* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Jésus le chemin


Et Si Tu Meurs Aujourd'hui? In CHRIST Our Hope

Aujourd’hui encore la détresse et la perdition absolue de ce monde se font entendre. Il n’y a pas besoin d’être religieux pour constater que ce monde va à la perdition. Cette situation oriente toutes classes vers un message que les uns doivent transmettre et que les autres désirent entendre : l’évangile. Les inconvertis ont besoin de ce message, et il est du devoir des croyants de le transmettre. Si vous ne connaissez pas l’évangile, vous vous êtes déjà posé la question : « Quel est le message de Jésus ? »
Si vous êtes croyant, vous vous posez sûrement la question que Moïse s’est posée lorsqu’il a été envoyé vers le Pharaon : « Que lui dirai-je donc ? » Vous vous demandez : « Que devons-nous dire ? Quel message devons-nous annoncer ? »
Le noyau de l’évangile est simple, si ce n’est que nous devons laisser le Saint-Esprit l’orienter dans sa liberté selon les circonstances. J’en présenterai ici une approche.

 

Et si tu meurs aujourd’hui ?

Et si tu meurs aujourd'hui?

Billy Graham commence son ouvrage : La brièveté de la vie, en ces termes : «Dans une grande voiture, sept jeunes gens et jeunes filles revenaient d'un bal lorsque se produisit une collision. Cinq d'entre eux furent tués sur le coup et deux grièvement blessés. Alors qu'ils partaient de chez eux ce soir-là, ils se réjouissaient du plaisir qu'ils allaient avoir; ils ne pensaient pas que ce serait leur dernière soirée sur la terre. Ils ignoraient que ce qui leur restait à vivre pouvait se compter en minutes. Récemment, cent treize passagers, confortablement installés dans un avion, allaient arriver à la Guadeloupe... aucun ne s'imaginait que quelques secondes plus tard ils seraient entrés dans l'éternité. J'ai parlé, il n'y a pas très longtemps, à un homme qui était alors en parfaite santé. Trois jours après, on l'ensevelissait; il avait été terrassé par une attaque.

Aujourd'hui même un cortège ininterrompu de personnes quitteront la vie et, en passant par la mort, entreront dans l'éternité. La statistique des causes de décès serait, ici, fastidieuse. Qu'il nous suffise de savoir que, pour beaucoup, la mort viendra brusquement, sans avertissement. On estime que notre émission radiophonique "l'heure de la Décision" est entendue par plus de dix millions de personnes; ainsi, selon la loi des probabilités, deux cent quatre vint d'entre elles mourront avant que cette journée soit finie.

Si vous étiez l'une d'elles ? »

Ces quelques lignes nous révèlent que la mort reste bel et bien un géant devant lequel notre intelligence humaine demeure limitée. Nous essayons tant bien que mal de repousser l’assaut final en espérant profiter au maximum de la vie, comme cet homme qui amassait des richesses pour s’assurer une heureuse vieillesse, mais la mort survint brusquement. Cette perspective nous effraie, au point où nous ne voulons même pas y penser. Qui peut échapper au filet de la mort ? Quel homme peut nous délivrer de son dard venimeux ? Personne…

Si ce n’est celui dont l’Ecriture affirme : « Mais Dieu a brisé les liens de la mort : il l'a ressuscité, car il était impossible que la mort le retienne captif. » Actes 2.24
Il était impossible que la mort retienne Jésus-Christ captif. Il est mort, mais Dieu l’a ressuscité. Jésus, Fils de Dieu, est venu dans une condition humaine, est mort puis a été ressuscité. « Il l'a fait pour réduire à l'impuissance, par la mort, celui qui détenait le pouvoir de la mort, c'est-à-dire le diable, et pour délivrer tous ceux qui étaient réduits à l'esclavage leur vie durant par la peur de la mort. » Hébreux 2.14-15

Il l’a fait pour vous, pour vous délivrer de la vie d’esclavage dans laquelle vous vivez par peur de la mort. C’est bien une vie d’esclavage que de dire que l’on « profite de la vie » en alliant alcool, sexe, plaisirs incontrôlés et toutes sortes de vices par peur que la mort nous surprenne car « on mourra bien tous un jour. » La foi en Jésus-Christ ne vous plonge pas dans la pénombre d’une vie étriquée, mais elle illumine les yeux de votre cœur afin que vous puissiez voir l’être merveilleux que Dieu est, qui vous aime et connaître celui qui s’est donné lui-même par amour pour vous : pour une vie nouvelle dans laquelle tous vos péchés seront pardonnés et votre cœur de pierre transformé en un cœur de chair. Avant le jour où la lumière de Dieu vient dans le cœur d’un homme, il n’y avait aucune vie. Il n’y avait qu’un profond chaos et une profonde détresse ; (Genèse 1 nous le confirme). C’est lorsque la lumière est venue que la vie est venue en elle et avec elle. Cette lumière est celle que Jésus déploie actuellement sur votre cœur afin d’éclairer vos fautes et de vous permettre de vous repentir sincèrement. Ayez l’humilité de reconnaître vos fautes, repentez-vous et détournez-vous en. Pleurez devant Dieu pour vos transgressions et croyez en Jésus qui a donné sa vie par amour pour vous afin de vous pardonner vos péchés, vous délivrer de la mort et de l’esclavage. L’on pense parfois que c’est gâcher sa vie de croire en Christ… c’est au contraire gâcher sa vie que de ne pas croire en Christ et vivre loin de Dieu, car en réalité on ne vit pas sans Christ, on est déjà mort.

Il est temps de considérer l’urgence de cette question à laquelle ni la science, ni l’humanité, ni une quelconque religion ne peut apporter de réponse : « Et si tu meurs aujourd’hui ? »
Si vous entendez la voix de Dieu, n’endurcissez pas votre cœur. Considérez l’appel que Dieu vous adresse aujourd’hui, car c’est peut-être le dernier.

 

Cédric S.


18/01/2017
0 Poster un commentaire