* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Charles Spurgeon


La libéralité chrétienne ( Charles Spurgeon )

370f8ca1212f9a38704e24b7a8063baa

 


Heureux celui qui s'intéresse au pauvre ; au jour du malheur l'Éternel le délivre. (Psaumes 41:2)



Penser aux pauvres et les porter sur son coeur est le devoir de tout chrétien. Jésus les a mis a côté de nous, lorsqu'il a dit : « Vous aurez toujours des pauvres avec vous ».

Beaucoup leur donnent de l'argent à la hâte, afin de s'en débarrasser ; d'autres, en plus grand nombre encore, ne leur donnent rien du tout. Or la promesse que nous venons de lire est faite à celui qui « s'intéresse » au pauvre, qui examine ses besoins et s'en occupe attentivement pour son vrai bien. On fait plus pour lui par des soins et des attentions, que par de l'argent ; davantage encore par l'un et l'autre combinés judicieusement. « Celui qui s'intéresse au pauvre, au jour du malheur, le Seigneur le délivrera », il le promet. Il nous tirera de détresse, si nous aidons les autres à en sortir, et nous recevrons du Seigneur des secours providentiels tout particuliers, si nous cherchons à pourvoir aux besoins de notre prochain.

Quelque généreux que nous soyons, nous aurons nos temps de difficultés ; mais si nous nous sommes acquittés de cet engagement, nous pouvons alors réclamer du Seigneur un secours spécial et direct.

L'avare prend soin de lui-même, mais l'Éternel secourra le croyant compatissant et généreux. « De même que vous aurez fait aux autres, il vous sera aussi fait à vous-mêmes ».


22/01/2020
0 Poster un commentaire

Les ennemis de Dieu s'inclineront. ( Charles Spurgeon )

7a83231a56425c61885fc9b30ce09c0f

 


Les Égyptien sauront que JE SUIS l'Éternel. (Exode 7:5)



Un monde impie est dur à instruire. L'Égypte ne connaît pas Jéhova. C'est pourquoi elle ose dresser ses idoles et demander audacieusement : « Qui est l'Éternel ? » Mais l'Éternel brise l'orgueil des hautains. Lorsque les jugements éclatent sur leurs têtes, obscurcissent l'air, détruisent leurs récoltes et frappent leurs fils, les ennemis de Dieu commencent à entrevoir quelque chose de la puissance de Jéhova. La terre verra encore des choses telles, que les sceptiques eux-mêmes seront forcés de tomber sur leurs genoux. Ne nous effrayons donc point des blasphèmes qu'ils profèrent, car le Seigneur saura prendre soin de la gloire de son Nom et le fera d'une manière efficace et concluante.

La délivrance de son peuple est un moyen puissant dont il se sert pour faire connaître à l'Égypte que le Dieu d'Israël, c'est Jéhova, le Dieu Fort et Vivant. Pas un Israélite ne mourut d'aucune des dix plaies, pas un seul membre du peuple élu ne fut noyé dans la mer Rouge. De même, le salut des rachetés et la glorification de tous les vrais croyants forcera les ennemis les plus obstinés à reconnaître que l'Éternel est Dieu.

Oh, que sa puissance victorieuse devienne de plus en plus manifeste par le Saint-Esprit dans la prédication de l'Évangile, jusqu'à ce que toutes les nations s'inclinent au nom de Jésus et l'appellent leur Seigneur et leur Roi.


21/01/2020
0 Poster un commentaire

Le vainqueur ( Charles Spurgeon )

4a1bbc2d423f0d18b5549a7ba594429b

 


À celui qui vaincra, je lui donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est au milieu du paradis de Dieu. (Apocalypse 2:7)



Qui est-ce qui tourne le dos au jour de la bataille, ou refuse de marcher à la guerre sainte ? Pour régner, il nous faut combattre et poursuivre la lutte jusqu'à ce que l'ennemi soit battu. Sans cela, la promesse n'est pas pour nous, puisqu'elle s'applique à celui-là seul qui vaincra. Nous devons vaincre les faux prophètes qui sont venus dans le monde et tous les maux qui accompagnent leur enseignement : vaincre la lâcheté de notre coeur et notre tendance à abandonner notre premier amour. Lisons tout ce que l'Esprit écrit à l'Église d'Éphèse. Si, par grâce, la victoire nous est acquise, comme il arrivera certainement, si nous marchons à la suite de notre Chef victorieux, nous serons alors admis au centre même du Paradis de Dieu, et l'épée flamboyante de ses sentinelles nous laissera pénétrer jusqu'à l'arbre qu'elles gardent, et par lequel vivra éternellement tout homme qui en mangera. Ainsi nous échapperons à la mort finale qui est le châtiment du péché, et nous atteindrons cette vie éternelle, sceau de l'innocence et couronnement des immortels principes d'une sainteté selon Dieu. Fortifie toi donc, mon coeur, et prends courage ! Fuir le combat serait renoncer aux joies du meilleur et nouvel Éden. Combattre jusqu'à la victoire, c'est marcher avec Dieu jusqu'au Paradis.


20/01/2020
0 Poster un commentaire

Confession de bouche ; croyance de coeur. ( Charles Spurgeon )

5b9e37a68c0871bcdf3209317a8a72ca

 


Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et que tu croies dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. (Romains 10:9)



Dieu dit qu'il faut faire confession de la bouche ; l'as-tu fait ? As-tu avoué ouvertement ta foi au Christ comme au Sauveur que Dieu a ressuscité des morts ? L'as-tu vraiment confessé comme Dieu t'y invite ?

Dieu demande en outre la foi du coeur. Crois-tu sincèrement à Jésus ressuscité ? Te confies-tu en lui comme en ton seul espoir de salut ? Peux-tu dire loyalement devant Dieu que tu as cette foi dans le coeur ?

Si tu peux en sincérité répondre affirmativement que tu as confessé Christ et cru en lui, tu es sauvé. Le texte ne dit pas qu'il pourrait en être ainsi. La déclaration est aussi nette qu'un poteau indicateur, aussi claire que le soleil dans le ciel. Elle dit : « Tu seras sauvé. »

Croyant en Jésus et le confessant, je puis, moi, poser ma main sur cette promesse pour la lui présenter à ce moment même, et pour ma vie entière, comme à l'heure de ma mort et au jour du jugement. Je dois être sauvé du châtiment du péché, de la souillure du péché, de la puissance du péché, et enfin, de l'existence même du péché. Dieu a dit : « Tu seras sauvé. » Je le crois. Je serai sauvé. Je suis sauvé. Gloire soit à Dieu aux siècles des siècles !


19/01/2020
0 Poster un commentaire

Christ et ses enfants ( Charles Spurgeon )

index

 


Quand il aura mis son âme en oblation pour le péché, il se verra de la postérité. (Ésaïe 53:10)



Jésus notre Sauveur n'est pas mort en vain. Sa mort expiatoire est celle d'un substitut portant la peine de nos péchés. Par cette substitution acceptée de Dieu, il a sauvé tous ceux pour qui son âme a été offerte en sacrifice. Il a été semblable au grain de blé qui « meurt et qui porte beaucoup de fruit. » Par la mort il s'est acquis une postérité dont il peut dire : « Me voici, moi, et les enfants que Dieu m'a donnés. »

« Les enfants sont un héritage de l'Éternel ; heureux l'homme qui en a plein son carquois ! » Un homme se trouve représenté dans ses enfants, mais Christ l'est dans les chrétiens. La vie d'un homme se prolonge et se perpétue dans ses descendants. Ainsi la vie de Christ se continue dans celle des croyants.

Jésus vit et il voit sa semence ; il fixe ses yeux sur nous, et met son plaisir en nous qu'il reconnaît pour « le fruit du travail de son âme. » Il veut jouir du résultat de son sanglant sacrifice et satisfaire continuellement sa vue par la moisson issue de sa mort. Ses yeux ont pleuré sur nous ; ils nous contempleront avec joie. Christ regarde ceux qui regardent à lui. Nos yeux se rencontrent ! Quelle joie dans ces regards !


18/01/2020
0 Poster un commentaire