* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Amertume (2) ( La Bonne Semence )

Anne avait l’amertume dans l’âme, elle pria l’Éternel et pleura abondamment.
1 Samuel 1. 10
J’ai prié pour cet enfant, et l’Éternel m’a accordé la demande que je lui ai faite.
1 Samuel 1. 27
télécharger (1)

 

 

– Anne aime Dieu (1 Samuel 1). Elle est très aimée par son mari, mais a un immense chagrin : elle n’a pas d’enfant. Dans son entourage, une femme la provoque à ce sujet. Un jour où elle refuse de manger et ne cesse de pleurer, son mari la questionne, mais il est maladroit et ne la comprend pas. “Elle avait l’amertume dans l’âme, et elle pria l’Éternel et pleura abondamment”. Le sacrificateur Éli, qui l’observe, la prend pour une femme ivre et la reprend vivement. L’incompréhension d’Éli, après celle de son mari, est difficile à vivre pour Anne. Mais elle sait que son Dieu l’écoutera. Elle prie, et son cœur s’apaise. Dieu l’exauce, et Anne deviendra la mère de Samuel, un prophète utile pour le peuple de Dieu.

– Le prophète Élisée a été souvent accueilli chez une femme et son mari (2 Rois 4. 8-37). Ils n’ont pas d’enfants, mais Élisée leur annonce que Dieu leur donnera bientôt un fils. L’enfant naît, il grandit, objet de la tendresse de sa mère. Un jour, il tombe malade et meurt en quelques heures sur ses genoux. Elle couche son enfant sur le lit du prophète et, sans même en informer son mari, va trouver Élisée, qui discerne son amertume. Dieu lui avait donné cet enfant, sans même qu’elle l’ait demandé. Était-ce pour le lui prendre maintenant ? Élisée l’écoute, elle insiste pour qu’il vienne auprès de l’enfant. Il le ressuscite et le rend à sa mère.

Dans son amertume, cette femme de foi ne s’adresse qu’à Élisée, le représentant du Dieu qui seul peut l’aider, et sa foi insistante est récompensée.

 

(suite lundi prochain)


12/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1027 autres membres