* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Sa Parole pour aujourd'hui


Sept secrets qui appartiennent a? Dieu. ( Bob Gass )

4

 

 

 

“Les choses cachées appartiennent au Seigneur, notre Dieu…” Dt 29. 28

Avant d’entrer dans la Terre promise, Moïse déclare au peuple : “Les choses cachées appartiennent au Seigneur, notre Dieu ; les choses révélées nous appartiennent, à nous et à nos fils, pour toujours…” (Dt 29. 28). Quelles sont ces “choses cachées” ? 1- L’avenir de vos enfants. Ne vous êtes-vous pas demandé ce qui leur arrivera, s’ils seront heureux, s’ils se marieront et auront des enfants, s’ils réussiront dans la vie, s’ils marcheront avec Dieu… etc ? 2- La raison de vos souffrances. Un jour de notre vie, nous nous sommes tous demandé pourquoi Dieu avait permis telle épreuve, telle souffrance ; pourquoi vous étiez né dans cette famille, dans cet environnement plutôt qu’un autre ; pourquoi vous souffriez de ce handicap ou de cette maladie chronique; pourquoi cet accident était-il arrivé à l’un de vos enfants, ou pire, pourquoi avait-Il permis que vous le perdiez ? 3- Les circonstances de votre mort. En avançant en âge, nous nous posons de plus en plus souvent de telles questions : Dieu me prendra-t-il brutalement ? Atteindrai-je un grand âge ? Succomberai-je à une grave maladie ? Aurai-je tout mon esprit jusqu’au dernier moment ? Dieu seul le sait. 4- Le salut de ceux que j’aime. Vous priez depuis de longues années pour que l’Esprit Saint touche un proche ou l’un de vos enfants, et vous attendez toujours de voir le jour où il ou elle acceptera Jésus dans son cœur. La décision appartient au Seigneur. 5- Les événements de demain. Jacques a écrit : “Vous ne savez pas ce que votre vie sera demain !” (Jc 4. 14). Faites des plans, mais acceptez qu’ils réussissent ou échouent en fonction de la volonté divine. L’avenir Lui appartient. 6- Le résultat de votre mission ou de votre témoignage. Vous ne vous lassez pas de faire le bien, sans connaître les résultats. Seul Dieu les connaît (Mt 25. 31- 40). 7- Votre progrès spirituel. Ne vous êtes-vous jamais demandé si vous aviez vraiment fait des progrès spirituels depuis votre conversion ? Ressemblez-vous davantage à Jésus maintenant? Dieu ne vous demande qu’une chose : de Lui faire confiance pour toutes ces choses cachées qu’Il ne vous a pas révélées !


04/07/2020
0 Poster un commentaire

N’imitez pas Asae?l ! ( Bob Gass )

106484595_3532468323432343_829933659806628020_n

 

 


“Asaël était rapide… il poursuivit Abner…” 2 S 2. 18-19

Asaël était un coureur exceptionnel, mais dans la bataille, la rapidité ne suffit pas. A la fin d’une bataille mémorable entre les troupes restées fidèles à la famille de Saül, sous le commandement d’Abner, et les troupes de David conduites par Joab, l’un des frères de celui-ci décida de poursuivre Abner qui venait de sonner la retraite de ses troupes. Asaël était capable de rattraper Abner, mais pas de se mesurer avec lui, car Abner était un guerrier bien plus aguerri qu’Asaël. Aussi sa course se termina-t-elle en catastrophe. Abner l’embrocha de sa lance et l’abandonna gisant dans son sang sur le bord du chemin. Une vie gâchée par une trop grande précipitation. Les choses auraient pu se passer autrement, s’il avait attendu l’arrivée de ses deux autres frères, Joab et Abishaï. A trois ils auraient pu vaincre Abner, mais Asaël avait voulu expédier cette affaire tout seul, sans l’aide de quiconque. Ne faites pas la même erreur ! L’enthousiasme et la vivacité d’esprit ne remplacent pas l’expérience et la maturité. Dans le domaine spirituel, nous devons apprendre à parfois prendre patience et attendre le soutien de nos frères et sœurs engagés dans la même bataille que nous. Paul ne fut pas choisi tout seul pour s’engager sur le champ missionnaire. Deux collaborateurs talentueux, Silas et Timothée, l’épaulaient directement dans sa tâche. Un groupe d’indépendants poursuivaient le développement des églises fondées par Paul et ses proches. A Ephèse travaillaient Aquila et Priscilla ainsi que plus tard Apollos, délégué aussi à Corinthe. Barnabas et Tite complétaient cette équipe. Ce modèle de coopération fut à l’origine de l’expansion de la jeune église du Nouveau Testament au-delà de Jérusalem. Le mot de la fin ? N’oubliez pas vos frères et vos sœurs, vous aurez besoin d’eux dans la mission que Dieu vous a confiée !


03/07/2020
0 Poster un commentaire

Avoir confiance en Dieu ( Bob Gass )

fr-con-332-Si-tu-mets-ta-confiance-en-Dieu-rien-ne-te-manquera

 

 

 

EXODE  32.1‑14

De nombreux chrétiens craignent que Dieu les rejette s’ils pèchent trop, ne lisent pas chaque jour la Bible ou lui déplaisent. Cependant, notre salut se fonde sur le caractère immuable de Dieu.

L’idée fausse selon laquelle Dieu pourrait repousser une personne qu’il a sauvée émane d’une conception simpliste de sa nature. Nous croyons que Dieu ne ressent qu’une émotion à la fois, mais en réalité, sa nature est bien plus complexe. Réfléchissons à nos propres émotions : Nous pouvons aimer un enfant inconditionnellement tout en n’approuvant pas sa conduite. Il en est de même pour notre Dieu omniscient. Lorsque, dans sa juste colère, il a menacé les Israélites de les châtier, il n’a jamais cessé de se soucier d’eux.

Certains s’appuient sur des passages comme celui du jour pour essayer de prouver que Dieu change parfois d’avis et qu’il pourrait revenir sur l’une de ses promesses. L’Éternel savait toutefois que Moïse intercéderait pour le peuple d’Israël, tout comme il le sait chaque fois que nous ne respectons pas ses normes équitables. Il nous a réchappés de la mort et ne nous tournera jamais le dos. En raison de sa nature immuable, Dieu nous aime pour toujours, même quand nous péchons.


02/07/2020
0 Poster un commentaire

Toute expe?rience vaut son pesant d’or ! ( Bob Gass )

106349468_3529674527045056_3764116154419568213_n

 

 


“Dieu l’appela du milieu du buisson : Moïse, Moïse !” Ex 3. 4

Dieu ne gaspille jamais rien : Il se sert de chacune des expériences que nous vivons, les bonnes autant que les mauvaises afin de nous préparer à accomplir ce qu’Il attend de nous. Moïse passa son enfance dans un “foyer d’accueil”. Jusqu’à l’âge de 40 ans, il vécut à la cour de Pharaon, apprenant la langue et les coutumes des Egyptiens. Tout cela parce que Dieu avait prévu de se servir de lui afin de conduire Son peuple hors d’Egypte. Pouvez-vous imaginer un meilleur moyen de comprendre la stratégie de vos ennemis que d’être éduqué parmi eux ? Moïse avait besoin également d’apprendre quelques leçons plus personnelles, aussi Dieu l’envoya-t- Il passer quarante ans dans un désert, en compagnie de ses seuls moutons. Le “petit-fils” de Pharaon est devenu simple berger ! Rien n’est plus humiliant que d’être forcé d’accepter un emploi subalterne lorsque vous êtes bardé de diplômes, surtout si vous devez le faire à la suite d’un grosse bêtise dont vous êtes seul responsable ! Ces longues années apprirent à Moïse à comprendre les souffrances des humbles. Parvenu à l’âge de quatre-vingts ans, il est enfin prêt à remplir le rôle auquel Dieu l’a destiné. Dieu vient s’adresser à lui à travers le buisson ardent. A cet endroit singulier Dieu lui révèle que son destin est de délivrer et de guider le peuple d’Israël. Même s’il regimbe, s’invente des excuses et connait la peur, il finit par accomplir sa tâche. Toutes les expériences vécues au cours de ces quatre-vingts années lui furent utiles. D’avoir passé quarante ans dans l’entourage de Pharaon lui permit de savoir comment s’y prendre avec le vieux souverain, et d’avoir travaillé quarante années comme berger dans un désert lui permit de conduire le peuple hébreu en sécurité à travers les étendues désertiques qu’il devait traverser, en route vers son destin. Et vous, n’oubliez pas que même si vous traversez des moments difficiles, votre rôle est de toujours vous réjouir, car, en compagnie de Dieu, toute expérience vaut son pesant d’or. Il n’en gaspille jamais aucune ! Il se servira de chacune d’entre elles pour votre bien et pour Sa plus grande gloire !


02/07/2020
0 Poster un commentaire

Mission accomplie ! ( Bob Gass )

1

 

 

 

“Ayant achevé l’œuvre que Tu m’as donnée à faire.” Jn 17. 4

Si Satan n’arrive pas à vous corrompre en faisant miroiter devant vous des plaisirs illégitimes, il essaiera de vous faire crouler sous le poids de missions toutes plus légitimes les unes que les autres ! D’une façon ou d’une autre, son objectif est toujours d’élever un obstacle entre Dieu et vous. Quand Christ est arrivé à la fin de son ministère terrestre, âgé seulement de trente-trois ans, Il a pu dire : “Je T’ai glorifié sur la terre, ayant achevé l’œuvre que Tu m’as donnée à faire.” Jésus aurait pu S’impliquer davantage dans Sa mission aux côtés de Ses douze disciples, ou S’appuyer sur un comité de conseillers pour L’aider à organiser Son programme et choisir vingt-quatre disciples pour doubler son rayon d’action. Il aurait pu aller à Rome, le siège central du pouvoir de l’empire, ou à Athènes, où Il aurait pu convaincre les grands esprits de l’époque, afin d’étendre rapidement Son influence et Sa réputation. Mais Il a choisi seulement douze disciples qu’Il a formés lentement et personnellement. Il n’a jamais voyagé loin du lieu de Sa naissance. Certains pourraient croire que si vous voulez révolutionner le monde, vous devez prêcher votre cause dans un grand nombre de pays. Mais Jésus a délibérément limité son parcours, évitant les digressions et les complications. Juste avant de rendre Son dernier soupir, Il a enfin dit : “Tout est accompli.” Jésus était prêt à mourir parce qu’Il n’avait plus rien à accomplir. Son œuvre était achevée, Il avait fini de former Ses disciples et venait de payer le prix de notre rédemption. Ses derniers mots n’exprimaient aucun sentiment de démission ou de regret. Sa mission était accomplie, voilà tout ! Pendant combien de temps allez-vous continuer à promettre de rechercher la présence de Dieu, de placer la quête de Son royaume au centre de votre vie ? Si vous projetez vraiment de le faire, faites-le donc aujourd’hui !


01/07/2020
0 Poster un commentaire