* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Sécurité absolue ( Plaire au Seigneur )

Je suis assuré que ni mort, ni vie, ni anges, ni pouvoirs, ni choses présentes, ni choses à venir, ni puissances, ni hauteur, ni profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu, qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur. Ro 8:38,39

Dans le jardin d’Éden, Dieu communiquait librement avec Adam et Ève encore innocents. Après leur désobéissance, nous le savons, l’Éternel Dieu mit (l’homme) hors du jardin… il chassa l’homme… (Ge 3:23,24). Dès lors, les hommes sont placés devant un choix: se rapprocher de Dieu ou lui tourner le dos et s’organiser pour vivre en se passant de lui.

Dieu, qui aime l’homme, cette créature faite à son image, se laisse approcher par ceux qui reconnaissent n’avoir aucun droit à sa faveur. Il sait que, dans son plan de grâce, son propre Fils va s’offrir afin que tous ceux qui croient puissent retrouver une relation avec lui. C’est pourquoi il supporte l’homme. Et même, il reçoit ceux qui reconnaissent avoir mérité la mort et viennent à lui, comme Abel, avec un sacrifice.

Lorsque Jésus a accompli l’œuvre de la rédemption, Dieu ne se contente pas de revenir à l’ancienne relation d’Éden, celle de Créateur à créature. Il en crée une nouvelle, bien plus intime: celle de Père à enfants (Jn 1:12). Il adopte tous ceux qui viennent à lui par Jésus Christ, premier-né entre plusieurs frères, et qui constituent ainsi sa famille.

Par son Esprit (Ro 8:15), il se révèle à eux sous le nom de Abba qui exprime, en araméen, l’intimité confiante et le respect affectueux du petit enfant qui s’adresse à son père. C’est le même nom que le Seigneur a employé lorsqu’il priait à Gethsémané (Mr 14:36).

Cette relation peut-elle être rompue comme celle qui existait en Éden? L’Esprit Saint affirme, dans le verset du jour, que rien ni personne ne nous séparera de l’amour de Dieu. D’ailleurs, comment cela pourrait-il se faire puisque cette relation repose sur Jésus Christ, celui qui a mené à son terme, au prix de ses souffrances infinies, le plan d’amour de Dieu pour nous (Heb 2:10)?

Oui! béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, devenu pour toujours notre Dieu et notre Père!

 



12/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 700 autres membres