* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Favoritisme ( Aline Neuhauser )

enfant_triste_avec_un_autre_enfant_choye_par_les_parents_en_arriere_plan.jpg

« Dieu ne fait pas de favoritisme. »  (Romains 2.11)

« Ce cher Joseph ! Comme il me rappelle sa mère, que j’aimais tant ! Comment faire pour lui prouver mon amour ? Ah, je sais : je vais lui offrir une magnifique tunique multicolore, un cadeau de grand prix ! »

N’as-tu pas la mémoire courte, Jacob ? Ne te souviens-tu pas que jadis, en te préférant à ton frère Esaü, ta mère Rébecca a semé le malheur et la discorde dans votre famille ? Tu as dû t’enfuir pour échapper à la haine de ton frère, et tu n’as plus jamais revu ta mère. Ce fut une terrible punition pour elle comme pour toi.

Et voilà que toi aussi, tu fais preuve de favoritisme ! Cette belle tunique (un cadeau princier qui ne convient pas à un adolescent) provoquera le malheur de ton bien-aimé Joseph. Ses frères, furieux de se sentir mal aimés, lui arracheront ton beau cadeau, et le vendront comme esclave. Tu seras privé de ton cher Joseph pendant de nombreuses années. Et toute la famille pâtira de ton injustice.

Ces deux récits de la Genèse nous montrent à quel point le favoritisme provoque de la douleur et de la haine dans les familles. L’enfant préféré en souffre terriblement, de même que les moins aimés, qui n’ont pas d’autres ressources que de mal se conduire, comme si leurs actes criaient : « Papa, maman, nous aussi, nous avons besoin de votre amour et de votre attention !  »

Rébecca préférait Jacob parce qu’il restait avec elle dans la tente, contrairement à son frère qui aimait aller chasser et vivre au grand air. Et Jacob préférait Joseph parce qu’il lui rappelait sa bien-aimée Rachel, morte en mettant au monde son petit frère Benjamin. Nous avons, nous aussi, plus d’affinités avec les uns qu’avec les autres, c’est humain. Mais Dieu peut nous permettre de dépasser cette tendance naturelle pour apprendre à aimer équitablement nos enfants et nos proches.

Ma prière de ce jour :

Seigneur, toi qui es parfaitement juste, aide-moi à ne pas faire de favoritisme. J’ai besoin de toi pour y arriver. Je veux être un artisan de paix dans ma famille et autour de moi et ne jamais semer la discorde. Amen!



22/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 692 autres membres