* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Graines d'Ensemencement ...


Qui relèvera un esprit abattu ? ( Graines d'Ensemencement )

 

Un esprit abattu, qui le supportera ?... il dessèche les os. (Proverbes 18:14; 17:22)

 

Car auprès de toi est la source de la vie, en ta lumière nous verrons la lumière. (Psaumes 36:10)

 

Tu me feras connaître le chemin de la vie. (Psaumes 16:11)


Un journaliste disait récemment que l'ambiance de notre société produisait stress, malaise et dépression, en ajoutant : "La France est

bien malade, elle devrait voir Quelqu'un".

 

Les repères fodamentaux de l'existence sont perdus. Comment alors lever ce poids qui pèse sur la conscience et ôte à certains le goût de vivre ? On cherche l'oubli dans des plaisirs sans lendemain qui ne font que

salir le coeur et l'esprit.

 

Mais Dieu "est bon pour ceux qui s'attendent à lui, pour l'âme qui le cherche" (Lamentations de Jérémie 3:25). En énonçant cette promesse, la Bible ajoute : "Il y aura un homme qui sera comme une protection contre le vent et un abri contre l'orage, comme des ruisseaux d'eau dans un lieu sec, comme l'ombre d'un grand rocher dans un pays aride" (Ésaïe 32:2). Cet homme, c'est le Christ, que Dieu a envoyé vers nous, et qui apporte

la lumière de la vie à ceux qui marchent à tâtons dans la nuit (Jean 8:12).

 

Au milieu du tourbillon de notre société, il reste possible de décovrir que le Dieu qui donne la vie est capable de garder notre esprit (Job 10:12). Apprendre à mieux connaître Jésus-Christ venu porter nos misères, c'est trouver la force d'assumer le quotidien, en étant libéré du poids moral du péché. Alors la foi, l'espérance et l'amour retrouvent leur sens profond et absolument inaltérable.

 


22/07/2018
0 Poster un commentaire

Le manteau chrétien ( Graines d'Ensemencement )

 

Ce ne sont pas tous ceux qui disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père

qui est dans les cieux. (Matthieu 7:21)

 

Revêtez le Seigneur Jésus-Christ. (Romains 13:14)


Dans un pays de l'Est, un chrétien fait la connaissance d'un vieil homme qui raconte qu'il a beaucoup souffert dans sa vie. Pour l'encourager, notre ami lui parle de l'amour de Jésus-Christ, mais l'autre ne veut rien entendre de la foi chrétienne. Il a été trop scandalisé par la

conduite indigne d'un responsable religieux.

 

"Est-ce que je peux vous poser une question ?" lui demande le chrétien.

 

"Supposez que je vous vole votre manteau, que je le mette sur moi et que je commette un hold-up. La police m'a vu m'enfuir, sans avoir pu m'arrêter. Elle dispose d'un indice important qui la conduit chez vous : votre manteau. Que diriez-vous si elle vous accusait du braquage de la

banque ?"

 

— "Je le nierais, pour la bonne raison que mon manteau, ce n'est pas moi."

 

"Eh bien, Jésus-Christ ne se laisse pas non plus tromper par ceux qui portent son nom."

 

Cette image fait réfléchir son interlocuteur. Quelques jours après, il demande à son visiteur : "Comment puis-je devenir chrétien ?" Celui-ci explique qu'il doit reconnaître ses fautes et croire à l'efficacité de l'oeuvre accomplie par Jésus-Christ. Le vieillard baisse la tête et confie sa vie à Jésus. Puis, il embrasse son ami chrétien et lui dit : Merci d'être intervenu dans ma vie. Il ajoute, en pointant le doigt vers le ciel : "Vous, vous portez très bien son manteau".

 


21/07/2018
0 Poster un commentaire

Contact avec le ciel ( Graines d'Ensemencement )

 

Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui mon âme trouve son plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui... L'Éternel a pris plaisir en

lui à cause de sa justice : il a rendu la loi grande et honorable. (Ésaïe 42:1,21)

 

Ils étaient extrêmement étonnés, disant (de Jésus) : Il fait toutes

choses bien ; il fait entendre les sourds et parler les muets. (Marc 7:37)


De retour en Galilée, le Seigneur traverse la Décapole où il avait précédemment délivré le démoniaque de Gadara. Le témoignage de cette délivrance a porté du fruit, car maintenant, au lieu de prier Jésus de s'en aller, les Gadaréniens lui amènent un sourd-muet pour qu'il le guérisse. Mais le Maître ne veut pas que cette guérison devienne un spectacle ; aussi tire-t-il l'infirme à l'écart de la foule. Il regarde

vers le ciel et soupire avant de commander : "Ouvre-toi".

 

Ce regard de Jésus vers le ciel et son soupire soulignent un contraste : pour avoir perdu contact avec le ciel, l'homme est devenu sourd à la voix divine et sa bouche ne peut rien prononcer agréable à Dieu. Mais Jésus est venu restaurer cette relation rompue entre Dieu et nous pour nous permettre alors de chanter les louanges de Celui qui "fait toutes

choses bien".

 

Le commentaire prononcé alors par les foules étonnés résume, on peut le dire, la vie entière de Jésus. Ce n'était pourtant pas cette appréciation populaire qui comptait pour lui, mais l'approbation de Dieu. Il n'a jamais recherché la popularité, car il savait combien ces foules étaient versatiles. Le Seigneur Jésus est un exemple pour les croyants, qui ont à rechercher l'approbation de Dieu et non la renommée populaire. Le moment venu, le Seigneur leur dira comment il estime le service accompli : "Bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle sur ce qui était peu de chose, je t'établirai sur beaucoup" (Matthieu 25:21).

 


20/07/2018
0 Poster un commentaire

Je suis avec vous tous les jours ( Graines d'Ensemencement )

 

Le Seigneur s'est tenu près de moi et m'a fortifié... et j'ai été délivré de la gueule du lion. (2 Timothée 4:17)

 

Soyez forts... et travaillez ; car je suis avec vous, dit l'Éternel. (Aggée 2:4)


David Livingstone, le célèbre missionnaire qui a porté l'Évangile dans bien des régions d'Afrique jusque-là inexplorées, s'adressait un jour à

des étudiants de l'université de Glasgow.

 

Amaigri, affaibli par les maladies tropicales et le bras gauche handicapé par les blessures d'un lion qui l'avait broyé, il était pourtant plein d'enthousiasme en interpellant son auditoire : "Voulez-vous que je vous dise ce qui m'a toujours soutenu dans ces années passées au milieu des peuplades hostiles ? C'est la présence du Seigneur Jésus promise aux siens il y a 19 siècles : Je suis avec vous

tous les jours" (Matthieu 28:20).

 

Voilà le secret, plus puissant que toutes les difficultés, qui galvanisait cet homme et lui donnait une énergie surhumaine.

 

Une telle expérience est-elle réservée à des chrétiens éminents ? Faut-il pour la vivre se rendre dans un pays lointain ? Non, la promesse que le Seigneur Jésus a faite à ses disciples s'adresse à tous ceux qui lui appartiennent, à toutes les époques, en tous lieux et dans toutes

les circonstances.

 

Cherchons donc comme ce missionnaire la présence de Jésus. C'est la source de la joie comme de la force. La recette est facile : la lecture de la Parole de Dieu et la prière. Car pour que le Seigneur se révèle à nous, il faut être à l'écoute de ce qu'il veut nous dire, être en paix avec lui, et désirer lui obéir.

 


19/07/2018
0 Poster un commentaire

Dieu pleinement satisfait ( Graines d'Ensemencement )

 

Ce Jésus, Dieu l'a ressuscité : nous en sommes tous témoins. Que toute la maison d'Israël le sache donc avec certitude : Dieu a fait et Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié. Discours de Pierre à

Jérusalem. (Actes 2:32,36)


"Le Père a envoyé le Fils pour être le Sauveur du monde " (1 Jean 4:14). Voilà donc l'oeuvre qui était devant Jésus-Christ lorsqu'il est venu sur la terre. Et, en effet, il "s'est donné lui-même en rançon pour tous" (1 Timothée 2:6). Mais la question qui se pose maintenant est celle-ci : Son oeuvre a-t-elle été reconnue par Dieu ? Dieu a-t-il été satisfait par ce sacrifice ? Il ne s'agit pas de notre appréciation de ce qu'a fait

Jésus. Seule compte celle de Dieu.

 

Eh bien, Dieu a montré son entière satisfaction. D'abord, il a ressuscité son Fils du milieu des morts, preuve que le péché avait bien été expié. Ensuite, Dieu l'a fait monter au ciel sous les yeux de ses

disciples émerveillés.

 

Deux anges sont présents pour annoncer : "Ce Jésus, qui a été élevé d'avec vous dans le ciel, viendra de la même manière que vous l'avez vu

s'en aller au ciel" (Actes 1:11).

 

Enfin Dieu lui a donné une place d'honneur à sa droite, ce qu'attestent une vingtaine de passages du Nouveau Testament. Cette place est la réponse de Dieu au défi qui lui a été jeté pendant que Jésus était sur

la croix ; "Qu'il le délivre maintenant, s'il tient à lui" (Matthieu 27:43).

 

Si Dieu est satisfait de l'oeuvre accomplie par son fils, ne le serions-nous pas ? Pourrions-nous mettre en doute la perfection du salut qu'il nous offre et dont la preuve nous est donnée d'une telle manière ?

 


18/07/2018
0 Poster un commentaire