* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Mamadou Karambiri


" Tout est possible à celui qui croit " !

 
100003178670570pizapw1406529764.jpg
 
Jésus lui dit : "Si tu peux !... Tout est possible à celui qui croit." Marc 9.23
"Tout est possible à celui qui croit. C'est la loi de la foi…Le tout-puissant dit à son enfant : "Si tu crois, tu verras…" Les paroles de ce cantique sont particulièrement à propos pour cette pensée.

Ouvrez votre Bible, cherchez et vous trouverez !
Arrêtez-vous un instant et regardez sur quelle fréquence vous émettez ! Fréquence de foi de la radio divine ou fréquence d'incrédulité de l'ennemi ?

Avant de voir un changement dans votre situation, vous devez d'abord croire ce que la Bible dit au sujet de votre situation.

Quelle est votre situation aujourd'hui ? Avez-vous trouvé la Parole de Dieu relative à votre problème? Avez-vous confiance que Dieu fera ce qu'il a déclaré ? Dieu est tenu par sa Parole et il ne fait rien sans celle-ci !

Quiconque vient devant le trône de la grâce pour obtenir miséricorde et secours doit se présenter avec la Parole de grâce dans son cœur et dans sa bouche.

Au temps du naufrage qui détruisit tous les êtres vivants, Noé sauva sa famille en agissant selon la parole divine reçue.

Devant le naufrage spirituel, moral qui s'abat présentement sur le monde entier, comment sauverez vous votre âme, et vos bien aimés ? Avez-vous reçu une parole du Seigneur ? Le Seigneur vous dit : "Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé toi et ta famille" (Actes 16.31).

Les murailles de Jéricho sont tombées devant les enfants d'Israël parce que Josué ayant reçu une parole du Seigneur, y crut et l'appliqua.

Et vous, devant vos forteresses, vos murailles qui bloquent votre progrès spirituel, matériel, financier, etc. quelle parole du Seigneur avez-vous reçue ?

Ouvrez votre Bible, cherchez et vous trouverez !

Lorsque vous trouverez la Parole adéquate, demeurez y, méditez-la, repassez-la dans votre cœur, agissez selon ses directives… Et alors ce qui semblait impossible, deviendra possible.
 
100003178670570pizapw1406529801.jpg

Une prière pour aujourd'hui

Père, je te remercie pour ton enseignement qui m'encourage à me reposer sur ta Parole. Seigneur, que ton Esprit m'éclaire et me donne le courage d'agir selon ta Parole pour que je voie mes impossibilités devenir possibles. Amen.
                                                   Mamadou Karambiri
 

28/07/2014
1 Poster un commentaire

" Regardez à Jésus et non aux " eaux " !

100003178670570pizapw1406352799.jpg
 
 
« Pierre s’écria : "Seigneur, sauve-moi !" Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit : "Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ?” »
 Matthieu 14.30-31
Donner sa vie à Christ, c'est un peu comme s'inscrire à un cours de natation. On dit au maître nageur : “Je veux que tu m'apprennes à nager et je sais que tant que tu es là, je ne risque pas de me noyer”. 

Vous aurez des tribulations mais… prenez courage...
Commencent alors les cours, disons par analogie, la marche avec le Seigneur. 



Pendant les premières séances, le maître nageur nous laisse dans ce que l'on appelle le “petit bain”, pour que nous nous familiarisions avec l'eau. Le “petit bain” est peu profond. Et puis, nous avons pied... En plus, le maître nageur est bien en vue ! Donc, nous ne nous faisons aucun souci ! Ce sont là ces moments merveilleux où le jeune converti est très zélé et “croit vraiment” (à juste titre d'ailleurs !) qu'avec Dieu, on peut déplacer des montagnes.



Vient ensuite le moment où il faut passer dans le “moyen bain”. Là, les choses se compliquent un peu parce que vous avez toujours pied, mais l'eau vous arrive parfois jusqu'aux épaules. Cependant, comme le maître nageur est dans l'eau avec vous, vous êtes partagé entre la peur et la confiance. C'est le moment des premières épreuves où l'on s'aperçoit que marcher avec le Seigneur ne signifie pas vivre sur des nuages. Évidemment, comme on n'est pas encore bien imprégné de la Parole, on ne sait pas que Jésus a dit : "Vous aurez des tribulations mais… prenez courage... (Jean 16.33)”. Commencent alors les interrogations !

Arrive enfin l'étape ultime : le passage dans le “grand bain”. Là, pendant les premières séances, le maître nageur reste dans l'eau avec vous, mais il se retire ensuite, se tient sur le rebord de la piscine et veille. Inutile de dire que cette étape est redoutable. On a certes déjà acquis une certaine maîtrise de la natation, mais la “présence distante” du maître ne rassure pas toujours assez. Ceci correspond évidemment au moment de la vie où les tempêtes se déchaînent de partout, les dettes vous assaillent, l'ami d'hier vous trahit, l'enfant que vous avez élevé avec tout votre amour devient rebelle, la maladie vous mine, la mort frappe des êtres chers… Que faire ? 

Eh bien, faites simplement comme Pierre ! Criez à Jésus ! Comme le maître nageur sur le rebord de la piscine, il étendra aussitôt la main et vous saisira.



Une prière pour aujourd'hui 

Seigneur, tu as dit : “Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde”. Je l'ai un moment oublié mais je reviens et crie à toi ce matin : "Sauve-moi !"

                                          Mamadou Karambiri
 

26/07/2014
0 Poster un commentaire

* Dieu pardonne toujours *

100003178670570pizapw1403275085.jpg

 

« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité »

1 Jean 1 : 9.

 

 100003178670570pizapw1403275166.jpg

 

Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : mon père donne-moi la part de mon bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien. Peu de jour après, ce fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche. Après avoir tout dépensé, et se trouvant désormais dans un dénuement total, il se leva un jour et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa. Luc 15 : 11-20.

 

 

Cette réaction qui pourrait surprendre les hommes, nous révèle le cœur de Dieu, notre Père Céleste. En effet, les actes répréhensibles d’un enfant peuvent entraîner des rapports difficiles avec son père, mais une telle situation ne change en rien son identité de fils. De même, quel que soit le péché commis par un homme né de nouveau par le Saint-Esprit et racheté par le sang de Jésus, son identité de fils de Dieu ne change pas. Il a juste à se repentir sincèrement et à abandonner la mauvaise voie dans laquelle il s’est égaré.

 

C’est pourquoi ne permettons ni à Satan, ni à nos propres raisonnements de nous décourager à cause de nos chutes. Que rien ne nous refroidisse dans notre dévouement à Christ. Car nous avons auprès de notre Père cette assurance que : « si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » 1 Jean 1 : 9.

 

 

 


Une prière pour aujourd’hui

 

Père, je te rends grâce de ce que tu es un Père d’amour. Maintenant je plaide les mérites du sang de Jésus pour toutes mes iniquités (les citer). Pardonne-moi selon ta parole. Merci pour le pardon que tu m’as accordé en ce jour. Conduis-moi maintenant dans les sentiers de la justice au nom de Jésus, Amen !

                                                 

Mamadou KARAMBIRI

 


20/06/2014
0 Poster un commentaire