* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Sa Parole pour aujourd'hui


L’armure divine : la justice (2) ( Bob Gass )

index

 

“Revêtez la cuirasse de la justice.” Ep 6. 14

La cuirasse de la justice est là pour protéger votre cœur. Etre juste ne veut pas dire obéir à une longue liste de règles strictes. Dès que vous avez fait confiance à Christ, vous devenez juste aux yeux de Dieu. A partir de ce moment, Il vous voit “en Jésus-Christ” (Rm 8. 1). En fait s’Il vous voyait d’une autre manière vous seriez perdu! Ecoutez: “Par l’obéissance d’un seul, beaucoup seront rendus justes” (Rm 5. 19). Le mot “rendus” signifie qu’un état permanent de justice vous a été accordé. Cela ne veut pas dire que vous pouvez affirmer : “Je jeûne depuis 15 jours, donc je suis juste et cette promesse divine m’appartient.” Ou encore : “Mes parents étaient chrétiens, aussi dois-je recevoir de grandes bénédictions.” Non, le sang de Jésus seul peut vous transformer de l’intérieur et vous revêtir de l’identité du Christ. Votre défense contre l’ennemi n’est pas la justice que vous avez pu créer autour de vous, mais la justice que Jésus-Christ vous accorde. Comparez ces deux écritures : 1- “… afin d’être trouvé en Lui, non avec ma justice, mais… la justice qui vient de Dieu par la foi.” (Ph 3. 9), (votre situation en tant que juste aux yeux de Dieu.) et 2- “remplis des fruits de justice…” (Ph 1. 11), (votre justice pratique aux yeux des autres). Votre situation en tant que juste correspond à la vision que Dieu a de vous, grâce à Jésus-Christ. Votre pratique de la justice correspond à la vision que les autres ont de vous, chaque jour. Et votre but journalier devrait être de pratiquer la justice ! N’oubliez jamais que, en raison de votre situation de “juste” aux yeux de Dieu, Il vous a donné le pouvoir de choisir d’agir avec justice, de prononcer des paroles de justice et de vous tenir sans faillir et sans reproche face à l’ennemi. Et quand vous vivrez ainsi, celui-ci ne pourra que s’enfuir !


29/01/2020
0 Poster un commentaire

L’armure divine : la ve?rite? (1) ( Bob Gass )

 

 

index

 

Ep. 6. 14

Etudions pendant les prochains jours l’armure divine, et assurons-nous que nous la portons dans sa totalité. D’abord, “ayez à vos reins la vérité pour ceinture.” La ceinture du soldat romain était très importante, car sa cuirasse s’appuyait dessus et son glaive y était suspendu. Elle constituait la partie fondamentale de son armure. La vérité ! Vous n’achèverez rien d’important si votre vie n’est pas fondée sur la vérité, si vous vous mentez à vous-même, tentez d’escroquer les autres et rejetez ce que Dieu cherche à vous dire. La ceinture est là pour vous serrer à la taille, aussi la vérité vous rendra mal à l’aise lorsque vous vous trouverez dans des situations malhonnêtes. De même que “vos reins” représentent votre intimité, de même le plus secret de vous-même sera découvert aux yeux de Dieu qui seul peut vous guérir et vous délivrer. Si vous ne voulez pas en subir les conséquences douloureuses, rejetez toute entreprise qui n’est pas fondée sur la vérité. Les mensonges que vous prononcez vous causeront du mal, mais aussi les mensonges auxquels vous croirez. L’ennemi essayera de vous détourner de votre destinée en vous faisant croire que vous ne méritez pas d’être béni. Il essayera de vous mettre à l’aise lorsque vous désobéissez à Dieu en disant “Allez, jette un coup d’oeil sur cette revue, fume cette cigarette, couche avec qui tu veux, garde cet argent, le gouvernement n’a pas besoin de tous tes impôts. La grâce de Dieu est là pour te pardonner.” Dès que ces pensées vous viennent, déclarez à Satan : “J’ai été appelé à marcher dans la lumière, et je refuse de marcher ailleurs.” Aujourd’hui, ceignez-vous de vérité !


28/01/2020
0 Poster un commentaire

RECHERCHEZ D’ABORD DIEU ! ( Bob Gass )

83146338_10220778449113100_3980070172282060800_n

 

« Le Seigneur l’avait rendue stérile…» 1 S 1. 5

Parfois une porte ne s’ouvre devant nous qu’au moment où nous comprenons la raison pour laquelle elle a été fermée en première instance. Réfléchissez à l’histoire d’Anne : elle désirait un fils, mais Dieu voulait un prophète ! Lorsqu’elle se mit à prier : “Donne-moi un fils, je m’engage à le consacrer pour toujours à Ton service” (1 S 1. b11), Dieu lui permit, non seulement d’enfanter Samuel, mais ensuite six autres enfants ! (1 S 2. 5). Si vous priez pour obtenir une moisson abondante, Dieu vous demandera d’abord de semer une petite graine. Cette graine peut être quelque chose que vous appréciez et que vous voulez garder pour vous-même, mais ne succombez surtout pas à cette tentation. Au contraire, abandonnez-la entre les mains de Dieu ! Anne découvrit que rien ne pouvait la satisfaire davantage que l’obéissance à la volonté de Dieu dans sa vie. Elqana avait deux femmes, mais il préférait Anne et lui donnait “une part double” de ses biens lorsqu’il montait offrir un sacrifice au temple (1 S 1. 5). Si vous ne faites pas ce que Dieu vous a demandé d’accomplir, les plaisirs amoureux ou l’attraction des biens matériels ne sauront vous contenter pleinement. Les gens “appelés” par Dieu ne se trouvent pas nécessairement en haut des chaires des églises et des temples. Anne avait été appelée par Dieu à devenir une mère, la mère d’un grand prophète. Vous, vous avez peut-être été appelé à jouer le rôle d’une secrétaire, d’un architecte paysagiste ou d’un professeur. Découvrez ce que Dieu vous a appelé à accomplir et mettez-vous à la tâche ! Le désespoir d’Anne la poussa à découvrir sa destinée. “Le Seigneur l’avait rendue stérile…” Pourquoi Dieu avait-Il agi ainsi ? Afin d’attirer son attention, afin de l’amener à Lui. Les situations difficiles sont idéales pour nous forcer à nous remettre en question, à analyser notre vie et à rechercher la présence de Dieu plus que jamais. Le centre d’intérêt de notre vie n’est plus : “Voici Seigneur ce que je souhaite que Tu m’accordes”, mais plutôt : “Seigneur que veux-Tu de moi ?” Alors Il peut nous bénir, car “Il récompense ceux qui Le cherchent” (He 11. 6).


27/01/2020
0 Poster un commentaire

PRENEZ VOTRE PLACE AU COMBAT ! ( Bob Gass )

84401273_10220769365086005_8940109292892061696_n

 

« Revêtez-vous de l’armure complète de Dieu afin de pouvoir tenir ferme… »Ep 6. 11

Afin de pouvoir vraiment apprécier toutes les qualités d’un habit neuf, il vous faut aller dans la cabine d’essayage et vous débarrasser des vêtements incompatibles avec le nouveau. Ainsi Paul a-t-il dit : “Dépouillons-nous donc des oeuvres de ténèbres et revêtons l’armure de lumière.” (Rm 13. 12) Ce qui veut dire : rejetez les mensonges et “revêtez” la vérité, rejetez les querelles et “revêtez” la paix, rejetez les doutes et “revêtez” la foi, rejetez le péché et “revêtez” la justice, rejetez l’ignorance et “revêtez” la connaissance. Comprenez-vous ? Votre vieille armure doit disparaître, car aucune partie de cette armure ne vous sera utile pour le combat qui approche. Au contraire elle risquerait d’être trop lourde et de vous faire trébucher au plus fort de la bataille. Dans Ephésiens 5, Paul parle de notre intimité avec Christ. Au chapitre 6, nous nous retrouvons soudain au cœur de la bataille spirituelle. C’est ainsi que cela arrive toujours: un moment vous êtes en train de louer Dieu de toute votre âme, et l’instant d’après vous livrez la bataille la plus rude de votre vie ! Et c’est la volonté de Dieu ! Vous ne pourrez jamais gagner le combat spirituel si vous n’avez pas auparavant été intime avec Dieu. Remarquez les mots : “afin de pouvoir tenir ferme.” L’armure vient de Dieu, mais la place au combat vous appartient ! D’ailleurs vous n’aurez besoin d’aucune armure divine si vous fuyez loin du combat. L’armure est seulement pour ceux qui veulent demeurer fermes et se battre pour ce qui a vraiment de l’importance, comme le salut de leur famille, la survie de leur mariage, le renouvellement de leur santé, le rétablissement de leurs affaires, de leur ministère ou toute autre chose que Dieu leur a confiée ou promise. Alors, dès aujourd’hui, levez-vous, mettez votre armure et prenez votre place au combat !


26/01/2020
0 Poster un commentaire

Quand Je?sus est a? la maison ( Bob Gass )

index

 

 

“On apprit qu’Il était à la maison.” Mc 2. 1

Si vous cherchez un “Bon Dieu” gentil, calme, qui ne dérangera pas votre petite vie, alors oubliez Jésus ! S’Il entre chez vous, Il dérangera vos affaires… votre mariage… vos finances… car c’est un Dieu plein de puissance, actif, un Dieu qui veut vous faire bouger, évoluer, progresser, qui veut vous émouvoir, vous toucher, vous guérir. Sûrement pas quelqu’un qui se tiendra sagement dans un coin comme un objet d’ornement ! Dans la Bible, des gens ont ouvert leur maison à Jésus pour qu’Il entre et enseigne. Peut-être se disaient-ils : “Nous allons mettre quelques chaises de plus. Nous entendrons un bon sermon, et nous aurons quelques prières.” Vraiment ? Quand les gens du voisinage l’apprenaient, ils arrivaient de partout. Le pouvoir du bouche-à- oreille remplissait vite la maison, sans publicité à la télé, sans brochure ou DVD ! La situation devint si insensée qu’un jour, quatre hommes, qui amenaient un de leurs amis sur un brancard et qui ne pouvaient entrer, démontèrent les tuiles du toit pour le faire descendre jusque devant Jésus! C’est ce dont nous avons besoin aujourd’hui dans nos églises : des gens capables de “soulever” le toit par le pouvoir de leurs prières, de leurs louanges, de leurs exhortations, afin que la puissance d’en haut puisse descendre. Mais soyez prêt à tout moment quand vous laissez entrer Jésus dans n’importe quel domaine de votre vie : Il vous demandera de Lui donner ce que vous ne pouvez pas Lui donner, de faire ce que vous ne pouvez pas faire, de devenir ce que vous ne pouvez pas devenir ! Il modifiera tout dans votre vie ! Et cela parce que vous êtes resté trop longtemps au même endroit, sans progresser; occupé depuis trop longtemps à répéter le même témoignage ! Aujourd’hui Dieu veut vous faire sortir de votre petit confort. Il veut vous forcer à faire des expériences que vous n’avez jamais envisagées auparavant. Etes-vous enfin prêt à Lui dire : “d’accord !”


25/01/2020
0 Poster un commentaire