* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Les dix commandements du bon Samaritain (1) ( Plaire au Seigneur )

Un Samaritain, allant son chemin, vint à lui et, le voyant, fut ému de compassion: il s’approcha et banda ses plaies, y versant de l’huile et du vin; puis il le mit sur sa propre bête, le mena à l’hôtellerie et prit soin de lui. Lu 10:33,34

Cet homme, grièvement blessé au bord du chemin, pourrait bien être une victime de Satan, mon frère ou ma sœur qui s’est laissé surprendre par quelque faute (Ga 6:1), ou une personne meurtrie par les difficultés de la vie. Quelle sera mon attitude à son égard?

  1. Regarder de la bonne façon: trois passants ont vu cet homme, mais un seul l’a regardé de la bonne manière: il fut ému de compassion. Laissons parler nos émotions. Ici, l’émotion conduit le Samaritain à compatir, à s’associer à la souffrance de l’autre.
  2. S’approcher: pour me constituer effectivement le prochain du blessé, je réduis la distance entre lui et moi. J’élimine donc de mon esprit tant de choses qui peuvent créer une distance: la position sociale, l’argent, la couleur de peau, l’éducation, etc.
  3. S’occuper des plaies: j’observe soigneusement les plaies du blessé et ne les panse pas à la légère. Je les soigne avec précaution:

Avec de l’huile, symbole du Saint Esprit: j’agis avec sagesse, en traitant les problèmes dans la lumière divine. L’huile adoucit la douleur (Esa 1:6).

Avec du vin, symbole du sang versé par Jésus Christ: j’applique la grâce: seul ce sang purifie de tout péché.

Avec des bandes, je protège des impuretés extérieures le travail de guérison en cours; je le laisse s’accomplir à l’abri des regards.

 

  • Porter le blessé devant le trône de la grâce: si le fardeau est trop lourd, je m’associe à un frère ou à une sœur bien choisi(e) pour en partager la charge.
  • Mettre le blessé en lieu sûr: l’hôtellerie est une image de l’Église où une personne en difficulté devrait pouvoir trouver Christ lui-même qui y habite par son Esprit. C’est là qu’il peut reprendre des forces grâce à une bonne nourriture (la lecture de la Bible) et aux encouragements de l’hôtelier (la prière par l’Esprit).

 

 



18/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 718 autres membres