* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L'Evangile, Témoignages de guérisons


DE L’HINDOUÏSME À JÉSUS CHRIST – TÉMOIGNAGE DE PREETI KRISHNA

Transmis par Armande


22/02/2015
1 Poster un commentaire

DE L’ISLAM RADICAL AU CHRIST,

Transmis par Armande


29/01/2015
0 Poster un commentaire

LA COMMUNAUTÉ DES VEUVES ( Michèle d'Astier de la Vigerie )

Note MAV: c’est Annie qui m’a transmis ce témoignage. Je n’en connais pas la source, juste ce lien: https://files.ctctcdn.com/0fcc91ba001/eed36c35-a0b5-40a2-9930-05340f9d9c5f.pdf

Cette information a été relayée par Shalom Israël (pasteur Gérald FRUHINSHOLZ) qui déclare:

Nous avons connu cette histoire par Loïs, une soeur de notre assemblée de Jérusalem qui est en contact avec le pasteur R…. Ancien musulman, le pasteur R… vit caché en Syrie. Il a été laissé pour mort, mais le Seigneur l’a rétabli miraculeusement. Et récemment, il a fait une attaque cardiaque, mais le Seigneur l’a encore rétabli – « Mon coeur va bien », a-t-il confié à Loïs. 

Il y a quelques mois, le Pasteur R… nous a partagé l’histoire d’une Syrienne dont le mari avait été tué sous ses yeux par son fils, parce qu’il refusait de renier sa foi nouvelle en Jésus Christ.

Ce qui lui est arrivé lorsque son fils a ordonné qu’elle renie le Christ, elle aussi, devant près de 400 témoins, nous l’avons raconté dans un précédent email. L’histoire a été racontée sans cesse au Moyen-Orient ces derniers mois.

Mofidah, elle, s’en est sortie indemne, tout à fait épargnée par le feu, la fumée et la chute des débris de la mosquée complètement détruite, mais ce ne fut pas le cas pour son fils de 32 ans ni pour tous les témoins.

Depuis, le Seigneur a choisi de se servir de Mofidah et d’un groupe de 25 autres veuves pour amener les autres au salut et Il a choisi aussi de de guérir beaucoup de malades pour qui elle prie. Ces histoires là se répandent, elles aussi.

La semaine dernière, dans une ville voisine, les combattants d’ISIS avaient attaqué et blessé sérieusement un groupe d’hommes, leur pulvérisant les jambes avec des balles de gros calibre, les laissant les os brisés, perdant leur sang, et voués à la mort. Il y avait quatre « cheiks » parmi les blessés pris en charge par plusieurs médecins, tous d’accord sur le fait que seule une amputation dans les jours à venir pourrait leur sauver la vie.

Un voisin de l’un des Cheiks, qui avait entendu parler des prières de Mofidah, suggéra qu’elle soit autorisée à prier pour eux. On envoya un messager pour trouver Mofidah et lui demander de rencontrer les quatre Cheiks dans une mosquée d’une ville des environs. Il fallut deux jours pour la trouver, et pendant ce temps, la gangrène s’était déjà installée : le temps pressait.

Connaissant le piège dans lequel son mari, Nabil, était tombé, qui lui avait coûté la vie, et sachant ce qui lui était arrivé dans une autre mosquée, elle hésitait à y aller. Cependant, elle et son groupe de 25 veuves, prièrent et discutèrent, et elles lui conseillèrent vivement d’y aller.

Lorsque Mofidah et son armée de 25 veuves priantes arrivèrent à la ville en question, elles ne furent pas seulement reçues à la mosquée par les quatre Cheiks blessés, mais également par un autre groupe de 12 Cheiks, ainsi que par un groupe de spectateurs. Quand Mofidah regarda les blessés, elle vit qu’ils étaient dans un état critique.

Les Cheiks, les blessés et les autres, essayèrent de faire un pacte avec Mofidah, lui disant qu’ils croiraient en son Dieu si les hommes étaient guéris. Elle refusa de faire aucune tractation, leur disant qu’elle n’avait pas le pouvoir de guérir quiconque, que Dieu seul pouvait le faire et qu’elle ne savait pas si Dieu les guérirait ou non. Elle ne voulait pas que la guérison des hommes soit la condition de leur foi. Qu’ils choisissent de croire ou non, c’était entre eux et Dieu. Après discussion, ils acceptèrent finalement qu’elle prie pour les blessés sans aucune condition.

Mofidah déclara alors qu’elle ne ferait rien jusqu’à ce qu’elle ait eu un moment de solitude. Elle passa alors une demi-heure en prière, seule avec Dieu. Revenant vers le groupe, elle dit qu’elle aurait besoin de certaines choses avant de pouvoir prier pour eux. Il lui fallait de la farine, de l’eau, de l’huile et de quoi allumer un feu. Elle demanda aussi 4 bâtonnets.

L’un des responsables des Cheiks rassembla ce qu’elle avait demandé. Elle leur dit qu’ils ne devaient pas s’attendre à une guérison instantanée, que cela prendrait 3 jours, mais que Dieu guérirait les blessures. Mofidah mélangea dans un saladier la farine, l’eau et l’huile puis elle ajouta un peu de poussière du sol. Ce qu’elle fit ensuite les choqua tous. En fait, il fallait la main de Dieu pour empêcher ces hommes de la tuer là, sur place, dans la mosquée.

Mofidah étala la mixture sur les huit jambes et demanda aux spectateurs d’aider chaque blessé à mordre les morceaux de bois pour ne pas mordre leur langue. Elle mit alors le feu à la concoction ! La douleur terrible fit hurler les hommes mais elle ne céda pas. Elle entretenait les feux, ajoutant au besoin davantage du mélange, et cela pendant 30 à 45 minutes !

Les Cheiks qui regardaient étaient offusqués, pensant qu’elle était en train de les tuer. Ils lui demandèrent si elle était folle. Elle leva la main dans leur direction, les regarda et leur demanda:

« Est-ce que vous voulez qu’ils soient guéris ou non? « .

Elle leur dit de se taire, et de ne pas s’en mêler ou de sortir de la mosquée.

Les quatre blessés perdirent connaissance pendant l’opération et ne se revinrent pas à eux, ce qui mit les autres Cheiks en colère, car ils pensaient qu’elle les avait tués. Ils la menaçèrent et lui dirent qu’elle paierait le grand prix pour sa tricherie. Tout ce qu’elle leur répondit est que cela prendrait trois jours et qu’ils devaient lui accorder ces trois jours ou les hommes ne seraient pas guéris.

Pendant trois jours, les quatre Cheiks blessés restèrent endormis. Ils ne s’éveillèrent pas jusqu’à ce que Mofidah vienne à eux le troisième jour et les appelle par leur nom. Quand elle appela chacun d’eux, il s’éveilla et sauta debout criant de joie : ils étaient TOTALEMENT guéris. Lorsque les spectateurs examinèrent leurs jambes, ils ne purent trouver aucune marque. C’était comme si Dieu avait donné de nouvelles jambes à tous les quatre !

Les Cheiks tombèrent aux pieds de Mofidah, les embrassant, et lui demandant de leur apprendre à connaître Dieu comme elle. Elle leur rappela qu’elle ne les avait pas guéris, qu’elle n’était que l’outil de Dieu. Mais elle voulait les amener à la prière. Les quatre Cheiks qui avaient été guéris prièrent sur le champ et acceptèrent Jésus comme leur Messie. Les autre douze Cheiks firent la même chose, comme aussi les gens qui avaient été témoins de l’évènement. Alors commença une grande célébration……. pas seulement ici sur la terre, mais aussi dans le Royaume des Cieux !

Les hommes vont aller très vite voir R… pour recevoir l’enseignement sur leur Sauveur et Rédempteur qu’ils viennent de découvrir. Des hommes comme ces Cheiks enseignent depuis 40 ou 50 ans et les gens leur vouent un très grand respect. Des milliers de personnes vont probablement trouver Jésus comme Messie simplement par ce seul miracle ! Le Livre des Actes s’écrit encore…..On ajoute même les derniers chapitres maintenant.

Mais le besoin de Bibles est permanent, à mesure que de plus en plus de gens de langue arabe rejoignent le Royaume de Lumière au Moyen-Orient. Nous continuons à prier pour que d’autres rejoignent la House of Blessing (Maison de Bénédiction) en rendant la Parole de Dieu disponible à ceux qui vivent dans les ténèbres, pendant qu’il en est temps encore.

Quant à moi, chaque fois que je lis les détails de cet évènement incroyable, qui s’est passé il y a moins d’une semaine, j’ai les larmes aux yeux. Comme Dieu aime la race humaine ! Quel chemin peut-Il faire pour atteindre quatre hommes à qui l’on n’a appris à peine plus que leur dieu Allah est un dieu de haine et qu’il ordonne à ses disciples de faire la même chose. Avec de tels hommes, Dieu découvre son amour de la manière la plus extraordinaire. J’ajouterais qu’il semble y avoir une signification intéressante dans les choses que Dieu a demandé d’utiliser à son humble servante Mofidah. Ce sera le sujet d’un courrier très bientôt. Dieu ne fait jamais rien sans raison!

Voudriez-vous être partie prenante de ce qui se passe au Moyen-Orient aujourd’hui?

Une haine nouvelle a été lâchée sur la terre ces dernières années et c’est ce que nous voyons au Moyen-Orient et à d’autres endroits de la terre. House of Blessing (HOB) est juste au milieu du débordement de cette haine, dans plusieurs des nations du M-O. Elles ont absolument besoin de vos prières et votre soutien financier est grandement nécessaire pour fournir des Bibles aux milliers de nouveaux croyants, dont la plupart ont tout perdu et vivent dans des camps de réfugiés.

Que Dieu vous bénisse! Merci d’avoir lu ce message

——————————————-

SHALOM ISRAËL AJOUTE CECI:

Prières spéciales pour le Moyen-Orient 

Compte-rendu de Loïs – « Prions pour Mofidah et le travail de la Communauté des Veuves, pour l’inauguration d’une nouvelle tente de rencontre dans le nord de la Syrie. Au nord de la Syrie, près de la frontière turque, un groupe de femmes courageuses connues sous le nom de la Communauté des Veuves apporte l’amour de Jésus-Christ pour les perdus et les mourants. Ces 116 femmes qui n’ont nullement froid aux yeux, risquent leur vie au milieu des pires atrocités perpétrées par ce mouvement radical et fondamentaliste qu’est l’Etat Islamique.
 
Mues par une magnifique compassion, les veuves marchent au milieu des morts et des mourants dans les villages et les rues des villes du nord de la Syrie, devenue de nos jours l’un des champs de bataille les plus terrifiants de cette nation déchirée par la guerre. Leur mission donnée par Dieu est de chercher ceux qui sont toujours vivants, retournant les corps pour voir s’il y a une chance d’apporter la vie éternelle à ces personnes mourantes avant qu’elles ne rendent leur dernier souffle.
 
Déplaçant les corps les uns après les autres, elles sont confrontées aux visions les plus horribles auxquelles peu seraient capables de faire face. Mais elles ne sont pas rebutées par l’horreur de ce qu’elles voient. Leur vraie réalité consiste à savoir que Dieu a vaincu le mal et donne la vie éternelle au travers de Son Fils Jésus Christ. Ces femmes anciennement musulmanes sont remplies de l’Esprit saint, et savent que la vie qui est en elles est plus puissante que tout ce qui est dans le monde.
 
Quand elles trouvent une personne encore en vie, elles demandent à cette personne, blessée ou mourante, la permission de prier. Elles obtiennent toujours un oui ! Et les prières de ces femmes courageuses et ointes ont des résultats incroyables. Parce que ces veuves suivent l’exemple du Seigneur, Dieu manifeste en elles Sa puissance miraculeuse par des signes incroyables démontrant les merveilles de Dieu. C’est ainsi que des milliers de personnes ont reçu Jésus Christ comme leur Seigneur et Sauveur quelques minutes avant de rendre leur dernier souffle. Nombreux également parmi ces blessés et ces laissés pour mort, ont été totalement guéris. Et un nombre de personnes de plus en plus grand a même été ressuscité des morts !
 
Mofidah a scrupuleusement obéi à Dieu, et quatre Cheikhs ont été complètement guéris après trois jours de grande tension ! Ils ont immédiatement et solennellement donné leur vie à Christ, et ont été bientôt rejoints par la vingtaine de gens sceptiques qui menaçaient auparavant de tuer Mofidah. Ces gens se sont ajoutés aux 12 Cheikhs qui avaient déjà rejoint les 4 Cheikhs guéris, et formés par le pasteur Rashid […]

Amour et bénédictions de Jérusalem,

Loïs (nov 2014)

Et je vais ajouter, comme l’a fait Shalom Israël, cette magnifique louange copte. Puiss-t-elle toucher  certains de ces Musulmans qui ne connaissent pas la Porte d’espérance qu’est Christ

 

ترنيمة هل أطرق بابك – ليلة الرجوع إلى الله

 

 

Paroles:

 

Paroles « Puis-je frapper à ta porte quand tout semble perdu,
ou puis-je être plus près de toi avec mon péché ?  
J’ai perdu ma joie à cause de mon ignorance.
Tu es mon amoureux, mon compagnon, ma famille… 
Je t’ai délaissé, et quand je suis revenue, et Tu m’as montré ta grâce.

Ta promesse est la seule chose qui me tient en vie.

Mon cœur crie : « Guéris-moi ! » 

J’ai tellement envie d’être dans tes bras quand ta bonté m’y invite,

Rends-moi  belle, alors que je ne le suis pas. J’ai tant besoin d’un Dieu qui change mon cœur… »


23/01/2015
0 Poster un commentaire

LES BOITEUX MARCHENT ( Sentinelle Holy )

 

10405399_774415049303124_448185196332159866_n.png
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le Seigneur dans son amour et par son Saint Esprit, allonge la jambe gauche de cette femme! 
Gloire à toi Seigneur!

 
 
Gloire à Dieu! Merci Seigneur!
 
"Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris."
Marc 16:17-18

 

22/01/2015
0 Poster un commentaire