* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Amour et amour-propre ( Paul Calzada )

 

« Un homme riche avait des terres qui lui rapportèrent de bonnes récoltes… il se dit à lui même … repose-toi, mange, bois et jouis de la vie. Mais Dieu lui dit : insensé » (Luc 12 :16/21).

Voici un homme qui avait un amour de lui-même immodéré. Les « je » et « moi » abondent dans ce récit. C’est une forme extrême, déséquilibrée de l’amour de soi. Nous avons tous besoin d’avoir une bonne estime de nous-mêmes, mais lorsque cette estime de nous-mêmes devient égoïste, orgueilleuse, égocentrique, nous sommes dans une attitude destructrice qui nous empêche d’aimer les autres. 

Cet homme s’aime lui-même, mais n’a plus la moindre préoccupation pour ses semblables, ses employés, et même pour Dieu.

Il y a, dans l’amour-propre, un excès et parfois un défaut d’estime de soi, ce qui peut rendre susceptible et orgueilleux. L’amour-propre suppose que le contentement de soi repose en grande partie sur l’opinion réelle ou imaginaire des autres. Il est la partie de l’estime de soi-même qui se construit en fonction de ce que chacun ressent de ce que les autres pensent, ou que l’on suppose qu’ils pensent de soi. L’amour-propre nous met au centre, il met les autres au-dehors. 

David Augustin de Brueys, un théologien du 16ème siècle a écrit : « L'amour-propre est le microscope qui grossit à nos yeux nos propres vertus et les défauts d'autrui. »

Il est juste que nous prenions en compte nos propres intérêts, mais cela ne doit pas nous faire oublier l’intérêt des autres. Dans Philippiens 2 :4, l’apôtre Paul écrit : « Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres ». Une autre version de la Bible donne ceci : « Mettez votre individualité de côté et aidez les autres à avancer. Ne soyez pas obsédé à tirer la couverture à vous. Faites abstraction de vous-mêmes suffisamment longtemps pour donner un coup de main aux autres ». 

J’aime bien ce mot : « aussi ». Aimer c’est lorsque notre amour propre ne nous fait pas oublier les autres. 

Zig Ziglar, consultant et conférencier, disait souvent : « Vous pouvez avoir tout ce que vous voulez dans la vie, si vous prenez la peine d’aider les autres à atteindre leurs propres buts ».

Ma prière en ce jour :

Que mon amour de moi-même, ne me fasse pas oublier les autres, mais qu’au contraire il s’enrichisse de l’amour que je donne aux autres. 



04/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres