* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Graines d'Ensemencement ...


L'apparition glorieuse du Seigneur Jésus-Christ ( Graines d'Ensemencement )

index

 


Notre Seigneur Jésus-Christ,... lequel, quoique vous ne l'ayez pas vu, vous aimez. (1 Pierre 1:3,8)

Voici, il vient avec les nuées, et tout oeil le verra, et ceux qui l'ont percé... Oui, amen ! (Apocalypse 1:7)



La période des jugements décrits dans l'Apocalypse sera marquée par la bateille d'Armagédon (Apocalypse 16:16; 19:19). C'est alors que le Seigneur Jésus-Christ apparaîtra sur les nuées du ciel, "avec une grande puissance et avec gloire" (Marc 13:26). Ce sera la délivrance tant attendue par les fidéles, et le grand rassemblement des croyants dispersés sur la terre (verset 27), en même temps que la résurrection de tous les martyrs de cette terrible période (Apocalypse 20:4). Ce sera aussi le jour annoncé par la plupart des prophètes d'Israël, ainsi que dans bien des Psaumes, jour de triomphe et de repos pour les croyants.

Quelle stupéfaction dans le monde lorsqu'on verra Jésus-Christ dans sa splendeur royale, lui dont l'histoire humaine commence dans une crèche et se termine sur une croix ! Dépeint jusqu'alors comme l'homme souffrant et humilié, il apparaîtra sous un aspect tout différent. C'est pourquoi Ésaïe peut annoncer : "Il fera tresaillir d'étonnement beaucoup de nations... ils verront ce qui ne leur avait pas été raconté, et ils considéreront ce qu'ils n'avaient pas entendu" (Ésaïe 52:15).

Les disciples auraient bien voulu savoir la date de ces événements, mais Jésus ne les renseigne pas, pas plus qu'il ne nous a fixé le moment de son retour pour enlever son Église. Il n'a pas délimité le temps de sa grâce offerte à tous les hommes. Il n'a pas précisé celui de sa gloire. Pourquoi ne l'a-t-il pas fait ? Pour tenir chaque jour notre coeur en éveil.


01/04/2020
0 Poster un commentaire

Nos priorités ( Graines d'Ensemencement )

index

 


Si donc vous avez été ressuscités avec le Christ, cherchez les choses qui sont en haut, où le Christ est assis à la droite de Dieu ; pensez aux choses qui sont en haut, non pas à celles qui sont sur la terre. (Colossiens 3:1-2)

S'étant levé vers le matin, longtemps avant le jour, (Jésus) sortit et s'en alla dans un lieu désert ; et il priait là. (Marc 1:35)



Tout se précipite, le temps est si court, la vie si trépidente. Les agendas sont souvent si rempli que le risque est grand pour un chrétien de négliger la lecture de la Bible et la prière. Le matin, c'est la course pour ne pas être en retard, et le soir, la fatigue est là ! Il arrive que les semaines passent sans un contact réel avec le Seigneur.

Si le début de nos journées Lui est consacré, les heures qui suivront le seront probablement aussi. Mais si nous laissons passer ce moment priviligié, toute la journée risque d'être perdue pour le Seigneur. Ne nous cherchons pas d'excuses, remettons nos priorités dans le bon ordre et nous pourrons affronter la journée dans la paix et la victoire de la foi.

En négligeant la lecture de la Parole de Dieu, nous ressentons un vide. Peut-être tentons-nous de le combler par ce qu'offre le monde, mais cela ne fait pas le compte. Mettons notre confiance en Dieu qui nous a réservé quelque chose de meilleur : la joie de la présence de Jésus. Prenons le temps de prier et de lire notre Bible. Cherchons Jésus. Puisque lui de son côté nous cherche, nous ne pouvons pas ne pas le rencontrer.

Plus qu'une activité, la prière est avant tout une attitude. Elle exprime notre relation avec Dieu, une relation de confiance et d'amour. Un chrétien disait : "Un moment passé avec Dieu dans la prière éclipse de loin les plaisirs et les joies de cette terre". Est-ce notre expérience ?


30/03/2020
0 Poster un commentaire

Levons la tête ( Graines d'Ensemencement )

index

 


(Jésus) enseignait dans l'une des synagogues... Et voici, il y avait une femme ayant un esprit d'infirmité depuis dix-huit ans : elle était courbée et absolument incapable de se redresser. La voyant, Jésus l'appela et lui dit : Femme, tu es délivrée de ton infirmité. Puis il posa les mains sur elle : et à l'instant elle fut redressée, et glorifiat Dieu. (Luc 13:10-13)



Depuis dix-huit ans, cette femme était pliée en deux. Que pouvait-elle voir ? rien d'autre que ses pieds et la terre sur laquelle elle marchait. Impossible de lever les yeux pour regarder vers le ciel !

Ce récit, comme tous ceux de l'Évangile, a une portée symbolique. Par expérience nous savons que certains fardeaux peuvent peser très lourd. Et il est normal qu'un individu portant un gros sac sur le dos soit penché vers l'avant pour garder l'équilibre. Peut-être êtes-vous aussi, cher ami, incapable de vous détacher de vos préoccupations terrestres et écrasé par elles. De quoi vos pensées sont-elles occupées ? De vos problèmes personnels, des soucis que vous cause votre profession ou votre famille ? Dieu vous invite à les déposer devant lui et à lever en haut la tête.

Cette femme était courbée depuis dix-huit ans. Mais Jésus la voit et l'appelle. Remarquez qu'il n'est pas dit qu'elle se redresse, car elle ne le pouvait pas d'elle-même, mais elle fut redressée. C'est alors qu'elle peut voir un autre horizon de vie : elle voit Jésus, elle voit son propre entourage, elle voit le ciel... ce qui l'amène à glorifier Dieu.

Laissez le Seigneur Jésus toucher votre coeur. Si vous l'acceptez par la foi comme votre Sauveur personnel, votre vie sera entièrement changée. Les problèmes de la terre prendront moins d'importance et Jésus-Christ remplira votre regard.


29/03/2020
0 Poster un commentaire

Les mensonges de Satan ( Graines d'Ensemencement )

unnamed

 


Le père dont vous êtes issus, c'est l'accusateur (le diable), et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il n'a point persisté dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il dit le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur, et le père du mensonge. (Jean 8:44)



Dans la Bible, le diable est appelé "le père du mensonge" (Jean 8:44). Dès le jardin d'Éden, il a trompé nos premiers parents.

Le serpent... dit à la femme : Quoi, Dieu a dit...; ? (Genèse 3:1)

Le diable... est menteur et le père du mensonge. (Jean 8:44)

Depuis ce jour, il a entraîné leurs descendants de mensonge en mensonge dans un chemin qui les éloigne toujours plus de Dieu.

Aux jeunes, il dit : "C'est trop tôt pour te tourner vers Dieu. Tu dois d'abord construire ta vie, trouver un métier et puis profiter un peu de ta jeunesse."

Aux veillards, il suggère : "C'est trop tard. Tu as laissé passer l'occasion de servir Dieu, tu n'en as plus les forces ni les capacités."

À certains, il dit : "Dieu est trop bon pour te punir. D'ailleurs tu as mené une vie honnête et tu n'as fait de mal à personne. Ne te fais pas de souci, tout ira bien à la fin, car Dieu est amour."

Et à d'autres, il dit le contraire : "Tu n'es pas assez bon pour suivre Jésus. Dieu est exigeant, il faudrait d'abord t'améliorer."

"Le salut qu'on t'offre est trop facile, trop simple pour être vrai. Ce serait trop beau s'il suffisait de se reconnaître pécheur et de croire en Jésus pour être sauvé", dit-il encore à certains.

Ainsi Satan manie le mensonge selon les personnes qu'il veut tromper. Il sait qu'il est lui-même perdu et son but est de perdre les autres avec lui.

Notre ressource ? Écouter la voix de Dieu en lisant sa Parole, et répondre à Satan comme Jésus l'a fait : "Il est écrit." (Luc 4:4)


28/03/2020
0 Poster un commentaire

Les derniers moments de Haendel ( Graines d'Ensemencement )

87490810_205537207225726_6580358290519041808_n

 

Je chanterai à l'Éternel durant ma vie, Je chanterai des cantiques à mon Dieu tant que j'existerai. Que ma méditation lui soit agréable ; moi je me réjouirai en l'Éternel. (Psaumes 104:33-34)



Dans l'abbaye de Westminster à Londres, le regard du visiteur est attiré par une belle statue représentant le grand compositeur Haendel. Le maître est devant son orgue et il tient à la main une feuille de musique portant ces simples mots : "Je sais que mon Rédempteur est vivant" (de Job 19:25).

On dit qu'avant de mourir, le célèbre musicien se fit lire le Psaumes 91 : "J'ai dit de l'Éternel : Il est ma confiance et mon lieu fort : il est mon Dieu, je me confierai en lui... Tu n'auras pas peur des frayeurs de la nuit" (verset 2,5). Au sujet de chacun de ceux qui l'honorent d'une telle confiance, Dieu déclare : "Parce qu'il a mis son affection sur moi, je le délivrerai ; je le mettrai dans une haute retraite parce qu'il a connu mon nom." (verset 14)

Haendel demanda encore la lecture du chapitre 15 de la première épitre aux Corinthiens, interrompant plusieurs fois le lecteur pour lui dire : "Arrête-toi un instant, relis-moi ce verset."

Ses dernières paroles furent : "Seigneur Jésus, reçois mon esprit. Fais que je meure et que je ressuscite avec toi."

Une fin aussi paisible n'est pas une exception : elle peut être expérimentée par tous ceux qui ont remis leur destinée entre les mains de Jésus qui a déclaré : "Je suis le chemin, la vérité et la vie ; personne ne vient au Père si ce n'est par moi." (Jean 14:6)


27/03/2020
0 Poster un commentaire