* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La Manne


"LE ROYAUME DE DIEU" ( Jean-Pierre Perrin )

Lecture : Marc 1/15

1399466374_88138_1000x667x0.jpg


Le royaume de Dieu ne ressemble pas à un « club privé », réservé à quelques privilégiés. Le livre de l'Apocalypse nous parle d'une grande foule devant le trône de Dieu, issue de toutes les nations et que personne ne pouvait compter (Apocalypse 7/9).

Soyons rassurés, il y a de la place dans le ciel de Dieu pour chacun d'entre nous ! Le Seigneur Jésus nous indique des conditions pour y entrer !

- Naître de nouveau : « Si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. (Jean 3/5) ». C'est en donnant notre cœur à Jésus que nous pouvons expérimenter la nouvelle naissance.

- Devenir comme un petit enfant : « Je vous le dis, en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un enfant n'y entrera pas. (Marc 10/15) ». C'est l'enfant, dans sa simplicité et son humilité, qui doit être notre modèle.

- Se faire violence : « [...] le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent. (Matthieu 11/12) ». Il faut faire preuve de foi et de détermination pour se saisir des promesses de Dieu.

- Faire la volonté de Dieu : « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. (Matthieu 7/21) ». Il ne suffit pas d'avoir à tout propos le nom du Seigneur sur les lèvres pour être sauvé, mais encore faut-il que nous accomplissions sa volonté.

Amis lecteurs, puissiez-vous remplir ces conditions afin d'avoir part à ce royaume (Matthieu 25/34).

 


19/08/2017
0 Poster un commentaire

"QUATRE QUESTIONS ET QUATRE RÉPONSES" ( Guy Vivier )

Lecture : Exode 3/9 à 22

la-paix.jpg

Quel est l'être humain qui n'a jamais posé de questions ? À tout âge, dans tous les domaines, notre nature curieuse nous pousse à interroger et à attendre des réponses.

Considérons Moïse devant l'appel de Dieu. Peut-être lui ressemblons-nous, sommes-nous réticents à nous engager plus avant. Quel est l'ordre de Dieu ? « Maintenant, va », pas demain, maintenant ; discuter, c'est perdre du temps.

« Qui suis-je ? » Faible, misérable, rien ! Dieu répond : « Je serai avec toi ! »

« Que leur répondrai-je ? » Devant les problèmes des autres, c'est Dieu qui a toujours la solution. A cette question pertinente, Dieu répond : « Je suis toujours le même, pour sauver, pour guérir, pour baptiser du Saint-Esprit ».

« Ils ne me croiront pas ? » Notre rôle, c'est d'annoncer l'Évangile ; le reste appartient à Dieu. Dieu répond ceci : « Qu'y a-t-il dans ta main ? » Dans notre cœur, il faut la puissance d'en-haut, celle du Saint-Esprit, qui fait toute la différence.

« Je n'ai pas la parole facile ? » Nos excuses, « J'ai du travail, je suis fatigué, etc. », Dieu y répond par un encouragement : « Va, je serai avec ta bouche ». Le Seigneur Jésus nous donne force et capacité.

Ne disons jamais, « Envoie qui tu voudras », car Dieu a besoin de nous tous.

 


18/08/2017
0 Poster un commentaire

"BEAU AUX YEUX DE DIEU" ( Serge Gomez )

Lecture : Actes 7/20
cffa9a16.jpg

Dans Exode 2/2, il est écrit que la mère de Moïse vit qu’il était beau. En effet, quoi de plus normal pour une mère que de voir sa progéniture belle !

La mère de Moïse n’était pas la seule à le regarder ainsi. L’Écriture nous dit « qu’il était beau aux yeux de Dieu ».

Une naissance est, et restera toujours, belle aux yeux du Créateur, qui est le Dieu de la vie. Il veut aussi utiliser celle-ci comme un instrument de bénédiction pour sa gloire.

Paul écrira à son tour : « Ce qui est quelque chose, c’est d’être une nouvelle créature (Galates 6/15) ».

La nouvelle naissance nous rend beaux aux yeux de Dieu. C’est l’œuvre du Saint-Esprit et de la Parole de vérité qui font de celui ou celle qui a cru un enfant de Dieu par adoption (1 Pierre 1/23 ; Romains 8/15-17).

La justification par la foi en Jésus nous fait paraître beaux aux yeux de Dieu (2 Corinthiens 5/17-18, 21).

Nous sommes beaux à ses yeux parce que nous sommes nés d’Esprit, par l’Esprit de Christ. Nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ (Éphésiens 2/1-10 ; Jacques 1/18).

Alors soyons et restons beaux, comme des enfants légitimes qui portent sur eux la bonne odeur de Jésus-Christ (Galates 5/16-26).

 

 


18/08/2017
0 Poster un commentaire

"LA FOI SAIT ÉCOUTER DIEU" ( Alain Larroque )

Lecture : Habakuk 2/1 à 4

téléchargement.jpg


Jamais la Bible n'affirme que nous devons tout comprendre tout de suite et que la foi doit nous amener à cet état de choses. On ne comprend pas tout, tout de suite, des desseins de Dieu ; n'est-il pas nécessaire de faire comme ce prophète de Dieu : « Je veillais pour voir ce que l'Éternel me dirait » ?

La foi, c'est aussi savoir s'arrêter pour entendre Dieu. Pour cela, cette dernière va nous donner de bonnes dispositions de cœur ; n'était-ce pas ce que disait le psalmiste : « J'écouterai ce que dit Dieu. (Psaume 85/9) ».

La vie par la foi, c'est aussi savoir que Dieu veut répondre à nos questions. Il se heurte parfois à un manque d'écoute, à notre manque de temps. Nous parlons beaucoup (la prière d'après nous), mais la prière (d'après lui), c'est aussi de se taire et de l'écouter. Le Seigneur a aussi fort à faire avec notre orgueil qui refuse de se remettre en question ; nous n'acceptons pas si facilement de faire ce qu'il dit : « Ah ! Si mon peuple m'écoutait ! (Psaume 81/14) ».

Dieu parle aux êtres humains qui s'attendent à lui dans la foi. Habakuk en est la preuve et le rappel béni ; mais laissons le soin et la liberté au Saint-Esprit de graver sa Parole dans notre vie. La vie par la foi, c'est aussi cela.

 

 


17/08/2017
0 Poster un commentaire

LA VIE APRÈS LA VIE ( Gaston Boyer )

e14ae5c8.jpg

Lecture : Deutéronome 18/10 à 12
"LA VIE APRÈS LA VIE"

Une chaîne de télévision avait programmé une émission intitulée : « Normal, paranormal ? » consacrée à l’au-delà.

Qu’y a-t-il après la mort ? Peut-on communiquer avec les disparus, et comment ? Peuvent-ils revenir ? Et sous quelle forme ?... Tous ces mystères n’ont pas été résolus ! On a appris aussi qu’il y avait parfois des supercheries dans certaines séances de spiritisme. Mais les téléspectateurs sont restés sur leur faim. Le plus regrettable, c’est que le seul livre faisant autorité dans ce domaine - la Bible - n’a même pas été mentionné.

Jésus nous enseigne que la conscience, les sentiments, la mémoire, subsistent dans l’au-delà (Luc 16/19-31) ; qu’il y aura une résurrection des morts (1 Corinthiens 15/1-26) ; un jugement solennel pour les ennemis de Dieu (Apocalypse 20/11-15) ; une vie éternelle sur une nouvelle terre où la mort ne sera plus (Apocalypse 21/1-4).

Oui, il y a une vie après la vie actuelle ; c’est maintenant qu’il faut la préparer, car il n’y aura pas de « deuxième chance » ! La réincarnation n’existe pas ; elle a été imaginée par ceux qui ignorent ou veulent ignorer cette affirmation divine : « Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement (Hébreux 9/27) ».

 


16/08/2017
1 Poster un commentaire