* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Souffle de vie


MON PROPRE MANQUE DE MISÉRICORDE David Wilkerson

 

 

Jésus a raconté une parabole à propos d’un serviteur à qui une grande dette avait été remise. Cet homme avait trouvé grâce et miséricorde auprès de son maître, mais il les a prises pour garanties. Juste après avoir été pardonné, il est sorti et a commencé à étrangler un homme qui lui devait une petite somme ridicule, exigeant : “Paie ce que tu me dois – maintenant !” Quand l’homme a demandé grâce, il a refusé et a fait jeter celui qui lui devait de l’argent en prison.

Pourquoi cet homme a-t-il été aussi intransigeant ? Pourquoi a-t-il manqué de miséricorde ? C’est parce qu’il n’a pas considéré sa propre indignité. Il n’a compris à quel point il était irrécupérable, à quel point ses péchés étaient grands. Il n’a pas mesuré le danger dans lequel il s’était trouvé – à quel point il avait été près de la mort avant qu’on ne fasse preuve de miséricorde à son égard. Quand son maître à découvert ce que cet homme ingrat avait fait à son débiteur, il l’a fait jeter en prison pour le reste de sa vie.

Pendant que j’étudiais cette parabole, Le Seigneur m’a arrêté et m’a convaincu de mon propre manque de miséricorde. “Moi Seigneur ? Je suis l’un des prédicateurs les plus miséricordieux de toute l’Amérique.” Mais il a commencé à me rappeler des remarques insensibles que j’avais pu faire, que j’avais prononcées sans réfléchir. J’ai pleuré devant le Seigneur et je Lui ai demandé comment cela avait pu arriver.

“David, tu as oublié la miséricorde incroyable dont j’ai fait preuve à ton égard. A combien de reprises t’ai-Je sorti d’une situation qui aurait pu t’écraser ? Tu ne serais pas là sans Ma miséricorde !”

J’ai pleuré devant le Seigneur et, après Lui avoir demandé pardon, j’ai replongé dans Sa Parole pour chercher son aide et devenir plus miséricordieux. J’ai trouvé un verset merveilleux dans les Psaumes : “Que ta bonté soit ma consolation, comme tu l’as promis à ton serviteur !” (Psaumes 119:76).

Le sens de ce verset, c’est : “Seigneur, Ta Parole me dit que je dois être réconforté en sachant que Tu es miséricordieux et plein de compassion envers moi. Laisse-moi témoigner cette même miséricorde envers ceux qui m’entourent.”

 


24/05/2018
0 Poster un commentaire

Colonne et soutien de la vérité ( Plaire au Seigneur )

Tout cela, je te l’écris, avec l’espoir de me rendre bientôt auprès de toi; mais - au cas où je tarderais - c’est pour que tu saches comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’assemblée du Dieu vivant, la colonne et le soutien de la vérité. 1Ti 3:14,15

Si le peuple d’Israël s’était comporté comme l’Éternel le lui avait ordonné, les peuples environnants auraient constaté avec émerveillement la bénédiction dont il bénéficiait. Hélas, ils étaient peu nombreux, parmi les Israélites, les hommes de foi qui suivirent de tout leur cœur les commandements de la Loi, conscients de la grâce de Dieu. Aussi les jugements se succédèrent-ils sur le peuple, et bien courtes et fragiles furent les périodes glorieuses.

Aujourd’hui, existe-t-il un espace dans ce monde où les hommes et les femmes qui cherchent Dieu peuvent trouver la vérité? Où peuvent-ils rencontrer des témoins fidèles de Dieu?

Depuis des milliers d’années, les hommes essaient de définir la meilleure manière pour les hommes de vivre en société. Des centaines de religions cherchent le moyen de se concilier les bonnes grâces de divinités qu’ils s’imaginent, ou de conjurer les éléments hostiles de la nature. Pourtant, rien ne comble le vide intérieur qui habite les hommes; rien ne fait disparaître la violence qui règne à tous les niveaux de la société.

Or, sur la terre, il existe des personnes au moyen desquelles la vérité concernant Dieu doit pouvoir être trouvée: c’est l’assemblée de Dieu, la colonne et le soutien de la vérité. Hélas, le temps n’est plus où la vie de groupe harmonieuse des chrétiens constituait un témoignage puissant pour les incroyants. Aujourd’hui, quand on parle de l’assemblée de Dieu, il faut voir au-delà des églises dont la multiplication est contraire à la pensée de Dieu; il faut considérer l’ensemble des chrétiens nés de nouveau, donc vous et moi.

Nos concitoyens nous observent. Voient-ils quelque chose de particulier en nous? Notre manière de vivre pose-t-elle des questions à nos voisins? Pourquoi êtes-vous si paisibles, si heureux? Pourquoi réagissez-vous comme vous le faites devant les circonstances difficiles ou douloureuses de la vie? S’ils nous posent de telles questions, nous pouvons leur parler de cette bonne nouvelle: Le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs (1Ti 1:15). C’est la vérité dont ils ont essentiellement besoin. Seul le peuple des croyants peut la présenter aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui.

Quelle responsabilité pour un rassemblement de chrétiens d’être une expression de l’assemblée du Dieu vivant, colonne et soutien de la vérité!

 


24/05/2018
0 Poster un commentaire

LA MOTIVATION DE DIEU POUR TE DELIVRER David Wilkerson

 

 

Quand les trois jeunes hommes ont été jetés dans la fournaise ardente, un quatrième Homme se trouvait avec eux – Jésus ! Les hommes n’ont pas été brûlés. En fait, leurs vêtements et leurs cheveux ne sentaient même pas la fumée quand ils sont sortis du feu. Bien-aimé, c’est exactement le genre de délivrance que Dieu veut t’apporter !

Quelle est la motivation de Dieu pour te délivrer ? Est-ce parce que tu as fais quelque chose qui apaise Sa colère ? As-tu augmenté ton temps de prière ? Passes-tu davantage de temps à lire les Écritures ? Lui as-tu promis de ne plus jamais échouer ? Esaïe a eu une révélation de la véritable raison : “Parce que tu as du prix à mes yeux, Parce que tu es honoré et que je t’aime” (Esaïe 43:4).

Dieu disait à Israël : “Vous allez traverser des fournaises et des fleuves, mais je marcherai avec vous à travers tout cela. Et, à la fin, je vous délivrerai, tout simplement parce que vous êtes à moi ! Je vous connais par votre nom et vous êtes la joie de mon cœur.”

“Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie” (Éphésiens 2:8-9).

Tu dis peut-être : “Je peux croire que Dieu se réjouit dans des pasteurs justes. Ils prient et passent tellement de temps à lire la Parole. Et les anciens et les intercesseurs ont enduré des épreuves et des tests, et ils en sont sortis victorieux. Mais j’ai du mal à croire qu’un chrétien troublé et vacillant comme moi puisse être précieux aux yeux de Dieu.”

Même si tu vivais cinq cents ans, tu ne vivrais pas assez longtemps pour plaire à Dieu par tes propres moyens. Peut-être que le diable t’a convaincu que tu as déçu Dieu et que tu ne seras jamais capable de Lui plaire. Mais c’est un mensonge parce que tu as été sauvé et pardonné.

Oh, merci à Dieu de nous avoir donné Jésus ! Sa grâce nous rend capable de nous tenir dans la victoire.

 


23/05/2018
0 Poster un commentaire

Où et que cherchons-nous? ( Plaire au Seigneur )

Voici, il y a avec tes serviteurs cinquante hommes… qu’ils aillent, nous te prions, et qu’ils cherchent ton maître. 2Ro 2:16

L’épisode auquel se rattache le verset de ce jour se situe immédiatement après l’enlèvement d’Élie, au début du ministère d’Élisée, son successeur.

Les disciples des prophètes savent que Dieu enlèvera Élie, «d’au-dessus de la tête» d’Élisée (v. 5), dans le courant de la journée (2Ro 2:5). Ils en font part à Élisée qui leur répond qu’il le sait lui aussi. Restés au bord du Jourdain, ils voient Élie frapper de son manteau les eaux du fleuve pour qu’Élisée et lui le traversent à pied sec. Ils sont encore témoins du même miracle opéré cette fois-ci par Élisée à son retour et en tirent aussitôt la conclusion pertinente: L’esprit d’Élie repose sur Élisée (v. 15). Ils se prosternent donc devant lui, le reconnaissant comme le successeur d’Élie.

Pourquoi proposent-ils alors à Élisée d’envoyer cinquante hommes à la recherche d’Élie? Et pourquoi, devant le refus d’Élisée, dont ils viennent pourtant de constater que désormais l’esprit d’Élie est sur lui, faut-il qu’ils insistent tant et plus? Parce qu’ils pensent que le corps d’Élie gît sur «quelque montagne», emporté par l’Esprit de l’Éternel (v. 16). Et même Élisée est honteux de les empêcher de faire des recherches (v. 17). Mais pourquoi chercher sur la terre celui qui est «monté aux cieux»? Parce, malgré ce qui avait été révélé concernant la fin d’Élie et ce qu’Élisée avait vu de ses propres yeux, leurs pensées sont attachées à la terre.

Aujourd’hui, le chrétien sait et agit en conséquence. Il sait que son Seigneur est dans les cieux d’où aussi il l’attend; qu’il est citoyen des cieux (Php 3:20); qu’il possède une maison éternelle dans les cieux (2Co 5:1); qu’il a un héritage conservé pour lui dans les cieux (1Pi 1:4); qu’il est béni de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes et assis dans ces mêmes lieux (Eph 1:3 2:6); il sait et se réjouit que son nom est écrit dans les cieux (Lu 10:20). Chercherait-il sur la terre ce qui est au ciel?

Si donc vous avez été ressuscités avec le Christ, cherchez ce qui est en haut… pensez à ce qui est en haut, non pas à ce qui est sur la terre (Col 3:1,2).

 


23/05/2018
0 Poster un commentaire

TOUT CELA A CAUSE DE LA GRANDE MISERICORDE DE DIEU David Wilkerson

 

 

“Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez point, et vous ne serez point jugés ; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés ; absolvez, et vous serez absous” (Luc 6:35-37).

Le livre de la Genèse nous raconte l’histoire de Sodome et Gomorrhe (voir Genèse 18 et 19). Nous y voyons un exemple de la grande miséricorde de Dieu lorsqu’Il prévient le neveu d’Abraham, Lot, du jugement imminent de la cité et fournit un échappatoire à toute sa famille. Lot a prévenu ses gendres, mais ils ont pensé qu’il plaisantait. Sa femme a été pleine d’indécision et a regardé en arrière durant sa fuite. Mais Lot et ses filles ont été sauvés.

“ Et comme il tardait, les [anges] le saisirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car l’Éternel voulait l’épargner ; ils l’emmenèrent, et le laissèrent hors de la ville” (Genèse 19:16).

La Bible qualifie Lot de juste (voir 2 Pierre 2:8-9) et il représente le reste des croyants dans les derniers temps. Alors que les péchés de notre société s’élèvent jusqu’au ciel – sensualité, immoralité et un mal toujours plus audacieux – l’Amérique est prête pour la destruction. Si l’Église de Dieu, aujourd’hui, est juste, c’est seulement grâce au sang de Jésus Christ, et non à cause d’une quelconque bonté ou moralité qu’Il aurait vue en nous. Sa pure miséricorde vient vers nous et nous tire hors du jugement.

Penses-y. Quand tu as été sauvé, l’Esprit de Dieu t’a pris par la main et tiré hors de tes péché, exactement comme Il a conduit Lot et sa famille hors de Sodome et Gomorrhe. Il t’a placé hors d’atteinte de la méchanceté et de la rébellion et t’a préservé du jugement. Tout cela à cause de Sa grande miséricorde !

 


22/05/2018
0 Poster un commentaire