* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Les derniers seront les premiers ( Paul Calzada )

22634.jpg

« Les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers. » (Matthieu 20.16)

Lorsque nous regardons ce que fut la vie du prophète Daniel, nous y voyons un exemple parfait de ce qu’est une vie réussie.
Pourtant les choses ont mal démarré. Encore jeune, il fut arraché à sa terre d’Israël, et déporté à Babylone afin d’être un esclave au service du roi Nébucadnetsar (Daniel 1.5).
Or, ce despote Babylonien va élever Daniel au rang de commandant de la province de Babylone et chef de tous les sages (Daniel 2.48). Que s’est-il passé ? Comment cet étranger, déporté par les armées qui ont conquis Israël, arrivé à Babylone comme esclave, dernier parmi les derniers au regard des circonstances, a-t-il réussi cette extraordinaire promotion ? A-t-il intrigué, a-t-il agi avec ruse, a-t-il joué des coudes ? Non, rien de tout cela !

La réussite de Daniel réside dans le fait que Dieu était le premier dans sa vie. Parce que Daniel avait mis Dieu au centre de son existence, il avait refusé de manger des viandes sacrifiées aux divinités de Babylone (Daniel 1.8), il avait demandé à ses amis d’implorer avec lui la miséricorde divine (Daniel 2.18), et il était humble (Daniel 2.30). Ce trait de caractère est capital ; nous le voyons à l’œuvre, dans la vie de Daniel, lorsqu’il confesse le péché du peuple en prenant sa part de responsabilité : « Nous avons péché, nous avons été méchants et rebelles…  » (Daniel 9.5/13).
L’Ecriture dit : « L’orgueil précède la chute …Mais l’humilité précède la gloire. » (Proverbes 16.18 et 18.12). En d’autres mots, le chemin qui monte, c’est celui qui descend. Si Daniel a connu une réussite aussi fulgurante, c’est parce qu’il avait mis Dieu en premier, et qu’il ne cherchait pas à se mettre en avant.

Notre destinée terrestre n’est pas celle de Daniel. Nous ne serons probablement jamais appelés à diriger un pays ou à occuper une position honorifique comme ce fut le cas pour Daniel, mais si nous gardons un cœur humble, et que Dieu est le premier dans nos vies, il fera de nous ses héritiers, et les cohéritiers de Christ : « Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui. » (Romains 8.17). Ce jour-là, certains des derniers seront les premiers !

Un conseil pour ce jour :

Ne tirez aucune gloire de votre titre, de la position que vous occupez. D’autre part, si vous vous sentez jugé(e) ou méprisé(e), si on vous ferme des portes, gardez un cœur humble, Dieu sera juste dans son jugement final.



12/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 681 autres membres