* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

IL SUBIT SEUL LA COLÈRE DE DIEU ( Plaire au Seigneur )

C'est pourquoi je lui assignerai une pan avec les grands, et il partagera
le butin avec les forts,  parce qu'il aura livré son âme à la mon, et qu'il aura
été compté parmi les transgresseurs,  et qu'il a porté le péché de plusieurs,
et qu'il a intercédé pour les transgresseurs
Esaïe 53 v. 12

69-God-is-angry-3.jpg

 

Personne ne peut sonder la profondeur des souffrances du Seigneur dans son oeuvre expiatoire. Aucune intelligence humaine n'est capable de saisir, aucune parole humaine n'est capable d'exprimer ce que ce fut pour le Seigneur Jésus d'expier, nos péchés c'est-à-dire d'endurer la juste colère de Dieu contre le péché. Il est impossible de comparer cette souffrance à une autre. C'est une souffrance unique dans l'éternité que Jésus a ressentie, dans toute sa vérité et sa réalité, au plus profond de son âme.

Parce qu'il connaissait l'infini de l'amour de Dieu pour lui, et qu'il aimait Dieu son Père de façon parfaite, il pouvait prier à Gethsémané en appréhendant ce qu'allaient être pour lui les moments où il lui faudrait endurer la colère divine et être fait péché devant Dieu. On saisit un peu l'angoisse de cette anticipation dans ces expressions: « Mon âme est saisie de tristesse jusqu'à la mort ... Il tomba sur sa face ... » (Matt. 26 v. 38), et « sa sueur devint comme des grumeaux de sang découlant sur la terre » (Luc 22 v. 44).

Ces terribles souffrances du Seigneur à Gethsémané, n'étaient que le prélude, l'anticipation de celles de l'expiation elle-même à Golgotha pendant les trois heures de ténèbres sur la croix, de la sixième à la neuvième heure.

Expression de sa souffrance indicible, des lèvres du Seigneur jaillit l'interrogation: « Mon Dieu! mon Dieu! pourquoi m'as-tu abandonné? ».

D'autres paroles traduisent sa crainte d'être laissé seul par celui dont il avait toujours goûté la pleine communion: « Ne te tiens pas loin de moi »(Ps.22 v.11). Il connaît la solitude absolue dans une détresse sans limites avec pour résultats éternels la maison du Père remplie de rachetés, fruits des souffrances de la croix, et aussi une gloire incomparable, à la mesure de la victoire remportée.



31/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 681 autres membres