* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Souffle de vie


La puissance de prévaloir dans la prière (Jim Cymbala )

télécharger (2)

 

 

 

L’apôtre Paul, auteur de la plus grande partie du Nouveau Testament, a fait une déclaration extraordinaire dans l’épître aux Romains : “De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables” (Romains 8:26). Remarque ces  phrases-clés :

    • “Nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières.” C’est écrit à la première personne du pluriel : Paul s’inclut lui-même ! L’apôtre le plus puissant de toute l’Histoire ne savait pas comment prier ?

    • “L’Esprit nous aide dans notre faiblesse.” Sommes-nous tous réellement si faibles spirituellement que nous ayons besoin de l’aide de Dieu simplement pour prier de la bonne façon?

    • “L’Esprit lui-même intercède.” Toute puissance se trouve dans le Saint-Esprit, y compris la grâce de prier de la bonne façon, pour que Dieu puisse entendre et répondre.

L’Esprit nous aide à prier, à nous éloigner de l’agitation de notre vie pour passer du temps seul avec Dieu. Il révèle notre besoin quotidien critique de grâce en mettant en contraste la force de Dieu avec notre faiblesse humaine. Il nous attire doucement vers notre Source et aide nos cœurs à s’incliner sincèrement, à croire et à apporter nos doléances au trône de Dieu.

A de nombreuses reprises, nous affrontons des situations dans notre vie qui sont assez compliquées et nous ne savons pas comment prier. Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix évident. Cela peut être une opportunité pour un voyage missionnaire de courte durée ou un enfant rebelle qui a des problèmes avec la loi. Quelle est la volonté de Dieu dans ces situations ? Comment devons-nous prier ? C’est là que le Saint-Esprit nous aide en nous révélant la volonté de Dieu et en nous accordant la foi de prier dans la bonne direction.

La prière faite avec foi déplace les montagnes (Marc 11:23-24, Jacques 5:15). L’Esprit est le seul à rendre la puissance de Dieu tellement réelle pour notre être intérieur que nous sommes rendus capables de demander, de rechercher et de frapper avec une ferme assurance. C’est une autre raison pour laquelle les vérités et les secrets les plus profonds de la prière ne peuvent pas être appris au travers de lectures, de messages enregistrés ou de livres.

La prière s’apprend en priant et le cœur apprend bien souvent mieux que la tête. “Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ” (Romains 10:17). Le Saint-Esprit apparie la prière et la foi ensemble en nous, et produit des résultats qui changent notre vie.

Jim Cymbala a commencé le Brooklyn Taberncale avec moins de vingt membres dans un petit bâtiment délabré, dans un quartier difficile de la ville. Né à Brooklyn, il est un ami de longue date à la fois de David et de Gary Wilkerson.


04/07/2020
0 Poster un commentaire

RESTEZ DANS LE REPOS ET RECEVEZ VOTRE MIRACLE ( Joseph Prince )

télécharger (1)

 

 

 

Hébreux 4 :9 « Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu ».

Pour la guérison du paralytique qui se trouvait à la piscine de Bethesda (Jean 5 :1-16), Jésus savait que depuis 38 ans, l’homme était couché, dans l’incapacité de faire quoi que ce soit pour lui-même ou pour les autres, et peu importait s’il se battait de toutes ses forces.

Dans le cas de la femme opprimée par un esprit d’infirmité (Luc 13 :10-13), Jésus savait que la femme était courbée, depuis 18 ans. Et dans cet état, elle ne voyait que peu de belles choses de la vie. Elle ne pouvait voir que le sol poussiéreux, les sandales sales et les pieds meurtris.

Et l’homme à la main sèche ? (Luc 6 :6-10). Jésus savait du fait qu’Il avait été charpentier, combien une main qu’on ne peut pas utiliser pouvait avoir donné à l’homme le sentiment d’avoir peu de valeur.

Je crois que tous les trois avaient dû se battre depuis longtemps, pour se retrouver sur leurs pieds, pour essayer de se redresser, pour faire quelque chose pour sortir de leur situation, simplement pour être déçus à chaque fois qu’ils échouaient. En fait, ils devaient être si frustrés par ce combat pour aller mieux, qu’au moment où ils ont rencontré Jésus, ils avaient probablement abandonné l’idée de changer leurs situations.

C’est à ce moment-là que Jésus est venu et qu’Il leur a offert de changer leurs situations. Et quand ils ont accepté Son offre, ils ont reçu les miracles qu’ils avaient cherchés depuis si longtemps.

Peut-être que vous aussi vous vous battez pour vous remettre sur pieds ou pour vous sortir du problème qui vous a tenu courbé. Vous avez essayé de faire tout ce que vous pouviez, espérant que cela allait mener à quelque chose, mais vous avez été frustré encore et encore. Mon ami, Dieu veut que vous cessiez de vous battre, et que vous acceptiez l’offre qu’Il vous fait, pour changer votre situation.

Ce n’est pas une coïncidence, si tous les trois ont reçu leur miracle le jour du Sabbat, le jour de repos pour les juifs. La Parole de Dieu dit : « Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu ». Le jour où vous cesserez de travailler dur et de lutter, et que vous vous reposerez sur l’œuvre accomplie de Christ, ce jour-là vous recevrez votre miracle.

Jésus a tout accompli. Tout ce que pouvez avoir besoin a été pourvu à la croix. Aussi, restez dans le repos et recevez votre miracle !


04/07/2020
0 Poster un commentaire

Ne pas se laisser entraîner ( Plaire ai Seigneur )

meditationbible01

 

 

Barnabas aussi fut entraîné avec eux par leur dissimulation.Ga 2:13

L’assemblée d’Antioche est prospère; formée initialement de Juifs, elle comprend désormais de nombreux croyants d’origine païenne. L’apôtre Pierre est venu les encourager: c’est lui qui le premier a annoncé l’Évangile à des non-Juifs. Il mange volontiers avec les uns et les autres.

Mais la situation se détériore depuis que d’autres personnes sont venues de Judée: elles prétendent qu’il faut être circoncis pour être vraiment sauvé (Ac 15:1). Elles voient aussi d’un mauvais œil que les Juifs, même convertis, mangent avec d’anciens païens; au fond, elles rêvent d’un retour à la Loi. Pierre commence à battre en retraite et il dissimule ses convictions profondes, par peur de déplaire à ce groupe de pression. Il n’a plus le courage de ses convictions.

La situation empire rapidement: les autres Juifs convertis suivent son exemple; même Barnabas est entraîné, lui qui pourtant venait de terminer avec Paul une tournée d’évangélisation en terre païenne.

Seul Paul résiste. Quelle tristesse pour lui de voir son ami Barnabas céder à la pression! Il sent que l’enjeu est primordial et ose donc reprendre Pierre publiquement. À la conférence de Jérusalem (Act. 15), il sera clairement établi que la circoncision n’est en rien indispensable au salut, et c’est même Jacques (dont ces légalistes se réclament, d’après Ga 2:12) qui conclura le débat.

Il peut nous arriver d’éprouver le même sentiment que celui de Paul vis-à-vis de Barnabas. Dans une situation conflictuelle au sein d’une église locale ou entre églises, les groupes de pression peuvent se révéler redoutables. Certains, au nom de leur orthodoxie, essaient de rejeter ceux dont les coutumes ou les opinions sont différentes. Des frères ou des sœurs, avec qui nous sommes pourtant très proches, peuvent alors céder à la pression et «dissimuler», par crainte des hommes, leurs vraies convictions.

Ne nous décourageons pas. Paul n’a pas repris Barnabas, mais Pierre (à l’origine de la dissimulation) et surtout les faux docteurs légalistes qui commençaient à entraîner les chrétiens de Galatie.

Prêcher la saine doctrine de la pure grâce de Dieu, telle que nous la présente le N.T., c’est la meilleure façon de lutter contre toute forme d’hypocrisie.


04/07/2020
0 Poster un commentaire

Les dangers d’un péché caché David Wilkerson 

télécharger (4)

 

 

 

 

Dans Josué 7, nous trouvons la nation d’Israël toute entière en train de pleurer et de prier. La ville d’Aï venait juste de les vaincre et de les poursuivre. Josué a donc appelé à une réunion de prière durant toute la journée et le peuple s’est rassemblé devant le trône de miséricorde de Dieu pour Le chercher.

La défaite contre Aï a totalement surpris Josué. Les Israélites venaient de sortir d’une grande victoire à Jéricho et la petite ville insignifiante d’Aï aurait dû être une victoire facile. Pourtant, ils avaient perdu et il ne comprenait pas. Josué a prié : “Seigneur, pourquoi ? Ta réputation en tant que libérateur va en pâtir.”

Cette prière peut sembler spirituelle mais le Seigneur n’a pas été content d’être ainsi blâmé et Il a mis un terme immédiat à la rencontre : “Lève-toi ! Pourquoi restes-tu ainsi couché sur ton visage ? Israël a péché ; ils ont transgressé mon alliance que je leur ai prescrite” (Josué 7:10-11).

L’implication sous-entendue ici est celle-ci : “Tu peux prier toute la nuit et toute la journée mais, tant que tu ne te seras pas occupé de ton péché, tu tomberas devant tes ennemis.” Le péché auquel Dieu faisait référence était la désobéissance d’Acan qui avait volé du butin dévoué par interdit (voir 7:1). Et maintenant, le Seigneur disait à Israël : “Lève-toi. Je n’écouterai pas tes prières tant que tu n’auras pas retiré ces choses maudites du milieu de toi.”

Quand l’Écriture dit : “sachez que votre péché vous atteindra” (Nombres 32:23), elle ne parle pas seulement d’une exposition publique. Cela implique tous les domaines de ta vie, y compris la prière et la communion avec Lui. Jésus dit que le Père exige autant la justice sous la Nouvelle Alliance que sous l’Ancienne : “Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses” (Matthieu 6:14-15).

Tu peux penser que tu es recouvert de la justice de Christ. Tu peux prier pendant des heures, étudier la Bible quotidiennement et aider les pauvres. Mais si tu entretiens un péché contre quelqu’un, tu gaspilles ton énergie. Y a-t-il quelqu’un dans ta vie que tu as besoin de pardonner ? Es-tu en colère contre quelqu’un ? Le Seigneur est prêt à répondre à toutes tes prières aujourd’hui et Il veut te bénir comme jamais auparavant. Mais tu dois croire pleinement Sa Parole et accepter ce qu’Il dit à propos du péché. Alors, tu verras que Dieu écoute tes prières et qu’Il s’approchera rapidement de toi !

 

 

 


03/07/2020
0 Poster un commentaire

SOYEZ CONSCIENT DE L’OBÉISSANCE DE CHRIST À LA CROIX ( Joseph Prince )

télécharger (3)

 

 

 

 

 

2 Corinthiens 10 :5 « Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ ».

Vous êtes-vous déjà senti condamné à cause de mauvaises pensées que vous avez eues ? Vous pouvez vous trouver au milieu d’une réunion de prières, quand soudain une mauvaise pensée vous traverse la tête. En fait, c’est le diable qui met de telles pensées dans votre tête. Puis, il se retire, vous regarde et vous tape sur la tête en disant : « Comment est-ce que tu peux te dire chrétien, et avoir encore de telles pensées ? »

À une époque, je me suis retrouvé dans l’esclavage à cause de mauvaises pensées que j’avais, parce que je devais confesser chacune d’entre elles, et demander à Dieu Son pardon. Mais ce n’est pas ce que la Parole de Dieu nous exhorte à faire. Voyez-vous, Dieu veut que nous amenions « toute pensée captive à l’obéissance de Christ ». Maintenant sur quelle obéissance devons-nous nous centrer ? Sur l’obéissance de Christ, et non sur notre propre obéissance !

Mais qu’est-ce que « l’obéissance de Christ » ? C’est Son obéissance sur la croix, où « … par l’obéissance d’un seul beaucoup seront rendus justes » (Romains 5 :19). Jésus a versé Son sang pour nous à la croix. Cela signifie que lorsque nos pensées nous condamnent, nous devons fixer nos pensées sur l’obéissance de Jésus à la croix.

Mon ami, le diable ne peut que se frayer un chemin dans nos pensées, quand il arrive à nous faire focaliser sur notre obéissance, au lieu de l’obéissance de Christ. Sa stratégie est de nous faire regarder à notre obéissance, ou à notre manque d’obéissance, afin de déterminer notre position devant Dieu. Mais de la même façon que notre statut de pécheur n’est pas basé sur ce que nous faisons, mais sur ce que le premier Adam a fait, de la même façon, nous sommes justes à tout jamais aujourd’hui, non pas à cause de ce que nous faisons, mais à cause de ce que Christ, le second Adam a fait à la croix.

Alors, la prochaine fois que vos pensées semblent vous condamner, dites : « Je suis juste, que j’aie de bonnes ou de mauvaises pensées. Ma justice n’a rien à voir avec mon obéissance. L’obéissance de Jésus à la croix m’a rendu juste ». Puis allez de l’avant et priez, sachant que vous avez accès auprès de Dieu, que vous avez Sa faveur, et qu’Il entend la prière du juste (Proverbes 15 :29).


03/07/2020
0 Poster un commentaire