* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Grain de Sel


Je bâtirai mon église ! ( Grain de Sel )

Ephésiens 5:2
Et marchez dans la charité, comme le Christ qui nous a aimés, et s’est offert lui-même à Dieu pour nous en oblation et en victime d’agréable odeur.

 

« Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu. »(1 Pierre 3:18).

 

Jésus-Christ s’est livré à son Père, Dieu L’a donné « afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3:16). A la croix, la dette du péché de tous est acquittée. Chacun peut être pardonné de ses offenses en acceptant, par la confession et la foi, le pardon offert en Christ.

L’actes de grâce accompli, Dieu ressuscite Jésus « parce qu’il n’était pas possible qu’il soit retenu par la mort » (Actes 2:24). Enlevé au ciel, Il s’est assis à la droite de l’Éternel.

L’ensemble des croyants « régénérés » forment l’Église de Jésus-Christ. Il a affirmé: « Je bâtirai mon Église ». En d’autres termes: J’élèverai une construction (spirituelle) qui s’appellera: Église, mon Église. Cette construction que Jésus-Christ élève parmi les nations, ajoutant chaque jour de nouveaux éléments, s’appelle Église mais, aussi, maison de Dieu, édifice, temple saint, habitation de Dieu (Éphésiens 2:19-22).

Jésus-Christ prie pour son Église: « Père… je leur ai donné les paroles que tu m’as données et ils les ont reçues… c’est pour eux que je te prie… garde-les… que l’amour dont tu m’as aimé soit avec eux » (Jean 17:19).

Bien-aimés du Seigneur, « donnez-vous vous-mêmes à Dieu… le péché n’aura point de pouvoir sur vous puisque vous serez sous la grâce » (Romains 6:12-14). Bien-aimés du Seigneur, « à celui qui peut faire… au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Église et en Jésus-Christ »(Éphésiens 3:20-21).

 

 

 
 

<div '="">


21/08/2016
0 Poster un commentaire

Une vie nouvelle! ( Grain de Sel )

g3.jpg
Jean 5.24

En vérité, en vérité je vous dis, que celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle, et il ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

 

Quelle promesse plus belle que celle mentionnée dans le verset titre a-t-on reçu? Combien il est merveilleux de savoir que le Dieu Créateur qui nous a faits (Psaumes 95:6), bien qu’étant Celui qui est offensé par le péché de l’homme (Romains 3:23), nous a aimés au point de donner Son Fils unique Jésus-Christ (Jean 3:16)afin qu’Il accomplisse la purification de nos péchés (Hébreux 1:3) en sorte qu’en croyant en Lui, nous soyons réconciliés avec Dieu le Père (Romains 5:10) et que par Lui nous ayons la vie (1 Jean 4:9)!

 

Dieu n’attend donc ni œuvres, ni sacrifices de notre part (Romains 3:20) pour nous accorder le salut mais simplement que nous nous reconnaissions pécheurs devant Lui (Romains 5:6), que nous croyions en Lui et en Celui qu’Il a envoyé, à savoir, Jésus-Christ (Jean 17:3)! Ayant reçu la Parole de Paix de Jésus-Christ, la Bible nous exhorte à veiller et à prier (Marc 14:38) afin que nous ne soyons pas transportés en dehors de l’espérance de l’Évangile (Colossiens 1:23) et que nous ne nous détournions pas de la simplicité qui est en Christ (2 Corinthiens 11:3)! En effet, le diable use d’artifices (Ephésiens 6:11), d’enseignements corrompus (1 Timothée 6:3), de mensonges (Jean 8:44) et de toutes sortes de perfidies pour tenter de séduire et de détourner ceux qui désirent suivre le Seigneur Jésus-Christ! C’est pourquoi, nous sommes vivement encouragés à nous revêtir des armes de Dieu afin de pouvoir résister au mauvais jour et tenir fermes après avoir tout surmonté (Ephésiens 6:13)!

Puisse donc le Seigneur, dans Sa grâce, nous fortifier avec puissance en l’homme intérieur (Ephésiens 3:16)mais également nous communiquer la sagesse d’En-Haut (Jacques 1:5) afin que nous soyons préservés de la séduction des hommes et du diable en sorte que nous puissions demeurer fermement en Jésus-Christ et garder toutes Ses paroles (Jean 8:51) sans nous en détourner en aucune manière! Gloire à Dieu!

 

 
 

<div '="">

Articles associés:


21/08/2016
0 Poster un commentaire

DONNE-MOI TON CŒUR ! ( Grain de Sel )

 
 
 

g166.jpg



Proverbe 23.26
Mon fils, donne-moi ton cœur, et que tes yeux prennent garde à mes voies.

 

Le cœur humain a la taille d’un gros poing. Il pèse 300 grammes. Le débit sanguin du corps est de cinq litres par minute, soit 7000 litres par jour. En une vie, le cœur bat environ trois milliards de fois… mais un jour, cette magnifique « machine » va s’arrêter.

 

La Bible nous parle d’un autre cœur. Il ne s’agit pas du muscle cardiaque, mais du siège de nos émotions et de nos sentiments. Le Seigneur ne force pas la porte de notre cœur, mais il se tient devant elle et il frappe.

Que ferait-il d’un troupeau de rebelles ou d’esclaves enchaînés à sa suite ? Il nous attire à lui par des cordages d’amour. Il veut que nous nous attachions à lui et que nous le suivions parce que nous l’aimons !

Qui venait vers Jésus autrefois ? Les pauvres, les nécessiteux, les malades, ceux qui n’avaient plus rien à perdre !

Qui, par contre, faisait la guerre à Jésus ? Les religieux, les nantis, ceux qui voulaient « sauver les apparences »…

Avez-vous besoin d’un nouveau cœur ? La Bible nous affirme que notre cœur est tortueux par-dessus tout, et qu’il est méchant. C’est du cœur de l’homme que sortent les mauvaises pensées. Comme des mauvaises herbes, elles poussent toutes seules !

Heureusement, le Seigneur est prêt à donner un cœur nouveau à tous ceux qui le lui demandent !

« Seigneur, prends ma mauvaise vie et donne-moi une vie meilleure, prends mon désespoir et rends-moi espoir, donne-moi un cœur nouveau ! »


06/07/2016
0 Poster un commentaire

Des temps difficiles ( Grain de Sel )

Matthieu 13.30
Laissez-les croître tous deux ensemble jusqu’à la moisson; et au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Cueillez premièrement l’ivraie, et liez-la en faisceaux pour la brûler; mais assemblez le froment dans mon grenier.

 

– « Ils marchent dans les ténèbres ; tous les fondements de la terre sont ébranlés » (Psaume 82.5). « Quand les fondements sont renversés, le juste, que ferait-il ? L’Éternel est dans son saint temple, l’Éternel a son trône dans les cieux » (Psaume 11.3). De nos jours les fondements spirituels, moraux, familiaux, sociaux, éducatifs sont bouleversés ; le mal est appelé bien, et inversement. Mais Dieu est toujours sur son trône et sa Parole est toujours valable. Même en ces temps troublés, il ne change pas d’avis. Comment devons-nous réagir ? En disant : « C’est en l’Éternel que je cherche un refuge » (Psaume 11.1).

 

– « Laissez croître ensemble [l’ivraie et le blé] jusqu’à la moisson » (Matthieu 13.30). L’ivraie croît en même temps que la bonne semence. Cela signifie que le mal se développe sur la terre parallèlement à l’Évangile.

– « Parce que l’iniquité se sera accrue, l’amour du plus grand nombre se refroidira » (Matthieu 24.12). L’amour se refroidit à cause de l’accroissement du péché autour de nous, et nos enfants en sont les premières victimes. Nous avons besoin du réveil de l’Esprit-Saint qui nous aidera à aimer comme Dieu le demande !

– « Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme impie, le fils de la perdition » (2 Thessaloniciens 2.3). L’apostasie est déjà arrivée dans notre siècle méchant et pervers. Apostasier, c’est abandonner la base, se rebeller contre la vérité de Dieu, perdre ses repères, abandonner le sens des valeurs.

– « Quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18.8). Le grand danger qui nous guette tous, c’est de perdre la vraie foi, celle qui vient de l’écoute et de la lecture de la Parole de Dieu, celle qui nous rend fervents pour lui et nous empêche de nous attiédir. Nous avons besoin du feu du Saint-Esprit qui vient nous assister dans nos faiblesses, car il prend ce qui est à Christ et il nous le communique !

 

 

 
 

<div '="">


01/03/2016
0 Poster un commentaire

Comme des aveugles le long d’un mur ! ( Grain de Sel )

g164.jpg
Ésaïe 59.10-11
Nous allons à tâtons comme des aveugles le long d’un mur, nous tâtonnons comme des gens sans yeux; nous trébuchons en plein midi, comme sur la brune; dans l’abondance nous sommes comme morts. Nous rugissons tous comme des ours; nous ne cessons de gémir comme des colombes; nous attendons le jugement, et il n’y en a point; le salut, et il est loin de nous!

 

Imaginez la scène : des multitudes d’aveugles qui tâtonnent le long d’un mur, à la recherche d’une brèche… mais en vain. La situation semble sans issue. Pas la moindre porte ! Parce qu’ils sont privés de la vue, ils trébuchent constamment, « à midi comme en pleine nuit ». Ils sont plongés dans des ténèbres perpétuelles… Dans les maisons dont le Seigneur est absent, on « gronde comme des ours »… Que de violences, que de haine et de disputes sans fin ! On « gémit comme des colombes » face à l’impuissance à régler les problèmes. Chaque fois qu’on croit en résoudre un, un autre ressurgit. « Pourquoi le malheur m’atteint-il une fois de plus ? » Tel est le sombre tableau de l’homme sans Dieu, de l’homme accablé par le poids de son péché. Il revendique sa liberté, mais il démontre de plus en plus sa servitude.

 

MAIS la situation n’est pas désespérée ! « Non, le bras de l’Éternel n’est pas devenu trop court pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre » (Ésaïe 59.1). Ce n’est pas un livre de fables qui l’affirme, mais la Bible, le livre de Dieu. Tout ce que nous y lisons est pour nous aujourd’hui. Nous pouvons en faire l’expérience !

Ne pense pas que ta misère soit une fatalité ou que l’amour de Dieu soit pour les autres. Il est aussi pour toi ! Jésus a dit qu’il est la porte. Tu peux franchir ce mur ! Il a dit qu’il était venu pour ouvrir les yeux des aveugles. Tu peux retrouver la « vision » spirituelle qui te manque. Il a dit qu’il était venu annoncer une bonne nouvelle. Tu peux reprendre espoir aujourd’hui ! Le veux-tu ?


14/02/2016
0 Poster un commentaire