* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Parole du Jour


Dieu a prévu pour vous un temps de grâce ( Bob Gass )

« Tu te lèveras, tu auras compassion de Sion ; car le temps de lui faire grâce, le moment fixé est arrivé » Ps 102.14

Vous pouvez vous former toute votre vie rien que pour une seule période, une seule mission venue de Dieu, un seul objectif. Vous pouvez compter le nombre d’années nécessaires à votre formation universitaire, déterminer les efforts et les ans qu’il vous faudra pour atteindre le sommet de votre carrière. Mais pour expérimenter la grâce de Dieu, c’est lui qui fixe le temps : « Mais toi, Éternel ! Tu sièges à perpétuité […]. Tu te lèveras, tu auras compassion de Sion ; car le temps de lui faire grâce, le moment fixé est arrivé » (v.13–14). Un instant de la grâce de Dieu vous sera plus utile qu’une vie d’efforts. Dans un de ses livres, le Dr James Merritt écrit : « Lors d’un entretien qui a duré moins de vingt minutes, le Pharaon a nommé Joseph premier ministre, lui donnant autorité sur tout le pays, lui offrant le rang de deuxième personnage du royaume ! La décision de Pharaon a propulsé Joseph de bas?fonds jusqu’au palais. Avec le recul, c’est une bien belle histoire dont Dieu se sert pour son œuvre. Avant d’arriver au sommet, Joseph a dû passer par la fosse et la prison. Comme Joseph, ce que nous prenons souvent pour un écueil est en réalité un tremplin que Dieu utilise pour accomplir son plan et atteindre ses objectifs dans notre vie. » C’est votre obéissance à Dieu qui apporte sa grâce et votre fidélité dans les temps difficiles : « Pour le meilleur et le pire, dans la richesse ou la pauvreté, dans la santé ou la maladie. » Alors, ayez confiance et continuez. Dieu a prévu pour vous un temps de grâce !

 


20/05/2019
0 Poster un commentaire

Être là quand tout va mal (3) ( Bob Gass )

« [Dieu] qui nous console […], afin que […] nous puissions consoler » 2Co 1.4

En période de crise, les gens oublient les moyens que Dieu met à leur disposition. En voici trois. 1) Les ressources spirituelles. La Bible dit : « Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours qui se trouve toujours dans la détresse » (Ps 46.2). Ce Dieu « très présent » éclaire nos ténèbres et apaise notre trouble. Son amour est la source de tout réconfort (voir 2Co 1.3). Sa présence répond à notre solitude et sa puissance à notre détresse. 2) Les ressources personnelles. Les gens en crise oublient que Dieu leur donne des atouts : foi, talents, motivations, souvenirs de grandes victoires. Leur rappeler ces choses les encourage à retrouver leurs pouvoirs. 3) Les ressources collectives. La plupart des gens ont des réseaux de soutien. Il suffit juste de les activer. Les membres de la famille, les amis, les collègues ou les voisins sont prêts à intervenir si on les sollicite. Il y a aussi l’assistance médicale, financière ou matérielle. L’église peut trouver des moyens pour mettre en œuvre le « grand commandement » en période de crise (voir Mt 22.36–39). Ses membres vont prier, donner de l’argent, apporter une aide pratique : préparer des repas, s’occuper des enfants, transporter des personnes, etc. Les gens hésitent à demander de l’aide car ils sont gênés et ils pensent devoir se débrouiller eux?mêmes. Ou alors ils croient avoir failli en acceptant la charité. Aidons?les à comprendre que les autres sont heureux de leur venir en aide et qu’un jour ils pourront leur rendre cette bénédiction.

 


18/05/2019
0 Poster un commentaire

Être là quand tout va mal (2) ( Bob Gass )

« Portez les fardeaux les uns des autres » Ga 6.2

Ayez pour but d’aider les gens à gérer leur crise et à grandir à travers elle. Il faut donc les rassurer et les aider à reprendre une vie normale. 1) Contactez?les. Les gens en crise ont tendance à fuir plutôt que chercher de l’aide. Vous devrez donc faire le premier pas et montrer de la compréhension et un réel intérêt. Vous n’avez pas besoin d’être un professionnel. Voici deux choses qui peuvent faire une grande différence : les écouter attentivement et garder le contact visuel. Ils se sentiront valorisés et compris. 2) L’aide diminue leur anxiété. Une présence apaisante peut réduire le stress. Encouragez?les à évoquer leurs préoccupations et apportez?leur de l’espoir. Affirmez?leur qu’ils sont capables de s’en sortir. Leur point de vue est sans doute faussé ou excessivement pessimiste. Alors proposez?leur gentiment une autre perspective : « Est?ce que je peux vous suggérer une autre façon de voir ? » Si vous pouvez, donnez?leur de l’espoir pour le futur : « Je sais que c’est dur, mais avec l’aide de Dieu c’est possible. » Donnez?leur une promesse biblique sur laquelle ils pourront s’appuyer (voir Jér 33.3). 3) Concentrez?vous sur l’essentiel. Dans la crise, les gens sont souvent submergés par des détails, et sont confus dans les décisions à prendre. En les aidant à fixer leurs priorités, vous soulagerez leur détresse. Pour leur éviter de s’appesantir sur le passé ou s’inquiéter de l’avenir, aidez?les à se concentrer sur le présent et à agir pour qu’ils puissent sortir de leur situation.

 


17/05/2019
0 Poster un commentaire

Être là quand tout va mal (1) ( Bob Gass )

« Vous êtes appelé à aider les personnes en détresse » Ro 12.8, The Message

Vous dites : « Ce n’est pas de ma responsabilité, ça ne me regarde pas ! » Les psychologues appellent « désengagement empathique » la tendance à ne pas venir en aide à une personne en difficulté. Quelle que soit la raison qui vous y pousse, vous êtes dans l’erreur. « Être là » vous permet de montrer votre amour pour Dieu et pour votre voisin. Porter secours nécessite de distinguer trois types de crises : 1) Les accidents de la vie : menace soudaine, événement imprévu, perte inattendue, découverte d’une maladie grave, décès d’un être cher, rupture familiale, perte de revenus ou de sécurité. 2) Les crises de développement. Elles se produisent dans la vie quotidienne : déménagement, départ pour la fac, mariage, éducation des enfants, retraite, vieillissement, santé déclinante, perte d’amis. Abraham et Sarah ont déménagé de nombreuses fois, et ont vécu des années sans enfant avec des tensions familiales, sans compter le sacrifice d’Isaac. 3) Les crises existentielles. Elles surviennent quand nous sommes face à nos doutes. Nous pouvons nous considérer comme des ratés, être divorcé(e), veuf ou veuve, apprendre que notre maladie est incurable, expérimenter le rejet à cause de notre race, classe sociale, âge ou genre. Ou bien réaliser que nous sommes probablement trop âgés pour atteindre nos objectifs. Les vrais « aidants » comprennent, se sentent concernés et sont un encouragement. Leurs yeux restent ouverts et ils sont prompts à « aider les personnes en détresse ».

 


16/05/2019
0 Poster un commentaire

Servez?vous de « l’effet louange » ( Bob Gass )

« Que les louanges de Dieu soient dans leur bouche, et l'épée à deux tranchants dans leur main » Ps 149.6

La vie chrétienne est un champ de bataille où l’on affronte un ennemi prêt à nous vaincre chaque jour. Mais Dieu nous a donné des stratégies gagnantes, dont l’une est la louange. Quand l’armée d’Israël part au combat, la tribu de Juda ouvre la marche. Le nom de « Juda » veut dire « Loué soit le Seigneur ». Si donc vous partez au combat, allez?y avec « les louanges de Dieu dans votre bouche » et il marchera devant vous. Cette stratégie de la louange a fait tomber les murs de Jéricho pour Josué et s’entretuer les ennemis de Josaphat avant même le début de la bataille (voir 2Ch.20). Louer Dieu face à une situation que vous ne maîtrisez pas, vous focaliser sur lui malgré vos problèmes est quelque chose qu’il vous faut décider. Vous ne vous en sentez peut?être pas digne, mais lui l’est ! Rappelez à Dieu ses promesses. Rien ne le touche autant que de voir ses enfants louer son nom et proclamer ses promesses face à l’adversité. Jésus a dit : « Je te donnerai les clefs du royaume des cieux » (Mt 16.19). La louange, c’est inviter Dieu à intervenir, alors utilisez?la. Trouvez quelqu’un qui se joigne à vous dans la louange (voir Mt 18.19). Augmentez votre impact en vous tenant devant le trône de Dieu. La Bible dit : « Vers minuit, Paul et Silas priaient et chantaient pour louer Dieu […] Tout à coup […] toutes les portes s’ouvrirent » (Ac 16.25–26). Voici donc votre parole du jour : Servez?vous de « l’effet louange » !

 


15/05/2019
0 Poster un commentaire