* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Encouragement


Méditation ...

index

 

 
Plus puissant que la politique
 
Plus puissant que les bombes nucléaires
 
Plus puissant que les ouragans et les tornades
 
Plus puissant que le péché de toute l'humanité
 
Plus puissant que la mort
 
Plus puissant que l'enfer
 
Plus puissant que les démons
 
Plus puissant que les Anges
 
Plus puissant que toute la création
 
Plus puissante que notre désobéissance
 
Plus puissante que n'importe quoi
 

Le sang de Jésus

 
La substance la plus puissante de l'univers
 
Tu es pardonné
 
Tu es aimé
 
Tu es purifié
 
Pour Sa Gloire
 
Pour Son Nom
 
Pour Son Retour

24/03/2020
0 Poster un commentaire

Prisonnier du péché ( In Christ Our Hope )

« Avec un cœur blessé, amer, enflé, privé de liberté, on peut faire des dégâts. »


Prisonnier-du-peche--3----Microsoft-Word.jpg

De nos jours, il se trouve encore dans l’église, par la grâce de Dieu, des chrétiens zélés, des Hommes aux cœurs brûlants pour le nom du Seigneur, qui s’appliquent à la sanctification pour atteindre la stature parfaite de Christ. Mais malgré leur si grande  passion pour le Seigneur, il leur arrive de tomber, et se relever s’avère une rude épreuve.


Si Paul demande aux Chrétiens de Corinthe de prendre garde de tomber, ce n’est pas premièrement à cause d’une éventuelle sentence de l’Eternel, mais parce que le salaire du péché c’est la mort. La tristesse selon les hommes produit la mort. Combien, bien que ne connaissant pas Dieu, se sont suicidés car ils ont vu leurs valeurs être mises à nu ou ont commis des actes qu’ils ne se sont jamais pardonné? Comme le dit l’Ecriture, la conscience est un témoin et peut vous amener à avoir des pensées d’auto-condamnation. En plus de la conscience du chrétien qui peut l’amener à des reproches et au découragement, il y a aussi le diable, qui les accuse sans cesse. Combien ayant reçu la Parole de Dieu, ont essayé de s’y appliquer mais ont lâché prise car ils se sont dit ne pas être à la hauteur ?  S’ils laissent ces paroles envahir leur cœur, cette tristesse les mènera à la culpabilité, puis à la mort : la mort de tout espoir, du feu de la présence de Dieu, et le refroidissement des sentiments pour le Seigneur. Le malin n’attend qu’une faille, pour se glisser et retourner les esprits ; il est capable de convaincre même en utilisant la Parole de Dieu de manière tordue (l’exemple de Jésus-Christ au désert)  et de conduire dans une prison où le chrétien s’enfermera lui-même et remettra la clef, pensant que ladite prison est une sentence de l’Eternel.


Si la tristesse selon les hommes produit la mort, la tristesse selon Dieu ne nous enferme pas, mais elle nous entraîne vers une repentance, en comptant sur ce qu’il dit de Lui-même, qu’il est miséricordieux.

 « Ce que je désire, est-ce que le méchant meure ? dit le Seigneur, l'Eternel. N'est-ce pas qu'il change de conduite et qu'il vive ? » Ezéchiel 18 :23. Alléluia ! Il ne s’agit pas chérir le péché mais de comprendre que sa bonté vous pousse à la repentance. Dieu n’est pas un bourru qui ne cherche qu’à punir et conduire à la mort. Dieu est amour! Cet amour surpasse tout entendement, y compris celui du diable. Dieu est un passionné ! Une passion qui ne se lasse point de reprendre, oublier, de patienter, qui vivifie, et même qui donne sa vie. La fidélité du Seigneur l’a toujours amené à rappeler son peuple à son alliance, à la repentance, à un nouveau départ. « Mais j'eus pour eux un regard de pitié et je ne les détruisis pas, je ne les exterminai pas dans le désert. Je dis à leurs fils dans le désert : Ne suivez pas les préceptes de vos pères, n'observez pas leurs coutumes, et ne vous souillez pas par leurs idoles ! » Ezéchiel 20 :17-18


Avez-vous laissé le diable introduire des paroles autres que celles-ci dans votre esprit et qui aujourd’hui vous enchaînent ?

Dieu n’a pas changé. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Ne laissez pas la culpabilité et les chaînes du péché vous emprisonner. Revenez au Seigneur, détournez-vous de toutes vos transgressions, afin que l’iniquité ne cause pas votre ruine. Il a manifesté son amour pour vous en Jésus, mort pour vos péchés afin de vous délivrer du péché. Relevez la tête et regardez à Jésus, votre victoire, qui tient les clefs de la mort et du séjour des morts.
 

Prière : « Oui Seigneur, je reconnais ma faute, mon péché. Je suis faible, relève-moi dans le nom de Jésus-Christ. Je crois que Tu m’aimes et que le diable est un menteur. Quand bien même j’étais encore pécheur Tu m’as aimé et as donné ta vie pour moi. Merci oh Eternel ! Que par ton Saint-Esprit je sois fortifié. Amen! »


15/09/2016
0 Poster un commentaire