* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Amour et service ( Plaire au Seigneur )

Si j’ai le don de prophétie, si je connais tous les mystères et possède toute la connaissance, si j’ai toute la foi de manière à transporter des montagnes, mais que je n’aie pas l’amour, je ne suis rien. 1Co 13:2

Jonas reçoit une mission précise de la part de l’Éternel: annoncer le jugement aux habitants de Ninive. Dieu, dans sa grâce, avertit ceux qu’il va punir pour qu’ils puissent se repentir. C’est pour cela qu’il envoie Jonas. Mais Jonas n’aime pas les Ninivites, ces païens dominateurs et cruels. Et puis, c’est beaucoup plus valorisant d’être le porte-parole de Dieu pour annoncer à son peuple la victoire sur ses ennemis (2Ro 14:25)!

Il tourne le dos à Ninive pour mettre toute la mer Méditerranée entre cette ville et lui. Toutefois, contraint et forcé par l’Éternel, il finit par délivrer le message divin aux Ninivites: Dans quarante jours, la ville sera renversée. Dieu tient compte de la repentance du roi et de ses sujets, et ne détruit pas la ville. Au lieu de se réjouir, Jonas est irrité contre l’Éternel. Il montre ainsi qu’il n’a toujours pas d’amour pour les Ninivites et que seule sa crédibilité de prophète lui importe, car il a annoncé un événement qui ne s’est pas produit.

Cela peut arriver aujourd’hui à un serviteur, à qui Dieu confie un don, d’accomplir son ministère sans amour, sans joie. C’était grave déjà dans l’A.T.: Parce que tu n’as pas servi l’Éternel, ton Dieu, avec joie et de bon cœur… (De 28:47), et cela le reste encore. Quelle joie, au contraire, devrait nous donner le privilège d’être admis comme collaborateurs de Dieu!

Outre l’exemple du Seigneur qui a servi les hommes, regardons l’apôtre Paul, un homme tout à fait semblable à nous. Les Corinthiens mettaient son ministère en doute, lui donnaient des soucis sur le plan de la doctrine et des mœurs; il leur parle donc avec sévérité, ajoutant: Moi, très volontiers, je dépenserai et je me dépenserai moi-même entièrement pour vos âmes, même si, vous aimant beaucoup plus, je devais être moins aimé (2Co 12:15).

Nous ne sommes les uns et les autres que de petits serviteurs comparés à Paul, mais le service que nous avons, accomplissons-le avec amour, d’abord pour le Seigneur et ensuite pour ceux que nous servons.

 



29/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 932 autres membres