* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Unir croyances et comportement ( Lumière du Matin )

 

images.jpg

ACTES 24.14‑16

Même si nous comprenons que nous sommes des pécheurs sauvés par grâce, il est possible que nous éprouvions des difficultés avec le concept d’une « conscience sans reproche » (Ac 24.16). Après tout, nous connaissons notre cœur et nos motifs. Pourtant, l’apôtre avait trouvé un moyen de s’assurer que sa conscience ne lui reproche rien : il veillait sur ses croyances et son comportement.

Dans le passage du jour, Paul plaide sa cause devant le gouverneur romain Félix et lui présente, pour preuve de son innocence, la manifestation de sa foi et son comportement juste. Ses convictions étayaient ses actions; il servait le Dieu de ses pères, qui ressusciterait un jour les morts pour les juger. Ces deux croyances l’aidaient à garder une conscience pure.  

Paul savait que nos actions découlent de nos pensées. Dans le Sermon sur la montagne, Jésus a décrit l’état du cœur humain et a fourni des applications pratiques de son enseignement. Il a dit de ses disciples qu’ils seraient la « lumière du monde » en raison de leurs œuvres, qui émanaient du cœur (Mt 5.14‑16; Lu 6.45).

Trop souvent, les chrétiens veillent à faire les bonnes choses plutôt qu’à examiner les croyances qui justifient leur comportement. Nous pouvons donner, servir et être « bons », mais à moins que nous examinions les motifs qui nous poussent à agir, il est possible que notre conscience ne soit pas sans reproche. Si nous nous soumettons toutefois à Dieu et que nous lui permettons de nous transformer de l’intérieur, notre conscience sera pure et notre témoignage évident. Nos actions diront la vérité.

LA BIBLE EN UN AN : HABAKUK 1 – 3



27/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 658 autres membres