* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

(3) disciple - LA BENEDICTION ET LE BRISEMENT par Chip Brogden

Photo 0042

 

 
« Il se mit à table avec eux, prit le pain et, après avoir prononcé la prière de bénédiction, Il le brisa et le leur donna. Alors leurs yeux s'ouvrirent et ils Le reconnurent. » (Luc 24:30-31)
 
                    Il y a une vérité très simple qui est mise en évidence dans cette rencontre après la résurrection. La voyez-vous?
 
                Je ne connais pas un seul chrétien qui ne souhaite pas la bénédiction du Seigneur. Nous désirons et recherchons tous sincèrement la bénédiction de Dieu dans nos vies. Nous voulons que le Seigneur bénisse notre vie spirituelle, notre vie à la maison, nos finances, nos églises et nos ministères. Y a-t-il quelque chose de mal dans tout cela? Bien sûr que non. Mais il est vrai que nous ne recevons pas toujours ce que nous demandons.
 
                    Que signifie être béni? Pour bien des gens, je crois, la preuve que Dieu a béni une personne est qu'elle jouit d'une bonne santé, qu'elle prospère financièrement, qu'elle est heureuse d'une façon générale et bien dans sa peau.
 
                   J'aimerai attirer votre attention sur le fait que Jésus bénit quelque chose qu'Il brise ensuite. La bénédiction a pour résultat le brisement. La prière pour « plus » a pour résultat « moins ». La demande pour « l'augmentation » a pour résultat la « diminution ». La prière pour la bénédiction a pour résultat le brisement.
 
                    Veux-tu être une bénédiction pour les autres ou un fardeau? La plupart des chrétiens répondraient qu'ils veulent être une bénédiction pour les autres. Alors Dieu les bénit et les brise ensuite.
 
                    Que se passe-t-il ici? Exprimé simplement, la bénédiction du Seigneur consiste à être réduit à Christ. Qui est béni? Pas celui qui est riche en esprit, mais celui qui est pauvre en esprit. Les pauvres en esprit possèdent le Royaume. Ceux qui sont brisés sont bénis, et ceux qui sont bénis sont brisés.
 
                   Le cri du cœur d'un disciple est « plus de Jésus. » Comment recevons-nous plus de Jésus? En ayant moins de nous-même. Avec moins de moi, il y a plus de Lui. Alors que je diminue, Il grandit. C'est là ce que signifie être béni.
 
                     Un frère dans le Seigneur m'a raconté cette expérience. Alors qu'il regardait la télévision il est tombé sur une chaîne où une femme criait, «Grandir! Grandir! Dieu veut vous faire grandir, vous et tout ce que vous avez! » Ce frère m'a dit qu'alors il est tombé de sa chaise en riant, en disant: « Diminue, Diminue! Continue de me diminuer Seigneur, jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien que Toi! » Mes amis, quand nous comprenons ce que sont la bénédiction et le brisement alors nous pouvons aussi répondre de la même manière. Ce que j'aime dans ce témoignage, c'est que ce frère RIAIT alors qu'il rejetait « l'augmentation » et acceptait la « diminution ». Voila ce que signifie prendre notre Croix.
 
                    Nous demandons à « grandir » mais Dieu nous a déjà (temps passé) bénis de « toutes bénédictions spirituelles dans les lieux célestes » (Éphésiens 1:3). Nous avons déjà les bénédictions. Ce qui nous manque c'est le brisement. Nous voulons les bénédictions sans le brisement. Mais ce n'est pas que nous ayons besoin de plus du Seigneur, car nous L'avons déjà complètement; nous avons juste besoin de moins de toutes les autres choses.
 
                     Après que Jésus ait béni le pain, Il l'a brisé, et le leur a donné, puis leurs yeux se sont ouverts et ils l'ont vu. Jusqu'à ce que nous ayons la bénédiction et le brisement, nos yeux resteront clos. La bénédiction seule n'ouvre pas nos yeux. En fait, la bénédiction seule tend à nous fermer les yeux. Nous n'apprenons pas à Le connaître mieux dans la bénédiction, mais dans le brisement. Alors, tout ce que nous avons déjà en Lui nous sera révélé. Nos yeux seront ouverts et nous verrons qu'Il a été là tout ce temps.
 
                    Voulez-vous Le voir? Voulez-vous le voir pour Qui Il est? Voulez-vous aller plus loin? Voulez-vous que vos yeux s'ouvrent? Embrassez la bénédiction ET le brisement; recevez les deux. Si vous êtes un roseau brisé ou une citerne cassée, c'est parce que vous progressez.


03/03/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1026 autres membres