* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Sa Parole pour aujourd'hui


Seigneur, souviens-toi de moi !” ( Bob Gass )

Daily-Text-3

 

 

 

“Souviens-Toi favorablement de moi, mon Dieu, à cause de tout ce que j’ai fait pour ce peuple” Ne 5. 19

Quel est l’artiste, l’écrivain ou l’homme politique qui ne souhaite pas que l’on se souvienne de lui après sa mort ? Or Néhémie était un homme très riche : il accueillait chaque jour à sa table, environ 150 fonctionnaires, sans compter les hôtes de passage, sans même toucher le salaire qui lui était dû ! Qui plus est, c’était un homme influent à la cour d’Artaxerxès, qui accéda à la position de gouverneur, responsable directement devant le roi de Perse (Ne 2. 5-9). Pourtant il ne recherchait pas l’adulation des foules ni la renommée de l’Histoire. Il était concerné par ce que Dieu pensait de lui. Et la seule récompense qu’il demanda à Dieu, c’est qu’Il se souvienne de lui pour tout le bien qu’il avait fait au peuple hébreu. Néhémie se trouvait alors dans une situation difficile : les notables juifs du pays s’étaient mis de mèche avec les ennemis de Néhémie (Ne 6. 17-19), alors qu’il faisait de son mieux pour défendre les intérêts des petites gens, réparer les injustices sociales qui régnaient parmi le peuple (Ne 5. 2-14), tout en reconstruisant les murailles de Jérusalem. Posons-nous chacun la question : “Pouvons-nous prier la même prière ? Souviens-toi de moi pour le bien que j’ai fait à d’autres de tes enfants ?” Tony Evans écrit: “Si vous posiez cette question à Dieu, que répondrait-Il ? Vous dirait-Il : “Oui, Je me souviens de ta fidélité, de tout ce que tu as accompli pour Ma gloire. J’étais la priorité de ta vie. Tu servais Mon peuple. Tu n’étais pas égoïste. Tu honorais Mon nom et quand tu t’égarais un peu, tu venais vite confesser tes fautes. Oui, je me souviens favorablement de toi.” Ou bien vous dirait-Il : “En effet, je Me souviens de toi. Tu étais toujours trop pressé pour Me parler. J’étais toujours le dernier sur ta liste de choses à faire. Tu me donnais les restes de ton temps, de ton énergie, de tes ressources… Je me souviens que tu accordais très peu de temps à Ma famille. Oui, Je me souviens de toi…” Quand nous nous approcherons de Dieu, comment se souviendra-t-Il de chacun d’entre nous ?


30/11/2020
0 Poster un commentaire

N’oubliez de Lui dire merci ! ( Bob Gass )

philippiens1_27-28

 

 

 

“Oui, je veux dire merci au Seigneur, sans oublier un seul de Ses bienfaits.” Ps 103. 2

Le septième mois, le 24 du mois selon Néhémie, se passa un événement unique dans l’histoire d’Israël. Les Israélites revenus d’exil, qui avaient travaillé jusque là d’arrache-pied à la reconstruction des murailles de Jérusalem, s’étaient rassemblés quelques jours plus tôt sur une grande place de la ville pour écouter la lecture du livre de la loi faite pas Esdras (Ne 8). Mais le 24, ils vinrent devant Dieu pour confesser leurs péchés et ceux de leurs ancêtres (Ne 9. 2). Remarquez comment se déroula cette journée : pendant un quart de la journée, “on lut dans le livre de la loi” (v. 3), puis, pendant un deuxième quart de journée, ils confessèrent leurs péchés (v. 3). Ensuite les Lévites conduisirent le peuple dans une longue prière (v. 4-5). Ils rappelèrent longuement au peuple combien leur Dieu s’était montré généreux envers eux, comment Lui, le Dieu créateur avait accompli miracle après miracle pour les libérer, les protéger, les nourrir, leur parler, multiplier leurs familles, détruire leurs ennemis, les installer dans un pays riche et fertile, avec quel résultat ? “Ils se sont rebellés et révoltés contre Toi” (v. 26). Pourquoi les Israélites ont-ils pu se montrer si peu reconnaissants envers Dieu, après tout ce qu’Il avait accompli pour eux ? Parce qu’ils ont toujours vite oublié de Qui ils dépendaient et omis de Lui exprimer leur reconnaissance ! Ne faites pas la même erreur. N’oubliez pas “un seul de Ses bienfaits” ! Malgré tout Dieu est plus grand que notre péché. Malgré leur manque de reconnaissance, Dieu s’occupa d’eux au lieu de les exterminer, car Il est un “Dieu clément et compatissant” (v. 31). Il s’occupera aussi de vous à travers le désert, si vous revenez à Lui dans la prière !


29/11/2020
0 Poster un commentaire

Ne pe?chez pas par exce?s de confiance ! Priez sans cesse ! ( Bob Gass )

20201128

 

 

 

 

“Ils appelèrent les apôtres… et les relâchèrent.” Ac 5. 40

Les apôtres étaient exubérants : “de nombreux signes et prodiges se faisaient au milieu du peuple par leurs mains” (Ac 5. 12). Des multitudes d’hommes et de femmes les rejoignaient, venus des villes voisines. Evidemment, cela ne plaisait pas au pouvoir religieux, le même qui avait fait crucifier Jésus. Aussi les apôtres, un après-midi, se retrouvèrent-ils au fond d’une prison de Jérusalem, sans avoir eu le temps de voir venir la persécution. Mais ils n’eurent pas beaucoup le temps de pleurer sur leur sort ou d’implorer la délivrance divine, car un ange s’empressa d’ouvrir les portes de la prison et de les libérer. Puis il leur enjoignit d’aller directement au temple et d’y prêcher l’Evangile ! Les apôtres ont dû s’imaginer invincibles, Dieu ayant prouvé Sa puissance et les ayant libérés aussi facilement. La nature humaine étant ce qu’elle est, nous nous approprions vite une victoire obtenue grâce à l’intervention divine, au point de relâcher notre vigilance dans la prière. Peu de temps après cette délivrance miraculeuse, la persécution s’intensifia à l’encontre de l’assemblée des disciples, à l’instigation du roi Hérode (Ac 12. 1). Jacques, le frère de Jean fut arrêté. Aucune mention n’est faite de prières d’intercession de la part des autres disciples. Imaginèrent-ils qu’un ange interviendrait à nouveau, comme la première fois, sans qu’il soit nécessaire de prier ? Ne pêchons pas nous-mêmes par excès de confiance, si Dieu a permis que nous bénéficiions d’une délivrance miraculeuse. Voilà pourquoi Paul a écrit : “Priez sans cesse…”(1 Th 5. 17).Quelqu’un a dit : “Les gens trop confiants et sûrs d’eux-mêmes font comme l’eau : ils suivent le chemin le plus facile, celui qui coule vers le bas !” L’exécution de Jacques dut ébranler les croyants, car nous retrouvons vite toute l’église en prière pour demander la libération de Pierre (Ac 12. 5). L’excès de confiance est l’alliée de la défaite, alors que la prière est l’alliée de la victoire !


28/11/2020
0 Poster un commentaire

Faites-Lui confiance, Il a tout pre?vu ! ( Bob Gass )

127446531_3981040501908454_5678814255619087841_n

 

 

“David fit… monter ses compagnons… et ils s’installèrent dans les villes d’Hébron” 2 S 2. 3
De retour à Tsiklag, David, ses hommes et leurs familles auraient pu reconstruire la ville incendiée et reprendre leur vie d’exilés. Mais la Bible nous apprend que David ne resta que deux jours à Tsiklag (2 S 1. 1). Le plan divin était en train de se dérouler comme prévu. Le troisième jour arriva la nouvelle que Saul avait été tué dans une bataille contre les Philistins. La promesse que Dieu avait faite à David en le faisant oindre roi des années auparavant allait enfin se réaliser. Dieu avait orchestré la destruction de Tsiklag pour que David retourne dans la région d’Hébron où il serait sacré roi de Juda et où il règnerait plusieurs années avant de prendre Jérusalem. Parfois de dures épreuves sont nécessaires pour nous faire aller de l’avant sur la destinée que Dieu a prévue pour nous. La persécution força la jeune église des Actes à partir sur les chemins de l’évangélisation dans les contrées avoisinantes. Sans la terrible épreuve que le peuple juif dut traverser au cours de la Deuxième Guerre mondiale, aurait-il eu le courage et la détermination de fonder la nouvelle nation d’Israël sur la terre de Canaan ? On raconte que Theodor Herzl mourut déçu du manque d’enthousiasme au sein de son peuple pour la création d’un état juif, beaucoup préférant “s’assimiler” aux peuples parmi lesquels ils vivaient, plutôt que s’expatrier en Palestine ? 50 ans après sa mort était déclaré le jeune Etat d’Israël. Dieu voit l’Histoire dans son ensemble, puisque pour Lui 1000 ans sont comme un jour ! Faites-Lui confiance, Il a tout prévu de votre avenir. Si votre Tsiklag a été incendiée, sachez que ce n’est pas un accident ni du hasard. Dieu l’a voulu ainsi pour vous faire aller de l’avant !

27/11/2020
0 Poster un commentaire

Trop facilement incre?dule ! ( Bob Gass )

20201125

 

 

 

“Je crois, Seigneur ! Viens au secours de mon incrédulité !” Mc 9. 24

Lorsque l’on parle de chrétien, on parle aussi de croyant. Du coup, même lorsque le chrétien n’est pas fidèle aux offices religieux, il peut se présenter comme un “croyant non pratiquant”. Dès lors, celui qui ne croit pas est un incroyant, un incrédule. Cependant, l’incroyant n’est pas seulement celui qui ne partage pas la foi du croyant parce que le croyant peut se montrer, lui aussi, incrédule. Même en lisant la Bible. En effet, il est possible de parcourir des chapitres et des chapitres de la Parole de Dieu sans pour autant lui donner crédit en tout point. Certes, il ne s’agit pas de ne plus croire, mais de ne croire que partiellement. Bien des chrétiens acceptent des promesses de Dieu pour eux, en fonction de leurs expériences vécues et de bénédictions reçues, mais il leur arrive de ne pas croire que toute la Parole de Dieu est pour nous, véritablement, complètement et en toutes circonstances. Une petite voix peut leur susurrer que telle ou telle promesse n’est pas pour eux, qu’il y a des déclarations de Dieu qui sont pour d’autres, meilleurs ou pires qu’eux. Ainsi, nous savons que Dieu a promis de donner Son Saint-Esprit à ceux qui le Lui demandent. C’est là une affirmation inconditionnelle. Or, il nous arrive de penser que cette annonce ne concerne pas tout le monde, et peut-être même qu’elle n’est pas pour nous ! Il vous est sans doute arrivé de prier pour recevoir cet Esprit et en même temps, de douter d’être exaucé en pensant, intérieurement : “Je ne vais pas Le recevoir !” Ce genre d’incrédulité va au-delà du doute. Si nous ne croyons pas ce que Dieu dit dans Sa Parole, nous devenons incrédules, mais surtout, nous faisons de Dieu un menteur. Ce qui est un comble ! Évitons donc ce genre d’attitude parce que c’est elle qui limite l’action de Dieu. N’oublions pas que “sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu, car celui qui s’approche de Dieu doit croire qu’Il existe et qu’Il récompense ceux qui Le cherchent”.


25/11/2020
0 Poster un commentaire