* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La Bonne Semence


Combler les gouffres ( La Bonne Semence )

Toute vallée sera comblée, toute montagne et toute colline seront abaissées, et ce qui est tortueux sera rendu droit, les sentiers raboteux deviendront des sentiers unis; et toute chair verra le salut de Dieu.

Luc 3. 5, 6

Plusieurs fois ces dernières années, des tempêtes ou des tornades ont frappé l'une ou l'autre région du globe, entraînant des pluies torrentielles, provoquant des glissements de terrain, creusant des gouffres immenses. Nos vies aussi parfois peuvent connaître des gouffres: souffrance, désespoir, perte d'un être aimé…

La Bible n'élude pas cette question de la souffrance. Elle contient même un livre entier sur ce sujet, celui de Job. Ses pages nous mettent en garde contre les explications faciles, comme: “Tu souffres parce que tu as péché”. Nous découvrons aussi que dans le gouffre du malheur, Job a fait l'expérience du silence apparent de Dieu. Et pour celui qui souffre, ce silence apparent est terrible… mais il n'est jamais “abandon”, telle est la conviction de l'homme croyant.

L'évangile va plus loin dans cette révélation de Dieu. Jésus est venu du ciel, il est allé vers ceux qui souffraient. “Il s'est chargé de nos douleurs” (Ésaïe 53. 4). Sur la croix, il a souffert jusqu'à la mort, en prenant sur lui tous nos péchés pour nous sauver du gouffre qui nous séparait du Dieu d'amour.

Pour le chrétien, la croix du Seigneur Jésus est la réponse de Dieu aux questions angoissées des humains, la seule réponse qui comble nos gouffres.

“J'ai attendu patiemment l'Éternel; et il s'est penché vers moi, et a entendu mon cri. Il m'a fait monter hors du puits de la destruction, hors d'un bourbier fangeux; et il a mis mes pieds sur un roc, il a établi mes pas” (Psaume 40. 1, 2).

 


16/07/2019
0 Poster un commentaire

Messages de chrétiens persécutés ( La Bonne Semence )

 
 
Quand ils vous livreront, ne vous inquiétez pas de savoir comment parler ou que dire, car ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là: ce n'est pas vous qui parlez, mais c'est l'Esprit de votre Père qui parle en vous.

Matthieu 10. 19, 20

Si tu reviens ce sera un miracle de Dieu

Messages de chrétiens persécutés

“Après divers procès, je fus un jour convoqué chez le secrétaire du comté, un homme méchant. Ma femme me dit: “Ce sera un miracle de Dieu, si tu reviens sain et sauf”. Le secrétaire me fit attendre une heure dans le couloir, puis me fit dire qu'il voulait me voir. Je priai encore une fois: “Seigneur, entre le premier. J'ai peur d'y aller sans toi”. Le fonctionnaire me dit: “J'aurais déjà pu vous envoyer en prison pour ce que vous avez fait, mais j'ai voulu vous voir d'abord. Vous êtes allé à Cluj, et vous avez prêché sans autorisation”.

Je voyais à quoi il faisait allusion. J'avais effectivement prêché aux étudiants de l'Université de Cluj. Je les avais encouragés à rester fidèles. J'avais parlé de courage parce qu'ils avaient été menacés d'être renvoyés de l'Université s'ils continuaient à croire en Dieu.

Je dis à mon interlocuteur que c'était mon devoir de prêcher la Parole de Dieu. Il commença à me menacer. Bizarrement, plus il me menaçait, plus la paix de Dieu me remplissait. J'étais assis là, paisible, me réjouissant de l'occasion de recevoir des menaces à cause de ma foi en Jésus Christ. Brusquement, mon interlocuteur réalisa qu'il ne pouvait pas m'effrayer. “N'avez-vous pas peur?” me demanda-t-il. Après avoir exhorté les étudiants au courage, que pouvais-je répondre? Il ajouta: “Avez-vous autre chose à dire?” Je lui dis que Dieu l'aimait aussi. Alors je le vis se faire tout petit derrière son bureau, et il me demanda de prier pour son âme.”

 

Nicolae Gheorgbita (Roumanie)

 

 


15/07/2019
0 Poster un commentaire

Torpeur ( La Bonne Semence )

Là où est votre trésor, là sera aussi votre cœur.

Luc 12. 34

De l'abondance du cœur, la bouche parle.

Matthieu 12. 34

Pour beaucoup d'entre nous, l'important dans la vie est lié à la santé, à la famille, aux biens, à l'argent… Dans les temps fastes de la Rome impériale, le peuple demandait “du pain et des jeux”. Pendant ce temps, des chrétiens vivaient dans la crainte permanente d'être arrêtés, et ne pouvaient se rassembler que dans l'obscurité des catacombes. Pour eux, l'essentiel était de rester attachés au Seigneur et de ne pas le renier. Beaucoup d'entre eux étaient prêts, s'il le fallait, à affronter la mort par fidélité au Christ.

En évoquant les souffrances de ces martyrs, convenons que nous sommes loin de cet état de piété. Pourtant, comme ces croyants du début du christianisme, nous possédons une nouvelle vie, celle que Dieu nous a transmise par notre Seigneur. Alors pourquoi cette différence entre les premiers chrétiens et nous-mêmes?

Écoutons l'apôtre Paul, persécuté pour son Seigneur, nous rappeler ce qui animait sa vie chrétienne: “Je suis crucifié avec Christ; et je ne vis plus, moi, mais Christ vit en moi; et ce que je vis maintenant dans la chair, je le vis dans la foi, la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi” (Galates 2. 20). Pour moi qui suis aimé du Seigneur, est-ce que ma vie témoigne du fait que je suis “mort” et que je vis avec Christ? Est-ce cela qui est important pour moi, et qui apparaît nettement à ceux qui près de moi n'ont pas d'espérance? “C'est déjà l'heure de nous réveiller du sommeil” (Romains 13. 11), pour briller “comme des luminaires dans le monde” (Philippiens 2. 15).

 


14/07/2019
0 Poster un commentaire

Le baptême, signe du pardon des péchés (2) ( La Bonne Semence )

Que devons-nous faire? Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de ses péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit.

Actes 2. 38

Lecture proposée: Actes 2. 22-39

Les auditeurs que l'apôtre Pierre invite à être baptisés avaient réclamé des soldats romains qu'ils clouent Jésus sur une croix. Ils furent atterrés en réalisant ce qu'ils avaient fait. Pierre leur dit: “Repentez-vous”, c'est-à-dire reconnaissez votre péché, renoncez-y, et “que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de ses péchés”.

Cette parole ne signifie pas que le pardon nous est accordé par le baptême. En effet, plusieurs versets du Nouveau Testament montrent clairement que le salut s'obtient par la foi au Seigneur Jésus (Jean 1. 12; 3. 16; Actes 16. 31; Romains 10. 9). Le baptême est le signe qu'il “nous a pardonné toutes nos fautes” (Colossiens 2. 12, 13).

Il est clair par ces versets que cette certitude est à la base de la foi chrétienne. Non seulement nos péchés sont pardonnés, mais nous en sommes aussi lavés (Actes 22. 16). Restons convaincus que Dieu nous a pardonnés et purifiés par la mort de Jésus sur la croix. Restons dans cette confiance que Dieu est un Dieu de grâce.

Dans ce chapitre 2 du livre des Actes, ceux qui ont été baptisés ont ainsi montré qu'ils se séparaient publiquement de ceux qui avaient crucifié Jésus, et qu'ils étaient désormais de son côté. C'est toujours vrai: en étant baptisés, nous nous plaçons publiquement sous son autorité.

 


13/07/2019
0 Poster un commentaire

Dieu est là, et il pardonne ( La Bonne Semence )

Cette parole est certaine et digne d'être pleinement reçue: le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont moi je suis le premier.

1 Timothée 1. 15

Une ancienne ministre française a écrit: “Dieu est une nécessité pour l'homme, c'est le rappel constant que nous ne sommes pas tout-puissants, c'est le rappel de l'impératif moral d'aimer son prochain, de l'accueillir, de venir à son secours… Jésus, c'est le mystère de Dieu fait Homme. C'est le pardon sur la Croix, avec cette promesse merveilleuse faite au brigand repentant, crucifié près de lui: “En vérité, je te dis: Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis” (Luc 23. 43)… Jésus prononce seulement la parole du pardon, non celle de la condamnation; et quand l'homme demande ce pardon, le Seigneur répond toujours à sa demande… Je sais que Jésus est vivant à la droite du Père, et des millions de chrétiens le savent, sa parole est vivante pour tous.”

Mais comment se peut-il que le Dieu infini ne reste pas un mystère pour des êtres aussi limités que nous? Parce que Jésus nous le révèle! Il nous montre la voie du pardon de Dieu; et il donne ce pardon à celui qui reconnaît avoir méprisé les lois de Dieu, et avoir besoin d'une guérison intérieure. C'est cela, en fait, la repentance. C'est par là que nous accéderons à une vraie espérance, celle d'une vie avec Dieu qui commence dès maintenant, par l'écoute de sa Parole, un livre vivant, qui nous transforme et communique la vie.

Vous ne vous reconnaissez peut-être pas dans une personnalité célèbre. Mais le témoignage ci-dessus peut devenir aussi le vôtre.

 


12/07/2019
0 Poster un commentaire