* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Grain de Sel


Comme un phare dans la nuit ( Grain de Sel )

Jean 8:12

Jésus parla encore au peuple, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

 

Jésus est notre phare dans la nuit de ce monde!

• Malgré les moyens modernes de navigation, les phares restent toujours en vigueur, car ils représentent le système de sécurité par excellence. Imaginez la joie des marins d’autrefois quand ils voyaient cette lumière rassurante après avoir navigué pendant des semaines sur les flots agités! Ils se sentaient revivre. Ils anticipaient la joie des retrouvailles avec leurs bien-aimés! De même, Jésus est la Lumière rassurante au sein des ténèbres. Quand il vient dans notre vie, il change tout pour le meilleur.

• Les photos de phares frappés par la mer en furie sont toujours très impressionnantes. On dirait que la mer se jette sur eux comme pour les détruire. Parfois, on ne les voit plus du tout. Ils sont comme submergés… Et pourtant, lorsque les flots se retirent, on peut constater qu’ils sont toujours là!

Cela nous fait penser au Seigneur Jésus, qui est venu comme la Lumière au sein des ténèbres. Les ténèbres ne l’ont pas reçu; à Gethsémané, puis à Golgotha, les vagues furieuses de l’enfer se sont acharnées contre lui. Dans ce jardin, puis sur cette croix, notre Sauveur a pris les coups à notre place! Mais en fin de compte, lorsque les flots se sont retirés, on a pu constater qu’il était toujours là, plus solide que jamais!

• À cause de l’horizon, les phares de ce monde – même les plus hauts – ont une portée forcément limitée. Mais il n’en est pas de même pour notre Seigneur Jésus-Christ. Il a dit: « Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi » (Jean 12.32). Non seulement Jésus a été élevé sur la croix pour notre salut, mais il a ensuite été élevé au plus haut des cieux: aucune ligne de l’horizon ne l’arrête. Il est tellement élevé qu’il peut attirer tous les hommes à lui!

• Malgré les calomnies qui continuent à pleuvoir sur lui, rien ne peut ébranler notre Phare, et à son image, rien ni personne ne doit nous empêcher de briller dans ce monde ténébreux. Nous sommes prévenus que « le malheur atteint souvent le juste », mais aussi que « l’Éternel l’en délivre TOUJOURS ». L’oeuvre de la croix tiendra bon pendant l’éternité, et si nous suivons notre Maître, rien ne pourra jamais nous ébranler!


09/12/2017
0 Poster un commentaire

Pour un service efficace ( Grain de Sel )

1 Samuel 16.13

Alors Samuel prit la corne d’huile, et l’oignit au milieu de ses frères; et depuis ce jour-là l’Esprit de l’Eternel saisit David. Et Samuel se leva, et s’en alla à Rama.

 

Quelques jours avant la Pentecôte, Pierre et cinq des disciples de Jésus ont passé une nuit à travailler dur. Ils n’ont pris aucun poisson et pourtant, ils avaient une bonne barque, de bons filets et de nombreux poissons dans le lac. Mais quand l’Esprit est descendu à la Pentecôte, Pierre, rempli du Saint-Esprit, a gagné 3000 âmes à Christ en un jour ! Or, reconnaissez qu’il est plus difficile de convertir un pécheur que de pêcher un poisson !

Dans l’église primitive, les apôtres ont cherché à se décharger des tâches matérielles, qui leur prenaient du temps. Ils ont proposé à l’église : « Choisissez sept hommes, de qui on rende un bon témoignage, qui soient pleins d’Esprit Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi (le service aux tables) » (Actes 6.3). C’est ainsi que furent choisis les premiers diacres. Comme vous le constatez, même pour cette tâche matérielle, le Seigneur voulait des hommes remplis du Saint-Esprit. Bien sûr, ils avaient les compétences nécessaires pour la gestion de ce service, mais il fallait qu’ils aient la plénitude de l’Esprit. Tout travail dans l’oeuvre de Dieu doit être fait par des hommes compétents humainement, mais avant tout animés du Saint-Esprit. « C’est par mon Esprit, dit l’Éternel des armées ! »

Certains pensent que la musique peut amener des âmes au Seigneur, et ils comptent sur des groupes musicaux pour faire l’oeuvre de Dieu. Quelqu’un a dit que la musique adoucit les mœurs ! Est-ce bien vrai ? Certains citeront le passage où David jouait de la harpe lorsque Saül, le méchant roi, était agité par un mauvais esprit. Lorsque Saül entendait cette musique, il était soulagé. David prenait la harpe et jouait de sa main ; Saül respirait alors plus à l’aise et se trouvait soulagé, et le mauvais esprit se retirait de lui (1 Samuel 16.23). Est-ce que les mauvais esprits auraient peur de la musique ou d’un instrument tel que la harpe ? N’oubliez pas qui tenait la harpe : un jeune homme, David, qui venait de recevoir l’onction. Samuel prit la corne d’huile et oignit David… « L’Esprit de l’Éternel saisit David, à partir de ce jour et dans la suite » (1 Samuel 16.13). Non, le diable n’a pas peur de la musique, ni des musiciens, ni des chanteurs, ni des chorales, mais il ne peut pas résister à l’Esprit de Dieu qui habite dans le cœur de ses serviteurs, qu’ils soient diacres, musiciens, chanteurs ou prédicateurs.

Guéhazi, serviteur d’Elisée, nous en donne un autre exemple. Son maître l’envoie pour ramener à la vie le fils de la Sunamite. Guéhazi obéit scrupuleusement aux instructions de son maître et rien ne se passe : « Mais il n’y eut ni voix, ni signe d’attention » (2 Rois 4.31). Et pourtant, Guéhazi a été obéissant, dévoué… Élisée est arrivé un peu plus tard et il a ramené l’enfant à la vie. C’était donc bien la volonté de Dieu de ressusciter cet enfant. Pourquoi Guéhazi a-t-il échoué et Élisée a-t-il réussi ? Vous le savez, Élisée avait soif de l’Esprit de Dieu. Il a fait cette formidable prière que Dieu a bien voulu exaucer : « Qu’il y ait sur moi une double portion de l’Esprit de Dieu qui reposait sur Elie » (2 Rois 9.2). Nous pouvons imposer les mains aux malades, faire l’onction d’huile : c’est conforme aux Écritures, donc il faut le mettre en pratique, mais c’est par son Esprit que le Seigneur manifestera sa gloire.


20/11/2017
0 Poster un commentaire

Prendre Dieu au mot ! ( Grain de Sel )

Deutéronome 28:8
L’Éternel commandera à la bénédiction d’être avec toi dans tes greniers et dans tout ce à quoi tu mettras la main; et il te bénira dans le pays que l’Éternel ton Dieu te donne.

 

Voici de nouveau le temps des voeux. Comme au début de chaque année, nous en formulons des quantités, mais hélas, nous devons souvent admettre que rien ne change ensuite…

Pourtant, quand nous lisons la Parole de Dieu, nous constatons qu’elle est remplie de promesses. Mais il faut que nous réalisions qu’aucune ne nous appartient si nous ne faisons pas la démarche nécessaire pour nous en saisir.

Il en va de même dans la vie: quand nous voulons une chose, nous allons la chercher, nous nous mettons en mouvement. Le mouvement de la foi, c’est de croire avant de voir (Hébreux 11.3), c’est d’engager notre volonté. Cela ne veut pas dire que nous allons agir à la place de Dieu, mais que, de la même façon que nous avons reçu le salut par grâce (Éphésiens 2.8), nous sommes devenus héritiers et héritières en Jésus-Christ (Romains 4.16): c’est donc également par la foi que nous nous approprions les promesses de Dieu (Romains 10.17).

Quel est donc cet héritage? Ce sont des bénédictions extraordinaires (Deutéronome 28. 1-14)!

Oui, la grâce de notre Dieu est abondante, Il veut le meilleur pour chacun de ses enfants!

Vous est-il arrivé de prendre du temps dans la présence de Dieu et de ressentir dans votre coeur que telle ou telle parole était pour vous? Dans ce cas, n’hésitez pas à la souligner, voire même à la noter, et à proclamer que cette parole est pour vous! Au temps de Dieu, vous la verrez s’accomplir. « Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche; elle ne retourne pas à moi sans effet, sans avoir fait ce que j’ai voulu, et accompli l’oeuvre pour laquelle je l’ai envoyée » (Ésaïe 55.11).

Cette année, ne perdons donc pas ce que Dieu veut nous donner à cause de notre négligence, et n’oublions pas que rien ne pourra empêcher l’Éternel d’accomplir sa promesse dans notre vie, car tout est possible à celui qui croit!

Bénissons Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes par Christ (Éphèsiens 1.3). À lui soit toute la gloire!


18/11/2017
1 Poster un commentaire

Refléter Sa lumière ( Grain de Sel )

Matthieu 5.16
Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

 

La Parole de Dieu enseigne que le monde entier est plongé dans le mal et les ténèbres (1 Jean 5:19) mais le Seigneur, dans Sa grâce souveraine, a envoyé la véritable Lumière dans le monde (Jean 1:9), manifestée en la Personne de Jésus-Christ, afin que quiconque La reçoit puisse obtenir le privilège d’être fait enfant de Dieu (Jean 1:12)! Par ailleurs, nous qui appartenons au Seigneur Jésus-Christ sommes appelés selon Ses propres paroles à être Ses témoins sur cette terre (Actes 1:8)! Le Seigneur nous exhorte à ne pas cacher la lumière qu’Il a mise en nous (Marc 4:21) mais, au contraire, à la mettre bien en évidence afin qu’elle éclaire tout ceux qui nous observent (Matthieu 5:15) de manière à ce qu’ils puissent reconnaître en nous l’Oeuvre de Dieu, et qu’à leur tour, étant éclairés par la lumière de la vie (Jean 8:12), ils puissent placer leur confiance en Jésus-Christ le Sauveur pour être sauvés et réconciliés avec Dieu le Père.

Pour cela, la Bible nous exhorte à nous aimer les uns les autres (Jean 13:35), à nous attacher aux choses d’En-Haut plutôt qu’à celles qui sont sur la terre (Colossiens 3:2) ou encore à rechercher la sanctification (Hébreux 12:14)! Bien entendu, toutes ces choses ne peuvent pas venir de nous car la Parole de Dieu affirme clairement que la chair ne peut se rendre obéissante et agréable à la volonté de Dieu (Romains 8:7) mais également que toutes nos oeuvres de justice ne sont qu’un linge souillé devant le Seigneur (Esaïe 64:6)! Le Seigneur Jésus-Christ nous a exhortés à demeurer en Lui car en dehors de Lui dit-Il nous ne pouvons porter aucun bon fruit et ne pouvons rien faire (Jean 15:4)! C’est pourquoi, nous sommes appelés à renoncer à nous-même, à nos efforts vains, afin que Jésus-Christ croisse en nous par Son Esprit et que nous diminuions (Jean 3:30) en sorte que le fruit de Son Esprit puisse devenir de plus en plus grand dans nos vies jusqu’à la remplir totalement! Or, le fruit de l’Esprit est la charité, la joie, la paix, la patience, la bonté, l’amour du bien, la fidélité, la douceur et la tempérance (Galates 5:22)! Ainsi, plus notre communion et notre intimité avec le Seigneur Jésus sera grande plus nous manifesterons le fruit de Son Esprit et plus Sa lumière brillera à travers nous aux yeux des hommes que nous côtoyons!

Puisse le Seigneur, dans Sa grâce, disposer nos coeurs à Le rechercher toujours davantage afin de trouver auprès de Lui tout ce dont nous avons besoin (Colossiens 2:10) et afin que nous puissions apprendre à abandonner totalement notre confiance en nous-même pour la diriger uniquement sur Jésus-Christ en sorte qu’Il demeure en nous et que nous puissions réellement briller dans ce monde pour la gloire de Dieu! Gloire à Dieu!


13/11/2017
0 Poster un commentaire

Penées humaines ! ( Grain de Sel )

2 Corinthiens 10:4-5
En effet, nos armes de guerre ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes en Dieu, pour renverser les forteresses, Pour détruire les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et pour amener toute pensée captive à l’obéissance de Christ […]

 

Le cœur de l’homme, c’est-à-dire son esprit et son âme, est le lieu où s’affrontent des pensées issues de plusieurs origines: l’origine humaine, lorsque l’homme génère lui-même ses propres idées; l’origine diabolique, quand Satan interfère pour influencer l’être humain par ses mensonges; l’origine divine car le Seigneur possède des pensées pures et justes qu’il désire communiquer.

Lorsque la nature humaine et les influences ténébreuses sont à l’œuvre, l’homme est soumis à toutes sortes de pensées engendrant des souffrances et des perturbations: angoisses, inquiétudes, peurs, tristesse, agitation intérieure…

D’autres pensées sont plutôt en rapport avec la préoccupation des choses de la terre qui sont alors une priorité absolue : recherche effrénée du confort, des loisirs, des avantages de la société de consommation, convoitise… (Aggée 1:4).

D’autres pensées peuvent asservir les incroyants comme les croyants : rancune, critique, amertume, manque de pardon, intransigeance, impureté, mensonge.

Heureusement, nous pouvons aussi être accessibles aux pensées de l’Esprit.

Jésus souhaite avoir le plus large accès à notre cœur afin de le remplir de ses perceptions et de ses raisonnements.

Pour cela, trois attitudes sont nécessaires:

* Désirer recevoir les pensées du Seigneur.

Une attitude de cœur adéquate est indispensable pour en être rempli : disponibilité, acceptation, persévérance, remise en question, volonté d’être transformé.

* Retenir les pensées divines.

La nature humaine est oublieuse.
Il est donc impératif de s’exercer à les retenir et à les mémoriser (Luc 2:19).

* Repousser les mauvaises pensées.

Il s’agit de les abandonner et de les refuser.

La victoire est obtenue par une prise de position dans la foi, par la confession de la Parole de Dieu et par la prière fervente adressée au Seigneur qui libère de toutes les chaînes.


12/11/2017
0 Poster un commentaire