* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Deux invitations ( Plaire au Seigneur )

Comme Hérode, le jour de son anniversaire,
donnait un festin à ses grands seigneurs, aux chefs militaires
et aux notables de la Galilée, la fille de cette même Hérodias, étant
entrée, dansa et elle plut à Hérode et à ceux qui étaient à table avec lui.
Marc 6. 21, 22

Jésus, étant sorti, vit une grande foule ; il fut ému de compassion envers eux,
parce qu'ils étaient comme des brebis sans berger ; et il se mit à leur enseigner
beaucoup de choses… Et il leur commanda de faire asseoir tout le monde

par groupes sur l'herbe verte… il bénit, rompit les pains et les donna
à ses disciples pour les mettre devant eux.
Marc 6. 34-41

196_b.jpg


Ces deux invitations se suivent, sans doute à peu d'intervalle, et elles se passent dans la même région. Elles sont pourtant bien différentes.

Hérode, responsable politique de la Galilée, invite les notables pour son anniversaire. C'est au cours de ce repas, qu'il décide, après une folle promesse, de mettre à mort Jean Baptiste qu'il retient en prison. Cette circonstance solennelle nous montre comment on peut facilement se laisser entraîner malgré soi. Hérode, sans doute un peu ivre, tenté par la beauté de la jeune danseuse, face à ses subalternes, veut montrer son pouvoir de façon irraisonnée. Cet homme, par des engagements légers, n'écoute plus la voix de sa conscience. Pourtant, "Hérode craignait Jean… lorsqu'il l'avait entendu, il faisait beaucoup de choses et il l'écoutait volontiers" (Marc 6. 20). Quel lendemain de fête amer pour cet homme qui n'a pas voulu perdre la face devant sa cour!

Bien différente est l'autre invitation. Le cadre est sans doute plus simple, mais l'hôte qui invite chez lui, dans la nature, c'est Jésus. Il n'a pas choisi ses invités, ni retenu que des "grands". Il manifeste un à leur enseigner beaucoup de choses". Étant donné l'éloignement et l'heure tardive, il les convie sur l'herbe, les fait tous asseoir en rang pour que chacun soit à son aise, et dans ce cadre champêtre : "ils mangèrent tous et furent rassasiés" (Marc 6. 42).

On est loin de la fête mondaine organisée par Hérode et des propos grossiers qui s'échangeaient à sa table. Sur l'herbe, la foule reçoit la nourriture en abondance.

Venons auprès du Seigneur pour recevoir les bienfaits qu'il dispense, lui le pain de vie et la nourriture de l'âme.



24/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 692 autres membres