* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La pensée du jour ...


LA MÉMOIRE, BOUSSOLE DE NOTRE DESTINATION Un texte de Alexandre Amazou

 

 

 

Un homme qui a de la mémoire, demeure reconnaissant à Dieu.

2 Souviens-toi de tout le chemin que l'Eternel, ton Dieu, t'a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de t'humilier et de t'éprouver, pour savoir quelles étaient les dispositions de ton coeur et si tu garderais ou non ses commandements.

Lorsque nous lisons la Bible, nous nous rendons compte que Dieu a toujours voulu que les hommes aient de la mémoire. En effet, Il exige que nous, ses enfants, ayons de la mémoire parce qu'un homme qui a de la mémoire et qui n'oublie pas d'où il vient, saura toujours où il va.

28 Ne déplace pas la borne ancienne, Que tes pères ont posée.

Dans la vie, il y a des bornes anciennes, des bornes que nos pères ont posées et qui ne doivent, en aucun cas, être déplacées. Or, très souvent, lorsqu'un homme est oublieux ou manque de souvenir, même sans s'en rendre compte, il déplace les bornes ; et lorsqu'une borne ancienne est déplacée, c'est la destinée qui est sabotée.

Ne pas être oublieux nous empêche donc de déplacer les bornes posées par nos pères.

10 Car Dieu n'est pas injuste, pour oublier votre travail et l'amour que vous avez montré pour son nom, ayant rendu et rendant encore des services aux saints.

La Bible dit de Dieu qu'Il n'est pas injuste pour oublier nos bienfaits. Donc, un homme qui a une mémoire reconnaissante est juste ; à contrario, un homme qui est oublieux est injuste. Or, Dieu n'aime pas l'injustice ! Voilà pourquoi Il a toujours exhorté les hommes à avoir de la mémoire, à cultiver le souvenir, étant, Lui-même, un Dieu qui a du souvenir.

POURQUOI EST-IL IMPORTANT D'AVOIR UNE MÉMOIRE RECONNAISSANTE ?

18 Souviens-toi de l'Eternel, ton Dieu, car c'est lui qui te donnera de la force pour les acquérir, afin de confirmer, comme il le fait aujourd'hui, son alliance qu'il a jurée à tes pères.
6 Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers.

Un homme qui a de la mémoire demeure reconnaissant à Dieu ; qu'importe ce qu'il traverse comme situation. De plus, les hommes reconnaissants ne manquent de rien !

9 Tu n'opprimeras point l'étranger; vous savez ce qu'éprouve l'étranger, car vous avez été étrangers dans le pays d'Egypte.

La mémoire reconnaissante produit un cœur généreux et bon. Un homme qui a une mémoire reconnaissante devient humble.

18 Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit; 19 entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur;

Un homme qui n'a pas de mémoire, ne fera que se plaindre. Le manque de reconnaissance mène à la déloyauté. Un homme oublieux tombera dans la désobéissance à la parole de Dieu.

En définitive, notez qu'un homme qui cultive le souvenir, qui entretient une mémoire reconnaissante est un homme sage qui achèvera certainement sa course.


17/08/2017
0 Poster un commentaire

VOTRE VIE NE DÉPEND PAS DE CE QUE VOUS POSSÉDEZ ! Rick Warren

 
Votre vie ne dépend pas de ce que vous possédez !
"La vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, même s’il est très riche."Luc 12.15

La Bible contient beaucoup de bons conseils sur la gestion de l'argent. Plus de la moitié des paraboles de Jésus traitent de l'attitude face aux biens matériels. En fait, Jésus a plus parlé de l'argent que du ciel ou de l'enfer.

"Les êtres humains sont toujours plus importants que les biens matériels."

Il existe deux mythes courants concernant l'argent :

Mythe numéro 1 : L'argent est mauvais. En réalité, il n'est ni bon ni mauvais. Il est neutre. Ce que la Bible dit, c'est que "L'amour de l'argent est la racine de tous les maux" 1 Timothée 6.10.

Ce que nous devons faire, c'est utiliser les choses et aimer les gens. Lorsque nous inversons cette règle, nous allons au-devant de problèmes. Si nous aimons les choses, nous finirons par utiliser les gens. Dieu affirme que les êtres humains sont toujours plus importants que les biens matériels.

 

Mythe numéro 2 : L'argent est la clé du bonheur. À l'évidence, ce n'est pas non plus vrai. Si l'argent était une garantie du bonheur, les gens les plus riches seraient les plus heureux.

La simple lecture du journal suffit pour démentir ce mythe. Jésus a dit : "[…] la vie d'un homme ne dépend pas de ses biens, même s'il est très riche" Luc 12.15.

Une action pour aujourd'hui

Méditez cette parole : "Mieux vaut acquérir de la sagesse que de l'or, de l'intelligence que de l'argent" Proverbes 16.16.

 

 

17/08/2017
2 Poster un commentaire

L'importance de résoudre les problèmes d'autrui Un texte de Mohammed Sanogo

 

 

 

Dans ce monde, le croyant peut être confronté à des défis de toutes sortes qui pourraient le conduire à ne plus voir les difficultés de celles et ceux qui l'entourent.

Souvent, les gens pensent devoir résoudre leurs propres problèmes avant de considérer ce que les autres traversent. Bien entendu, il ne s'agit pas là d'une bonne attitude car soutenir les autres lorsqu'ils sont affligés nous conduira dans notre destinée.

L'exemple de David

Avant de terrasser Goliath, David était un jeune homme qui avait reçu la prophétie de devenir un jour, roi d'Israël. Tuer Goliath, c'est l'un des événements qui l'a conduit dans la maison du roi Saül puis, jusque dans sa destinée.
Comme le dit la Bible :

29 Si tu vois un homme habile dans son ouvrage, Il se tient auprès des rois; Il ne se tient pas auprès des gens obscurs.

Qui était Goliath ?

Il s'agissait d'un guerrier philistin redoutable qui faisait frémir les soldat d'Israël. Lorsque David vint sur le champ de bataille, ce n'était que pour prendre des nouvelles de ses frères et leur apporter un ravitaillement.

Goliath n'était pas son problème mais celui de Saül, de ses frères et de l'armée d'Israël. Pourtant, lorsque David arriva et vit ce qui se passait, il ne put s'empêcher de dire :

26 David dit aux hommes qui se trouvaient près de lui: Que fera-t-on à celui qui tuera ce Philistin, et qui ôtera l'opprobre de dessus Israël ? Qui est donc ce Philistin, cet incirconcis, pour insulter l'armée du Dieu vivant ?

David va relever le défi et tuer le géant ! Cet exploit va directement lui ouvrir les portes du palais. En un instant, il deviendra l'un des plus proches collaborateurs de Saül. Pourtant, avant de tuer Goliath, David avait terrassé d'autres géants :

34 David dit à Saül : Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau, 35 je courais après lui, je le frappais, et j'arrachais la brebis de sa gueule. S'il se dressait contre moi, je le saisissais par la gorge, je le frappais, et je le tuais.

Tuer un ours ou un lion relève de l'exploit, d'autant plus à mains nues et si cela se produisait aujourd'hui, on pourrait le voir sur toutes les chaînes de télévision ! Pourtant, lorsque David le fit, personne n'en parla. Pourquoi ? Car David résolvait les problèmes qui lui étaient propres ! Dieu faisait déjà des miracles avec lui.

De la même manière, aujourd'hui, plusieurs voient Dieu guérir leurs enfants, visiter leur maison, pourvoir à leurs besoins, etc.

Tant que vous serez cantonné à ces miracles pour votre propre vie, vous ne serez pas propulsé dans votre destinée. Mais aujourd'hui, le Seigneur vous encourage !

Porte tes regards autour de toi !

Autour de toi se trouvent nombre de personnes qui sont confrontées à des géants de maladie, de difficultés, à des Goliath financiers, etc.

Va vers eux et tue ce Goliath pour eux !

La foi que tu as eue pour vaincre tes propres difficultés sera suffisante pour terrasser l'ennemi dans la vie de ces personnes. Si tu y vas par la foi, avec les armes que tu as, tu pourras les soutenir.

Tes difficultés comme tremplin pour les autres

Bien souvent, les difficultés que tu as traversées dans ta propre vie sont utiles pour aider d'autres qui aujourd'hui, sont dans des souffrances similaires.

Pourrais-tu citer le nom d'une personne qui aurait réussi en restant focalisée sur sa propre vie, sur ses propres difficultés ?

Tous ceux qui sont devenus des héros se sont préoccupés des difficultés des autres. Bien entendu, je ne suis pas en train de dire qu'il faut faire les choses avec des motifs d'enrichissement personnel ! Pour revenir à David, il ne s'est pas levé contre Goliath pour en retirer de la gloire. Ce qui l'a poussé à agir, c'est que le nom de Dieu et celui de Saül étaient humiliés.

Aujourd'hui, il y a des gens autour de toi qui traversent des difficultés terribles et qui souffrent. Avec la foi que tu as, va et tu verras que Dieu agiras puissamment !

Aujourd'hui, commence déjà à prier pour les personnes qui sont dans la souffrance. Si tu sais que ton voisin passe par des moments difficile, prie pour lui ! Si tu sais qu'il a des problèmes de couple avec son épouse, pourquoi ne commencerais-tu pas à prier Dieu pour une intervention de sa part ?

Un de tes compagnons de formation a de la peine à nouer les deux bouts ? Pourquoi ne pas prier pour que Dieu se manifeste à lui ? Pourquoi ne pas en profiter pour lui dire que ton Dieu est puissant et qu'il peut pourvoir à ses besoins ?

Comment faire ?

Pour terrasser les Goliath, il faut commencer à observer les gens qui t'entourent. Il faut oser sortir de ta zone de confort et regarder ce qui se vit autour de toi, il faut oser proposer tes services et nourrir cette attitude de coeur !

Occupe-toi des gens, pense à eux, prie pour eux et tu verras que le Seigneur t'a donné les moyens de résoudre leurs problèmes.

En cultivant cette habitude, tu seras propulsé dans ta destinée. Les gens vont commencer à t'appeler, à te solliciter pour bénéficier de ton aide, de la grâce, de l'expertise et des dons que Dieu a placés en toi.

Photo de Mohammed Sanogo
Pasteur, enseignant et évangéliste

16/08/2017
0 Poster un commentaire

Dieu vous aime, un point c'est tout ! Éric Célérier

 
 
 
Dieu vous aime, un point c'est tout !
"Quand quelqu’un est faible, moi aussi, je me sens faible. Quand quelqu’un commet des péchés, cela me fait mal à moi aussi. S’il faut se vanter, je vais me vanter d’être faible." 2 Corinthiens 11.29

Quand votre corps vous lâche, tout devient compliqué ! En 1999, je commençai à prendre trois fois par jour de la cortisone, associée à plusieurs autres médicaments. On venait de m'annoncer que je souffrais d’une maladie auto-immune assez rare.

Dieu est mon Père, il m’aime d’un amour inconditionnel, il a placé sa joie en moi.

J’en fus très affecté. Je m’énervais facilement contre mon épouse et mes enfants. Il m'arrivait parfois de me mettre subitement en colère, et ce, sans aucune raison apparente. Je faisais souffrir ma famille, ainsi que mon équipe.

J’avais l’impression de vivre une double vie : d'un côté je me comportais en pasteur modèle, et de l'autre, j’étais un époux, un père et un boss irascible.

Quelque chose n’allait pas chez moi, quelque chose dans la chimie de mon corps mais également dans la chimie de mon âme. Je ne le réalisai que des années plus tard : en fait, j’avais besoin de guérison intérieure. Will Bowen a dit : "Hurt people hurt people", ce qui se traduit par "les gens blessés blessent les gens".

Êtes-vous blessé ? Blessez-vous les gens ?

J’ai blessé beaucoup de gens au cours de ma vie, notamment durant les premières années de mon ministère : dans les églises, au Top Chrétien, dans d’autres organisations pour lesquelles j’ai travaillé. J’en suis profondément désolé. Je me suis repenti et j’ai demandé pardon à ceux que j’avais offensés à chaque fois que l’occasion m’en était donnée.

Dans sa grâce, Dieu a placé sur ma route des personnes pour m'aider et il s’est particulièrement servi de l’une d’entre elles pour opérer un changement radical dans ma vie. C’est ainsi qu’un jour, en République tchèque, je fis la connaissance de Dave Patty, responsable du ministère "Josiah Venture". Trois jours durant, dans la présence de Dieu, nous nous mîmes à la recherche des raisons profondes qui motivaient mes actions et mes réactions.

Nous découvrîmes que beaucoup de choses s’étaient passées dans mon enfance qui m'avaient programmé à vouloir prouver aux autres, à mes parents et même à Dieu que j’étais le meilleur ! Je voulais sans cesse être approuvé et valorisé, ce qui avait développé en moi un esprit d’insécurité très fort, que je compensais par un esprit de compétition. Je pus abandonner tout cela au pied de la croix. Jésus me libéra. À partir de ce moment, ma relation avec Dieu changea radicalement, Ce fut extraordinaire.

Tout à coup, je me sentis en sécurité, une sécurité qui ne venait pas de mes actions, mais de ma position en Christ : Dieu est mon Père, il m’aime d’un amour inconditionnel, il a placé sa joie en moi. Je suis son enfant. Il a un plan parfait pour ma vie.

Une action pour aujourd'hui

Qu’en est-il de vous ? Souffrez-vous de certains traits de votre caractère ? Y-a-t-il dans votre passé un aspect que Dieu devrait guérir ? Donnez à Jésus le plus profond de votre être. Laissez-le vous montrer comment il vous voit. Vous serez surpris de constater que le regard qu'il porte sur vous est bien différent du regard que vous portez sur vous-même. Il vous aime, un point c'est tout !

 

Éric Célérier


16/08/2017
0 Poster un commentaire

NE VIVEZ PLUS DANS LA CRAINTE ! Jean-Louis Gaillard

 
Ne vivez plus dans la crainte !
"Confie-toi en l’Éternel de tout ton coeur et ne t’appuie pas sur ta sagesse. Reconnais-le dans toutes tes voies et il aplanira tes sentiers"Proverbes 3.5-6

Avez-vous remarqué qu’il n’est pas facile de décrire les sentiments de peur ou d'angoisse ? En combien d’occasions ont-ils pris le pas sur votre foi ?
Vous reconnaissez-vous dans le récit qui suit ?

Avec Dieu, vous avez un appui solide...

Un homme hésitait à traverser le Mississippi au crépuscule, à l’époque de la conquête de l’Ouest américain. Le fleuve était gelé, et l’homme ne connaissait pas l’épaisseur de la glace ; il s’y engagea pourtant. Mais en rampant, de manière à répartir son poids sur la glace, il avançait péniblement.

Il était arrivé au milieu du fleuve, lorsqu’il vit un chariot rempli de charbon, attelé à quatre chevaux, le traverser aisément. Il comprit alors que si la glace pouvait supporter un tel poids, il n’avait pas à craindre de se mettre debout et de franchir à pied la distance qui le séparait encore de l’autre rive. Il était maintenant tout à fait confiant.

Ne vivez plus dans la crainte, car Jésus vous appelle à lui faire entièrement confiance.

Regardez autour de vous, tous ceux qui se sont fondés sur la parole de Dieu et qui ont expérimenté la solidité de ses promesses ! Considérez leurs vies. Ne sont-elles pas des témoignages vivants de la fidélité de Dieu ? 

Avec lui, vous avez un appui solide, et vous pouvez lui faire confiance pour toute la traversée de votre vie.


Un engagement pour aujourd’hui

Seigneur, je ne veux plus m'appuyer sur ma propre sagesse. Aujourd'hui, je prends l'engagement de faire un pas de foi supplémentaire avec toi en te reconnaissant dans toutes mes voies, malgré les circonstances difficiles dans ma vie, car c'est toi qui aplanis mes sentiers.

 

 

15/08/2017
0 Poster un commentaire