* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Lumière du Matin


Persévérer dans la prière ( Lumière du Matin )

 

MATTHIEU 7.7?11

De toutes les activités chrétiennes, la prière revêt le plus de pouvoir. Pourtant, nous consultons souvent Dieu en dernier ressort ou nous cessons de le faire quand son exaucement n’est pas immédiat. Malgré tout, Jésus nous a rappelé de persévérer dans la prière.

Dans le grec, les verbes du verset 7 signifient : « Continuez de demander, continuez de chercher et continuez de frapper. » La persévérance nous fait garder fermement le cap, malgré les difficultés. Cette approche n’est pas passive; elle ne consiste pas à attendre que le Seigneur intervienne. Les termes chercher et frapper supposent que l’on déploie des efforts pour discerner la volonté de Dieu et s’y conformer.

En réalité, la persistance a pour but de nous aider à découvrir la volonté de Dieu, et non pas de le motiver à changer d’idée pour qu’il nous emboîte ensuite le pas. En nous acharnant à prier, nous apprenons à nous concentrer sur la fidélité divine plutôt que sur nos circonstances qui pourraient bien rester les mêmes. La prière tenace nous permet de gagner en confiance envers Dieu et nous enseigne à dépendre de lui plutôt qu’à nous hâter d’en faire à notre tête.

Dieu promet que nous recevrons ce que nous demandons, que nous trouverons ce que nous cherchons et qu’une porte s’ouvrira. Alors, nous constaterons que notre Père nous donne de bonnes choses, même si elles ne revêtent pas toujours l’aspect attendu ou qu’elles ne respectent pas notre horaire. Son exaucement stimulera notre foi, nous démontrera ce qui est bien et nous apprendra à prier davantage selon sa volonté quand nous éprouvons des besoins.

 


19/03/2019
0 Poster un commentaire

La trahison d’un ami ( Lumière du Matin )

 

PSAUME 41

Être trahi constitue l’une des expériences les plus pénibles de la vie. Les inconnus peuvent nous rejeter et se moquer de nous, mais seuls ceux que nous aimons et à qui nous faisons confiance peuvent nous trahir. C’est ce qui rend leur geste si cruel. C’était le vécu de David quand il a écrit le Psaume 41. Ses ennemis mentaient à son sujet, mais pire que tout, son ami l’avait trahi (v. 10).

Que faire quand nos amis médisent de nous ou qu’ils nous diffament? Il est difficile de rétablir une réputation qui a été salie. Et nous sommes bouleversés de constater qu’après avoir cru ces faux rapports, la plupart de nos connaissances nous délaissent.

Nous devons cependant nous rappeler que nos amis et nos proches sont imparfaits et pécheurs. Ils sont donc enclins à commettre des erreurs, à ajouter foi à des mensonges et à faire du tort. Si nous sommes honnêtes, nous reconnaîtrons être capables des mêmes choses. Tout cela n’engourdit toutefois pas le mal que la trahison nous cause et ne répare pas les préjudices subis.

Comment bien réagir au rejet et à la trahison? D’abord, ne nions pas la douleur, mais ne la laissons pas non plus nous remplir d’angoisse, d’amertume, de colère ou de ressentiment. Ensuite, présentons la situation à Dieu et prions?le de nous protéger, de nous soutenir et de nous guérir (v. 3?5).

Nous ignorons souvent pourquoi le Seigneur permet la déloyauté, mais la vivre nous enseigne à rechercher l’approbation de Dieu plutôt que celle des hommes. Nous ne serons peut?être pas justifiés ici?bas, mais dans l’éternité, où chacun recevra sa part de louange de Dieu.

 


18/03/2019
0 Poster un commentaire

La générosité divine ( Lumière du Matin )

 

MALACHIE 3.7?18

Les nombreux versets portant sur l’argent nous prouvent que Dieu se soucie de l’état de nos finances. Puisque l’argent fait partie intégrante de notre vie, Dieu s’en sert pour nous enseigner à le gérer et à nous maîtriser, de même que pour affermir notre obéissance.

La responsabilité de redonner pourrait bien constituer le plus grand test dans cette sphère. La Loi de l’Ancien Testament commandait aux Israélites de verser des aumônes pour l’entretien du Temple et celui des lévites. Dans le Nouveau Testament, les chrétiens mettent souvent de côté une partie de leurs revenus pour le réserver à l’œuvre du royaume (1 Co 16.2).

Toutefois, la crainte et les faux?fuyants nous empêchent parfois d’obéir à cette injonction divine. Il pourrait nous sembler insensé de donner de l’argent dont nous avons besoin pour payer nos factures. Cependant, Dieu s’engage à bénir abondamment tous ceux qui lui obéissent dans ce domaine. En fait, il nous invite même à l’éprouver pour voir s’il se montrera fidèle (Mal 3.10).

Lorsque nous négligeons d’offrir de nos biens au Seigneur, nous refusons de croire en son intégrité et en sa puissance, nous faisons preuve d’ingratitude et nous nous rebellons contre ses commandements. Étant donné que les prémices de nos revenus lui appartiennent, les garder pour nous équivaut à le dérober.

Ne pensons pas que notre situation financière dépassera Dieu et qu’il devra manquer à sa parole. La véracité de l’Écriture dépend du caractère et de l’omnipotence de Dieu, et nos soucis pécuniaires n’y changent rien. Faisons?lui confiance et soyons généreux.

 


17/03/2019
0 Poster un commentaire

Esclaves de l’endettement (

 

PROVERBES 22.7

Dans les pays occidentaux, la dette des particuliers a monté en flèche. Un accès facile au crédit, la convoitise et le manque de volonté d’épargner ont mené bien des personnes à l’esclavage financier. La Bible ne nous défend pas d’emprunter, mais elle nous avertit des conséquences. Le verset du jour parle de l’emprunteur comme de l’esclave du prêteur.

Chaque dollar dû nous enlève un peu de liberté, car notre chèque de paie ne nous appartient plus en entier. Si les intérêts s’accumulent, nous pourrions devoir travailler davantage pour les rembourser. Maintes fois, en raison de notre fardeau d’endettement, nous ne pouvons rien donner à l’œuvre du Seigneur ou aux démunis. Plutôt que de remettre les premiers fruits à Dieu, nous lui laissons les restes ou même rien du tout.

L’endettement entraîne des répercussions plus que pécuniaires. Les factures qui s’amoncèlent créent un stress émotionnel et relationnel. En fait, les problèmes financiers sont l’une des causes principales de divorce. Notre relation avec le Seigneur en souffre aussi quand l’avidité l’emporte sur l’obéissance. Dieu a promis de pourvoir à nos besoins, mais nous passons souvent aux modalités de paiement avant de patienter.

La prochaine fois que vous serez tenté d’acheter à crédit une chose que vous ne pouvez pas vous permettre, arrêtez?vous. Demandez à Dieu s’il veut que vous l’obteniez et, si oui, qu’il vous en fournisse les moyens. Puis attendez. Ceux qui s’en remettent à un Dieu généreux plutôt que de se replier sur leurs cartes de crédit connaîtront la liberté véritable.

 


16/03/2019
0 Poster un commentaire

Faire face à l’endettement ( Lumière du Matin )

 

ROMAINS 13.1?8

Les citoyens d’un pays sont responsables de se soumettre aux autorités. En obéissant aux lois qui ne contredisent pas les directives scripturaires, les chrétiens honorent le Seigneur. Dans le passage du jour, nous lisons : « Rendez à tous ce qui leur est dû » (v. 7). Comme nous devons payer des impôts, il nous faut aussi rembourser toutes nos dettes (v. 8).

Le Seigneur s’attend à ce que tout débiteur respecte son prochain en remboursant son prêt. En retenant ce qui appartient au prêteur, nous le dérobons et nous entachons notre témoignage pour Christ. Comme une défaillance de la part de l’emprunteur est grave et qu’elle peut mener à la rupture de relations, nous devons faire la chose convenable : nous acquitter de nos dettes et ne plus en contracter.

Vous pourriez vous sentir visé. Entreprendre la réduction d’une dette est une tâche colossale, à laquelle vous ne vous attaquerez pas seul. Dieu vous veut libre d’endettement et il vous dirigera. En général, il faut y mettre du temps et des efforts pour éviter de retomber dans cette situation. Confessez à Dieu que vous avez mal géré vos ressources, engagez?vous à faire des sacrifices pour apporter des changements à vos circonstances et travaillez fidèlement à l’atteinte de votre but. Plus que tout, dépendez du Seigneur et il vous sera fidèle.

Votre montagne de dettes vous semble?t?elle plus impressionnante que Dieu? Plutôt que de penser à votre incapacité de rembourser, réfléchissez à la constance du Seigneur. Tous ceux qui se repentent et se soumettent à lui trouveront en lui les ressources et la persévérance nécessaires.

 


15/03/2019
0 Poster un commentaire