* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Souffle de vie


Christ dans une famille en bonne santé Claude Houde

images

 

 

Quand j’enseigne la Bible, je suis constamment étonné par sa pertinence pour les défis de nos familles au 21ème siècle. Après-tout, la Bible est le seul livre ancien dont l’auteur est encore vivant. Ma foi et ma confiance sont fortifiées à travers les luttes et les épreuves que nous traversons dans la famille de Dieu parce que “Si l’Éternel ne bâtit la maison, Ceux qui la bâtissent travaillent en vain” (Psaumes 127:1) et “Heureux tout homme qui craint l’Éternel, Qui marche dans ses voies !” (Psaumes 128:1).

Le psalmiste décrit les nombreuses promesses et bénédictions qui sont pour ceux qui bâtissent avec Dieu. J’ai expérimenté ces choses dans mon foyer et je peux vous assurer qu’elles sont réelles.

    • Il y aura de la joie et du bonheur dans le foyer (voir Psaumes 128:1).

    • La famille profitera de l’œuvre de ses mains. Ses membres prospéreront et seront bénis de Dieu (voir Psaumes 128:2).

    • La femme, la mère, sera épanouie dans sa maison (voir Psaumes 128:3).

    • Les enfants seront solides et enracinés dans les valeurs chrétiennes et ça fera toute la différence dans leur vie, vous serez unis autour de votre table (voir Psaumes 128:3).

    • Vous serez en paix malgré les tempêtes, dans chaque période de votre vie, de génération en génération. Vous ne serez pas confus lorsque vous affronterez les ennemis qui se tiennent aux portes de votre maison (voir Psaumes 128:5-6).

Bien sûr, cela ne veut pas dire que notre famille sera parfaite. Même les parents de Jésus n’étaient pas parfaits. Souviens-toi de ce voyage de la famille à Jérusalem. Jésus n’avait pas plus de douze ans et ses parents l’ont tout simplement oublié dans le temple.

Imagine un peu la discussion entre papa et maman au milieu de la foule qui retournait à la maison. Même s’Il avait accidentellement été laissé en arrière, Jésus a grandi en sagesse, en stature et en grâce aux yeux de Dieu et des hommes (voir Luc 2:52). Jésus ayant grandi en sagesse, la famille a grandi émotionnellement, dans leur relation et leur spiritualité.

Même si les parents de Jésus n’étaient pas parfaits, la Bible nous montre le modèle d’une famille extraordinaire, et c’est un encouragement et un rappel puissant pour chacun de nous : une famille forte n’est pas une famille parfaite. C’est une famille qui grandit.


27/02/2021
0 Poster un commentaire

Soumis ou rebelles? ( Plaire au Seigneur )

télécharger (3)

 

 

Les serviteurs du roi ne voulurent pas étendre leurs mains pour se jeter sur les sacrificateurs.1Sa 22:17
Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.Ac 5:29
Rappelle-leur d’être soumis aux pouvoirs et aux autorités.Tit 3:1

Le comportement de Saül après l’accusation de Doëg l’Édomite au sujet de David est effrayant. Saül, que Dieu avait oint pour prince sur son héritage (1Sa 10:1), ordonne à ses serviteurs de mettre à mort les sacrificateurs de l’Éternel! Notre propos n’est pas d’analyser les raisons de cet ordre insensé, mais de souligner la décision des serviteurs de Saül: ils ne voulurent pas…. Désobéir à un commandement royal, donné sous l’empire de la rage, a demandé un très grand courage, inspiré par une vraie crainte de Dieu. En fait, le crime ordonné contre les sacrificateurs aurait atteint Dieu lui-même; les serviteurs de Saül n’ont pas voulu le commettre. Et Dieu a protégé ses fidèles, car la Bible ne mentionne aucune sanction prise par Saül contre ses serviteurs désobéissants.

Qu’apprend le chrétien de ce récit? Le Seigneur nous l’enseigne: Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu (Lu 20:25). Jésus indique ainsi deux domaines, le temporel et le spirituel, auxquels le chrétien n’échappe pas: il est citoyen d’un monde gouverné par ses propres lois et en même temps citoyen des cieux (Php 3:20).

Dire rendez à César ce qui est à César ne signifie pas qu’on approuve tous les décrets de l’État. Le chrétien doit se soumettre à l’autorité civile (Ro 13:1-8) pour tout ce qui est temporel. En revanche, il ne peut tolérer que cette autorité porte atteinte à la dignité de Dieu, à la divinité du Seigneur Jésus, aux droits qu’Il s’est acquis sur lui, aux devoirs qu’Il lui a confiés et au culte à Lui rendre. Toutefois, ce n’est pas comme rebelle à l’État qu’il enfreindra la loi, mais comme soumis au pouvoir infiniment supérieur de Dieu dont tout gouvernement détient son existence (Ro 13:1).

L’attitude des serviteurs de Saül est exemplaire. Si Dieu nous place dans des circonstances analogues, soyons courageux comme eux!


27/02/2021
0 Poster un commentaire

PLUS AVEC NOUS QUE CONTRE NOUS ( Vito Lentini )

télécharger (6)

 

 

 

 

 

 

2 Rois 6 :16 « Il répondit : Ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. »

Au temps du prophète Élisée, le roi de Syrie saisit l’occasion de capturer Élisée qui se trouvait dans la ville de Dothan. Il avait mobilisé une grande armée avec de nombreux chevaux et de nombreux chars pour encercler la ville de nuit. Il n’était pas prêt à prendre le risque que le prophète s’échappe.

Tôt le lendemain matin à Dothan, quand le serviteur d’Élisée est sorti, il a vu des troupes, des chevaux et des chars partout. Élisée et lui étaient complètement encerclés par les forces ennemies qui voulaient les tuer. Le serviteur a été pris de panique et a crié à Élisée : « Ah ! Mon seigneur, comment ferons-nous ? » (2 Rois 6 :15).

Mettez-vous à la place du serviteur d’Élisée. Vous (et moi) aurions probablement été remplis de peur aussi. Mais c’est là que je tiens à ce que vous accordiez une attention particulière, car il y a une vérité puissante que je souhaite que vous compreniez. Sans hésiter, Élisée dit calmement à son serviteur : « Ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. » (2 Rois 6 :16).

Je peux juste imaginer ce que le serviteur a dû ressentir. Il n’y avait absolument aucune logique dans ce qu’Élisée venait de dire. Ils n’étaient que deux contre toute une armée ! Son maître était-il devenu fou ?

Avant que le serviteur ne puisse s’activer dans une panique encore plus grande, Élisée fit une prière simple : « Éternel, ouvre ses yeux, pour qu’il voit.» (2 Rois 6 :17). Et le Seigneur ouvrit les yeux du serviteur. Puis il vit que la colline tout autour d’eux était remplie de chevaux et de chars de feu éblouissants. L’armée des anges de Dieu les encadrait de tous côtés, embrasée de la gloire, de la beauté et de la majesté du Très-Haut. Alors que le serviteur s’émerveillait, il réalisa que les forces syriennes étaient complètement réduites à néant par l’armée angélique.

Pourquoi le jeune serviteur avait-il eu peur alors qu’Élisée était intrépide ? La réponse est la suivante : ils ont vu différentes choses. Le jeune homme a vu la grande armée syrienne. Alors qu’Élisée a vu une armée angélique encore plus grande sur des chars de feu. Élisée avait eu une vision spirituelle.

Mon ami, vous engageriez-vous à cœur dans le passage des Écritures ci-dessus ? Si vous êtes constamment en conflit avec la peur, méditez sur ce passage des Écritures et fortifiez votre cœur avec cette promesse. Que vous soyez assailli par des dettes, attaqué par ce que les médecins appellent une maladie incurable ou constamment inquiet pour la sécurité de vos enfants, souvenez-vous de ce puissant verset. Le Dieu des armées angéliques est avec vous. Aucune arme formée contre vous ne prospérera (voir Esaïe 54 :17) !


25/02/2021
0 Poster un commentaire

Le contentement présent David Wilkerson

télécharger (3)

 

 

Le contentement a été un grand test dans la vie de Paul. Après tout, Dieu avait dit qu’Il l’utiliserait puissamment : “Cet homme est un instrument que j’ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d’Israël” (Actes 9:15). Quand Paul a reçu cet ordre, “aussitôt il prêcha dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu” (9:20).

Paul n’était pas pressé de voir tout s’accomplir dans sa vie. Il avait reçu une promesse solide de la part de Dieu et il s’y accrochait. Dans le moment présent, il était content de servir là où il était, peu importe où : témoigner à un geôlier, à un marin, à quelques femmes au bord d’une rivière. Cet homme avait une mission dans le monde entier, mais il était fidèle pour témoigner à chaque personne, une à la fois.

Paul n’était pas non plus jaloux des hommes plus jeunes qui semblaient prendre sa place. Pendant qu’ils parcouraient le monde pour gagner les âmes des juifs et des païens, Paul était en prison. Il devait écouter les rapports de grandes foules qui se convertissaient grâce à des hommes avec lesquels il avait combattu pour l’évangile de grâce. Mais Paul ne les enviait pas. Il savait qu’un homme qui s’abandonne à Christ doit savoir comment s’abaisser aussi bien qu’être dans l’abondance : “C’est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement… si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira” (1 Timothée 6:6-8).

Le monde d’aujourd’hui aurait pu dire à Paul : “Tu es à la fin de ta vie, maintenant. Mais tu n’as aucune économie, aucun investissement. Tout ce que tu as, c’est des vêtements de rechange.” Je sais que la réponse de Paul serait : “Oh ! Mais j’ai gagné Christ. Je vous le dis, je suis gagnant. J’ai trouvé la perle de grand prix. Jésus m’a donné la capacité de tout abandonner. Eh bien, j’ai tout abandonné et, maintenant, une couronne m’attend. Je n’ai qu’un seul but dans ma vie : voir mon Jésus face à face.”

Toutes les souffrances du temps présent ne peuvent être comparées à la joie qui nous attend.


25/02/2021
0 Poster un commentaire

Les nuits (1) ( Plaire au Seigneur )

télécharger (2)

 

 

Quand je me souviens de toi sur mon lit, je médite de toi durant les veilles de la nuit.Ps 63:6

Il arrive qu’on ait de la peine à s’endormir. Des problèmes sans solution immédiate, des soucis souvent, la maladie peut-être… beaucoup de choses peuvent nous empêcher de nous endormir. Mettons à profit ces moments, car Dieu se révèle souvent la nuit. Voici quelques exemples tirés de l’A.T.:

    • Dieu se révèle de nuit à Abraham, le fait sortir de sa tente et lui dit: Regarde vers les cieux, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit: Ainsi sera ta descendance. Et il crut l’Éternel; et il lui compta cela à justice (Ge 15:5,6). Cette nuit-là, il a été appelé ami de Dieu (Ja 2:23) et est devenu notre père à tous, nous tous les croyants (Ro 4:16).
    • Une nuit, alors que le vieux sacrificateur Éli est déjà couché, Dieu appelle le jeune Samuel. À la quatrième fois, Samuel répond: Parle, Seigneur, car ton serviteur écoute. L’Éternel lui révèle qu’il va juger la famille d’Éli, parce que ses fils, sacrificateurs eux aussi, se conduisent mal et que leur père ne les retient pas (1Sa 3). Cette nuit est riche de conséquences: Samuel succédera à Éli comme juge en Israël et deviendra prophète.
    • C’est de nuit que Dieu instruit le prophète Nathan de ses desseins envers David, envers le peuple, envers Christ lui-même, le fils de David, pour qu’il les communique au roi (2Sa 7:4-17).
    • Salomon offre des holocaustes en abondance à l’Éternel. Au cours de la nuit suivante, Dieu dit au jeune roi Salomon: Demande ce que tu veux que je te donne (2Ch 1:7-12). Salomon demande la sagesse et la connaissance, plutôt que les richesses, la gloire, la mort de ses ennemis, ou une longue vie. Dieu lui accorde alors sa demande et tout le reste par dessus.

Le Seigneur révèle souvent ses pensées la nuit. Dans l’obscurité, rien ne distrait nos regards et dans le silence Dieu est mieux entendu.

Alors recherchons le sommeil, mais s’il ne vient pas, profitons de ces moments pour diriger nos pensées vers le Seigneur et l’écouter.


25/02/2021
0 Poster un commentaire