* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

SUR LA CROIX, JÉSUS EXPRIME SA SOIF (2) ( Plaire au Seigneur )

Comme le cerf brame après les courants d'eau,
ainsi mon âme crie après toi, ô Dieu!  Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant.
Quand viendrai-je et paraîtrai-je devant Dieu?
Psaume 42 v.1-2


index.jpg

 

Jusqu'au moment où les ténèbres recouvrent le pays, Jésus reste, comme il l'a été toute sa vie, en parfaite communion avec Dieu dont il accomplit instant après instant la pleine volonté. Quelle satisfaction pour Dieu de voir un homme sur la terre faire preuve d'une telle consécration! Quelle joie pour Jésus de remplir sa douloureuse mission parce qu'il aime Celui qui l'a envoyé!

Mais pendant les trois heures sombres de l'expiation, Jésus se retrouve absolument seul en face de la justice de Dieu. Quelle souffrance infinie pour lui d'être ainsi abandonné! Mais les trois heures se terminent, l'expiation est faite pour tout et pour toujours. Alors Jésus déclare "J'ai soif".

A qui s'adresse-t-il alors? - Les soldats romains croient que c'est à eux, mais nous comprenons qu'il parle à Dieu de la même manière qu'il le fait dans les autres évangiles en disant: "Eloï Eloï lama sabachtani? c'est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?" (Matt. 27 v.46).

Les expressions prophétiques du psaume cité aujourd'hui nous font comprendre que ce soupir du Seigneur exprime son ardent désir de retrouver sa relation habituelle avec son Dieu, interrompue à cause de nos péchés. David, aussi, dans un autre psaume s'adresse à Dieu pour clamer sa recherche: "Ô Dieu! tu es mon Dieu ; je te cherche au point du jour; mon âme a soif de toi, ma chair languit après toi, dans une terre aride et altérée, sans eau, pour voir ta force et ta gloire, comme je t'ai contemplé dans le lieu saint" (Ps. 63 v.1-2).

Jésus avait indiqué à ses disciples qu'il ne se nourrissait pas seulement de nourriture matérielle: "Moi, leur disait-il, j'ai de la viande à manger que vous, vous ne connaissez pas" (Jean 4 v .32). Cette nourriture c'était "de faire la volonté de celui qui m'a envoyé et d'accomplir son oeuvre ". De même, toute la vie du Seigneur, c'était de boire à la fontaine de l'amour de Dieu pour lui, de jouir de son intimité à chaque seconde et en chaque circonstance.
Soyons un peu mieux ses imitateurs!



09/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 689 autres membres