* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

LA VICTOIRE DE CHRIST ( Plaire au Seigneur )

Grâces à Dieu qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ.
1 Corinthiens 15. 57

CYVHfRwloHkyUw5ZO_w8JhCdAnU.jpg

 

L'Écriture dévoile les différentes étapes de la victoire de Christ:

- Une victoire prédite. Dès le jardin d'Eden, Dieu annonce le jugement qui mettra fin à la domination de Satan. "Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta semence et sa semence (ou descendance, c'est-à-dire ici le Christ): celle-ci t'écrasera la tête et toi tu lui briseras le talon" (Gen. 3.15).

- Une victoire amorcée au temps de Jésus. Sachant qu'il avait peu de temps et que jésus allait l'emporter, Satan cherche tous les moyens pour se débarrasser de Lui ou pour faire échouer sa mission: meurtre des enfants de Bethléem (Matt. 2. 1-18), tentation au désert (Matt. 4. 1-11), projet d'enlèvement de la foule (Jean 6. 15), tentative de Pierre de dissuader le Seigneur d'aller à la croix (Matt. 16. 23). Mais jésus ne recule ni devant les hommes, ni devant Satan. Au contraire, tout au long de son ministère les démons sont chassés, la mort et la maladie sont vaincues.

- Une victoire remportée à la croix. Le problème de notre dette est réglé: elle est à la fois payée et le billet sur lequel elle était écrite est détruit (littéralement effacé, Col. 2. 14). Les puissances du mal ont été publiquement « désarmées ». Le cri: "C'est accompli" scelle ce triomphe éternel et parfait.

- Une victoire confirmée et proclamée par la résurrection. La victoire remportée à la croix est reconnue: la mort ne pouvait le retenir, elle était vaincue (Act. 2. 24).

- Une victoire « diffusée » par l'évangile. Se convertir, c'est se tourner des ténèbres vers la lumière et du pouvoir de Satan à Christ (1 Thess. 1.9).

- Une victoire consommée lors de l'apparition de Christ. Un jour tout genou fléchira devant lui et toute langue confessera qu'il est Seigneur (Phil. 2. 9-11). Le privilège des croyants est de reconnaître cette seigneurie dès aujourd'hui.

On peut ajouter que cette victoire nous est transmise pour que nous nous l'appropriions jour après jour. Dans le livre de l'Apocalypse, Jésus, présenté comme celui qui « a vaincu », adresse au croyant "qui vaincra" une promesse particulière (Apoc. 2 et 3). Jésus passe aux siens le flambeau pour que, tout au long de l'histoire de l'Eglise ou lors des persécutions qui précéderont l'établissement du règne millénaire, le triomphe de la croix soit proclamé (Apoc. 12. 11).



09/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 681 autres membres