* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

News


UNE ENTREPRISE CRIMINELLE TIENT LES LEVIERS DE COMMANDE AUX ETATS-UNIS, PAR GUY MILLIÈRE

– Source Dreuz-Info

unnamed

Dans un roman français du début du siècle, Le Voleur*, de Georges Darien le personnage principal dit qu’il fait un métier sale, et qu’en conséquence, il le fait salement.

Hillary Clinton considère qu’elle fait un métier sale, et elle le fait très salement.

Plus grave que la mafia et le crime organisé, car mafia et crime organisé n’ont jamais réussi à acheter le directeur du FBI

 

Il est avéré désormais non seulement que la Fondation Clinton est une entreprise de corruption massive par le biais de laquelle des puissances étrangères et des entreprises internationales ont acheté les Clinton, et non seulement qu’Hillary Clinton serait en prison pour espionnage au service de puissances étrangères en raison des activités menées depuis un serveur internet clandestin si le directeur du FBI n’avait été lui-même acheté, mais qu’Hillary Clinton et les gens de sa campagne ont fait appel aux services d’hommes de main pour agresser physiquement des gens soutenant Donald Trump et pour créer désordres et émeutes lors des réunions publiques de son concurrent.

Hillary Clinton a aussi recruté des hommes de main pour pratiquer des fraudes électorales.

Ce sont des activités dignes de la mafia et du crime organisé. Ce sont même des activités plus graves que celles de la mafia et du crime organisé, car mafia et crime organisé n’ont jamais réussi à acheter le directeur du FBI.

Ce sont des activités rendues possibles par l’administration Obama et par le Ministère de la Justice, et c’est difficile à dire, mais ce doit être dit :

une entreprise criminelle tient les leviers de commande aux Etats-Unis aujourd’hui, et tout en préservant les apparences du droit et de la démocratie, détruit droit et démocratie.

C’est une situation sans véritable précédent, et qui va s’aggraver encore si Hillary est élue. Comme me l’a déclaré Phil Haney voici peu à Los Angeles, Obama comparé à Hillary est un simple amateur : Phil Haney, lui, n’est pas un amateur, puisque c’est un ancien membre de haut rang du Department of Homeland Security, et l’auteur d’un livre accablant pour Barack Obama et Hillary Clinton (et très documenté) appelé See Something, Say Nothing*.

Le rôle des médias était autrefois de mettre au jour ce type de situation, et c’est pour cela qu’Edmund Burke en son temps les avait appelés le quatrième pouvoir. Les médias américains ne jouent plus leur rôle ou, plus exactement, les médias qui jouent encore leur rôle sont trop peu nombreux pour influer sur l’opinion. Ni CNN, ni ABC, ni NBC, ni CBS, ni PBS, ni le New York Times, le Washington Post, le Boston Globe, le Los Angeles Times, le San Francisco Chronicle ou le Chicago Sun Times ne traitent du sujet. Ce sont devenus des appendices de la campagne des Clinton. Et c’est avéré, comme le reste de ce que j’écris ici, par les milliers d’emails divulgués par Wikileaks.

alinsky

Les Américains qui vont voter le 8 novembre vont voter dans un cadre où, s’ils votent Hillary Clinton, ils ne sauront pas pour qui et pour quoi ils votent : il y a toujours eu des électeurs non informés, mais pas dans ces proportions.

Que des gens votent en échange d’un chèque est déjà très grave. Qu’ils votent en imaginant être encore en démocratie alors que ce n’est plus le cas est accablant.

J’ajouterai que les emails divulgués par Wikileaks montrent aussi que les sondages sont, pour la plupart d’entre eux manipulés aux fins que les électeurs de Donald Trump restent chez eux. Hillary va sans doute gagner, tout est organisé à cette fin, mais ceux qui agissent pour elle veulent que ce soit écrasant.

Que l’establishment républicain et les imposteurs du conservatisme se rendent complices de ce qui se passe est révoltant. L’establishment républicain et les imposteurs du conservatisme méritent de disparaître.

Que des idiots inutiles balaient les faits et prennent un air de crétins supérieurs pour dire que tout cela relève de «théories de la conspiration» donne la nausée, et j’ai la nausée.

L’Europe va très mal, et les Etats-Unis risquent de glisser vers l’ornière et vers un fonctionnement de république bananière ou d’État semi-totalitaire. C’est infiniment triste.

C’est inquiétant aussi. Les partisans de Donald Trump considèrent, à juste titre, que le jeu est truqué. Ceux qui truquent le jeu pratiquent la violence et incitent à la violence.

J’ai assisté à des scènes ces jours derniers, à Los Angeles, qui montrent la haine injectée par Barack Obama et Hillary Clinton au sein des gens qui penchent vers la gauche. S’afficher pro-Trump peut valoir à qui ose, des agressions verbales et physiques.

Des émeutes auront lieu encore, c’est une certitude. Des meurtres de policiers auront lieu encore aussi.

Je sais que des années sombres se préparent.

J’y reviendrai : si Donald Trump devait être élu, malgré tout, des émeutes se déclencheraient immédiatement. S’il est battu, il y aura des représailles de la gauche envers Trump et ceux qui l’ont soutenu.

Des actions se préparent, si Trump est battu, pour museler les derniers médias américains indépendants, à commencer par Fox News.

Barack Obama et Hillary Clinton ont eu le même maître à penser, Saul Alinsky. Le livre Rules of Radical*, de Saul Alinsky était dédié au diable.

A part cela, une star du porno, Jessica Drake, est devenue la onzième femme à accuser Trump de comportement inapproprié.

Elle vient de lancer une boutique en ligne où se trouvent ses œuvres complètes, toutes classées X et de multiples sex toys. Trump l’aurait, dit-elle, embrassée sans son consentement, il y a douze ans. Elle vient tout juste de s’en souvenir. Les grands médias américains ne parlent que de cela. C’est cela qui est important, non ? Et c’est logique qu’ils ne parlent que de cela. Très logique.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

 

27/10/2016
0 Poster un commentaire

LE CHEF D’ÉTAT-MAJOR DE L’ARMÉE AMÉRICAINE MENACE LA RUSSIE: « NOUS ALLONS VOUS STOPPER ET NOUS ALLONS VOUS BATTRE PLUS DUREMENT QUE VOUS NE L’AVEZ JAMAIS ÉTÉ AUPARAVANT »

Source : //www.europe-israel.org/2016/10/le-chef-detat-major-de-larmee-americaine-menace-la-russie-nous-allons-vous-stopper-et-nous-allons-vous-battre-plus-durement-que-vous-ne-lavez-jamais-ete-auparavant/ – Transmis par Daniel Steen – LES JOURS SONT VRAIMENT MAUVAIS !

7/10/16 – Les tensions entre les Etats Unis et la Russie ne cessent d’augmenter. Les menaces et provocations entre les deux géants se précisent. À défaut de sortir de la bouche du président Obama, cette déclaration du Chef d’Etat-Major sonne comme une ultime provocation avant une entrée en guerre.

 

Endgame (fin de partie). Ces mots ont été prononcés dans ce discours prétentieux et va-t-en-guerre du Chef d’État-Major de l’Armée américaine qui voudrait clairement embarquer la Russie dans un conflit ouvert. Il cite également une déclaration qu’aurait fait un ambassadeur russe que je n’ai pourtant trouvé nulle part sur la toile (intox?). Milley ne cite aucune référence précise sur les circonstances de cette déclaration choc. Il s’en sert néanmoins pour justifier sa rhétorique guerrière bien rodée.

Aujourd’hui, « Nous n’avons jamais été aussi proche d’une 3ème guerre mondiale », c’est un fait. Si la tension ne redescend pas rapidement, nous aurons beaucoup de chance si l’année se termine sans encombre. Les mondialistes veulent une guerre mondiale à tout prix et ils semblent très décidés à l’obtenir. Bien évidemment, en cas de guerre avec la Russie et en vertus des traités de l’OTAN, la France devra sans sourciller se ranger du côté des Etats-Unis et ses citoyens devront se résoudre à mourir pour la gloire de l’impérialisme américain et quelques psychopathes mondialistes.

Mardi, le Chef d’État-Major de l’armée américaine a émis un avertissement sévère à l’encontre des menaces potentielles comme la Russie et a promis que l’armée vaincra tout ennemi dans un combat au sol.

« La volonté stratégique de notre nation, les États-Unis, est remise en cause et nos alliances sont testées de manières auxquelles nous n’avons pas été confrontées depuis de nombreuses décennies« , a déclaré le général Mark Milley, Chef d’État-Major de l’Armée de Terre à son auditoire lors de la réunion annuelle de l’Association of the United States Army à Washington, DC.

«Je veux être bien clair avec ceux qui veulent nous faire du mal … l’armée des États-Unis – en dépit de tous nos défis, en dépit de notre tempo opérationnel, en dépit de tout ce que nous avons fait, nous allons vous stopper et nous allons vous battre plus durement que vous ne l’avez jamais été auparavant. Ne vous méprenez pas à ce sujet« .

Les commentaires de Milley viennent au cours d’une année électorale où les électeurs vont décider d’un nouveau président et d’un commandant en chef et une période d’augmentation de l’activité militaire des concurrents quasi-pairs, y compris la Russie et la Chine.

L’armée a lutté pour reconstruire sa volonté après plus d’une décennie d’opérations de combat prolongées en Irak et en Afghanistan. Le service a considérablement réduit la taille de sa force depuis la guerre froide et a diminué son budget de modernisation dans la dernière décennie, affirme Milley.

« Alors que nous nous sommes concentrés sur la lutte anti-terroriste, d’autres pays comme la Russie, l’Iran, la Chine, la Corée du Nord nous ont étudié » a-t-il dit. « Ils ont étudié notre doctrine, nos tactiques, nos équipements, notre organisation, notre formation, notre leadership. Et, à leur tour, ils ont révisé leurs propres doctrines, et ils modernisent rapidement leurs armées aujourd’hui pour éviter nos forces dans l’espoir de nous vaincre à un certain moment dans l’avenir. «

Milley a également cité un haut responsable russe qui aurait déclaré publiquement: «L’ordre mondial établi subit un bouleversement fondamental » et que « la Russie peut maintenant mener une guerre conventionnelle en Europe et la gagner. »

Le général a averti que la guerre future avec un adversaire quasi-pair sera « hautement létale, contrairement à ce que notre armée a connu au moins depuis la Seconde Guerre mondiale. »

« Nos formations devront probablement être petites; nous devrons nous déplacer constamment, » a-t-il dit. « Sur le champ de bataille future, si vous restez dans un endroit pendant plus de deux ou trois heures, vous serez mort.«

Malgré les défis, Milley a déclaré que l’Armée de Terre s’adaptera pour survivre sur un champ de bataille aussi dangereux.

« C’est un défi de taille, pour sûr, de projeter sa puissance dans des théâtres contestés, combattre dans des zones urbaines très peuplées, pour survivre et gagner sur des champs de bataille intensément létaux et éparpillées et de créer des meneurs et des soldats qui peuvent l’emporter. Ce sera difficile? Oui, mais impossible? Absolument pas« , a déclaré Milley.

« Ne vous méprenez pas à ce sujet, nous pouvons maintenant et nous allons … conserver la capacité de nous déployer rapidement, » a-t-il dit, « et nous allons détruire tout ennemi ou qu’il se trouve et en tout temps.« 

 


Une autre déclaration inquiétante

 

Dans une interview à la chaîne 7 de la télévision israélienne, le général Ghassan Alian, commandant de Golani d’origine druze, une unité d’élite de l’armée israélienne, a déclaré qu’«une nouvelle guerre au Liban est une question de temps».


07/10/2016
0 Poster un commentaire

UNE DÉCOUVERTE ARCHÉOLOGIQUE CHINOISE CONFIRMERAIT LE RÉCIT BIBLIQUE DU DÉLUGE

Sans-titre-1

Des scientifiques Chinois viennent de faire une découverte qui conforte les chrétiens dans leur conviction : un déluge a bien eu lieu voici 4,000 ans. Des archéologues ont exhumé des ossements d’enfants pris au piège par les eaux dans la vallée du fleuve Jaune. Leur datation les fait remonter à 2,000 avant Jésus-Christ, c’est-à-dire au moment du Déluge rapporté par la Bible.

Suite de l’article ….


10/08/2016
0 Poster un commentaire