* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

7 différents niveaux d'investissement pour le salut des âmes par Jérémy Sourdril

Moïse a dit :

 

Nombres 11 : 29

 

29 Moïse lui répondit : Es-tu jaloux pour moi ? Puisse tout le peuple de l'Eternel être composé de prophètes; et veuille l'Eternel mettre son esprit sur eux !

Je dis : « Que l'Éternel accorde son Esprit à tous les membres de son peuple pour qu'ils deviennent tous des évangélistes ! ».

 

2 Timothée 4 : 3-5

 

3 Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, 4 détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. Lire la suite

Je vais parler aujourd'hui de 7 façons de vivre l'annonce de l'Évangile en illustrant mes propos pour vous aider à vous situer dans votre propre vie. N'oubliez pas que Dieu vous appelle, de gloire en gloire !

1- Le bébé rouges-gorges : le bébé chrétien

Les oisillons rouges-gorges (oiseaux nidicoles) sont des oiseaux qui naissent avec les yeux fermés, sans plumes, complètement dépendants de leurs parents en ce qui concerne la nourriture. Ce sont les chrétiens qui n'annoncent jamais l'Évangile (j'aurai aussi pu parler des vaches qui s'installent au bord de la route et qui regardent les voitures passer. La vache ne sort jamais de son enclos si le paysan n'ouvre pas la barrière).

2- Les paresseux : le chrétien trop lent

Le paresseux passe la majeure partie de la journée à dormir entre les branches des arbres et lorsqu'il décide de se déplacer pour se nourrir ou changer de position, il peut passer complètement inaperçu tant son déplacement est d'une extrême lenteur. En gros, ce sont les chrétiens qui veulent parler de Jésus, mais ils hésitent tellement que la personne est déjà partie, et qu'elle est même peut-être déjà morte.

3- Les mantes religieuses : le chrétien immobile

La mante religieuse reste immobile, et quand un animal passe trop près, celle-ci le capture. Attendre immobile qu'une proie passe est une technique de chasse beaucoup utilisée dans la nature. Ce sont les chrétiens qui attendent l'opportunité rêvée. Le problème de trop rester sur place est qu'on peut devenir religieux, on devient tiède, on ne s'attend rapidement plus à rien. On reste entre chrétiens et on attend la parfaite opportunité.

4- Le caneton : le chrétien enfant

Les canards sont des oiseaux qui dès leur naissance peuvent marcher et se mettent immédiatement à suivre leur mère en se nourrissant en même temps. Ils ont besoin de leur mère pour se nourrir à sa suite. Il s'agit des chrétiens qui évangéliseront seulement si quelqu'un va avec eux et les accompagnent sur le terrain. Si personne dans l'église ne sort, ils ne sortiront pas.

5- Les araignées : le chrétien immobile, mais prêt !

L'araignée tisse une toile, puis attend patiemment qu'un insecte s'y colle. L'araignée, elle, c'est le chrétien qui attend l'opportunité, mais qui l'attend en ayant préparé son coeur et ses pensées dans la prière. Ce sont les chrétiens qui prient régulièrement pour que des âmes soient sauvés, ils se sont préparés dans l'esprit et dans le naturel, et ils attendent l'opportunité, que quelqu'un se mette assez proche d'eux pour leur poser des questions sur la foi.

6- Les pic-bois : le chrétien en action

Le pic-bois est un oiseau qui va capturer les insectes qui se cachent dans l'écorce d'un arbre en frappant le tronc pour les déranger. Ce sont les chrétiens qui bougent. Ils créent des opportunités de discussion. Ils frappent aux portes, ils posent des questions intentionnelles, ils font bouger les gens et les dérangent un peu pour leur bien.

7- L'aigle royal : le chrétien évangéliste

L'Aigle royal utilise son agilité, sa vitesse et ses serres extrêmement puissantes pour attraper ses proies. Il défend un territoire pouvant atteindre 155 kilomètres carrés. Il niche en altitude et construit des nids énormes dans lesquels il peut revenir pendant plusieurs années. Ce sont les chrétiens qui, en plus de s'être préparés, ne s'attendent pas seulement à des opportunités, ne créent pas seulement des opportunités, mais vont sciemment sur le terrain pour gagner de nouvelles âmes à Christ. Ils prient, ils persévèrent dans l'évangélisation malgré les difficultés. Ce sont des gens stables qui ont fait de l'annonce de l'Évangile un style de vie.

 

Photo de Jérémy Sourdril

Jérémy Sourdril

Serviteur de Dieu

 



31/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 743 autres membres