* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Souffle de vie


COMMENT SAVEZ-VOUS QUE VOUS ALLEZ HÉRITER ( Joseph Prince )

umcj-1190-10-mai

 

 

Psaumes 89 :34 « Je ne violerai point mon alliance et je ne changerai pas ce qui est sorti de mes lèvres. »

Quand Dieu vous promet quelque chose, le prenez-vous à Sa Parole ? Ou faites-vous comme Abraham, en Lui demandant : « Seigneur Éternel, à quoi connaîtrai-je que je le posséderai ? » (Genèse 15 :8).

Dieu n’a pas réprimandé Abraham pour ne pas l’avoir pris à Sa Parole. C’est à ce point que Dieu est bon envers Son peuple. Il s’est même mis au niveau de la foi d’Abraham et a fait quelque chose pour qu’Abraham soit sûr qu’Il tiendrait toujours Ses promesses – Il a fait une alliance avec Abraham (Genèse 15 :9-17).

Dieu ne l’a pas fait pour Son propre bénéfice. Dieu est un Dieu qui garde Sa Parole. Il ne viole pas Sa Parole. Mais Il s’est lié par une alliance, parce qu’Il savait qu’Abraham avait besoin de savoir dans son cœur, que Dieu ferait tout ce qu’Il lui avait promis.

Pour l’homme, il est difficile de ne croire que des paroles. Par exemple, lorsque vous achetez une maison, un contrat est établi et signé par les deux parties, et des notaires sont impliqués. Vous avez besoin d’un contrat, parce que vous ne pouvez pas faire confiance à la parole de l’autre personne, et elle ne peut pas faire confiance à la vôtre non plus.

De la même façon, nous trouvons qu’il est difficile de croire la Parole prononcée par Dieu alors, Dieu a fait une alliance avec nous, non pas parce qu’on ne peut pas Lui faire confiance, mais parce qu’Il sait qu’il est difficile pour nous de croire simplement ce qu’Il dit. Dieu sait que l’homme va se demander : « Qu’est-ce qui va se passer si Dieu se lève du pied gauche demain, et qu’Il décide de me faire griller, au lieu de me bénir ? »

Mais, parce que Dieu a fait une nouvelle alliance avec nous, qui est établie par le sang de Son Fils, nous pouvons, comme Abraham, ne pas douter par incrédulité en ce qui concerne les promesses de Dieu, mais être fortifiés dans notre foi, en étant pleinement persuadés que Dieu va faire ce qu’Il a promis (Romains 4 :20-21). Nous avons l’assurance que Dieu ne va pas se réveiller un jour et dire : « Oublie cette nouvelle alliance. Je veux me rappeler tes péchés maintenant, et je veux te maudire au lieu de te bénir ! »

Mon ami, les bénédictions de la nouvelle alliance sont garanties, parce que Dieu s’est lié Lui-même à cette Alliance. Et c’est un Dieu qui respecte Son Alliance, qui veut et qui est plus que capable de faire tout ce qu’Il vous a promis !


02/04/2020
0 Poster un commentaire

Un geste d’adoration ( Plaire au Seigneur )

index

 

Jésus, six jours avant la Pâque, vint à Béthanie… On lui fit donc là un souper… Marie… oignit les pieds de Jésus… la maison fut remplie de l’odeur du parfum. Jn 12:1-3

À la fin du ministère du Seigneur, les responsables juifs ont décidé de s’emparer de lui pour le faire mourir (Mt 26:3,4).

C’est dans ce contexte de crise que Jésus se rend à Béthanie, six jours avant sa dernière Pâque. Un souper lui est offert dans la maison de Simon le lépreux. Pendant le repas, Marie, qui a discerné que le Seigneur va mourir, apporte un vase d’albâtre plein de nard pur. Elle brise le vase, répand ce parfum précieux sur la tête de Jésus et sur ses pieds; puis elle les essuie avec ses cheveux. Marie l’honore avec ce qu’elle a de plus précieux, car l’amour véritable ne calcule pas. Elle offre volontairement une livre (327 grammes) d’un parfum qui avait coûté l’équivalent d’un salaire annuel (300 deniers). Judas vendra le Seigneur pour dix fois moins! De plus, Marie ne regarde pas à sa réputation car, en Palestine, aucune femme respectable n’aurait voulu paraître publiquement avec ses cheveux dénoués.

En oignant Jésus de parfum dans un geste d’adoration, Marie rend témoignage à la grandeur de son Seigneur. Judas et quelques disciples réprouvent ce prétendu gaspillage, mais Jésus voit dans cette onction l’anticipation de sa mort. Il justifie le geste de Marie et lui donne tout son sens. Il honore ainsi l’amour, l’intelligence spirituelle et la foi de cette femme: Ce qui était en son pouvoir, elle l’a fait; elle a anticipé le moment d’oindre mon corps pour la mise au tombeau. En vérité, je vous le dis: partout où cet Évangile sera prêché, dans le monde entier, on parlera aussi de ce que cette femme a fait, en souvenir d’elle (Mr 14:8,9).


02/04/2020
0 Poster un commentaire

Préservé de la grande apostasie David Wilkerson

index

 

Dans une lettre aux chrétiens de Thessalonique, Paul parle de futurs événements qu’il appelle “le jour du Seigneur.” Il écrit : “Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition” (2 Thessaloniciens 2:1-3).

Certains théologiens croient que “le jour du Seigneur” dont Paul parle ici se réfère au Jugement Dernier. Mais je crois, ainsi que la plupart des analystes que Paul parle de la seconde venue de Christ. Et Paul déclare que Jésus ne reviendra pas tant que deux choses ne se seront pas passées :

    1. Beaucoup de ceux qui connaissaient Dieu se détourneront de la vérité de l’évangile qu’ils connaissaient.

    2. L’Antéchrist, l’homme du péché, sera révélé.

Il devrait être évident pour tous ceux qui aiment Jésus que “l’apostasie” commence déjà. De nombreux croyants ont vu leur amour pour Dieu se refroidir ces dernières décennies. Satan a perverti l’évangile de grâce de Christ et convainc des foules de croyants qu’ils peuvent se laisser aller au péché sans conséquence. Cela transforme l’évangile de Christ en un message de permissivité ! Malheureusement, de nombreux chrétiens tièdes succombent à cet esprit d’immoralité, ce qui les rend prêt à accepter l’homme du péché (l’Antéchrist) quand il arrivera sur scène, accomplissant des miracles et résolvant les problèmes.

Tu penses peut-être : “Je ne me tromperai jamais au point de suivre l’Antéchrist.” Mais Paul avertit que les gens seront aveuglés et trompés par leur propre péché (2:9-10). Satan convaincra le monde, tout comme il a convaincu Eve, que Dieu ne punit pas le péché (2:11).

Bien-aimé, cela ne doit pas nécessairement se passer ainsi pour nous. Dieu a fait une promesse de mettre à nu toute tromperie et de nous donner la victoire sur le péché, à travers la puissance de Christ à la croix. Tout ce qu’Il demande, c’est que nous déclarions la guerre à notre péché en disant : “Je ne veux pas accepter cette habitude. Je refuse de la garder. Délivre-moi, Père, par ton Esprit !” Quand Il entend cette prière, Il envoie une telle puissance et une telle gloire d’en Haut, par le Saint-Esprit, que le diable n’a aucune chance de tenir !

Prie maintenant pour que Dieu crée en toi un grande respect pour Sa parole. Demande-Lui de t’aider à te discipliner dans la lecture des Écritures. Et demande à l’Esprit de t’aider à prendre à cœur ce que tu lis – pour croire que Dieu pense ce qu’Il dit !


01/04/2020
0 Poster un commentaire

Grandir dans l’unité David Wilkerson

index

 

“Nous devons à votre sujet, frères, rendre continuellement grâces à Dieu, comme cela est juste, parce que votre foi fait de grands progrès, et que l’amour de chacun de vous tous à l’égard des autres augmente de plus en plus” (2 Thessaloniciens 1:3).

Quel compliment Paul a-t-il fait aux chrétiens de Thessalonique ! Il disait, en substance : “Il est incroyable de voir à quel point vous avez grandi, à la fois dans votre foi en Christ et dans votre amour pour les autres. Partout où je vais, je vante votre croissance spirituelle. Comme je loue Dieu à votre sujet !”

Dans ce court passage, Paul nous donne une merveilleuse image d’une assemblée de croyants qui grandit dans l’unité et l’amour. A la fois individuellement et ensemble, la foi et l’amour des Thessaloniciens surpasse celle de toutes les autres églises. Il était évident qu’ils apprenaient, agissaient et grandissaient – et leur vie en était la preuve. D’après Paul, toutes les églises d’Asie parlaient d’eux.

Apparemment, la prédication que recevaient ces croyants les poussaient à marcher toujours plus profondément avec Christ. Elle faisait fondre leurs propres ambitions et leur montrait les habitudes qui n’étaient pas de Christ. Et le Saint-Esprit abattait toute barrière liée à la culture ou à la couleur de peau. Ils découvraient comment accueillir une personne, qu’elle soit riche ou pauvre, éduquée ou non éduquée, tandis qu’ils s’aimaient les uns les autres, se supportant dans l’amour.

Un trait important au sujet de cette église était qu’ils honoraient et révéraient grandement la Parole de Dieu. Ils ne permettaient pas non plus aux faux enseignants de parler au milieu d’eux ni d’éloigner les croyants avec de fausses doctrines.

Tu veux grandir spirituellement ? Si c’est le cas, demande au Saint-Esprit de faire briller sa lumière dans un domaine où tu es faible ou sur un péché dans ta vie. Dieu abreuve ton esprit, alimente ton âme et te permets de t’enraciner plus profondément quand tu Le cherches.

 


01/04/2020
0 Poster un commentaire

La puissance de la prière fervente Gary Wilkerson

index

 

Dans Actes 12, Pierre a été emprisonné par le roi Hérode. A Jérusalem, des milliers d’âmes étaient sauvées par l’œuvre puissante de Dieu, avec des répercussions dans toute la ville – et Hérode se sentait menacé. Bien-sûr, à chaque fois que Dieu œuvre de façon surnaturelle à travers Son peuple, cela met l’Ennemi en colère. Satan avait déjà poussé Hérode à tuer Jacques, un leader de l’église aux côtés de son frère Jean et et de Pierre.

Maintenant, Hérode posait les yeux sur Pierre : “Voyant que cela était agréable aux Juifs, [Hérode] fit encore arrêter Pierre” (12:3). Il voulait marquer le coup en exécutant le croyant le plus audacieux juste après la Pâque, la fête la plus importante de l’église. Il pensait pouvoir effrayer les chrétiens pour les faire taire. “Après l’avoir saisi et jeté en prison... avec l’intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque” (12:4). Hérode voulait tuer Pierre en public.

L’histoire de Pierre représente le genre de prison spirituelle que Satan utilise pour enfermer le peuple de Dieu. Le mot “saisi” dans ce passage ne signifie pas simplement “pris”, il implique une puissance qui est bien au-delà de la nôtre. Pierre n’était pas simplement mis en état d’arrestation par le gouvernement, il était enfermé par une autorité spirituelle qui manipulait un homme puissant à des fins démoniaques.

Peut-être connais-tu ce genre de prison spirituelle : tu es même peut-être dans l’une d’elle. Tu penses : “Seigneur, j’ai prié des milliers de fois, mais rien n’a changé. Comment puis-je être libéré ? Ou tu pries peut-être pour quelqu’un que tu aimes qui est pris par un lien ou une addiction quelconque.

Mais dans le verset suivant, nous voyons quelque chose qui change tout ! “Pierre donc était gardé dans la prison ; et l’Église ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu” (12:5).

Une petite bande de simples hommes et femmes se tenaient dans la prière et même les murs de prison les plus épais n’avaient aucune chance de tenir face à leurs prières. Au murmure d’un ange, les ennemis de Dieu dans la prison sont tombés si profondément endormis qu’ils n’ont pas entendu Pierre sortir par la porte désormais ouverte de la prison.

Une prière fervente et efficace conduit Dieu à ouvrir les portes de fer et à libérer les captifs. Je te presse de continuer à prier avec sérieux – pour ceux que tu aimes et pour tous ceux que tu rencontres. Jésus est prêt à nous étonner tous avec son amour qui sauve, délivre et transforme.

 


01/04/2020
0 Poster un commentaire