* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un coeur de serviteur ( Paul Calzada )

fotolia_23546809_s_9841.jpg

« Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie… «  (Marc 10.45)

Ayant reçu le pardon de nos péchés, ayant été sauvés par Christ, nous sommes tous appelés à le servir, en le prenant comme modèle.
Le service n’est pas réservé à une élite ou à une caste sacerdotale. Le service n’est pas réservé à un clergé qui servirait d’intermédiaire entre Dieu et le peuple. Tout disciple du Seigneur est appelé à le servir comme le rappelle l’apôtre Paul dans Romains 12.11 : « Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d’esprit. Servez le Seigneur », et dans Colossiens 3.24 : « Servez Christ, le Seigneur. »
Dans quel état d’esprit, avec quel cœur sommes-nous appelés à le servir ?

Je vous invite à lire dans l’épître de Jude les trois premiers versets : « Jude, serviteur de Jésus-Christ, et frère de Jacques, à ceux qui ont été appelés, qui sont aimés en Dieu le Père, et gardés pour Jésus Christ : que la miséricorde, la paix et la charité vous soient multipliées ! Bien-aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. » (Jude 1.1/3)

Dans cette introduction Jude dévoile son cœur de serviteur. Observons ce qui le caractérise.
Premièrement, il est conscient de servir Christ. Son service est pour Christ, avec Christ et en Christ.
Deuxièmement, pour présenter ce service, il emploie un mot très fort que le texte en français ne rend pas, il dit : ‘doulos’, ce qui signifie ‘esclave’ de Jésus-Christ. L’esclave est la propriété du maître.
Troisièmement il se positionne humblement. Lorsqu’il cite Jacques, c’est pour rappeler qu’il n’est que le petit frère de cet autre serviteur. Un cœur tout simple, qui regarde les autres comme étant au-dessus de lui-même.
Quatrièmement, il voit les disciples avec un regard de foi, un regard positif. Il les désigne comme étant « appelés, aimés et gardés ».
Enfin, il a un cœur qui intercède, qui prie, qui réclame de bonnes choses pour ses frères et sœurs.

Voilà le modèle de serviteurs avec lesquels Jésus veut bâtir son Eglise. Ils servent le Seigneur dans l’humilité et avec une foi profonde en la grâce de Dieu. Leur autorité ne repose pas sur des titres mais sur l’onction qui se manifeste au travers des dispositions de leur cœur.

Ma prière en ce jour :

Apprends-moi Seigneur à développer cette autorité basée non sur la suffisance mais sur l’humilité. Amen !



28/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 692 autres membres