* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Jean Rulan


Il tient les clés ! ( Jean Ruland )

 

Nous empêchons en grande partie ce que le Seigneur veut faire à travers de son Église. Nous l'arrêtons parce que nous avons peur. Nous ne l'avons pas entendu nous dire "N'ayez pas peur... je tiens les clés."

 

17 Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant : Ne crains point ! Je suis le premier et le dernier, 18 et le vivant. J'étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts.
"Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites, car le temps est proche" Le bonheur est une chose illusoire et difficile à garder. Un auteur dit en plaisantant: « Vous devriez faire quelque chose tous les jours pour rendre les autres heureux, même si c'est seulement de les laisser seuls.»

 

L'Apocalypse rend l'Église heureuse, car il nous rappelle que notre Roi est sur son trône. C'est pourquoi William Knight a déclaré: « La joie est le drapeau qui flotte sur le château de nos coeurs, annonçant que le roi est à la résidence aujourd'hui ». Tout le monde a un trousseau de clés. Merci pour les clés, car nous pouvons être en sécurité, nous pouvons garder les choses précieuses en sécurité. Mais nous avons aussi accès à ces choses. Nous avons tous besoin d'elles, nous les apprécions tous. Si vous n'avez pas les bonnes clés, vous êtes embarrassés. Ça vous est peut-être déjà arrivé de vous retrouver dehors, la porte se referme derrière vous et vous n'avez pas les clés, c'est très embarrassant de sonner pour rentrer chez-vous. Ou vous fermez la porte de votre voiture et laissez les clés dans le contact. Si vous êtes abonnés au CAA, il ne vous reste qu'à les appeler, sinon, il vous faudra trouver une stratégie pour ouvrir votre portière.

Régulièrement, je suis à la recherche de mes clés, soit que je les ai prêtées à quelqu'un ou déposées à un endroit, sans me souvenir où elles sont. Alors je cours à gauche et à droite en disant, avez-vous vu mes clés? Si vous n'avez pas les clés dont vous avez besoin, vous pouvez être irrités, ou vous pouvez être embarrassés ou vous pouvez devenir craintifs, parce que soudain la situation est extrêmement grave, vous avez besoin des clés pour sortir. Je me souviens que quelqu'un avait passé la nuit, enfermé dans l'église, parce que renfermé après la réunion. Vous souvenez-vous du 9 novembre 2001, certaines personnes sont mortes dans les cages d'escaliers dans le World Trade Center parce qu'elles sont venues vers une porte fermée et elles n'avaient pas les clés? C'est très important d'avoir les clés.

Quand Jean fut ravi dans l'Esprit, il a reçu un message du Seigneur disant : « N'ayez pas peur, je suis le premier et le dernier, et le vivant. J'étais mort, et voyez, je suis vivant aux siècles des siècles, et je tiens les clés de la mort et du séjour des morts » Notez que le livre de l'Apocalypse a été écrit principalement pour l'Eglise. Jean dans l'Esprit sur l'île de Patmos a été chargé d'écrire aux sept Églises. Si vous savez quelque chose sur la symbolique des nombres dans la Bible, vous savez que le chiffre sept est le nombre de la plénitude.  Tout comme il y a sept jours dans une semaine, de même aussi la Bible parle de sept Eglises, cela signifie l'Eglise toute entière.

Maintenant, dois-je avoir les clés de l'église? Oui car sans les clés je ne peux pas rentrer, j'ai besoin des clés du bâtiment. Si je les perds,  ai-je besoin d'être inquiet, bien sûr ce sont les clés de l'église? Quand le Seigneur Jésus a dit qu'il a les clés, il a aussi les clés de l'Eglise. Il est le Seigneur de l'Eglise. Et le message qu'il dit, « N'ayez pas peur ... Je tiens les clés », est un message à propos de l'Eglise. Car sans ces clés, vous le voyez, l'Eglise devient une irritation, une frustration et une déception. Je ne sais pas pour vous, mais la plupart du temps, quand je lis à propos des nouvelles au sujet de l'Eglise et les hommes d'Eglise, c'est embarrassant. Si ce n'est pas une divulgation concernant une histoire d'un pasteur accusé d'inconduite sexuelle, c'est une coupure de journal concernant des millions de dollars versés aux victimes d'abus. C'est énervant et souvent embarrassant de lire certaines choses sur l'Eglise.

Je disais à Violette, voilà pourquoi aujourd'hui beaucoup n'ont plus confiance dans l'Eglise et ses dirigeants. Aujourd'hui j'ai honte et prie Dieu de garder son Eglise et les authentiques serviteurs de Dieu. L'Eglise a suffisamment été éclaboussée par des scandales. Que Dieu me garde. Et pourtant l'apôtre Jean est en mesure de nous parler de celui qui nous a aimés et nous a libérés par Son sang pour nous introduire dans son Royaume. Il nous nomine en tant que Royaume et sacrificateurs pour servir Dieu. Il dit qu'un jour, tout oeil le verra et chaque tribu va le reconnaître. Il s'agit aussi d'une parole pour l'Eglise, nous allons être des rois et des prêtres. Nous allons vivre dans la présence de Dieu continuellement. Christ aime l'Église et la considère comme son Royaume. Avec toutes ses taches et ses défauts, avec tous ses péchés, pour rassurer il dira: «N'ayez pas peur ... Je tiens les clés ». Il a les clés de l'Eglise. Faut-il avoir peur de l'avenir de l'Eglise? Peut-il la garder, est-elle en sécurité?

Le problème est que nous avons laissé nos clés à la maison. Nous avons perdu les clefs du Royaume. Comme ce pasteur malheureux qui cherche ses clés. Nous empêchons en grande partie ce que le Seigneur veut faire à travers son Église. Nous l'arrêtons parce que nous avons peur. Nous ne l'avons pas entendu dire: «N'ayez pas peur ... Je tiens les clés ». Nous l'avons déjà dit, les clés sont importantes pour ouvrir ou fermer, il a dit que c'était lui qui ouvre ou ferme les portes, il a les clés pour chaque besoin, pour chaque chose.

Je veux m'appuyer sur ce que j'ai lu dans ma Bible, dans l'évangile de Matthieu, que le Seigneur a donné à son Eglise les clés du royaume.

19 Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.
J'ai lu qu'il a fondé son Église, que les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle. Et oui, malgré les irritations et les embarras pour un dirigeant d'Eglise, j'ai décidé que je n'aurai pas peur. Je ne vais pas avoir peur de l'avenir de l'Eglise, car Dieu va la sanctifier, la purifier et la garder. J'ai tout simplement décidé de l'entendre dire: « N'ayez pas peur ... Je tiens les clés ». Il a les clés de l'Eglise, il fait de nous un royaume de sacrificateurs. Je ne m'inquiète pas au sujet des clés de l'Église, car il a les vraies clés.
Ephésiens 5 : 25-27
25 Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Eglise, et s'est livré lui-même pour elle, 26 afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, 27 afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. 

23/01/2015
0 Poster un commentaire

UNE ANNÉE SELON NOTRE FOI ( JEAN RULAND )

 

La raison numéro un pourquoi nous échouons dans la vie, c'est que nous ne nous préparons pas pour les problèmes que nous aurons à faire face dans la vie.
18 Ne pensez plus aux événements passés, Et ne considérez plus ce qui est ancien. 19 Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d'arriver : Ne la connaîtrez-vous pas ? Je mettrai un chemin dans le désert, Et des fleuves dans la solitude.

Eh bien, aujourd'hui, le Seigneur dit: Oubliez ce qui s'est passé avant. Ne pensez plus au passé c'est fini, le livre est fermé. Au lieu de cela, regardez les nouvelles choses que je vais faire. Nous devons comprendre que Dieu est beaucoup plus intéressé par votre avenir qu'il l'est de votre passé. Certaines personnes pensent que Dieu est collé sur leur passé. Que tout ce qu'il veut faire, c'est leur rappeler les choses qu'ils ont faites de mal. Dieu est plus intéressé de votre avenir qu'il ne l'est avec votre passé. Il dit: « Oubliez votre passé. Oubliez les choses anciennes. Regardez les nouvelles choses que je vais faire ».

Israël a été puni pour ses péchés et sa rébellion contre Dieu. Dieu a voulu donner de l'espoir et de l'encouragement à son peuple. Il voulait qu'ils sachent que même s'ils ont été punis, ils n'ont pas été abandonnés. Dieu voulait que son peuple sache que la punition qu'ils vivaient ne serait pas la fin pour eux. Le fait est que Dieu veut leur donner un nouveau départ dans la vie. Il ne fait aucun doute qu'Israël était découragé parce qu'il pensait que c'était la fin pour eux. Ils étaient allés trop loin, ils avaient péché et s'étaient rebellés contre Dieu, et qu'alors il ne serait plus leur Dieu. Peut-être qu'ils pensaient que Dieu ne les délivreraient plus que c'était fini. Israël pouvait se rappeler les délivrances passées et les victoires passées. Ils pouvaient se rappeler qu'ils avaient été pris au piège fasse à la Mer Rouge ne sachant plus quoi faire, comment Dieu les fit passer à pied sec la mer Rouge. Ils  pouvaient se souvenir des choses passées, mais ils ne pouvaient pas voir leur avenir.

C'est pourquoi Dieu a dit: «Je vais faire quelque chose de nouveau.

C'est peut-être là où vous êtes, aujourd'hui! Vous sentez que vous avez fait tant d'erreurs, vous avez échoué à maintes reprises. Vous sentez et croyez que vous n'avez pas d'avenir avec Dieu. La bonne nouvelle est que Dieu dit: « Ce n'est pas fini, j'ai des plans pour votre vie. Je suis sur le point de faire quelque chose de nouveau pour vous ».

Aujourd'hui, je veux partager avec vous,

Comment faire pour prendre un nouveau départ ?

Peu importe le type d'échec du passé. Vous avez eu un échec financier, ou peut-être un échec relationnel, un échec dans votre mariage, un échec moral. Indépendamment de l'échec que vous avez eu dans votre vie, voici comment recommencer.

Premièrement arrêtez de trouver des excuses.

Si je veux prendre un nouveau départ dans la vie, je dois cesser de trouver des excuses pour mes échecs. Je dois cesser de blâmer les autres. Je dois cesser de me voir comme la victime de ma situation.

D'autres personnes peuvent vous faire du mal, et d'autres personnes peuvent vous blesser. Mais la seule personne qui peut ruiner votre vie, c'est vous. Personne ne peut ruiner votre vie sans votre permission. Vous avez le choix et c'est vous qui pouvez choisir comment vous allez répondre à ceux qui vous font mal. La Bible dit que le point de départ est d'être honnête et d'accepter ma part de responsabilité à ce problème.

13 Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, Mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde.

Il obtient alors un nouveau départ, une nouvelle chance. Il dit que le point de départ pour recommencer est d'être honnête et de faire face aux problèmes. Il est difficile d'amener les gens à admettre qu'ils ont tort. Les gens n'aiment pas l'admettre, Dieu dit que si nous admettons nos erreurs, et si nous admettons nos péchés, alors on obtient une autre chance dans la vie.

La raison numéro un pourquoi nous échouons dans la vie, c'est que nous ne nous préparons pas pour les problèmes que nous aurons à faire face dans la vie.

7 Le juste marche dans son intégrité; Heureux ses enfants après lui !

A-t-il plu quand Noé a commencé à construire l'arche? Non, il devait se préparer pour le déluge. En fait, la pluie n'était pas tombée depuis 120 ans. Mais ce fut le temps qu'il fallut pour la construire. Quand une personne pense qu'il en sait plus que Dieu, il le pousse hors de sa vie, il est sur un trip de l'ego et ce voyage mène à une impasse.

La Bible dit: «L'orgueil conduit toujours à la destruction ».

Une attitude arrogante conduit à une chute. Quand je pense que je sais tout et je peux tout comprendre par moi-même, je me suis mis en place pour l'échec. La personne qui devient trop grande pour ses culottes, finira par être exposée à la fin. C'est le problème avec l'orgueil.

Le point suivant est que nous abandonnons trop tôt.

C'est une des principales causes de l'échec. Nous abandonnons trop tôt.

La loi de la foi

L'ex-premier ministre de la Nouvelle Zélande, SG. Holland a dit :

« La foi est l'antidote à toutes les souffrances. Elle fournit le parfait réconfort à chaque deuil et apaise la fournaise de chaque tribulation. Et seule la foi du croyant est capable de tels miracles »!

Agir dans la foi.

La Bible dit que la clé pour tout changer, c'est la foi. Si vous voulez changer votre situation, il faut de la foi. Si vous voulez changer votre personnalité, il faut de la foi. Si vous voulez changer quelque chose dans votre vie, vous devez avoir une certaine foi.

Jésus dit dans Matthieu 9:29. « Qu'il vous soit fait selon votre foi. »

Il est dit au verset 27 « étant parti de là », Jésus fut suivi par deux aveugles, ils ont suivi Jésus, suivre Jésus provoque des changements dans notre vie, ils l'on suivi, ils sont allés après lui. Comment ils ont fait, ils ont un gros handicap, ils sont aveugles. Peut-être que c'est la foule qui les a dirigés, peu importe.

La première chose pour vous pour une bonne année, ce sera de suivre Jésus, ce sera aussi la possibilité d'entendre sa voix.
À plusieurs endroits Jésus a encouragé des personnes à le suivre, cela implique plusieurs choses : Renoncer à soi-même, à notre confort, nos biens parfois. Le suivre c'est le mettre en premier, c'est accepter l'inconnu, la persécution, le rejet, l'abandon. Et puis ils ont crié: Aie pitié de nous, Fils de David! (Prière de supplication) La prière est l'acte de supplication. Prier soulage le stress, ouvre la porte. La prière, bien sûr, est la clé du royaume, mais vous devez avoir la foi en Dieu pour que la prière puisse déverrouiller la porte.Combien de fois cette année, n'avez-vous pas fait cette prière. Poussé à bout, au bout de la corde. Vous aurez sans doute à la faire encore en 2015.

Avoir la foi pour les miracles, n'exclut pas les épreuves, les coups durs, je peux vous dire que ma foi en Dieu m'a permis de passer au travers de mes épreuves. J'ai fait cette prière: aie pitié de moi, secoure-moi. J'ai expérimenté comme jamais cette vérité : Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire. Il sait comment vous amener à l'extrémité, au bout de la corde.

Aujourd'hui c'est peut-être votre cas, vous dites, Seigneur si tu n'interviens pas, je suis fichu. Ces deux aveugles vivent un stress constant pour vivre leur quotidien, pour trouver leur chemin, pour manger, reconnaître la voix de la personne qui s'adresse à eux, etc. Pour toutes choses ils ont besoin d'être aidé. Vous lisez au verset 28 « Lorsqu'il fut arrivé à la maison, les aveugles s'approchèrent de lui », Ha! Quelle devait être la sensation de s'approcher de Jésus, se trouver à proximité.

8 Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos coeurs, hommes irrésolus.

 

C'est que, voyez-vous tout se résume dans cette question, vous avez des attentes, moi aussi, vos résolutions pour 2015, espérant améliorer votre année, ne tiendront pas longtemps. Pour l'enfant de Dieu, sa foi en Dieu, en sa capacité, sa puissance peut vraiment faire la différence. La question n'est pas est-ce que Dieu peut, mais bien est-ce que tu crois qu'il peut. [Le père de l'enfant dit] :

22 Et souvent l'esprit l'a jeté dans le feu et dans l'eau pour le faire périr. Mais, si tu peux quelque chose, viens à notre secours, aie compassion de nous. 23 Jésus lui dit : Si tu peux !. Tout est possible à celui qui croit. Lire la suite

 

Probablement que nous aurons à faire cette prière en 2015 « Viens au secours de mon incrédulité ! » Beaucoup permettent à la confusion et au doute de dominer leur vie. Ils considèrent leurs problèmes et s'imaginent qu'ils sont sans solution. Et ils permettent à ce doute de s'interposer dans leur relation avec Dieu. Ils ne croient pas que "rien n'est impossible à Dieu". La conséquence est que beaucoup de problèmes demeurent irrésolus, et beaucoup de prières ne reçoivent pas de réponse.

Qu'attendez-vous de la vie?

Les choses pour le mieux ou pour le pire? Si vous agissez dans la foi, alors vous ferez quelque chose de positif pour vous assurer de ne pas répéter les mêmes erreurs. La foi que je parle n'est pas une foi passive. Il s'agit d'une foi positive et active, accompagnée donc d'action positive et avec l'aide de Dieu pour changer votre vie. Bien souvent lorsque les gens ont un besoin, ils pensent que si Dieu le voulait, il pourrait automatiquement le satisfaire. Changez de manteau et posez des gestes. Dans le concret, vous deviez vous vêtir d'un autre manteau et agir en conséquence. Enlever les vêtements de deuil et revêtir le manteau de louange, enlever les vêtements sales et puants du péché et de la désobéissance et revêtir le manteau du salut et de la justice de Dieu.

Il vous sera fait selon votre foi en 2015. Cette année sera selon votre foi. Cette parole est venue forte sur mon coeur en préparant ce message. Cette année peut être catastrophique ou réussie selon la foi que je manifesterai. Jésus n'a pas dit : "Qu'il vous soit fait selon votre besoin", mais : "selon votre foi". C'est la raison pour laquelle il est important de conserver quotidiennement une attitude de foi. Pour que Dieu agisse dans notre vie, nous devons traverser chaque journée en étant rempli de foi et d'espoir.

La Bible nous dit en Romains que la foi vient en écoutant la parole de Dieu. Plus vous gardez la parole de Dieu dans votre vie, plus votre foi grandira et plus vous verrez Dieu à l'oeuvre dans votre vie.

Dieu désire vous bénir et vous accorder tout ce dont vous avez besoin pour avoir du succès dans votre vie.

Souvenez-vous que tout est possible à ceux qui croient ! Aujourd'hui, croyez dans la bonté de Dieu et faites un pas de foi en direction de la vie de bénédictions qu'il vous a préparée ! La Confiance en Dieu va nous aider à réussir et recevoir de Lui. Nous n'avons pas besoin de dépendre de nous-mêmes. Nous le savons déjà, nous ne pouvons rien faire par nous-mêmes, nous avons échoué. Certaines personnes n'ont tout simplement pas appris leur leçon. Ils trébuchent et tombent, puis ils se lèvent et disent: « Je vais juste essayer une autre fois »!

C'est comme si vous alliez vers un mur et vous tapez la tête contre le mur et s'il ne tombe pas, vous essayez de nouveau et Bang! Encore une fois. Vous continuez à le faire, "Peut-être qu'il va tomber cette fois." C'est la définition de la folie - faire la même chose encore et encore et encore et espérer des résultats différents. Si nous continuons à faire la même chose, alors nous allons continuer à obtenir le même résultat. Nous ne pouvons pas changer qui nous sommes, seul Dieu peut le faire. Je ne parle pas de l'homme extérieur, mais l'homme intérieur. La vraie personne est la personne cachée dans le coeur. Le succès dans la vie chrétienne ne cherche pas à faire ce qui est difficile, mais vivre plus intelligemment: donner à Dieu le contrôle de ma vie.

6 Alors il reprit et me dit : C'est ici la parole que l'Eternel adresse à Zorobabel : Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l'Eternel des armées.

 


06/01/2015
1 Poster un commentaire

LA PUISSANCE POSITIVE DU DÉSESPOIR ( Jean Ruland )

Le désespoir est l'endroit où nous arrivons à la fin de nous-mêmes.
100003178670570pizapw1416903754.jpg
45 Aussitôt après, il obligea ses disciples à monter dans la barque et à passer avant lui de l'autre côté, vers Bethsaïda, pendant que lui-même renverrait la foule. 46 Quand il l'eut renvoyée, il s'en alla sur la montagne, pour prier. Lire la suite

Aussi difficile que cela puisse être, il nous faut accepter que le désespoir est la meilleure chose qui puisse nous arriver. Le désespoir est l'endroit où nous arrivons à la fin de nous-mêmes. Quand vous arrivez à vos limites vous trouvez Dieu. Dans notre texte, les disciples avaient un ordre du maître (Traversez de l'autre côté) Ce mot était une déclaration prophétique de leur destinée. Alors qu'ils se déplacent sur leur parole prophétique, (La tempête se leva).

 Si vous projetez faire quelque chose pour Dieu, vous pourriez aussi bien vous préparer à la tempête. Les gens qui ne font jamais rien pour Dieu n'ont pas à se soucier de la tempête.

Je parle de l'opposition satanique, quand vous commencez à bouger dans votre destinée, Satan vous résiste, et essaye de vous arrêter. N'importe qui peut servir Dieu quand le soleil brille et que la mer est calme, mais il faut des hommes et des femmes de foi, de courage et d'engagement pour maintenir le cap même dans la tempête.

La tempête amène les disciples dans un lieu de désespoir.

  • La tempête teste notre niveau d'engagement
  • La tempête nous aide à voir ce qui est vraiment important et ce qui est l'excédent de bagages.
  • La tempête secoue et fait lâcher les choses qui ne sont pas liées à l'esprit du Christ.
  • La tempête fait ressortir le meilleur de vous mais aussi le pire.

Pourquoi doivent-ils atteindre ce lieu de désespoir ?

C'est parce que Jésus venait à eux d'une manière différente de celle qu'ils n'avaient jamais vu auparavant et s'ils n'avaient pas été désespéré, ils auraient pu facilement manquer cette nouvelle révélation. Jésus a attendu jusqu'à ce qu'ils soient épuisés, usés, (En d'autres termes, ils savaient que l'effort de soi était inutile) sans l'aide divine, ils allaient mourir. C'est incroyable de voir à quel point parfois nous devons avancer comptant sur la grâce de Dieu. Ils ont vu Jésus marchant sur l'eau, mais la peur va presque les empêcher de le recevoir.

La peur empêche de nombreuses personnes de recevoir de Dieu.

  • La peur de l'inconnu
  • La peur de ce que les autres pourraient penser ou dire
  • La peur de briser une tradition

Mais leur désespoir va les aider à surmonté leur peur. Leur désespoir est devenu une force positive pour les préparer à cette révélation incroyable et la manifestation de la puissance de Dieu. Beaucoup aujourd'hui ressentent un désespoir croissant dans leur esprit, ne sachant pas vers qui se tourner. Je crois que vous êtes sur le point de recevoir une nouvelle révélation qui va vous amener vers une relation plus profonde avec Dieu, plus que vous n'avez jamais connu auparavant, et à votre tour il va y avoir une plus grande manifestation de la puissance de Dieu dans votre vie.

Personne n'aime se sentir faible, ou dans l'échec ou ne sachant pas ce qu'il faut faire, mais parfois nous devons atteindre cet endroit avant que nos oreilles soient grandes ouvertes pour vraiment entendre ce que Dieu dit et nos yeux soient ouverts pour voir comment Dieu va ouvrir le chemin.

Comme la femme avec sa perte de sang durant 12 ans, ce fut après avoir dépensé tout son argent et épuisé toutes les avenues à sa disposition qu'elle vint vers Jésus. Si elle avait eu plus d'argent, ou un autre médecin vers qui se tourner elle ne serait jamais venue à Jésus. On pourrait continuer encore et encore. Ce fut le désespoir qui a poussé Jaïrus de risquer sa réputation en tant que leader de sa communauté religieuse, en venant à Jésus parce que sa fille allait mourir. C'était le désespoir qui a fait que l'aveugle Bartimée à crié grâce, en dépit de la persécution de ceux qui l'entouraient. Encore une fois, c'était le désespoir qui a amené la femme veuve du prophète, qui l'avait laissée dans les dettes, ses créanciers venaient faire de ses deux fils des esclaves. Son désespoir à créé une avenue pour un miracle de multiplication surnaturel divin et spectaculaire, voyant couler de son vase, suffisamment d'huile pour remplir tous les vases empruntés.

Pour tous ceux qui ont lutté avec le sentiment de désespoir, qui avez fait tout ce que vous pouviez faire, vous avez prié, vous avez jeûné, vous avez confessé et il semble que rien n'a changé. Je veux vous dire préparez-vous, car de l'autre côté de votre désespoir est un miracle et une plus grande révélation de Jésus que vous n'ayez jamais connu.


25/11/2014
0 Poster un commentaire

" ENLEVER LES MAUVAISES HERBES " ( JEAN RULAND )

100003178670570pizapw1413980301.jpg

Si "les soucis de la vie et la séduction des richesses" sont en train d'étouffer votre développement spirituel, vous avez besoin de restructurer votre vie. 
 
7 Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l'étouffèrent.
22 Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c'est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse.

Le troisième type de sol dont Jésus a parlé dans la parabole du semeur est le sol épineux avec des mauvaises herbes. Les épines grandissent rapidement et étouffent les plantes. Les mauvaises herbes consomment l'eau et les nutriments qui doivent être normalement utilisés pour la nourriture des plantes, et entrainent leur mort. 
Ces épines représentent les soucis de la vie et le désir de richesse qui étouffent la Parole de Dieu dans la vie de nombreuses personnes. 
La poursuite de la richesse du monde consomme de l'énergie qui devrait être utilisée dans la poursuite de la richesse spirituelle et entraine la mort spirituelle. 

Un article intéressant dans un Journal, parlait d'une interview de six cadres supérieurs, chacun d'eux ayant un salaire à six chiffres. Cela signifie qu'ils faisaient entre 100.000 et 1 million de dollars  par an. Maintenant, vous pensez probablement, "Si je gagnais même 100.000 dollars par an, ça irait mieux. Pas de soucis, et pas de problèmes." Mais dans l'interview il leur fut demandé : "Quelle est votre plus grande peur?". Chacun a répondu à peu près la même chose, en utilisant des mots différents. Leur plus grande crainte était de ne pas en avoir assez. Quand on leur a demandé, "Qu'est-ce-qui serait suffisant?" Ils ont toujours répondu : "un peu plus."

Il semble que les biens de ce monde ne satisfont jamais complètement. Vous trouverez un sac d'or au bout de l'arc en ciel, et le prix de l'or tombe. Vous découvrez du pétrole, et le marché du pétrole se détériore. Votre achetez un bateau, et il coule dans le port.

Trop d'hommes et de femmes poursuivent vigoureusement l'argent et le succès. Le travail est devenu le centre de leur vie, et bien d'autres choses passent en deuxième choix : l'amitié, la famille, la spiritualité. 
"En étudiant la Bible, nous nous rendons compte que la vie structurée de cette manière est en fait à l'envers. Notre christianisme doit être le centre de nos vies autour duquel l'amitié, le ministère, les besoins de la famille, et le travail, gravitent.

Si les soucis de la vie et la séduction des richesses sont en train d'étouffer votre développement spirituel, vous avez besoin de restructurer votre vie. Arrêtez de poursuivre la richesse du monde. Ayez un plus grand objectif en recherchant les richesses spirituelles.

Jésus a dit :

31 Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ? 32 Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Lire la suite

Permettez-moi de vous donner quelques mesures pratiques afin mettre Dieu en premier dans votre vie.

1- Commencez à donner à Dieu

Si Dieu n'a pas votre portefeuille, il n'a pas votre coeur. Si vous ne donnez pas à Dieu la première partie de votre revenu, vous vous trompez si vous pensez que vous lui donnez la première place dans votre vie. La dîme est le commandement biblique de donner à Dieu les dix premiers % de votre revenu. Dieu promet que les 90% restants seront suffisants pour répondre à vos besoins, pas à vos convoitises.

2-Commencez à donner des offrandes au-delà de la dîme

Commencez à soutenir les missionnaires. Commencez à donner en sacrifice au-dessus de votre dîme. Ceci est tout à fait à l'opposé de la conduite de notre nation. Lorsque vous commencez à donner par ces moyens, vous dites à Dieu: "Je préfère avoir Jésus que tout ce que ce monde m'offre aujourd'hui."

3- Commencez à servir les autres 

Impliquez-vous dans un ministère, concentrez-vous sur les besoins des autres pour un changement personnel. Cela va totalement révolutionner votre vie, cessez de vous inquiéter à propos de vous-même et commencez à prendre soin des autres. 
Il y a une vieille fable sur un homme riche qui est allé rendre visite à un rabbin. Le rabbin a pris l'homme riche par la main et l'a amené à une fenêtre : «Regardez là-bas» dit-il. L'homme riche regarda dans la rue. «Que voyez-vous?demanda le rabbin». «Je vois des hommes, des femmes et des enfants», répondit l'homme riche. Là encore, le rabbin le prit par la main et cette fois l'a conduit à un miroir : "Maintenant, que voyez-vous?". "Maintenant, je me vois," répondit l'homme riche. Puis le rabbin dit : "Voici, la fenêtre est en verre, et le miroir est en verre aussi. Mais le verre du miroir est couvert avec un peu d'argent représentant la richesse, le peu d'argent ajouté fait que vous cessez de voir les autres, mais vous ne voyez que vous-même" 

En conclusion, si vous voulez vraiment avoir une vie spirituellement productive, vous pouvez l'avoir. 

Un jour, un étudiant est venu vers Platon et lui demanda comment il pouvait avoir la vraie connaissance et la sagesse. L'enseignant dit à l'élève de le suivre et il l'a amené à la rivière. L'enseignant est rentré dans la rivière et demanda à son élève de le rejoindre. L'enseignant dit à l'élève de se tremper dans l'eau. L'étudiant a pensé qu'il s'agissait d'une demande bizarre, mais il fit comme le grand maître lui dit. Dès que sa tête fut sous l'eau l'enseignant mit ses mains sur la tête de l'étudiant pour le tenir sous l'eau. L'étudiant s'est battu désespérément, mais a été incapable de vaincre l'emprise de son enseignant. L'enseignant a tenu son élève sous l'eau jusqu'à ce que l'élève commença à faiblir et à perdre ses forces. Puis il l'a libéré et l'étudiant commença à haleter pour chercher l'air désespérément. Le professeur lui dit : "Lorsque vous désirez la connaissance désespérément comme vous avez voulu respirer l'air que vous venez de respirer, alors vous la trouverez".                                         

Jésus a dit quelque chose de semblable : 

6 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !

 

Si vous voulez vraiment vivre une vie spirituellement productive, alors labourez le sol et préparez votre coeur à recevoir la parole de Dieu, permettez-lui de s'enraciner et persévérez à travers les épreuves de la vie. Tirez les mauvaises herbes de la richesse du monde et poursuivez les richesses spirituelles à la place. Si vous faites ces choses, alors vous aurez un bon sol et la semence de la Parole de Dieu va produire une récolte abondante dans votre vie. 

Jésus a dit que la récolte donnerait "cent, soixante ou trente fois ce qui a été semé". Vous devez comprendre qu'une récolte de sept pour un est considérée comme une bonne récolte, une récolte de trente fois est miraculeux sans mentionner soixante ou cent pour un.

Lorsque vous suivez le modèle de Dieu pour votre vie, les résultats sont miraculeux.


22/10/2014
0 Poster un commentaire

<< Fixer nos yeux sur Jésus >>

100003178670570pizapw1406069573.jpg

« Fixons nos yeux sur Jésus, l'auteur et le consommateur de notre foi ... "  
1 Pierre 2 : 11-25
11 Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l'âme. 12 Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes oeuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera. 13 Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie parmi les hommes, soit au roi comme souverain, 14 soit aux gouverneurs comme envoyés par lui pour punir les malfaiteurs et pour approuver les gens de bien. 15 Car c'est la volonté de Dieu qu'en pratiquant le bien vous réduisiez au silence les hommes ignorants et insensés, 16 étant libres, sans faire de la liberté un voile qui couvre la méchanceté, mais agissant comme des serviteurs de Dieu. 17 Honorez tout le monde; aimez les frères; craignez Dieu; honorez le roi. 18 Serviteurs, soyez soumis en toute crainte à vos maîtres, non seulement à ceux qui sont bons et doux, mais aussi à ceux qui sont d'un caractère difficile. 19Car c'est une grâce que de supporter des afflictions par motif de conscience envers Dieu, quand on souffre injustement. 20 En effet, quelle gloire y a-t-il à supporter de mauvais traitements pour avoir commis des fautes ? Mais si vous supportez la souffrance lorsque vous faites ce qui est bien, c'est une grâce devant Dieu. 21 Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces, 22 Lui qui n'a point commis de péché, Et dans la bouche duquel il ne s'est point trouvé de fraude; 23 lui qui, injurié, ne rendait point d'injures, maltraité, ne faisait point de menaces, mais s'en remettait à celui qui juge justement; 24 lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. 25 Car vous étiez comme des brebis errantes. Mais maintenant vous êtes retournés vers le pasteur et le gardien de vos âmes. Réduire
 

Tom n'était jamais allé à la pêche en haute mer avant, et une fois qu'il était en mer, il a commencé à penser que c'était la chose la plus stupide qu'il n'ait jamais fait dans sa vie. Qui aurait cru que le mal de mer pourrait être si terrible ? Avec chaque tangage et de roulis, Tom se demandait comment il allait survivre les deux heures restantes du voyage.

 À ce moment l'un des matelots s'approcha de lui et dit: « Ne vous inquiétez pas, mon gars. Personne n'est jamais mort du mal de mer ». Tom leva les yeux et s'écria: « Oh s'il vous plaît ne dites pas cela ! C'est l'espoir de mourir qui me maintient en vie ! "
Combien d'entre vous ont déjà eu le mal du transport appelé aussi cinétose ? C'est vraiment désagréable n'est-ce pas ?

Ce mal porte plusieurs noms:

• mal du voyage,
• mal de l'air,
• mal de voiture,
• mal de mer,
• mal de l'espace (les astronautes connaissent cela)...

Il se produit quand nos yeux se concentrent sur ​​quelque chose qui ne bouge pas alors que le véhicule est en mouvement. Cela m'arrive  si je suis en train de lire un livre alors que je suis un passager dans une voiture. Mes yeux sont rivés sur le livre. Le livre ne se déplace pas ... mais la voiture oui. Mon oreille interne détecte le mouvement du véhicule. Mais il y a ce conflit avec ce que mes yeux détectent.


Donc, quand nous souffrons du mal des transports, c'est parce qu'il y a un conflit entre la réalité, que notre oreille interne a une impression fausse de ce que nos yeux perçoivent. En conséquence, nous sommes désorientés et avons le vertige et la nausée.

C'est la différence entre la perception (de ce qui n'est pas vrai) et la réalité (ce qui est vrai) qui nous donne le mal des transports.

Pierre nous dit que nous sommes des voyageurs en ce monde.

• Nous devons " vivre (notre) vie comme des étrangers ici "

 

17 Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l'oeuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage, 18 sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, Lire la suite
 

• Et que nous sommes effectivement " étrangers et voyageurs dans le monde "

11 Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l'âme.

En voyageant dans ce monde nous pouvons être désorientés, parce que nous pouvons percevoir les choses pour être vrai alors qu'elles ne le sont pas. Et s'il se pose un conflit entre notre perception de ce qui est vrai et la réalité, alors le conflit va nous rendre mal à l'aise, va nous désorienter et nous faire retrouver dans une forme de maladie spirituelle en mouvement.
Par exemple Pierre indique que nous pouvons avoir la perception que la vie devrait être équitable. Mais en réalité, la vie est injuste.
Pierre nous dit ce que nous allons rencontrer " une souffrance injuste»

19 Car c'est une grâce que de supporter des afflictions par motif de conscience envers Dieu, quand on souffre injustement.

Et que dans ce monde, nous allons « souffrir en faisant le bien »

 

20 En effet, quelle gloire y a-t-il à supporter de mauvais traitements pour avoir commis des fautes ? Mais si vous supportez la souffrance lorsque vous faites ce qui est bien, c'est une grâce devant Dieu.

 

Maintenant, cela ne semble pas juste ! Cela nous frustre parce que  nous sommes chrétiens. Nous servons le Dieu Très-Haut, le puissant créateur de l'univers. Notre perception est, qu'en tant que chrétiens, nous ne devrions pas souffrir, mais la réalité est que nous allons souffrir.

Jésus a dit :

33 Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde.

Jacques nous dit: 

2 Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, 3 sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience.

Paul nous dit:

12 Or, tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés.

Donc, c'est la réalité. Nous allons souffrir et faire face à des difficultés, des persécutions, et la vie ne sera pas facile pour nous, même si nous sommes chrétiens.

Nous ne sommes pas d'ici. Nous ne sommes pas des citoyens de ce monde... nous sommes seulement de passage. Si nous ne comprenons pas cela, nous allons souffrir encore plus ... et nous serons désorientés et mal à l'aise et nous aurons des maux d'estomacs.

J'ai lu l'histoire sur une reconstitution de la guerre civile où le Sud avait perdu contre le Nord. Les hommes qui ont participé étaient habillés en tenue de guerre civile traditionnelle, avec des uniformes de laine, c'était une mauvaise journée chaude. En plus de cela, beaucoup de choses n'allaient pas bien et beaucoup d'entre eux étaient frustrés. Enfin, un       "rebelle " misérable jeta son chapeau et s'éloigna. Il grogna et se plaigna disant : « Nous n'allons de toute façon pas gagner ».

Il a été défait en acceptant l'idée que son rôle dans la souffrance n'en valait pas la peine. Alors il s'en est allé tout simplement.

Il avait perdu de vue la joie qu'il aurait connue en faisant sa part dans cet événement historique.
Et cela peut arriver à beaucoup de chrétiens, si tout ce qu'ils considèrent, c'est la souffrance qu'ils doivent endurer. Leurs difficultés et frustrations, peuvent les décourager et les détourner du plan parfait de Dieu pour leur vie.

Parfois, ils peuvent continuer d'aller à l'église, mais c'est un exercice vide, ils ont perdu toute leur joie. Leur foi est afaiblie et leur relation avec Dieu est ... à contrecoeur.
Où fixez-vous vos yeux aujourd'hui ?

Eh bien, permettez-moi de revenir à notre exemple d'ouverture : comment réagissez-vous au mal des transports ?

J'ai lu le remède qui propose simplement de regarder par la fenêtre et regarder vers l'horizon dans la direction du voyage. En d'autres mots, afin de surmonter la fausse perception de " rester immobile ", vous devez fixer votre regard sur ce qui est réel.

2 ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu.

L'enseignement des Écritures nous dit que Jésus est la seule personne qui va pouvoir nous aider à faire face aux difficultés de la vie. 

QU'ALLEZ-VOUS FAIRE?

                                                 Jean Rulan


23/07/2014
0 Poster un commentaire