* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Parole du Jour


Bien choisir ses combats ( Bob Gass )

« Si tu fais cela, et que Dieu te donne des ordres, tu pourras tenir bon » Ex 18.23

Un bon général sait qu’il commet une erreur à vouloir combattre sur plusieurs fronts en même temps. Si vous vous dispersez vous êtes vulnérable ! C’est vrai aussi dans la vie. Pour éviter un stress inutile, il vous faut refuser de vous laisser distraire par chaque petit détail qui surgit. En d’autres termes, choisissez vos batailles avec sagesse. Ne faites pas une montagne d’une souris. Avant de consacrer du temps, de l’énergie et de l’émotion à un problème, demandez?vous s’il est important et combien de temps, d’efforts et d’énergie il faut y consacrer. Essayez de discerner ce qui compte vraiment et consacrez?y votre attention. Apprenez à faire la différence entre ce qui est vital et ce qui est secondaire. Moïse s’est épuisé en voulant gérer personnellement tous les problèmes, les disputes et les crises qui surgissaient chez les Israélites. Peut?être pensait?il devoir le faire puisqu’il était le chef de son peuple. Mais son beau?père lui dit en substance : « Occupe?toi des grandes choses et laisse les petites à quelqu’un d’autre. » Il ajoute : « Si tu fais cela, et que Dieu te donne des ordres, tu pourras tenir bon […]. Moïse écouta la voix de son beau?père et fit tout ce qu’il avait dit » (v.23–24). Arrêtez?vous et réfléchissez. Pourquoi ajouter davantage de stress et de tension à ce que vous subissez déjà dans votre vie si vous pouvez l’éviter ? Avant d’engager un combat, prenez du recul et voyez s’il vaut vraiment le coup. Ne partez pas en guerre s’il n’y a pas de butin à prendre.

 


16/07/2019
0 Poster un commentaire

Demandez à Dieu une stratégie ( Bob Gass )

« Tes oreilles entendront derrière toi cette parole : Voici le chemin, marchez-y ! » Esa 30.21

Jésus avait compris le plan de Dieu pour sa vie : la rédemption de l’humanité. Il a donc vécu chaque jour à la lumière de cet objectif. À la fin de sa vie, il pouvait prier : « Je t’ai glorifié sur la terre ; j’ai achevé l’œuvre que tu m’as donnée à faire » (Jn 17.4). Une bonne stratégie est essentielle au succès de toute entreprise. En qualité de chrétien(ne), faites que cette stratégie vous vienne de Dieu, sinon la pression populaire peut vous conduire dans la mauvaise direction. Jésus aurait facilement pu se laisser distraire par les exigences de la foule et les pensées erronées de ses disciples. Comment l’a-t-il évité ? Grâce aux nuits passées dans la prière et aux rencontres avant l’aube avec son Père pour obtenir ses conseils. Jésus vivait selon ce principe : « Le Fils ne peut rien faire par lui?même, mais seulement ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait également. […] Moi, je ne peux rien faire par moi?même : selon ce que j’entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé » (Jn 5.19, 30). Si vous cherchez une stratégie pour votre vie, commencez par lire la Bible. N’adoptez pas le plan de quelqu’un d’autre si Dieu ne vous le demande pas, ou vous finirez par vous frustrer. N’ayez aucun doute, Dieu a une stratégie bien précise pour votre vie et il vous la révèlera. La Bible dit : « Tes oreilles entendront derrière toi cette parole : Voici le chemin, marchez?y ! »

 


14/07/2019
0 Poster un commentaire

Gardez vos yeux fixés sur Jésus ( Bob Gass )

« Pierre dit à Jésus : Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? » Jn 21.21

La Bible dit : « Pierre se retourna et vit venir à leur suite le disciple que Jésus aimait, celui qui pendant le souper, s’était penché sur la poitrine de Jésus et avait dit : “Seigneur, qui est celui qui te livre ?” En le voyant, Pierre dit à Jésus : “Et celui?ci, Seigneur, que lui arrivera?t?il ?” Jésus lui dit : “Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? Toi, suis?moi.” Là?dessus, le bruit se répandit parmi les frères que ce disciple ne mourrait pas. Pourtant, Jésus ne lui avait pas dit qu’il ne mourrait pas, mais : “Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ?” » (v.20–23). La question que pose Pierre à Jésus fait référence à Jean qui bénéficie d’une relation particulièrement proche avec le Christ. Et Jésus lui répond en substance : « Ne t’occupe pas de Jean et regarde?moi. Suis?moi et tu seras toi aussi proche de moi. » Les gens finiront par vous décevoir tout comme vous?même les décevrez. Mais Jésus ne vous décevra jamais si vous gardez les yeux fixés sur lui et le suivez. Même avec les meilleures intentions, les gens vous donneront de mauvais conseils, tout comme vous leur en donnerez. Mais pas Jésus. Non seulement il connaît le chemin, mais il dit : « Je suis le chemin » (Jn 14.6). Il affirme : « Celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie » (Jn 8.12). Voici donc votre parole du jour, un des principes fondamentaux de la vie chrétienne : détournez vos yeux des gens et portez votre regard sur Jésus.

 


13/07/2019
0 Poster un commentaire

Gérer le stress ( Bob Gass )

« Je marcherai moi-même avec toi et je te donnerai du repos » Ex 33.14

Êtes?vous débordé(e) ? Bienvenue au club ! Moïse, un des plus grands leaders de l’histoire, portait de si grandes responsabilités qu’il allait même jusqu’à vouloir mourir. Vous dites : « Ce n’était sûrement pas ce que Dieu voulait pour lui. » Vous avez raison. Mais connaître la volonté de Dieu ne suffit pas, vous devez faire les choses à sa manière. Moïse travaillait du matin très tôt au soir très tard, six jours par semaine, sans vacances ni repos. Il mangeait sur le pouce, planifiait ses rendez?vous, respectait les délais et ne refusait aucune entrevue. Ses proches étaient eux?mêmes trop occupés pour se rendre compte qu’il souffrait de surmenage. Mais son beau?père le remarque et dit : « Ce que tu fais n’est pas bien. Tu t’épuiseras toi?même, ainsi que ce peuple qui est avec toi ; car la tâche est trop lourde pour toi ; tu ne pourras pas l’exécuter toi seul » (Ex 18.17–18). Heureusement, Moïse trouve la solution en deux étapes. 1) Il délègue le travail à des personnes qualifiées et leur fait confiance. Bien diriger ne consiste pas à tout faire soi?même mais laisser faire les autres. Comme le disait le célèbre évangéliste D. L. Moody : « Ne cherchez pas à faire le travail de dix personnes, cherchez dix personnes pour faire le travail. » 2) Il compte sur la puissance de Dieu plutôt que sur ses propres forces. Dieu a dit à Moïse : « Je marcherai moi?même avec toi et je te donnerai du repos ». Le mot « repos » signifie « paix intérieure, bien?être, sécurité et confiance ». Voilà ce que Dieu veut pour votre vie.

 


12/07/2019
0 Poster un commentaire

Soyez sage, ne vous comparez pas ! ( Bob Gass )

« Mais, en se mesurant à leur propre mesure et en se comparant à eux-mêmes, ils manquent d'intelligence » 2Co 10.12

Jésus a dit : « Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l’un était Pharisien, et l’autre péager. Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui?même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont accapareurs, injustes, adultères, ou même comme ce péager : je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. Le péager se tenait à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel, mais se frappait la poitrine et disait : O Dieu, sois apaisé envers moi, pécheur. Je vous le dis, celui?ci descendit dans sa maison, justifié, plutôt que l’autre. Car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé » (Lu 18.10–14). Alors que le pharisien se considère comme l’homme le mieux vêtu de la ville, Dieu voit ses habits de justice comme un « vêtement souillé » et le rejette (voir Esa 64.5). Un poète anonyme a écrit : « J’ai rêvé de ma mort l’autre nuit. Le ciel avait ouvert ses portes. Avec grâce, un ange m’avait invité à entrer. À ma grande surprise, des gens familiers étaient là, certains que j’avais jugés comme vauriens. Sur le point de m’indigner, je suis soudain resté coi, car chaque visage était étonné, moi non plus on ne m’attendait pas ! » C’est la grâce qui nous sauve, non les œuvres (voir Tite 3.5). Ce ne sont pas nos performances qui nous ouvrent le ciel, mais celle de Christ à la croix. Cela dit, n’essayez pas de vous élever en rabaissant les autres. Ne les jugez pas. Si vous le faites, la Bible dit que vous manquez d’intelligence.

 


11/07/2019
0 Poster un commentaire