* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La pensée du jour ...


Le trésor caché ! Jean-Louis Gaillard

 
 
Le trésor caché !

" Il n’avait ni beauté ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n’avait rien pour nous plaire." Esaïe 53.2

Un jour, lors d’une vente aux enchères à Londres, visiblement un vieux violon poussiéreux, n’intéressait personne.

Prenez courage ! Si vous êtes enfant de Dieu...vous verrez qu’il est le divin artiste

En revanche, un acheteur s’approcha, et saisissant l’instrument, commença à en tirer quelques notes mélodieuses, retenant ainsi l’attention des autres acheteurs. Fascinés et enthousiastes, ils se

mirent à enchérir à tout va.

 

Beaucoup avaient reconnu le prestigieux violoniste "Niccolò Paganini" qui avait tout de suite identifié le joyau que représentait ce violon. Il obtint ce merveilleux "Stradivarius" pour une somme dérisoire. ??

 

 

Le soir, Paganini parut devant une foule immense avec le vieux violon qu’il venait d’acheter. Il en joua de telle sorte que le peuple enthousiasmé voulut

le porter en triomphe.

 

N'êtes-vous pas parfois, comme ces acheteurs indifférents, qui par leur attitude, méprisent un trésor qui est à leur portée ? D'autres fois, ne vous sentez-vous pas dévalorisé au regard des autres, ou ignoré ???

 

 

Mais prenez courage ! Si vous êtes enfant de Dieu, si vous vous livrez à Jésus-Christ, vous verrez qu’il est le divin artiste qui, s’emparant du "vieil instrument" que vous semblez être, peut en tirer une mélodie céleste à la gloire de

Dieu !

 

Prière pour aujourd’hui

 

Seigneur, je te demande de m’aider, car je me sens souvent comme ce vieux violon, sans vie, sans force, mais je veux me livrer entre tes mains afin que ma vie serve à ta gloire. Utilise-moi comme tu voudras, je me livre entre tes mains. Amen !

 

 


15/12/2018
0 Poster un commentaire

Coeur de vainqueur Solange Raby

 
 
Coeur de vainqueur

"Fortifie-toi et que ton cœur s’affermisse !"  Psaume 27.14

En 2017, j’ai frôlé la mort lors d’une intervention chirurgicale. Les unes après les autres, mes fonctions vitales se sont éteintes et tous mes organes ont cessé de fonctionner correctement sauf… mon cœur. Lui ne s’est, heureusement, jamais arrêté et les médecins ont réussi à me réanimer.

Si vous marchez avec Dieu et que vous avez foi en lui, alors tout ce que vous traversez a un sens ...  Et si vous persévérez, alors vous serez plus que vainqueur.

Quelques mois plus tard, lors d’un check up complet, j’ai bénéficié de tout un panel d’examens cardiaques. Et là, une belle surprise m’attendait. On a découvert que, non seulement mon cœur n’avait pas été endommagé mais que, en plus, cette épreuve l’avait rendu beaucoup plus fort ! Le cardiologue a conclu que ma pratique régulière du vélo avait sans doute été déterminante pour ma survie et que, en outre, l’énorme choc qui avait secoué mon corps avait fortifié mon muscle cardiaque. Quelle belle et extraordinaire leçon de vie ! Je suis repartie rassurée et émerveillée par cette révélation inattendue.

Pourquoi Dieu permet-il parfois l’épreuve ? Ce n’est jamais pour nous affaiblir, nous punir ou nous

mettre à terre mais toujours pour nous affermir.

 

La Bible dit que Dieu est fidèle et qu’il ne permettra jamais que nous soyons éprouvés au-delà de nos capacités. Et par-dessus tout, nous avons cette promesse que Dieu nous donne la force de supporter et le moyen d’en sortir (1 Corinthiens 10.13). Elle dit aussi que la puissance du Seigneur nous rend plus fort que tout, plus résistant, plus patient. (Colossiens 1.12)

Pensez à Joseph. Malgré les promesses de Dieu sur sa vie, il a vécu une invraisemblable série de difficultés. Vendu comme esclave par ses propres frères, maltraité, abusé, accusé injustement et emprisonné, il est finalement devenu le premier ministre de Pharaon et le sauveur de toute sa famille !

Songez aussi à un athlète. Tout le monde l’envie et l’admire lorsqu’il monte sur le podium et que l’hymne national retentit. Mais derrière chaque médaille, il y a de la souffrance, des pleurs, des renoncements. Une discipline sévère, un entraînement intense et quotidien ont permis au sportif de se fortifier, de se préparer à l’épreuve et de la remporter.

Quand vous êtes en Christ, les obstacles que vous rencontrez ne seront jamais là pour vous punir ou vous écraser. Mais à travers vos problèmes, votre cœur s’affermit et vous devenez de plus en plus fort. Ce n’est sans doute pas évident à comprendre lorsque l’on est "les deux pieds dedans" mais c’est une réalité spirituelle.

Si vous marchez avec Dieu et que vous avez foi en lui, alors tout ce que vous traversez a un sens et tout de ce que vous souffrez produit un poids éternel de gloire. Et si vous persévérez, alors vous serez plus que vainqueur.

Une prière pour aujourd’hui

Je te remercie de me fortifier dans la difficulté que je traverse. Même si je ne comprends pas tout, je crois en ta bonté et en tes projets de bonheur pour ma vie. Je proclame je me

fortifie toujours plus et que je suis vainqueur. Amen !

 

 


14/12/2018
0 Poster un commentaire

Dieu est fidèle, il interviendra par Frank Poulin

 
 

J'ai une excellente nouvelle pour chacun de vous aujourd'hui. Cette nouvelle, c'est que Dieu interviendra très certainement dans votre vie lorsque la foi sera manifestée. Pour illustrer cette déclaration que je viens tout juste de faire, je veux que nous regardions à la vie d'Abraham.

L'exemple d'Abraham

Saviez-vous qu'Abraham avait remis en question les promesses de Dieu concernant le pays que Dieu voulait lui donner et le fils qu'il lui avait promis ?

Regarder avec moi Genèse au chapitre 15, et surtout au verset 8 :

1 Après ces événements, la parole de l'Eternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit : Abram, ne crains point; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande. 2 Abram répondit : Seigneur Eternel, que me donneras-tu ? Je m'en vais sans enfants; et l'héritier de ma maison, c'est Eliézer de Damas. Lire la suite

Regardons ensemble le verset 8. Abram dit à Dieu : Je veux bien te croire, mais comment puis-je avoir la certitude que tu accompliras ce que tu m'as dit ??? Ça ressemble certainement à certains d'entre vous aujourd'hui.

 

 

Sortons de l'incrédulité

La bonne nouvelle est que nous pouvons sortir de l'incrédulité vis-à-vis de l'intervention de Dieu dans notre vie, tout comme Abraham l'a fait lui aussi. La Parole nous dit au verset 18, cité ci-dessus, que Dieu fit une alliance avec Abram. Contrairement à nous, Abram comprenait la puissance d'une alliance. Tu étais OBLIGÉ DE TENIR TA PAROLE, même si tu devais mourir en accomplissant ce que tu avais dit le jour où l'alliance avait été faite.

C'est pour cela que nous pouvons voir un Abram plutôt dans le doute dans ce passage, et un Abram complètement convaincu que Dieu allait accomplir sa promesse par la suite, comme nous pouvons le voir dans le livre de Romains au chapitre 4:18-22 :

18 Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu'il devint père d'un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit : Telle sera ta postérité. 19 Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu'il avait près de cent ans, et que Sara n'était plus en état d'avoir des enfants. Lire la suite

Une alliance nouvelle

La même chose peut être dite de David face à Goliath. David savait qu'il avait une alliance avec Dieu, car il dit de Goliath : Qui est cette incirconcis qui veut s'en prendre au peuple choisi et protégé de Dieu ?

Mon frère, ma soeur, tu es dans une meilleure alliance qui est basée sur de meilleures promesses aujourd'hui. Aie confiance en Dieu, tout comme Abraham et David. Sois certain que Dieu interviendra lorsque tu manifesteras la foi en lui.  

Photo de Frank Poulin

Frank Poulin

Évangéliste

 


14/12/2018
0 Poster un commentaire

Six attitudes révélatrices de rancune Joyce Meyer

 
 
Six attitudes révélatrices de rancune

"Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie." Proverbes 4.23

Dieu nous a confié la responsabilité de garder notre cœur et de gérer toute rancune cachée. Il nous donnera la grâce de pardonner, mais c’est à nous de faire le premier pas. Pour cela, nous devons commencer par

sonder notre cœur.

Bonne nouvelle : Jésus a ouvert un chemin pour nous libérer de la rancune !

Peut-être ignorez-vous s’il y a ou non de la rancune dans votre cœur. Si vous avez pris l’habitude de vivre dans le ressentiment, vous aurez peut-être du mal à vous souvenir de toutes les personnes à qui vous devez pardonner. Ou peut-être y a-t-il quelqu’un à qui vous pensez avoir pardonné, mais il subsiste encore un peu d’amertume au fond de vous.

Voici six attitudes révélatrices d’une rancune cachée.

 

La rancune tient toujours des comptes. Paul dit dans 1 Corinthiens 13.5 que l’amour "ne se souvient pas du mal". Gardez-vous soigneusement le compte des torts que vous subissez ? Les stockez-vous sur un disque dur mental, au cas où vous auriez besoin de les télécharger pour vous rafraîchir la mémoire ? S’il y a quelqu’un dont vous comptabilisez les offenses, c’est un signe que vous ne lui

avez pas pardonné.

 

La rancune se vante toujours de son bon comportement. Il est facile de penser en regardant autrui : "Je ne ferais jamais ça ! Je n’arrive pas à croire qu’il ait pu faire une chose pareille !" Les propres justes ne voient jamais leurs péchés, mais ils sont imbattables

pour voir ceux de tous les autres.

 

La rancune n’arrête pas de se plaindre. Vous souvenez-vous de la parabole du fils prodigue dans Luc 15 ? Le frère aîné ne tarda pas à se plaindre du retour de son cadet. Dans Luc 15.29, il dit à son père : "Voici : il y a tant d’années que je te sers, jamais je n’ai désobéi à tes ordres, et à moi tu n’as jamais donné un chevreau pour me réjouir avec mes amis." Au lieu de se réjouir du retour du fils prodigue, tout ce qu’il trouva à faire fut de se plaindre de

n’avoir jamais pu faire la fête avec ses amis.

 

La rancune éloigne, divise et sépare. Chaque fois que Dave, mon mari, avait une parole qui me froissait, ma réaction spontanée était de m’éloigner de lui. Je n’arrêtais pas de ressasser ses remarques au lieu de lui pardonner et de tourner la page. Je ne voulais pas me trouver dans la même pièce que lui et la nuit, je dormais tout au bord du lit. En refusant de lui pardonner, je gaspillais

mon énergie émotionnelle et me laissais voler ma joie.

 

La rancune accuse, raconte l’offense et la rappelle constamment. Le fils aîné ne manqua pas de rappeler à leur père que son plus jeune fils avait quitté la maison et dilapidé son héritage dans une vie dissolue. Il lui dit en substance : "Comment peux-tu donner une fête en son honneur, Papa ?" Continuez-vous à parler des offenses ou des blessures

subies par le passé ?

 

La rancune est jalouse et s’irrite des bénédictions de l’autre. Il n’est pas facile d’accepter que celui qui vous a fait du tort soit béni. Mais de même que le père donna une fête en l’honneur du fils prodigue, Dieu veut manifester sa bonté et son amour à chacun de nous. Et nous pouvons soit en profiter, soit passer à côté, comme l’a fait le

frère aîné.

 

J’aimerais répéter cette vérité : tout ce que Dieu nous demande est pour notre bien. Vivre dans la rancune ne vous mènera nulle part. En fait, cela ne servira qu’à vous rendre malheureux. La bonne nouvelle est que Jésus a ouvert un chemin pour nous libérer de la

rancune et nous permettre de vivre dans la joie et la paix.

 

Une action pour aujourd’hui

 

Faites confiance à Dieu et demandez-lui de vous aider si vous avez besoin de pardonner à quelqu’un. Il veut que vous jouissiez pleinement de votre vie. C’est pourquoi rendez-vous service et pardonnez !

 
 

 


13/12/2018
0 Poster un commentaire

Transformé par la Parole ! par Gwen Dressaire

 
 

Bien qu'il soit question de comprendre quels sont les effets positifs de la méditation de la Parole de Dieu, une exhortation importante s'impose :

Votre vie dépend de la Parole

21 Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui.
23 Jésus lui répondit : Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.

Je crois que nous avons manqué de certains bons conseils, lors de notre conversion. La méditation de la Parole n'est pas une option pour le vrai chrétien ! La Parole de Dieu est le fondement de notre foi, la véracité de notre foi, l'avenir de notre foi. Il est très dangereux de se définir comme chrétien si nous ne gardons pas sa Parole.

La parabole du semeur nous enseigne que sur 4 terrains, 3 seulement ont reçu la Parole (le 1er ne l'a qu'entendue). Mais ces 3 terrains ont été mis à l'épreuve du temps. Finalement, 1 seul terrain a été considéré comme bon. L'épreuve du temps, c'est notre vie...

Posons-nous la question aujourd'hui : Suis-je toujours un bon terrain pour la Parole ?

Votre qualité de vie dépend de la Parole

Vous voulez plus de foi ? Méditez la Parole !

17 Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ.

Vous avez un besoin particulier ? Il se trouve dans la Parole !

7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

Vous ne trouvez pas la paix ? Elle se trouve dans la Parole !

18 Mettez mes lois en pratique, observez mes ordonnances et mettez-les en pratique; et vous habiterez en sécurité dans le pays.

Vous avez besoin de guérison ? Recevez la Parole !

20 Il envoya sa parole et les guérit, Il les fit échapper de la fosse.

Vous voulez prospérer ? Méditez sa Parole !

8 Que ce livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras.

 

 

La Parole est LA vérité

17 Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité.

Nous pouvons, dans notre marche chrétienne, nous égarer facilement en obéissant à nos émotions, ou même en nous laissant séduire par des esprits de mensonge. Mais ce qui nous assure de demeurer dans la vérité et de prendre les bonnes décisions, c'est encore la Parole.

105 Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier.

Ou encore

9 Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier ? En se dirigeant d'après ta parole.

Lire La Parole, c'est plonger nos regards en Jésus-Christ

Lorsque la Parole habite en nous, c'est sa vie que nous accueillons, c'est son caractère que nous adoptons. Nous sommes transformés à son image. La Parole est le miroir qui reflète Jésus-Christ :

18 Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit.

Plus la Parole habite en nous, plus c'est Christ qui vit en nous.

Plus la Parole habite en nous, plus c'est sa voix que nous entendons.

Plus la Parole habite en nous, plus c'est son coeur que nous connaissons.

Plus la Parole habite en nous, plus nous pouvons lui ressembler.

Et je finis en lisant de nouveau ce verset :

23 Jésus lui répondit : Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.
Photo de Gwen Dressaire

Gwen Dressaire

Leader de louange

 


13/12/2018
0 Poster un commentaire