* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Parole du Jour


L’avenir dépend du présent ( Bob Gass )

« Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le » Ec 9.10

 

 
Votre travail actuel peut vous paraître insignifiant ou improductif, mais il peut vous préparer à faire la volonté de Dieu dans le futur. La Bible dit : « C’est Dieu qui opère en vous le vouloir et le faire selon son dessein bienveillant » (Ph 2.13). Le dicton dit vrai : « Quand Dieu gère, rien n’est gaspillé ». Lorsque Daniel Webster devient avocat, sa première affaire lui rapporte à peine vingt dollars. Elle s’avère très délicate, et l’oblige à des déplacements qui lui coûtent bien plus que vingt dollars. Mais il est déterminé à faire un travail méticuleux qui lui fait finalement gagner le procès. Des années plus tard, une entreprise le contacte en urgence et lui demande de prendre en main un dossier brûlant moyennant des honoraires les plus importants qu’il ait jamais touchés. En étudiant l’affaire, il se rend compte qu’elle est presque identique à celle qu’il avait gagnée vingt ans plus tôt pour seulement vingt dollars. Il l’accepte, et tout comme auparavant, le verdict est favorable à son client. Si vous vous contentez du minimum vital, vous passerez à côté de relations et de vécu importants pour votre avenir. Votre destinée est faite de moments, d’expériences et de rencontres apparemment sans importance. L’avenir dépend du présent, alors exploitez chaque occasion qui vous tombe sous la main. « Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais?le ».

 


10/11/2018
0 Poster un commentaire

Tournez?vous vers la Parole de Dieu ! ( Bob Gass )

« Je ne profanerai pas mon alliance et je ne changerai pas ce qui est sorti de mes lèvres » Ps 89.35

Les experts de la santé affirment que chacun connaîtra au moins une forme de dépression au cours de sa vie. Une large part de la population se réveille chaque jour dans un brouillard de pessimisme et « se lève du pied gauche ». C’est peut?être votre cas. Un célèbre livre pour enfants s’intitule Alexandre et sa journée épouvantablement terrible et affreuse. Ça commence par un chewing?gum dans les cheveux, des contrariétés multiples et des catastrophes qui s’enchaînent au point où le garçon n’a plus qu’une envie : partir au bout du monde. Hélas le remède n’est pas d’ordre géographique. On ne résout pas le problème, on ne fait que le déplacer. Alors que faire ? Se tourner vers la seule source de puissance, d’espoir et d’encouragement qui ne se trompe jamais : la Bible. Dieu dit : « Je ne profanerai pas mon alliance et je ne changerai pas ce qui est sorti de mes lèvres ». Si vous vous sentez abattu(e) aujourd’hui, voici quelques versets pour vous : « Il envoya sa parole et les guérit, il les délivra de leurs infections » (Ps 107.20). « Oh ! Si je n’étais pas sûr de contempler la bonté de l’Éternel sur la terre des vivants » (Ps 27.13). « Au jour de ma détresse, je t’invoque, car tu me réponds » (Ps 86.7). « Non, la main de l’Éternel n’est pas devenue trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre » (Esa 59.1). « Je m’avancerai avec des exploits. Seigneur Éternel ! » (Ps 71.16).

 


09/11/2018
0 Poster un commentaire

Libre de l’esclavage religieux ( Bob Gass )

Ga 5.1

Nous avons parfois du mal à nous autoriser à penser, dire ou apprécier certaines choses parce que nous craignons le désaveu des autres. Nous vivons selon leurs convictions au lieu des nôtres. Il n’y a rien de pire que l’esclavage religieux ! Un auteur chrétien écrit : « Dans l’église où j’ai grandi, on nous apprenait qu’il ne fallait pas regarder un film, aller voir un match de foot ou, pour les filles, se maquiller. Pour la plupart de ces problèmes on avait une réponse standard : “Notre éducation est différente !” Tel est le raisonnement d’une conscience élevée à l’école de la tradition. » Paul a fustigé les Galates qui obligeaient les gens à vivre selon les traditions juives au lieu de l’Évangile de la grâce. Il a écrit : « Demeurez donc fermes, et ne vous remettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage ». Occupez-vous moins de ce que pensent les gens, et davantage de ce que pense Dieu. En réalité, ce qui énerve certains légalistes religieux, c’est que vous pouvez faire ce qu’eux ne peuvent pas parce qu’ils s’interdisent d’apprécier leur liberté en Christ (voir Ga 2.4). Soyons clairs, nous ne cautionnons pas ici le péché ou les pratiques païennes. Mais si vous ne réagissez pas quand le feu est au vert, vous passerez votre vie à attendre en vain le bon moment, celui où tout le monde sera de votre avis. Et vous finirez par ne plus avoir que des regrets. Évitez que cela vous arrive. « C’est pour la liberté que Christ nous a libérés. Demeurez donc fermes ».

 

 


07/11/2018
0 Poster un commentaire

Votre bien et sa gloire ( Bob Gass )

Bien des héros de la Bible ont été maltraités. Et Dieu l’a permis. Pensons à Daniel donné en pâture aux lions, et à Joseph jeté en prison. Ils n’ont rien fait pour mériter ça. La Bible dit : « Si, tout en faisant le bien, vous supportez la souffrance, c’est une grâce devant Dieu. C’est à cela, en effet, que vous avez été appelés, parce que Christ lui aussi a souffert pour vous et vous a laissé un exemple, afin que vous suiviez ses traces » (v.20-21). Notez bien, vous êtes « appelés » à surmonter les difficultés. Il y a une raison à votre douleur. Et rien ne peut vous atteindre qui ne soit passé entre les mains de Dieu. Il anticipe tout, et tout ce que vous traversez maintenant vous prépare à mieux le servir. Paul a dit : « Personne ne m’a soutenu la première fois que j’ai présenté ma défense ; tous m’ont abandonné. […] Mais le Seigneur m’a secouru et m’a fortifié, de sorte que j’ai pu pleinement proclamer son message » (2Ti 4.16-17, BFC). Paul voyait l’épreuve comme une avancée ! Alors prenez courage, vous croîtrez « dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur » (2P 3.18). Vous êtes en phase de préparation. Si vous ne comprenez pas, alors lisez Joni Erickson Tada : « Si la pensée de Dieu était assez simple pour que je la comprenne, il ne serait pas Dieu. J’ai parfois du mal à supporter mon fauteuil roulant, mais c’est là que la grâce de Dieu intervient. Malgré mon handicap, Dieu a un plan et un objectif pour ma vie. » Que Dieu vous tire d’une situation ou vous y plonge, faites-lui confiance. Il travaille pour votre bien et sa gloire.

 


06/11/2018
0 Poster un commentaire

Les trois habits de Joseph (3) ( Bob Gass )

La troisième tunique de Joseph est celle du destin. Parce que Joseph a fait honneur à Dieu dans les pires circonstances, il finit par accéder au trône d’Égypte, porter l’habit de pouvoir et accomplir sa destinée. Le Psalmiste le raconte : « Il envoya devant eux un homme : Joseph fut vendu comme esclave. On serra ses pieds dans les entraves, on le mit aux fers jusqu’au temps où sa parole s’accomplit, et où la déclaration de l’Éternel lui fit surmonter l’épreuve. Le roi donna l’ordre de le relâcher, le maître des peuples le fit délier. Il lui donna la place de seigneur sur sa maison et de maître de tout ce qu’il possédait » (Ps 05.17-21). Les épreuves et les tentations que vous affrontez concernent votre avenir. Elles vous préparent à votre destinée ! Vous pouvez vous entraîner toute votre vie pour une seule période, une seule tâche. Et plus la mission est grande, plus vous serez attaqué(e). À plusieurs reprises dans la Genèse, la Bible dit : « L’Éternel fut avec Joseph ». Mais ça ne l’a pas empêché d’être trahi par sa famille, harcelé par la femme de son maître, calomnié et injustement emprisonné ou déçu par l’attitude de l’échanson rencontré en prison. Mais avec le recul, Joseph a réalisé que tout ce vécu était une façon de « s’entraîner à régner ». Pour fabriquer ses violons, Stradivarius n’utilisait que du bois qui avait bravé les pires tempêtes. Interrogé sur ses raisons, il avait répondu : « Le bois qui a souffert du temps produit la plus douce des musiques. » Alors tenez bon, gardez votre confiance à Dieu, et vous chanterez la victoire.

 


05/11/2018
1 Poster un commentaire