* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

bonne journée


Bonne journée mes amies (s) en Christ

82415345_1108251702840314_3930481175667146752_n

 

82429311_10220721539690400_888947961281642496_o

 


21/01/2020
1 Poster un commentaire

Bonne journée mes amies (s) en Christ

82336811_2732165826861360_3358318444381470720_n

 

 

 

JESUS REVIENT BIENTÔT

La veille de sa crucifixion, Quand Judas fut parti pour commettre son ignoble trahison, Jésus parla à ses onze disciples, un peu comme un maître de maison qui va quitter ses chers invités pour arriver avant eux afin de leur préparer une place. Jésus leur dit :

« Que votre cœur ne soit pas troublé ; vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; s'il en était autrement, je vous l'aurais dit, car je vais vous préparer une place. Et si je m'en vais et que je vous prépare une place, je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi. » (Jean 14 v.1 à 3)

Voilà l’espérance du croyant qui se repose sur les promesses immuables du Seigneur Jésus : être pour toujours avec lui dans la maison du Père, le paradis où plus rien ne viendra troubler son bonheur parfait.

Cher lecteur, chère lectrice, possédez-vous cette espérance ?
• Si oui, nous nous réjouissons avec vous d’une joie ineffable. Nous allons bientôt voir et contempler la face de Celui qui nous a tant aimés qu’il a donné sa vie pour nous. Car c’est à la croix que notre place au ciel a été préparée, l’expiation de nos péchés nous rendant propres à habiter dans la maison du Père. Là, tous ensemble, d’un même cœur et durant l’éternité, nous chanterons les louanges du Seigneur.
On n'entendra dans la céleste place
Que des chants de bonheur ;
Tous publieront les effets de sa grâce
Et l'amour du Sauveur.

• Si non, nous vous invitons encore à mettre votre confiance en Lui dès maintenant, car le temps presse. « Je reviendrai » a dit Jésus. La Bible se termine par cette déclaration : « Oui, je viens bientôt » (Apocalypse 22 v.20). Sujet de joie pour les croyants, mais pour ceux qui resteront sur la terre parce qu’ils n’auront pas cru au Fils de Dieu, ce sera l’attente terrible du jugement.

Ah ! Dîtes-vous peut-être, voilà près de deux mille ans que Jésus a dit « Je viens bientôt » et rien n’a changé depuis… La Bible prédit « qu’aux derniers jours des moqueurs diront : Où est la promesse de sa venue ? Car depuis que nos pères sont morts, tout demeure dans le même état !... Mais n’ignorez pas ceci, bien-aimés, c’est qu’un jour est devant le Seigneur comme mille ans et mille ans comme un jour. Le Seigneur ne tarde pas en ce qui concerne sa promesse… ; mais il est patient envers vous, voulant qu’aucun ne périsse, mais que tous viennent à la repentance. Or le jour du Seigneur viendra comme un voleur… » (2 Pierre 3 v.3 à 10)

Personne ne sait quand Jésus reviendra, mais beaucoup d’évènements dans ce monde, qu’ils soient politiques, sociaux, moraux et même climatiques nous font penser que nous sommes près de ce que la Bible appelle "les temps de la fin", c'est-à-dire la fin du temps de la grâce de Dieu. Oui, Jésus revient bientôt !

Et s’il revenait avant la fin de cette année ? Et s’il revenait avant la fin de cette journée ?
Êtes-vous prêt(e) ?
* * *

Ô saints transports, allégresse profonde,
Quand Jésus reviendra,
Quand pour toujours l'Église, loin du monde,
Vers l'Époux s'en ira !
Oh ! Quel moment, quand devant Dieu son Père
Christ nous amènera,
Quand, glorieux, dans son beau sanctuaire
Il nous introduira !
On n'entendra dans la céleste place
Que des chants de bonheur ;
Tous publieront les effets de sa grâce
Et l'amour du Sauveur.
Ô viens, Seigneur, nos âmes te désirent ;
Nous t'aimons, viens à nous !
Depuis longtemps tes rachetés soupirent :
Viens, adorable Époux !

 

82904371_765943827228983_1752535807127715840_o

 

J.Foulquier

http://www.la-verite-sure.fr/page673.html


17/01/2020
0 Poster un commentaire

Bonne journée mes amies (s) en Christ

82172916_1104055323259952_448633759546212352_n

 

 

LES BONNES RÉSOLUTIONS

Pour beaucoup, le passage à la nouvelle année est l’occasion de prendre de bonnes résolutions dans bien des domaines : celui de la santé, des dépenses, du travail, de la conduite… Mais ces bonnes résolutions tiennent-elles ? Et si elles tiennent, combien de temps ? Parfois moins longtemps qu'un bonhomme de neige au soleil !

J’ai connu plusieurs dizaines de débuts d’années et combien de bonnes résolutions ai-je pu prendre, et… combien ont tenues ? Bien peu, hélas !
Voici l’histoire d’un garçon de treize ans, Erino Dapozzo (1905-1974) qui prit de bonnes résolutions, faisant même des promesses au Seigneur : Il est en apprentissage, loin de la maison. Sa mère prie pour lui et l’exhorte dans ses lettres à lire sa Bible. Un jour Erino extrait sa Bible du fond d'un coffre, l'ouvre au hasard et la Parole de Dieu réveille sa conscience lui montrant que sa vie n'est pas en ordre devant Dieu. « Il faut que ça change », se dit-il. Et il décide de prendre de bonnes résolutions : « À partir d'aujourd'hui, Seigneur, je vais obéir au patron, cesser de mentir, etc. »

Malgré ses efforts, les jours se succèdent sans qu'il y parvienne. Finalement, il décide d'écrire sur une feuille de papier : « À partir d'aujourd'hui, Seigneur, je ne pécherai plus, je te le promets, c'est la dernière fois » (signé Dapozzo). Il a écrit sur papier sa promesse au Seigneur, il l’a signée, il ne peut pas se dédire ; du moins, c’est ce qu’il pense.

Peine perdue ! Il doit constater l'échec de ses efforts et l'inutilité de ses bonnes résolutions. Il comprend alors que seul Jésus Christ peut, dans sa grâce, le délivrer de ses péchés, car il est mort pour lui.

Devenu évangéliste, il dira plus tard à ses auditeurs : « Un milliard de pièces d'argent, un million de prières, une cargaison de bonnes œuvres, un océan de larmes ne peuvent ôter un seul péché de votre vie, mais le précieux sang de Jésus Christ qui a coulé à la croix peut tous les effacer ».

Seul Jésus Christ a accompli ce qu’il a résolu dans son cœur de toute éternité car son plaisir était avec les fils des hommes (Proverbes 8 v.31) : Au temps convenable, Il vint sur la terre et s’offrit lui-même en sacrifice pour expier tous nos péchés.

Cher lecteur, chère lectrice, dites-vous comme Erino Dapozzo: « À partir d'aujourd'hui, Seigneur… » ? Essayez-vous en vain de vous améliorer, de contenter Dieu par des efforts? Reconnaissez votre incapacité, et remettez-vous entre les mains de Celui qui seul peut vous sauver. Dès l'instant où vous n'attendrez plus rien de vous, vous pouvez tout attendre de Jésus Christ.
« J'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien (écrit l’apôtre Paul). Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi. [...] Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort ? ...
Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur ! ...

(Car) il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. »

(Romains 7 v.18 à 8 v.1)

 

82439174_765112007312165_6740795989608628224_o

 

http://www.la-verite-sure.fr/page620.html


16/01/2020
0 Poster un commentaire

Bonne journée mes amies (s) en Christ

82047428_10221453345545814_2290009367463854080_n

 

 

Lecture proposée : Psaume 94 1-11

Ils discourent, ils parlent avec arrogance ; tous ceux qui font le mal se glorifient.
Psaume 94.4

ARROGANCE

Discourir, parler avec arrogance. Ils s’y connaissent ceux qui veulent renverser les règles même les plus anciennes, pour imposer une nouvelle morale… sans Dieu. Comme si la créature pouvait impunément tourner le dos à son Créateur, vivre comme s’il n’existait pas et même le proclamer comme un défi . On connaît le résultat : C’est un monde sans amour vrai, sans pitié en même temps que sans loi.

C’est à de tels orgueilleux que s’adresse l’auteur du psaume avec ce jugement sans réplique : Insensé ! Prenez-y garde, hommes stupides ! De fait, ceux qu’il apostrophe n’allaient pas jusqu’à prétendre que Dieu n’existe pas. Mais ils pensaient qu’il ne peut ni entendre ni voir, ou bien qu’il est trop bon pour punir, trop lointain pour s’occuper des hommes ! Et, pour comble, ils s’en glorifiaient !

La réponse vient sous forme de question : Celui qui a planté l’oreille n’entendrait-il pas ? Celui qui a formé l’œil ne verrait-il pas … ? Oui, il faut être bien sot pour penser que la créature soit mieux dotée que le Créateur, plus intelligent que Celui qui a conçu l’Univers !

Quand serez-vous sages ? demande l’auteur du psaume. Le commencement de la sagesse, c’est craindre Dieu, admettre qu’Il n’ignore aucune de nos paroles ni de nos actes. C’est comprendre que nous aurons à rendre compte devant lui, de chacun d’eux. Et c’est Le chercher humblement de tout son cœur.

 

83127586_764252307398135_5657865173273149440_o

 

https://douliere.wordpress.com/author/rdouliere/


15/01/2020
0 Poster un commentaire

Bonne journée mes amies (s) en Christ

82133664_617018792443189_4623575596004278272_n

 

 

Lecture proposée : Évangile selon Luc 12.13-21

Quelqu’un dit à Jésus, du milieu de la foule : Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage
Luc 12.13

PARTAGEONS
Sollicité pour une question de partage, Jésus raconte la parabole d’un homme riche dont les terres avaient beaucoup rapporté :

Ses greniers étant trop petits (à moins qu’encore pleins), il s’inquiète de savoir comment placer sa nouvelle récolte : Que ferai-je ? Ses yeux ne voyaient que le blé, et non Dieu dont il avait tout reçu ! Il ne voyait pas non plus les indigents de son entourage… Son souci n’était ni Dieu, ni son prochain. Son projet de vie était de s’enrichir toujours plus. Or cette nuit-là, Dieu le rappela à lui et au jugement de son âme auquel il ne s’était pas préparé !
Ici, Jésus ne dénonce pas un voleur, ni un revenu malhonnête quelconque. Il accuse celui qui ne partage pas, celui qui est charnel, asservi à ses biens ! Sommes-nous riches d’égoïsme ou de générosité ? Le psaume de David avertit : Quand les richesses augmentent, n’y attachez pas votre cœur !1

Un dépôt immobilisé est inutile. Ne devenons pas l’insensé ainsi nommé dans la parabole. Partageons ce que nous avons reçu d’en-haut ou d’en-bas !

N’élargissons pas des greniers pour notre avarice mais élargissons plutôt notre coeur… Basile le Grand ajoutait : « Tu as comme grenier, si tu le veux, le ventre des pauvres. »²

Partageons ce que Dieu nous donne.

Dominique MOREAU
¹ Psaume 62.11

 

81841756_763405540816145_3544852202646405120_o

 


14/01/2020
0 Poster un commentaire