* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Souffle de vie


UN SIMPLE GÉMISSEMENT QUI VA ATTEINDRE LE TRÔNE DE DIEU ( Joseph Prince )

 

 

Romains 8 :26 « De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais L’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ».

Un jour, quand mon père a été hospitalisé, je me souviens avoir conduit aussi vite que je pouvais, pour me rendre à l’hôpital pour le voir, parce que son état se détériorait rapidement. En chemin, je sanglotais dans ma voiture. Je ne savais pas quoi prier. Alors j’ai juste pleuré et parlé en langue, soupirant dans mon esprit.

Je crois que c’est à ce moment-là où j’étais au plus bas, que l’Esprit Saint m’a aidé dans ma faiblesse – « Car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais L’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ».

Les évènements qui se sont ensuite déroulés à l’hôpital m’ont convaincu qu’un simple gémissement, ou un soupir, atteint le trône de notre Abba Père.

J’ai réussi à arriver juste à temps à l’hôpital, pour pouvoir serrer la main de mon père, juste avant qu’il soit emmené pour être opéré. Les chirurgiens sont sortis de la salle d’opération, quelques temps plus tard, pour informer ma mère qu’ils n’avaient pas eu besoin de faire quoi que ce soit, après l’avoir ouvert, parce qu’ils ont découvert qu’il avait déjà eu une « opération » !

Surprise ma mère a répondu : « Il n’a jamais été opéré. Je suis sa femme, je l’aurais su ! ». Pas du tout convaincus, les chirurgiens ont dit à mon père, après qu’il ait repris conscience : « Nous vous avons ouvert, et nous avons trouvé que l’opération avait déjà été faite. Celui qui a fait cela, a fait un travail parfait ».

Surpris également, mon père leur a dit : « Je n’ai jamais subi d’opération ».

« Mais si ! » ont insisté les chirurgiens.

Alors que mes parents et les docteurs continuaient à discuter, je me suis mis à penser : « Mon Dieu, je n’ai même pas prié pour un miracle, alors que j’étais en route pour l’hôpital. Pourtant, un miracle vient de se passer ! »

Mon ami, quand nous, qui sommes enfants de Dieu, gémissons, lorsque nous prions par L’Esprit, L’Esprit Saint intercède pour nous par des soupirs inexprimables qui atteignent le trône de notre Abba Père, et l’amène à agir puissamment en notre faveur !

 


15/07/2019
0 Poster un commentaire

Conviction chrétienne ( Plaire au Seigneur )

Nous nous sommes souvenus que cet imposteur a dit, quand il était encore vivant: Après trois jours, je ressuscite. Mt 27:63

Le Seigneur mort et enseveli, on aurait pu s’attendre à ce que ses adversaires se sentent à l’aise. Il n’en est rien. Ils se souviennent que Jésus avait dit qu’il ressusciterait; ils s’empressent de se rendre auprès de Pilate pour lui demander une garde spéciale pour garder le tombeau. Ils ne croient pas à une résurrection, mais ils veulent empêcher les disciples de dérober le corps de Jésus. Ce vol permettrait de faire croire en sa résurrection, et, pour eux, cette dernière imposture serait pire que la première, c’est-à-dire celle d’avoir dit qu’il était le Messie et le Fils de Dieu.

Ils prennent toutes les précautions pour que le corps du Seigneur reste dans la tombe. Qu’imaginent-ils pour faire obstacle à Jésus qui a proclamé: Moi, je suis la résurrection et la vie (Jn 11:25)? Sceller une pierre contre la porte du sépulcre et mettre une garde devant la tombe!

Le dimanche matin, le Seigneur ressuscite. Un ange roule la pierre, malgré sa très grande taille et son scellement. Les gardiens, saisis de frayeur, tremblèrent et devinrent comme morts (Mt 28:4). Les précautions des chefs du peuple n’ont fait qu’apporter une preuve supplémentaire à la résurrection du Seigneur!

Le triomphe de la résurrection, appuyé par le témoignage des Écritures et de tous les témoins cités par l’apôtre Paul (1Co 15:5-7), est indéniable; cependant cette nouvelle défaite de Satan ne l’empêche pas de continuer son œuvre de séduction.

L’un de ses moyens est de nier l’incarnation de notre Seigneur Jésus Christ, sa venue dans un corps d’homme, ce qui est appelé le mystère de la piété (1Ti 3:16 2Jn 7;). Or cet égarement est aussi mauvais que le premier. On veut bien reconnaître que Jésus a été un grand prophète, un éminent philosophe ou un exceptionnel fondateur de religion; mais on nie son essence divine et l’absolue nécessité de sa mort sur la croix, seul sacrifice capable de rendre parfaits à perpétuité ceux qui sont sanctifiés (Heb 10:14-18).

Mais le chrétien demeure ferme, pleinement convaincu (2Ti 3:13,14); sa foi ne repose pas sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu (1Co 2:5).

 


15/07/2019
0 Poster un commentaire

Jésus, le Sauveur, mais aussi le Juge ( Plaire au Seigneur )

Le Père ne juge personne, mais il a donné tout le jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Jn 5:22-23

Dieu ne m’a pas envoyé pour juger le monde, mais pour le sauver, déclare Jésus au début de son ministère (Jn 3:17). Mais puisque le monde n’a pas voulu le recevoir comme Sauveur, - il l’a prouvé en le crucifiant - il aura affaire à lui comme juge investi de tout pouvoir.

Après sa résurrection, le Seigneur annonce à ses disciples: @"Toute autorité m’a été donnée dans le ciel et sur la terre"@ (Mt 28:18), et leur commande @"d’attester que c’est lui qui est établi par Dieu juge des vivants et des morts"@ (Ac 10:42).

La Bible nous rapporte comment Pierre obéit à cet ordre devant le centurion romain Corneille (Actes 10), et Paul fait de même devant la foule des Athéniens: Dieu @"a fixé un jour où il doit juger avec justice la terre habitée, par l’Homme qu’il a destiné à cela, ce dont il a donné une preuve certaine à tous, en le ressuscitant d’entre les morts"@ (Ac 17:31).

Il y a plusieurs juridictions, plusieurs étapes dans l’exercice du jugement par l’homme Christ Jésus: tous ne seront pas jugés pour les mêmes faits, ni de la même manière, ni en même temps.

Les croyants ne seront pas jugés ; toutefois, il faut que nous soyons tous manifestés devant le tribunal du Christ, afin que chacun reçoive selon les actions accomplies dans le corps, soit bien, soit mal (2Co 5:10). Une appréciation divine sera portée sur notre vie de chrétien, c’est pourquoi Paul, la considérant avec beaucoup de sérieux, ajoute: connaissant donc combien le Seigneur doit être craint…

Lorsqu’il établira son règne millénaire, le Seigneur jugera les différentes nations du monde en fonction de la manière dont elles auront accueilli les messagers du Roi (Mt 25:31-46).

Le jugement final aura lieu devant le grand trône blanc, et seuls les morts, ceux qui n’ont pas accepté le salut qui leur a été offert durant leur vie, seront condamnés pour toujours (Ap 20:11-15).

Nous nous réjouissons que Dieu confère cet honneur de juge suprême sur tout et sur tous, à son Fils, notre Seigneur Jésus Christ qui a été si injustement condamné par les hommes.

 


14/07/2019
0 Poster un commentaire

UNE PREUVE DE LA GRANDEUR DE DIEU ( Jim Cymbala )

La prochaine fois que tu affrontes un problème insurmontable, je te conseille de regarder le ciel par une nuit claire. La preuve de la grandeur de Dieu se trouve là, juste au-dessus de ta tête. Les scientifiques disent qu’il y a environ 7000 étoiles visibles à l’œil nu, même si l’on ne peut en voir que 2000 à un endroit donné et à un temps donné. Donc, même par la nuit la plus claire, tu ne vois que moins d’un tiers des étoiles visibles par les gens tout autour de la Terre.

Mais ce n’est pas terminé ! Des études récentes indiquent qu’il y a bien plus d’étoiles que ce que l’œil peut voir. Peut-être 200 milliards dans notre propre galaxie, et la voie lactée n’est qu’une parmi les millions de galaxies qui existent ! Bien que personne ne sache exactement combien il y a d’étoiles, on estime que leur nombre doit avoisiner les trente millions de milliards d’étoiles – un trois avec seize zéros derrière !

Et Dieu nous assure que “ les cieux sont l’ouvrage de [ses] mains” (Psaumes 102:25). Il a simplement “commandé, et ils ont été créés” (Psaumes 148:5). Un seul mot de Lui et trente millions de milliards d’étoiles ont été créées. Plus encore, l’Écriture nous dit que Dieu “compte le nombre des étoiles, Il leur donne à toutes des noms” (Psaumes 147:4). Dieu a promis à Abraham de faire de lui le père de nombreux enfants, même s’il était un vieil homme marié à Sarah, qui était elle-même âgée et stérile. Le Seigneur a dit que les descendants d’Abraham seraient si nombreux qu’ils ne pourraient être dénombrés : “Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu’un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée” (Genèse 13:16).

Penses-y ! Quel “gros” problème affrontes-tu en

 


13/07/2019
0 Poster un commentaire

RENDU, SURNATURELLEMENT MULTIPLIÉ ( Joseph Prince )

 

Hébreux 11 :6 « Or, sans la foi il est impossible de lui être agréable, car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent ».

Cela plait à Dieu, quand nous croyons qu’Il est Celui qui donne, Celui qui bénit, et qu’Il est le « rémunérateur de ceux qui le cherchent ». Telle était la foi de Ruth la moabite. Lorsqu’elle a décidé que le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob serait son Dieu, elle a découvert qu’Il était Celui qui la récompensait, qui pourvoyait à ses besoins avec amour, qui la guidait de façon divine, qui la protégeait jalousement, qui la rachetait de sa situation désespérée, et qui restaurait richement sa vie.

Aujourd’hui, ce même Dieu vous dit qu’Il est celui qui vous récompense. Et lorsqu’Il est impliqué dans votre vie, vous êtes amplement récompensé. Pierre, le pêcheur a été témoin de cela. Son bateau de pêche, qui représentait sa vie, n’avait rien pris de toute la nuit. Mais le matin, quand son bateau lui a été rendu, après qu’il l’ait prêté à Jésus, ce n’était plus le même bateau. Il était oint, béni et tellement aimanté, qu’un grand nombre de poissons avaient été attirés vers lui. En fait, il a reçu un si grand nombre de poissons que le bateau était près de couler, et que les filets se rompaient (Luc 5 :1-11).

Bien-aimé, parce que Dieu est votre rémunérateur, s’Il emprunte votre « barque », même pour un instant, soyez assuré qu’elle vous reviendra multipliée de façon surnaturelle. Même si ce que vous Lui donnez est peu, placé entre Ses mains, ce « peu » vous sera retourné béni, oint et multiplié.

C’est ce qui est arrivé à un petit garçon, qui a donné à Jésus son repas comprenant cinq pains d’orge et deux poissons. Le garçon devait être ravi de voir que son petit repas, surnaturellement multiplié, a permis de satisfaire non seulement à lui-même mais aussi 5 000 hommes, sans compter les femmes et les enfants, et qu’il y avait encore 12 paniers pleins de reste (Jean 6 :1-13).

Bien-aimé, croyez que Dieu est Celui qui récompense. Quand vous Lui donnez vos finances, votre temps, ce que vous possédez, et vos capacités, sachez de façon certaine, qu’Il va vous les redonner bénis, oints et multipliés !

 


13/07/2019
0 Poster un commentaire