* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Le fardeau précède la vision par Michael Lebeau

 

 


 
 

 

Une étude récente, faite par deux grands docteurs, a révélé que la crainte n°1 chez les gens serait d'avoir vécu une vie insignifiante. Je crois que cette crainte est aussi la plus grande chez les chrétiens. Je crois que beaucoup de chrétiens chaque jour se posent cette question : « Qu'est ce que Dieu veut que je fasse ? Quelle est LA VISION de Dieu pour ma vie ? » C'est peut-être aussi votre question à vous aussi qui suivez cette émission ?

Comment faire pour découvrir notre destinée divine?

Alors, comment faire pour découvrir notre destinée divine lorsque je n'ai pas reçu de prophétie précise ou de rêve ou de vision ? La Bible nous révèle dans Éphésiens 2:10 que « nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions ».

La grande vision que Dieu a pour vous n'est donc pas pour votre ventre, mais elle est pour venir en aide à ceux qui vous entourent, pour aider l'humanité. Dieu qui est amour va déposer dans le coeur de ses enfants, tôt ou tard, un fardeau qui naît de son amour pour les autres. Lorsqu'on prend conscience que ce fardeau dans notre coeur vient de Dieu, alors cela nous permet de découvrir le couloir de notre destinée et de commencer à prier en ce sens puis à agir. Le fardeau est donc un élément révélateur de notre destinée. Et je vous pose cette question aujourd'hui : « Quelle est ce fardeau que Dieu a mis dans votre coeur ? Qu'est-ce qui fait pleurer votre coeur ? Et si vous avez déjà eu un fardeau, qu'avez-vous fait avec ce fardeau ? »

Avez-vous eu un fardeau pour :

  • les pauvres
  • les perdus
  • les enfants orphelins, les enfants délinquants, l'éducation des enfants
  • les malades
  • les dépressifs et les oppressés
  • etc…

Comment Néhémie a découvert sa destinée

La Bible nous raconte la merveilleuse destinée d'un homme qui s'appelle Néhémie. Cet homme était échanson du roi (celui qui servait à boire au roi) mais ce n'était pas cela sa destinée. Néhémie a découvert sa destinée grâce au fardeau que Dieu a mis dans son coeur. Lorsque Néhémie a appris que la ville sainte de Jérusalem avait été détruite, et que les juifs qui y étaient restés étaient au comble du malheur, il fut saisi d'un fardeau dans son coeur.

4 Lorsque j'entendis ces choses, je m'assis, je pleurai, et je fus plusieurs jours dans la désolation. Je jeûnai et je priai devant le Dieu des cieux,

On voit que, par la suite, Néhémie va prier le Seigneur et va avoir le désir d'être la solution pour reconstruire les murailles et les portes de Jérusalem. Il a prié, médité et demandé à Dieu de lui donner sa faveur auprès du roi pour que le roi accepte qu'il parte pour une longue période mais aussi que le roi l'aide dans cette entreprise.

Par un simple fardeau des oeuvres sont nées

C'est formidable de constater que Néhémie n'a pas eu de vision d'anges, ni de visions ouvertes, ni de rêves lui disant « Va reconstruire Jérusalem ! ». Il a juste eu dans son coeur un fardeau; il a prié, il a médité et il a eu la foi. L'audace de croire que Dieu pourrait se servir de lui.

Cette oeuvre, EnseigneMoi, est aussi née d'un simple fardeau pour le peuple de Dieu qui périt faute de connaissance. J'avais le fardeau et je me suis dit : « Seigneur, qu'est ce que je peux faire pour aider ton peuple ? » et comme Néhémie, un projet est né dans mon coeur, celui de faire un site internet avec des prédicateurs de foi. Puis, j'ai prié que Dieu bénisse le projet et Dieu a béni.

Être à l'écoute de ce qui se passe dans notre coeur

Frères et soeurs, parfois nous les chrétiens, nous sommes trop la tête dans le ciel et nous attendons que Dieu vienne se révéler de manière surnaturelle pour qu'on bouge le petit doigt. Mais avant tout, nous devons être à l'écoute de ce qui se passe dans notre coeur, puis nous lever et commencer à bâtir. Le Seigneur ne vous en voudra pas d'avoir cru et d'avoir commencé à faire du bien autour de vous pour répondre à ce fardeau. Le Seigneur par contre vous en voudra si vous avez eu peur, si vous avez étouffé le fardeau par peur d'échouer.

Aujourd'hui, ne restez pas sans rien faire, mais soyez la solution, levez-vous et bâtissez !

 

Photo de Michael Lebeau
Pasteur


06/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 681 autres membres