* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La pensée du jour ...


Faites confiance à Dieu ! Bob Gass

 
 
Faites confiance à Dieu !

 "Celui que le Seigneur éduque peut rester calme au jour du malheur." Psaume 94.12

Voulez-vous être capable de rester calme en toutes circonstances ? (...) Etre un instrument de paix où que vous alliez ? ...

Il y a certaines choses que Dieu fait pour nous et d'autres qu'il nous donne la responsabilité de faire nous-mêmes.

"Seigneur, heureux celui que tu corriges et que tu éduques par ta loi ! Il peut rester calme au jour du malheur." Psaume 94.12-13

Voulez-vous être capable de rester calme en toutes circonstances ? De garder votre sang-froid dans les moments chauds ? D'être un instrument de paix où que vous alliez ? De dominer votre sujet au lieu de le subir ?

Aujourd'hui, Dieu vous dit en substance : Vis par ma parole dans chaque domaine de ta vie. Apprends à être sensible à ma voix, prompt(e) à répondre et obéir. Mon joug est supportable et mon fardeau léger. Je ne te donnerai jamais rien de trop difficile à gérer, rien de trop lourd à porter.

Confie-moi chaque problème un par un, dès qu'il apparaît. Réjouis-toi d'avoir l'assurance que je t'aime, te comble et te protège, et que je te donnerai ce que ton cœur désire.

Parce que le diable est “l'accusateur”, il va sans cesse pointer tes défauts et te dire que tu n'as aucune valeur. Ne l'écoute pas, il est le père du mensonge ! Je t'ai sauvé(e) par ma grâce et t'ai placé(e) en Christ. Je te vois à travers son sang expiatoire, par conséquent tu auras toujours mes faveurs.

Remets-moi toutes tes angoisses et tes soucis. Commence à vivre dans le présent, non dans le passé ou dans le futur. Cherche mes bénédictions et tu les trouveras. Apprécie la vie dans toute sa plénitude, car c'est mon plan pour toi cette année.

Une prière pour aujourd’hui

Père, merci parce que tu m’éduques et que dans ta parole je peux trouver toutes les instructions pour ma vie avec toi. Je veux cette année les rechercher jour après jour, pour vivre

dans le calme les moments plus difficiles.

 

 

 


23/02/2019
0 Poster un commentaire

Le calme après la tempête Paul Calzada

 
 
Le calme après la tempête
 "Jésus leur parla, et leur dit : Rassurez-vous, c’est moi, n’ayez pas peur ! Puis il monta vers eux dans la barque, et le vent cessa. Ils furent en eux-mêmes tout stupéfaits et remplis d’étonnement" Marc 6.45-52

Dans ce récit, nous voyons comment le Seigneur va venir au secours de ses disciples au sein de leur épreuve. Parfois, comme les disciples, nous nous débattons avec toutes sortes de problèmes plus ou moins aigus. Nous sommes dans l’obscurité et nous

"ramons" sans savoir où nous allons.

Dieu qui est fidèle ne permettra jamais que vous soyez éprouvés au-delà de vos forces.

Avez-vous vécu ce genre de situation ? Or, pendant qu’ils ramaient, Jésus était sur la montagne et priait. Peut-être pensez-vous que le Seigneur n'est pas avec vous, qu’il semble éloigné et inaccessible pendant que vous vous débattez dans vos problèmes. Le texte nous dit cependant : "Jésus vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer" Marc 6.48. N'oublions pas que le Seigneur voit nos difficultés et ne nous abandonne pas. Même lorsqu’il nous semble lointain il est présent. Gardez confiance, il est prêt à venir vous secourir en toutes

circonstances.

 

Au sein de leur épreuve, les disciples ont une vision brouillée, ils prennent Jésus pour un fantôme. Il est vrai que les circonstances douloureuses de la vie peuvent brouiller votre vision spirituelle. Vous perdez de vue la bonté, la fidélité et la grâce de

Dieu.

 

Alors le Seigneur vient pour les rassurer, "prenez courage, c'est moi, n'ayez pas peur". La venue de Jésus dans la barque suffit pour apaiser le vent et la tempête. Dieu qui est fidèle ne permettra jamais que vous soyez éprouvés au-delà de vos forces. Au bon moment, il saura vous donner une parole d’encouragement et apporter la

paix à vos âmes agitées par l’épreuve.

 

Les disciples sont surpris ; la Bible dit que "leurs cœurs étaient endurcis" Marc 6.52. Parfois, nous-mêmes, lorsque nous traversons des moments difficiles, nous nous laissons envahir par la crainte, et par l'endurcissement. Peut-être est-ce votre cas ? S’il en est ainsi sachez que le Seigneur ne vous condamne pas. Par sa grâce, il vous vient en aide et vous permet

de reprendre le chemin.

 

L'épreuve de la tempête, après le miracle de la multiplication des pains, nous fait penser à l'expérience d'Eli qui, après la bénédiction du Carmel, se retrouve dans le désert entrain de fuir. La marche avec Jésus peut vous conduire des plus hauts sommets jusqu’aux vallées des larmes. Mais, il sera toujours là à vos

côtés.

 

Ces temps successifs, d’épreuves et de bénédictions, de tempêtes et de calme, contribuent à vous faire grandir dans la

compréhension de la personne de Christ.

 

Une prière pour aujourd'hui

 

Seigneur, merci parce que tu es avec moi dans les bons moments, mais aussi aux heures sombres de l’épreuve. Je te fais confiance. Amen

 

 


22/02/2019
0 Poster un commentaire

Vous pouvez gérer les tempêtes de la vie Joyce Meyer

 
 
Vous pouvez gérer les tempêtes de la vie

"Je peux tout en celui qui me rend puissant." Philippiens 4.13

Il est normal de connaître des temps de mise à l'épreuve et de difficultés dans la vie. Comment, sinon, saurions-nous si nous sommes prêts à accéder au niveau supérieur – à ces choses nouvelles que Dieu

veut faire en nous et par nous ?

Tout le monde essuie des tempêtes dans la vie.

Pourquoi, à votre avis, vous fait-on passer des examens de fin d'année ? On ne vous donne pas un diplôme simplement pour récompenser votre assiduité ou parce que vous aurez feuilleté quelques livres à la bibliothèque. Vous le recevez uniquement si vous pouvez apporter la preuve que vous connaissez les réponses aux questions posées. Vous devez montrer que vous êtes capable de subir l'épreuve avec succès. Personne

ne peut passer l'examen à votre place, vous seul pouvez le faire.

 

Il n'est pas facile de réussir à un examen. Ce n'est pas quelque chose que vous pouvez faire avec votre groupe d'étude biblique, les membres de votre famille ni même avec des amis proches. Vous ne pouvez pas davantage le faire pendant que vous assistez à un beau culte, une

conférence ou un séminaire.

 

Vous pouvez uniquement réussir aux examens de la vie de tous les jours en vivant les situations. Il s'agit d'obéir à ce que Dieu vous demande, même quand vous n'en avez pas envie. Comme lorsque votre frigo tombe en panne et que vous vous sentez

d'humeur à tout laisser tomber.

 

Réussir l'examen signifie que vous puisez au plus profond de vous-même et que vous vous dites : "Je vais gérer cette tempête, et la suivante, et celle qui viendra après, parce que je vais m'accrocher à Jésus. Je veux rechercher ce qui est

juste… même quand c'est difficile."

 

Tout le monde essuie des tempêtes dans la vie. Plus tôt vous commencerez à les gérer, plus tôt votre force augmentera et vous serez capable de vous élever au-dessus

d'elles au lieu de vous laisser abattre.

 

Une action pour aujourd’hui

 

Je vous encourage à commencer aujourd'hui. Du moment que vous êtes en Christ, vous y arriverez ! Vous êtes capable de gérer les tempêtes de la vie !

 

 


21/02/2019
0 Poster un commentaire

N'enterrez pas l'espoir Patrice Martorano

 
 
N'enterrez pas l'espoir

"Je garderais l'espoir, pendant toute ma vie de luttes, que ma situation vienne à changer." Job 14.14

Souvent, nous abandonnons nos rêves avant même de leur avoir donner une chance de se réaliser sous prétexte que peut-être nous n’y arriverons pas. Il y a une expression française pour qualifier cela : "Tuer le poussin dans la coquille", c’est-à-dire tuer le rêve, la vision avant même d’avoir essayé, de l’avoir vu naître.

N’ayez pas peur de l’échec et quand bien même vous connaîtriez une déconvenue, au final ce n’est pas si grave car vous engrangez de l’expérience.

Vous dites : "Je ne suis pas sûr de réussir à créer mon entreprise alors j’arrête mes démarches... Cette femme dont je suis amoureux, eh bien, je ne suis pas convaincu que je vais lui plaire alors je ne vais pas lui déclarer ma flamme par peur d’être rejeté... J’ai un appel sur ma vie, des rêves qui sont en moi mais je ne crois pas que je vais pouvoir les accomplir alors j’enfouis

cela en moi pour ne plus y penser... " Quel drame !

 

L’ennemi de notre âme nous pousse à penser à l’échec car il a bien compris que si nous adoptons cette manière d’appréhender la vie, alors celle-ci sera triste et stérile.

La naissance de Jésus représentait un espoir nouveau, le "TOUT EST POSSIBLE" de Dieu, c’est pourquoi Hérode fit tuer les enfants de la génération du Sauveur pour annihiler l’espoir. Plusieurs siècles auparavant, Pharaon fit mourir tous les enfants mâles de la génération de Moïse. Pourquoi ? Avait-il vraiment peur qu’un libérateur puisse naître ? Je ne crois pas. Il méprisait les Hébreux et les regardait comme une sous-race. En agissant ainsi, Pharaon ne cherchait pas à faire mourir un petit garçon mais plutôt tuer l’espoir d’un meilleur lendemain. Car un peuple, une personne qui n’a

plus de rêve, qui arrête d’y croire, vit sans force et sans puissance.

 

Dégagez-vous du filet de l’ennemi et au lieu de te dire : "Est-ce sûr à 100 % que je vais réussir ?" dîtes-vous plutôt : "Est-ce sûr à 100 % que c’est impossible ?".

Par exemple, est-ce sûr à 100 % que vous ne pouvez pas accomplir ton appel ? Que cette jeune femme dont vous êtes amoureux va vous dire non ? Que vous ne pouvez pas créer une entreprise ? Si la réponse est non, alors c’est que quelque part c’est

possible.

 

N’ayez pas peur de l’échec et quand bien même vous connaîtriez une déconvenue, au final ce n’est pas si grave car vous engrangez de l’expérience.

"Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement." Ecclésiaste 7.8

Winston Churchill, avant d’être le héros britannique de la seconde guerre mondiale, a été rejeté de son parti politique sur des désaccords idéologiques de 1929 à 1939. Walt Disney s'est fait renvoyer par le rédacteur en chef d'un journal parce qu'il "manquait d'imagination". Charles Aznavour reçu le conseil suivant de la part de ses professeurs : " Arrête de chanter, tu n’as ni la voix, ni

la prestance et ni la culture pour être un chanteur."

 

Si vous étouffez le germe de votre rêve avant même qu’il ne sorte du sol alors c’est sûr vous vivrez une vie triste et terne. Je ne peux pas vous promettre que vous y arriverez mais la chose que je peux vous dire avec

conviction est que si vous arrêtez d’y croire vous échouerez.

 

Une réflexion pour aujourd’hui

Réfléchissez à votre rêve et ensuite posez-vous cette question : "Est-ce sûr à 100 % que je vais échouer ?" Si la réponse est non, alors levez-vous et

mettez-vous en marche ...

 


20/02/2019
0 Poster un commentaire

"Le père des croyants" n’était pas parfait Keith Butler

 
 
"Le père des croyants" n’était pas parfait
"L’Éternel dit à Abram : Va, quitte ton pays, ta famille et la maison de ton père pour te rendre dans le pays que je t’indiquerai. Je ferai de toi l’ancêtre d'une grande nation ; je te bénirai, je ferai de toi un homme important et tu deviendras une source de bénédiction pour d’autres." Genèse 12.1-2

Abraham est appelé "le père des croyants" et pourtant il n’était pas parfait. Même au tout début de son voyage avec Dieu, il ne lui obéit pas entièrement. L’Éternel lui dit de quitter son pays et sa famille et de se rendre dans un pays inconnu. Or Abraham n’obéit qu’en partie : il quitta effectivement son pays et la maison de son père, mais il emmena son neveu Loth.

Sa conduite n’était pas toujours irréprochable, mais il entretenait une relation d’alliance avec le Dieu qui restaure toutes choses.

Au cours de son voyage de foi, Abraham mentit, usa de subterfuges et fit des choses qu’il n’aurait pas dû faire, mais l’Éternel continua quand même à travailler avec lui. Il ne cessait de lui répéter : "Ce que j’ai dit à ton sujet se réalisera."

Abraham invoquait continuellement le nom de l’Éternel. Sa conduite n’était pas toujours irréprochable, mais il entretenait une relation d’alliance avec le Dieu qui restaure toutes choses.

Une action pour aujourd’hui

Rassurez-vous ! Vous n’avez pas besoin d’être parfait pour marcher dans la bénédiction de Dieu ! Continuez à invoquer son nom et croyez en l’alliance que Jésus a conclue avec vous par son sang. Dieu restaurera toutes choses.

 

 


19/02/2019
0 Poster un commentaire