

Bible du semeur

« Et toi, Bethléhem Ephrata[a],la plus petite des villes de Juda, de toi il sortira pour moi celui qui régnera sur Israël! Son origine remonte aux temps passés, aux jours anciens[b]. »

A la place d’être depuis l’éternité, cette fois il a une « origine » qui remonte « aux jours anciens ». Il a donc un commencement et n’est pas éternel. C’est une traduction fallacieuse.

1 Corinthiens 9:27, devient limite un acte sadique ou l’on se punit physiquement soi-même alors que l’original n’évoque pas cela.

King James:

« Mais je maîtrise mon corps, et je l’amène à la soumission : de peur que peut-être, lorsque j’ai prêché aux autres, je ne sois moi-même rejeté. »

Dans Louis Segond cela devient:

« Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres. »

Dans la version Darby, la nécessité de se faire violence est encore plus limpide:

« Mais je mortifie mon corps, et je me le soumets; de peur qu’après avoir prêché aux autres, je ne sois trouvé moi-même en quelque sorte non recevable. »

La mortification consiste à s’imposer une souffrance, en général physique, pour progresser dans le domaine spirituel. En réalité cette doctrine est absente de la Bible.  Pourtant, chaque année, de nombreuses personnes s’auto-flagellent et même se crucifient dans le Monde sur la base de cette mauvaise interprétation des écritures.

Dans cet autre verset (Galates 5:12), cette mauvaise interprétation se perpétue.

King James

12 Je voudrais que soient retranchés ceux qui vous perturbent.

Bible du Semeur

12 Ah! Qu’ils se mutilent donc complètement, ceux qui sèment le désordre parmi vous[c]
ESV »I wish those who unsettle you would emasculate themselves! »
(Je souhaite que ceux qui vous perturbent s’émasculent eux-même).La Contemporary english version fait encore pire.« I wish that everyone who is upsetting you would not only get circumcised, but would cut off much more! »
(Je souhaite que tout ceux qui vous troublent soient non seulement circoncis, mais qu’on leur coupent bien plus encore!)

Il y a encore de nombreux autres exemples que je vous invite à découvrir directement dans cette vidéo. Dans ce film, produit par Framing the World, le Pasteur Steven Anderson démontre que la Bible King James, traduite par les meilleurs experts et ce pendant 7 ans, est la seule version en langue anglaise correspondant aux manuscrits originaux.

Et comme on l’a vu, les traductions françaises ne sont pas exactes non plus dans de nombreux versets, et pas des moindres.

Pour tous ceux qui souhaitent lire la Bible authentique, la Bible King James qui date de 1611 (l’originale pour les anglophones ou la version traduite en français) est de loin préférable aux autres.

Conclusion:

Certains diront que ce n’est probablement pas le bon moment pour évoquer ces manipulations étant donné que le christianisme est attaqué de tout part. Comme l’évoque cet ancien franc-maçon, la laïcité est devenu une forme de laïcisme poussé à l’extrême et de la bouche même de l’ancien ministre de l’éducation, une nouvelle religion, celle de l’humanisme ou le nouveau dieu est L’Etat : D’après lui,  » Toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Église. Non pas seulement l’Église catholique, mais toute Église et toute orthodoxie. »

Par ailleurs, de soit disant révélations font régulièrement surface pour tenter de démontrer que certains aspects de la vie de Jésus seraient faux, comme le fait qu’il aurait été marié ou qu’il n’aurait pas été crucifié, voir même qu‘il était père de deux enfants. Au final, ce sont bien ces révélations qui s’avèrent être fausses. Certains sites attribuent même des citations au pape François qu’il n’a jamais dites, comme le fait que l’enfer n’existe pas. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’a pas apporté son lot de citations douteuses comme lorsqu’il a indiqué que: « Avoir une relation directe avec Jésus-Christ en dehors de l’église est une tentation dangereuse et nocive » ce qui va en contradiction directe avec les enseignements de la Bible car Jésus a dit:

« Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.« (Jean 14:6).

Publié par Fawkes News


11/08/2015
0 Poster un commentaire

Le Temple Satanique organisait à Détroit une cérémonie de « débauche » pour dévoiler la statue de Baphomet

 

temple satanique statue Baphomet cérémonie DétroitTransmis par Chrismelo

Samedi soir dernier, le Temple Satanique a dévoilé une statue de Baphomet haute de 2,7 mètres, sur laquelle se trouvent également deux enfants sculptés qui regardent attentivement le monstre à tête de bouc.

 

L’organisation avait d’abord prévu d’installer cette statue devant le Capitole d’Oklahoma City, puisqu’une sculpture des 10 commandements s’y trouvait déjà. Pour mettre fin à la polémique, l’État a finalement interdit la mise en place de tout monument religieux, une première victoire pour le Temple Satanique.

La cérémonie s’est donc tenue à Détroit, où le Temple Satanique possèderait, selon son co-fondateur, « une forte communauté ». Les satanistes espèrent également, au nom de la séparation de l’Église et de l’État, installer leur statue à l’extérieur du siège de l’assemblée législative de l’Arkansas, devant lequel un autre monument des Dix Commandements est prévu.

Des centaines de personnes réunies à Détroit par le Temple Satanique pour dévoiler une statue de Baphomet

Samedi dernier, des centaines de personnes ont donc payé leur billet d’entrée pour assister à la cérémonie organisée dans un lieu tenu secret jusqu’au dernier moment, pour des raisons de sécurité. Sur leur site internet, les organisateurs de l’événement promettaient une « célébration hédonistique » et une « nuit de chaos, de bruits et de débauche ».

Au même moment, un peu plus loin dans la ville, une messe a été célébrée et des catholiques se sont réunis pour prier et protester contre la tenue de cet événement que les religions de l’État ont jugé insultant.

Les autorités du Temple Satanique ont répondu qu’elles n’adoraient pas « le Satan des juifs ou des catholiques », mais qu’elles voulaient simplement défendre l’Homme des religions… Etant donné le thème, le nom de l’organisation et la statue dévoilée, l’argumentaire des organisateurs trompe bien peu de monde. Les participants ont d’ailleurs accueilli la statue de Baphomet en scandant « Hail Satan ».

Le Temple Satanique milite contre les religions, en faveur de l’avortement et du « mariage » homo

Des billets d’entrée dans cette soirée très privée étaient vendus entre 25 à 75 dollars, pour « récolter de l’argent pour soutenir les campagnes du Temple Satanique, par exemple les actions en justice pour la défense de nos droits génésiques ». Sur le terrain, le Temple Satanique œuvre en faveur du « mariage » homosexuel et pour une acceptation sans limite de l’avortement.

Le sculpteur a confié que l’œuvre commandée l’avait gêné au début, avant de s’y habituer peu à peu au cours de son travail – qu’il avait malgré tout accepté : « J’ai commencé à y penser et à me demander pourquoi je ne l’aimais pas », a commenté l’artiste, poursuivant : « Ensuite, après l’avoir regardée jour après jour pendant un an, cela n’avait plus d’importance. Cela pourrait être Mickey Mouse. »

Il ne s’agit pourtant pas Mickey Mouse, mais Baphomet, une divinité occulte, infernale.

Mais les autorités du Temple Satanique doivent être enchantées de cette déclaration, qui va précisément dans le sens recherché. A force de montrer le diable en prétendant qu’il n’existe pas, elles souhaitent probablement habituer les Américains à sa présence… Sinon, pourquoi ne pas assumer entièrement le terme « satanique » ?

Béatrice Romée


01/08/2015
0 Poster un commentaire

L’inceste et les abus rituels « initiatiques » dans la secte maçonnique. – par MK-Polis

 

Envoyé par Olivier : http://mk-polis2.eklablog.com/l-inceste-et-les-abus-rituels-initiatiques-dans-la-secte-maconnique-a117525150

➤ L'inceste et les abus rituels "initiatiques" dans la secte maçonniqueLe témoignage suivant est un extrait du livre « Terror, Trauma and The Eye In The Triangle » (Terreur, trauma et l’oeil dans le triangle: la présence maçonnique dans l’art et la culture contemporaine) paru en 2007. Lynn Brunet nous révèle que son père Franc-maçon a abusé d’elle sexuellement lorsqu’elle était toute petite… Il lui a aussi avoué l’existence de certaines factions maçonniques qui pratiquent les abus rituels sur les enfants et l’omerta totale qui couvre ces horreurs.

________________________________________

 

 

La participation de mon père à la Franc-maçonnerie l’a conduit au fil des années à rejoindre la loge Bleue et la loge Rouge de notre région (Australie). Cela signifiait qu’il devait s’y rendre une ou deux fois par semaine, ainsi que pour les dîners (agape) ou le fêtes comme Noël qui réunissent alors les familles. Au début des années 80, il fréquentait encore beaucoup la loge. Par la suite, pendant mon adolescence, il a rejoint l’Ordre rosicrucien et ma soeur aînée les a également rejoint à l’âge adulte.

C’est ainsi que notre famille est devenue un centre de discussion sur les expériences « mystiques », l’hypnose de groupe, on faisait des soirées avec d’autres rosicruciens. Il y avait donc beaucoup d’intérêt pour toutes les activités de ce genre, dites « illuminées ». Mon père avait « vu la lumière » à travers une expérience mystique et il a passé de nombreuses années a essayer de retrouver cette sensation par toutes sortes de moyens. Il avait même construit un caisson d’isolation sensorielle dans notre arrière-cour. Il nous prêchait aussi régulièrement ses croyances sans toutefois nous dévoiler ses secrets. Ces discussions unilatérales sur la vérité mystique nous était toujours confiées individuellement avec l’exhortation à considérer la solitude comme une des valeurs les plus importantes. J’avais développé un profond ressentiment face à la supériorité de son « illumination », mais étant encore petite, je n’étais pas en mesure moi-même de m’expliquer cela. Il avait toujours semblé être un homme doux, mais j’ai toujours ressenti vaguement et inexplicablement qu’il m’avait utilisé pour développer sa propre spiritualité. De ce fait, j’avais une résistance à rejoindre la Rose-Croix jusqu’à mes 20 ans où j’y suis finalement rentré pour recevoir des cours par correspondance.

Cependant la première fois que j’ai visité le Temple à Redfern, j’ai eu un terrifiant sentiment d’appréhension et c’est pourquoi je me suis retirée de l’Ordre.

Alors que les années avaient passée, je me suis souvenue des abus sexuels de mon père lorsque j’étais enfant. Ces sentiments décrits précédemment trouvaient donc leur explication. Je découvrais aussi que les abus sexuels et l’inceste étaient tissés à travers l’histoire de la famille sur au minimum trois générations. Les années d’enfance de ma mère s’étaient passées dans un cadre militaire, dans l’armée Britannique. Son père était musicien et il occupait le poste de chef d’orchestre dans son régiment. Très tôt elle a été abusée, alors qu’elle vivait à Ceylan. Des abus qui ont été refoulés jusqu’à sa quarantaine. Mon père aussi avait subi des abus sexuels dans l’enfance, il a été violé par un prêtre catholique à l’âge de huit ans. Il y avait également des relations incestueuses dans sa famille (…)

➤ L'inceste et les abus rituels "initiatiques" dans la secte maçonniqueDe l’extérieur, ma famille apparaissait comme normale, mais le poids accumulé de cette histoire familiale, chargée de traumatismes et d’une tension constante, était un lourd fardeau à porter pour chaque génération (…) Au cours de ces dernières années, alors que les énigmes de ma propre expérience étaient résolues, j’ai essayé de leur parler de ce que je me souvenais.

Heureusement pour moi, ma mère a été capable de se rappeler la nuit où mon père m’a violée à l’âge de quatre ans et donc de valider l’expérience de sa fille. Cependant, l’abus rituel allait au-delà de leur compréhension, ce qui se comprend à bien des égards. En milieu d’année 2004, mon père a commencé à développer la maladie d’Alzheimer. Durant la période initiale des troubles, dans un état altéré de conscience, il a commencé à me parler du côté obscur de son implication maçonnique et il m’a avoué qu’il était au courant de l’existence de certains groupes qui utilisaient les rituels maçonniques dans des contextes de violence pour initier des enfants. Il m’a déclaré: 

« Il existe beaucoup de ces groupes, il y a beaucoup de gens qui sont au courant, mais ils n’en parlent pas car c’est embarrassant. » 

Il avait avec moi des alternances de conversations cohérentes dans lesquelles il me parlait de son implication avec d’autres hommes dans ces groupes. Parfois le soir, il parvenait à sortir de la maison de retraite et il se mettait alors à grimper aux arbres à la manière d’un militaire en mission pour, croyait-il, observer les activités du culte afin « de sortir les enfants de la secte ». Cette « mission stratégique » a duré pendant deux semaines jusqu’à ce qu’il ait cru avoir récupéré chacun des enfants. Après quoi il a semblé être très satisfait de ce qu’il avait accompli et tous les signes de son agitation intérieure se sont calmés. Une des infirmières a déclaré que lors de ses « échappées », elle n’avait jamais vu un homme courir aussi vite.

Les mémoires concernant ces activités maçonniques irrégulières étaient clairement a attribuer à une certaine partie de son psychisme qui normalement n’est pas accessible à la conscience et elles s’étaient peut-être à ce moment-là entrelacées avec ses expériences de guerre. Il est possible qu’en soulevant cette question là, j’avais plongé mon père dans un conflit intérieur, ses pertes de mémoire ayant commencé juste après ma confrontation avec lui. Cependant, sa brève période d’honnêteté  envers moi, a sans aucun doute contribué à un processus de guérison mutuelle. Cette confession, combinée avec la connaissance de l’Ordre que j’ai pu acquérir, a réorienté mon attention afin qu’elle ne repose plus sur une colère envers l’homme lui-même.

Je suis aujourd’hui amenée à comprendre les principes qu’il y a derrière ces pratiques « magiques » séculaires, qui divisent le psychisme de ces hommes en deux: d’une part des citoyens et des hommes dévoués, et de l’autre, la plus puérile, absurde et cruelle créature humaine.

Cette confrontation avec mes parents a seulement été une partie du processus thérapeutique.

Lynn Brunet – Traduction MK-Polis

➤ L'inceste et les abus rituels "initiatiques" dans la secte maçonnique

Voici un dessin maçonnique intitulé « Le Second Portail ». Il montre des petits garçons qui se trouvent face à un trône et qui subissent une sorte de rituel. Ce dessin apparaît dans « The Hidden Life in Freemasonry » publié en 1926 par Charles W. Leadbeater, un franc-maçon 33°.

 

  • En 2011, lors d’une conférence aux rencontres annuelles du groupe S.M.A.R.T. (Stop Mind Control and Ritual Abuse Today), Kristin Constance a témoigné (➤audio VOSTFR) avoir été victime d’abus rituels et de contrôle mentale pratiqués par ses grand-parents, fondateurs et membres d’une loge de l’Ordre de l’Étoile Orientale en Australie. Elle rapporte que l’emblème maçonnique de l’Étoile Orientale était utilisé comme support pour sa programmation mentale.

 

  • Neil Brick, survivant d’abus rituels et fondateur du groupe S.M.A.R.T. a déclaré: « Je pense que la Franc-maçonnerie est une des plus grande organisation responsable d’abus rituels sataniques dans le monde. Leurs connections remontent jusqu’au gouvernement (fédéral et local), ainsi que jusqu’à certaines institutions économiques du pays… Je suis né chez les franc-maçons. » (Neil Brick, « Surviving Masonic Ritual Abuse » dans le magazine Beyond Survival. Juillet 1996)

 

  • Le sociologue Stephen Kent, qui a enquêté sur les déviances des cultes religieux, particulièrement sur la scientologie, a rencontré de nombreuses personnes qui ont témoigné avoir subit des abus rituels de type maçonnique, notamment des enfants de franc-maçons: « Dès le début de mes recherches, des gens arrivaient avec des témoignages dont certains étaient liés avec des dérives maçonniques. Certaines personnes affirmaient que leur père avait été franc-maçon et que les abus étaient liés à une loge et à ses membres. Parfois, les violences semblaient avoir eu lieu à l’intérieur même des loges maçonniques, mais je ne peux pas le dire avec certitude. Ces apparitions de la franc-maçonnerie dans un nombre assez important de témoignages m’a laissé vraiment perplexe. » (« Interview with Dr Stephen Kent », Wayne Morris, CKLN-FM – Mind Control Series, Part 13)

 

  • La canadienne Lynn Moss-Sharman, survivante et fondatrice du journal ‘The Stone Angels’ et porte parole de ACHES-MC Canada (Advocacy Committee for Human Experimentation Survivors & Mind-Control), a déclaré dans une interview avec Wayne Morris en 1998, que la franc-maçonnerie est un dénominateur commun dans les témoignages d’abus rituels et de contrôle mental. « Il y avait des conversations à ce sujet qui ont eu lieu lors des réunions, la crainte concernait cette connexion maçonnique. J’ai mis quelques petites annonces dans le Globe & Mail à ce propos ainsi que pour annoncer les conférences à venir. Ces quelques mots qui parlaient de la connexion maçonnique ont généré des appels téléphoniques et des lettres de victimes/survivants venant de tout le Canada. Des gens qui se décrivaient eux-mêmes comme des survivants d’abus rituels maçonniques, vivant encore dans la terreur. C’était toujours des filles de francs-maçons du Rite écossais ou des filles de Shriners. Des quatre coins  du Canada, ces personnes ont commencé à témoigner sur des souvenirs de ce qui pourrait être décrit comme de l’expérimentation sur le contrôle mental. Cela a commencé à se manifester en Novembre 1994.«  (Wayne Morris, « Interview with Lynn Moss Sharman », CKLN-FM Mind Control Series Part 16)

 

  • En France, Maude Julien a livré un témoignage troublant dans son livre intitulé « Derrière la grille » qui est sorti en 2014. Son père, un riche entrepreneur et un initié à la franc-maçonnerie, lui a fait subir un conditionnement extrême visant à faire d’elle une « déesse », mais surtout un robot lui obéissant au doigt et à l’oeil. Maude Julien a subi un isolement social total durant quinze ans, elle a été enfermée dans un carcan mental (tout comme sa mère) avec une formation de l’esprit et du corps pour faire d’elle un « être supérieur », une Élue. Les exercices physiques et mentaux extrêmes et traumatiques défiaient l’entendement. Maude Julien a déclaré:
  •  « Ce livre est un manuel de désobéissance muette. Je voulais montrer comment l’emprise se met en place. C’est un crime parfait dont la victime est tellement dans la honte qu’elle ne dénonce rien. Aujourd’hui, je suis bien dans ma vie personnelle et professionnelle, mes filles sont grandes. J’ai voulu écrire mon histoire. Pour lui, seul compte son monde mental. Les autres sont des instruments ou des obstacles. Il nous a enfermées dans ce carcan mental, ma mère et moi. L’Ogre vous montre qu’il est l’Amour, avec un grand A. Tout ce qu’il fait est pour ton bien. Il installe une vie chronométrée dont il détient la télécommande. Puis, il instille la peur. Le monde extérieur est le danger. » (« Mon père m’a séquestrée pendant 15 ans: le récit terrifiant de Maude » .
  • Dans une interview lors de l’émission « Salut les terriens » avec Thierry Ardisson, Maude Julien a confié qu’elle avait une amnésie traumatique concernant des cicatrices sur ses cuisses et sur sa poitrine. Elle ignore quelle en est l’origine et les médecins disent qu’il ne s’agit pas d’accidents.

22/07/2015
0 Poster un commentaire