* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Lumière du Matin


Marcher par la foi ( Lumière du Matin )

 

MATTHIEU 14.22?33 (1553)**

Durant son ministère ici?bas, Jésus a souvent loué des gens pour leur grande foi et en a repris d’autres parce qu’ils en manquaient. La foi est indispensable à notre conversion. De plus, nous devons continuer de vivre par la foi, c’est?à?dire croire fermement que Dieu honorera ses promesses. Pour ce faire, nous devons nous concentrer sur lui.

Pensons à Pierre qui a marché sur la mer de Galilée. Il était rempli de confiance quand il est sorti de la barque, mais dès qu’il a détourné le regard de Jésus et qu’il a vu le vent et les vagues, il s’est mis à raisonner. Il s’est dit que personne ne marche sur l’eau, et sa foi a coulé. Nous lui ressemblons lorsque nous savons ce que Dieu a affirmé, mais que nous y ajoutons nos raisonnements.

Nous doutons également quand nous nous arrêtons à nos circonstances plutôt que de considérer Christ. Alors, nos petits problèmes nous paraissent gros et nous obnubilent. Nous devons donc examiner toute situation à la lumière du Dieu qui peut tout faire.

Il arrive que nous ne puissions voir Dieu dans nos circonstances. Il a promis de s’occuper de nous, mais il pourrait bien pourvoir à nos besoins d’une manière autre que celle à laquelle nous nous attendions. Nous pourrions aussi croire que le Seigneur ne nous accompagne pas dans une situation très pénible. Pourtant, il est à nos côtés et il fait tout concourir au bien des siens (Ro 8.28).

Avancez?vous par la foi ou comptez?vous sur votre raisonnement? En marchant par la vue, on devient craintif et angoissé, mais la foi nous procure confiance et paix.

 


23/05/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi doutons nous? ( Lumière du Matin )

 

 

JACQUES 1.1?8 (1563)**

Quelle note accorderiez?vous à votre foi? Est?elle ardente un jour et vacillante le lendemain? L’épître de Jacques fournit des conseils pratiques à ceux dont la foi chancelle en raison de leurs difficultés. Quand nous doutons de Dieu et de sa Parole, nous sommes agités par le vent et poussés de côté et d’autre (Ja 1.6).

Jacques nous apprend que la personne irrésolue (ou indécise) est inconstante dans toutes ses voies et qu’elle ne peut s’attendre à recevoir quelque chose du Seigneur. Nous pourrions avoir une foi ferme en Dieu, mais commencer à douter de ses promesses au fil du temps et des épreuves.

Douter et poser des questions sont deux choses différentes. En soumettant des questions à Dieu, nous cherchons à en savoir plus pour mieux comprendre ce qu’il a dit. En doutant, nous nous appuyons sur le concret, nos pensées et nos sentiments plutôt que sur la Parole de Dieu.

Il est naturel de se poser des questions quand les événements nous dépassent tout à coup. Dieu comprend notre lutte et veut que nous lui disions notre chagrin et notre confusion. Alors, il doit parfois nous rappeler ses vérités ainsi que la manière dont il s’est montré fidèle par le passé.

Nous ne saisirons pas toujours ce que Dieu veut accomplir par nos afflictions, mais nous savons que l’épreuve de notre foi produit la patience et la maturité spirituelle, et supplée à notre manque dans un domaine quelconque. Ainsi, nous pouvons croire que le Seigneur réalise sa volonté bonne et parfaite dans notre situation, et nous réjouir de ce qu’il va nous transformer, ce faisant.

 


22/05/2019
0 Poster un commentaire

La première étape : la conversion ( Lumière du Matin )

 

 

ACTES 16.19?40 (1574)

Quand un bébé fait ses premiers pas, ses parents l’annoncent à leurs proches. Ils sont fiers de ce que leur enfant vieillit et qu’il gagne en mobilité. On entame aussi la vie chrétienne en faisant un premier pas : en se convertissant. Cette étape ne représente toutefois que le début.

Quand le geôlier de Philippes a demandé à Paul et à Silas : « Que faut?il que je fasse pour être sauvé? », ils lui ont répondu : « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé » (Ac 16.30,31). Cette étape est si simple que même un enfant peut la franchir. Une fois convertis, nous ressemblons tous à des bébés qui font leurs premiers pas. Le nouveau chrétien ne comprend pas toutes les doctrines bibliques, pas plus que le bébé ne connaît tous les mécanismes de la marche. Cependant, il est responsable d’en apprendre de plus en plus sur Dieu et de lui obéir.

La véritable conversion produit toujours une transformation. Le Saint?Esprit vient vivre en tous ceux qui reçoivent Jésus comme Sauveur. Étant donné que leur ancien mode de vie ne leur convient plus, le Saint?Esprit œuvre en eux pour les changer à la ressemblance de Christ. Nous lisons dans 2 Corinthiens 5.17 : « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. »

Avez?vous reconnu vos péchés et demandé à Jésus de vous les pardonner? L’avez?vous ensuite invité à devenir votre Sauveur? Si oui, quelles transformations se sont produites dans votre vie depuis lors? La croissance spirituelle constitue un indice d’une véritable conversion.

 


21/05/2019
0 Poster un commentaire

Le juste jugement de Dieu ( Lumière du Matin )

 

APOCALYPSE 20.11?15 (1592)

Tous comparaîtront un jour devant Dieu. Lorsque ce sujet est abordé, les gens se demandent en général ce qu’il adviendra des personnes qui vivent dans des endroits où l’on n’a jamais prêché l’Évangile. Dans le fond, ces gens se demandent comment un Dieu aimant pourrait envoyer quelqu’un en enfer parce qu’il n’a pas entendu la Bonne Nouvelle.

Nous devons reconnaître deux vérités au sujet de Dieu. D’abord, il ne connaît aucune limite. S’il n’existe aucune traduction de la Bible dans le dialecte de certains groupes ethniques, Dieu se manifeste toujours à celui dont le cœur s’ouvre à lui. Abraham et Moïse, par exemple, ne possédaient pas d’exemplaire de l’Écriture, et pourtant, l’Éternel a communiqué avec eux.

Ensuite, Dieu se révèle à tous les peuples, qu’ils aient accès ou non à la Bible. Nous l’avons vu hier, il fait connaître sa puissance et ses attributs à l’humanité au moyen de sa création. Il programme également la conscience des êtres humains de sorte qu’ils comprennent la différence entre le bien et le mal. Ceux qui entendent l’Évangile et y croient reconnaissent qu’en Jésus?Christ, Dieu s’est pleinement révélé au monde.

Quand les gens se tiendront devant Dieu, il les jugera selon trois critères : la mesure de vérité qu’on leur a présentée; le nombre d’occasions qu’ils ont eues d’accepter la vérité; ce qu’ils ont fait des opportunités qui leur étaient offertes. Le chrétien a donc la responsabilité d’annoncer l’Évangile à autant de gens que possible, de sorte que personne n’ait à se demander ce qu’il adviendra de ceux qui n’ont jamais entendu la Bonne Nouvelle.

 


20/05/2019
0 Poster un commentaire

Ceux qui n’ont pas entendu ( Lumière du Matin )

 

ROMAINS 1.16?25 (1568)

Dans de nombreux pays, on ne peut annoncer librement l’Évangile. Certains gouvernements répressifs et certains groupes religieux interdisent aux chrétiens de parler de Jésus. Dieu est néanmoins plus grand que tout oppresseur. Il se révèle à ceux dont le cœur s’ouvre à lui, même là où des messagers humains ne peuvent proclamer la Bonne Nouvelle.

Dieu veut que tous « parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Ti 2.4). Étant donné qu’il est juste et saint, il ne peut ignorer la condition pécheresse des êtres humains, qui sont tous coupables et inexcusables (Ro 1.18?20). Il n’ouvrira la porte du ciel à aucune personne qui n’a pas admis son besoin d’un Sauveur (Ro 3.20?23). Dieu est cependant juste et miséricordieux. Il se révèle à chacun, pour que tous reconnaissent sa souveraineté.

Le Tout?Puissant se manifeste à toute l’humanité de deux manières : au moyen de la conscience et de la création. D’abord, il intègre ses principes moraux dans la conscience humaine (Ro 1.19). À un moment ou à un autre, les gens savent d’instinct qu’une chose est mal ou bien. Puis le Créateur annonce sa puissance et sa nature divine à l’aide de ce qu’il a façonné (Ro 1.20). La complexité, la variété, l’ordre et la beauté de la nature témoignent tous d’un Concepteur.

Nous ne pouvons relever tous les moyens dont le Seigneur se sert pour se manifester au monde. Nous savons cependant que rien ne l’empêchera de se faire connaître à ceux qui suivent la piste de leur conscience et de la création jusqu’à sa conclusion logique : l’existence d’un Dieu souverain et aimant.

 


19/05/2019
0 Poster un commentaire