* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Charles Spurgeon


Une nuit de pleurs ; un jour de réjouissance. ( Charles Spurgeon )

a8215e4d923d121b9570bef7d5a3cb0d

 

 


Il n'y a qu'un moment dans sa colère, mais il y a toute une vie dans sa faveur ; les pleurs logent le soir, et le chant de triomphe survient au matin. (Psaumes 30:6)



Un instant sous la colère de notre Père paraît des années, et ce n'est pourtant qu'un moment. Quand nous contristons son Esprit, nous ne pouvons pas attendre le sourire de sa face mais il est un Dieu de pardon et il met, bientôt de côté le souvenir de nos fautes. Quand nous défaillons et sommes près de mourir à la vue de son front courroucé, sa faveur nous rend la vie.

Mais ce verset contient une autre note joyeuse. Notre nuit de pleurs amène bientôt un jour riant. La brièveté dans le châtiment est la marque distinctive de la miséricorde divine pour le croyant. Le Seigneur n'aime pas à user de la verge avec ses élus ; il en donne un coup ou deux et tout est fini : puis la vie et la joie, qui viennent après la douleur et les larmes, font plus que compenser cette salutaire tristesse.

Console-toi mon âme et chante un alléluia ! Ne pleure pas toute la nuit, mais essuie tes larmes dans l'attente du matin. Ces larmes sont une rosée qui nous fait autant de bien que les rayons du soleil matinal. Les larmes dessillent nos yeux pour nous faire voir Dieu dans sa grâce et nous rendre sa faveur plus précieuse, et la tristesse est pour nous comme les ombres qui, dans un tableau, font d'autant plus vivement ressortir les objets en lumière. Donc tout est bien.


21/08/2019
0 Poster un commentaire

Délivrance sans limite ( Charles Spurgeon )

index

 

 


Il te délivrera dans six afflictions, et, à la septième, le mal ne te touchera point. (Job 5:19)



Éliphaz en ceci, dit la vérité selon Dieu. Nous pouvons avoir autant d'afflictions qu'il y a de jours de travail dans la semaine, mais le Dieu qui nous a aidés pendant ces six jours, agira encore jusqu'à ce que notre délivrance soit complète. Nous nous reposerons avec lui et en lui pendant notre sabbat. La succession rapide de nos maux est une de nos plus rudes épreuves de foi. À peine sommes-nous relevés d'un coup reçu, qu'en survient un autre, puis un nouveau, jusqu'à ce que nous commencions à chanceler. Mais la succession également rapide des délivrances est alors une cause de réjouissances, et le son rendu par l'enclume sous le marteau de l'affliction formera finalement une douce harmonie à la gloire de notre Dieu.

Il se peut qu'en ce jour nous n'ayons aucun repos, et que sept afflictions nous fondent dessus, mais « à la septième, nous est-il dit, le mal ne te touchera plus. » Le mal rugira peut-être autour de nous, mais il sera tenu à distance et ne nous atteindra pas. Son haleine brûlante pourra nous oppresser, mais son doigt ne se posera pas même sur nous. Nos reins seront ceints de manière à supporter les six et les sept afflictions que le Seigneur permettra pour nous, mais la frayeur ne sera que pour ceux qui n'ont ni Père, ni Sauveur, ni Saint-Esprit.


20/08/2019
0 Poster un commentaire

La récompense attend le juste. ( Charles Spurgeon )

190f1b821e3d4fe4d999ea58b302ed9f

 

 


Et chacun dira : Quoi qu'il en soit, il y a du fruit pour le juste ; quoi qu'il en soit, il y a un Dieu qui juge sur la terre. (Psaumes 58:12)



Les jugements de Dieu ne sont pas toujours distinctement reconnaissables sur cette terre, car il arrive souvent que tous sont atteints par un même accident. L'état actuel est un état d'épreuve et non de châtiment ni de récompense. Cependant la justice de Dieu éclate d'une manière terrifiante, en sorte que les indifférents sont forcés de voir sa main.

Dés cette vie même, les justes reçoivent cette récompense qu'ils préfèrent à toute autre chose, savoir, le sourire de Dieu, qui donne une conscience tranquille. Quelquefois il y ajoute encore d'autres bienfaits, car Dieu ne reste débiteur de personne. Mais la rémunération principale du juste se trouvera dans la vie future. Toutefois nous pouvons reconnaître dans une large mesure les jugements du divin Maître sur les peuples de la terre. Il renverse les gouvernements d'oppression et châtie les nations coupables. Nul ne peut étudier l'histoire de l'élévation et de la chute des empires, sans reconnaître une puissance agissant dans la justice, pour amener, à la fin, toute iniquité devant son tribunal, et la condamner inexorablement. Le péché ne demeure point impuni et le bien ne reste point sans récompense. Le juge de toute la terre agit justement. C'est pourquoi craignons-le, lui seul ; ne nous laissons jamais effrayer par la puissance des méchants.


19/08/2019
0 Poster un commentaire

Si tu cherches, tu trouveras. ( Charles Spurgeon )

3e2169f6

 

 


Si tu le cherches, il se fera trouver de toi. (1 Chroniques 28:9)



Nous avons besoin de notre Dieu, et en le cherchant, nous le trouverons, car il ne se reniera pas lui-même en se dérobant à celui qui cherche sa face. Cela t'arrivera, non pas si tu t'en montres digne, ou si tu gagnes sa faveur, mais simplement si tu le cherches. Toi qui déjà connais le Seigneur, tu dois continuer à chercher sa face par la prière, en le servant diligemment, et dans une sainte gratitude. Il ne te refusera pas sa faveur et son amitié. Que ceux qui ne le connaissent pas encore pour le repos de leur coeur, commencent aussitôt à le chercher, jusqu'à ce qu'ils l'aient trouvé comme leur Sauveur, leur Ami, leur Père, leur Dieu.

Quelle ferme assurance donne à celui qui le cherche ainsi cette promesse : « Celui qui cherche trouve. » Toi, oui, toi, si tu cherches ton Dieu, tu le trouveras. En la trouvant, tu trouveras le pardon, la vie, la sainteté, la gloire. Cherche donc avec persévérance, puisque ce n'est pas en vain. Fais-le sans tarder ; c'est ici le lieu, et maintenant le temps favorable. Plie ton roide genou et ton cou plus roide encore, et crie à Dieu, au Dieu vivant ! Au nom de Jésus demande la purification et la justification. Elles ne te seront pas refusées. C'est le témoignage de David et son fils Salomon et l'expérience personnelle de l'auteur. Crois et agis pour l'amour de Christ.


18/08/2019
0 Poster un commentaire

Qui a la majorité ? ( Charles Spurgeon )

b7af5d09

 

 


Ne crains point ; car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. (2 Rois 6:16)



Chevaux et chariots, avec une grande armée enferment le prophète à Dothan. Son jeune serviteur est alarmé. Comment échapper à un si grand corps de troupes ennemies ? Mais le prophète avait des yeux que son serviteur n'avait pas, et il pouvait voir une armée plus grande et mieux équipée qui le gardait de tout mal : des chevaux ardents plus puissants que les chevaux de chair, et des chariots de feu plus redoutables que les chars de fer.

Il en est encore de même à cette heure. Les adversaires de la vérité sont nombreux, influents, instruits, rusés, et ils la malmènent de leurs mains ; mais l'homme de Dieu n'a pas sujet de s'effrayer. Visibles ou invisibles, des agents puissants sont du côté de la justice. Dieu tient en réserve des armées qui apparaîtront à l'heure du besoin, et dont les forces destinées à appuyer le bien et la vérité dépassent de beaucoup les puissances du mal. C'est pourquoi ne nous décourageons pas, mais marchons au pas de ceux dont la joie et la confiance les élèvent au-dessus de la crainte. Nous sommes du côté de la victoire. Si la bataille est rude, nous en savons l'issue. La foi qui a Dieu avec elle est assurée du succès : « Ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. »


17/08/2019
0 Poster un commentaire