* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Souffle de vie


La majesté du Fils de l’homme ( Plaire au Seigneur )

Lorsque je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il mit alors sa main droite sur moi et dit: Ne crains pas; moi, je suis le premier et le dernier, et le vivant; et j’ai été mort, et voici je suis vivant aux siècles des siècles; et je tiens les clefs de la mort et de l’hadès. Ap 1:17,18

Au début de l’Apocalypse, Jean se trouve en face du Seigneur revêtu des vêtements de son autorité. Le Seigneur entre en scène pour porter son appréciation sur sept assemblées et ensuite pour juger la terre. L’apôtre est terrifié, il tombe comme mort. C’est pourquoi le Seigneur fait trois déclarations pour le rassurer.

Je suis le premier et le dernier. Celui qui a pris le titre de Fils de l’homme est aussi le Fils de Dieu, Dieu lui-même, hors du temps, immuable, même s’il est venu au milieu des hommes comme un homme. C’est celui qui pose sa main droite sur Jean en lui disant: Ne crains pas. Jean pouvait-il encore avoir peur? Il en est de même pour nous sur qui le Seigneur a posé sa main pour faire de nous ses rachetés.

J’ai été mort, et voici je suis vivant aux siècles des siècles. Jésus est entré pour nous dans la mort à cause de nos péchés, pour en payer le salaire. Il nous en a ainsi délivrés. C’est parce qu’il a connu la mort qu’il peut dire à l’humanité hantée par elle: «Ne craignez pas la mort. J’ai brisé son pouvoir et enlevé son aiguillon, confiez-vous en moi.»

Mais Jésus Christ est ressuscité, il vit éternellement selon la puissance d’une vie impérissable (Heb 7:16). Christ est vivant et les rachetés connaîtront la résurrection.

Je tiens les clefs de la mort et de l’hadès. La mort est pour les hommes la porte de l’inconnu. Les clefs sont le symbole de l’autorité. Celles du monde invisible sont entre les mains du Christ qui, de ce fait, détient le destin de tous les hommes.

Pourquoi aurions-nous peur de mourir puisque c’est pour entrer dans le paradis? Et c’est celui qui nous aime qui en possède les clefs!

 


15/07/2018
0 Poster un commentaire

POUR EVITER UNE VIE DE REGRETS Jim Cymbala

 

 

Le courage spirituel est une nécessité pour beaucoup d’entre nous aujourd’hui. Nous avons peut-être reçu un excellent enseignement et lu de nombreuses traductions de la Bible. Mais ce dont nous avons besoin, c’est de “susciter” l’œuvre de l’Esprit en nous. Nous devons nous donner tout à nouveau à Dieu dans la prière, la lecture de la Bible et l’abandon au Saint-Esprit. Nous devons aussi nous séparer des pensées, des mots et des actions qui entravent le flot de l’Esprit. L’Écriture dit : “Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous” (Jacques 4:8).

Si nous nous approchons humblement de Dieu pour rechercher une intimité renouvelée avec Dieu, va-t-Il nous rejeter ? S’Il nous a donné Jésus alors que nous étions encore pécheurs, va-t-Il maintenant, en tant que notre Père céleste, rejeter notre demande pour davantage d’assurance et de courage dans l’Esprit ? Cela irait à l’encontre de tout ce que nous savons à Son sujet grâce à L’Écriture !

Combien de chrétiens arrivent à la fin de leur vie et ont l’impression qu’ils sont, d’une manière ou d’une autre, passés à côté de la plénitude du plan de Dieu pour leur vie ? Ils pensent que Dieu avait peut-être quelque chose de prévu, mais que cela leur est passé à côté. C’est triste de penser cela. Mais si nous laissons l’Esprit agir à travers nous, nous verrons Ses plans et Ses buts s’accomplir. Nous n’arriverons pas à la fin de notre vie en regrettant tant d’opportunités gâchées d’en faire plus pour Christ.

Notre avenir sera déterminé par la façon dont nous laissons l’Esprit de Dieu agir en nous et à travers nous. Nous pouvons vivre chaque journée dans une hésitation craintive, en nous demandant ce qui pourrait se passer, ou nous pouvons nous laisser aller en permettant à Dieu d’agir. Le plan de Dieu pour nous ne dépend pas de qui nous sommes et des talents que nous pouvons mettre à contribution. Il dépend des ressources et de la grâce que Dieu nous a promises.

Alors nous pouvons dire avec confiance : “Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien ; Que peut me faire un homme ?” (Hébreux 13:6).

 


14/07/2018
0 Poster un commentaire

Jésus contredit ( Plaire au Seigneur )

Siméon les bénit et dit à Marie sa mère: Vois, celui-ci est là pour la chute et le relèvement de beaucoup en Israël, et pour un signe que l’on contredira. Lu 2:34

Considérez celui qui a enduré une telle contradiction de la part des pécheurs contre lui-même. Heb 12:3

À la naissance de l’enfant Jésus, les anges déclarent aux bergers que cet événement est une extraordinaire bénédiction: Dieu vient au milieu des hommes, sous une forme humaine pour bien se faire comprendre d’eux. Pourtant, au lieu d’être accueilli comme le Sauveur du monde, l’homme Jésus va être la cible de toutes les contradictions possibles. Ce n’est pas étonnant, car il est la lumière, et les hommes préfèrent les ténèbres. De plus, ils sont en révolte contre Dieu et refusent de se soumettre à son autorité de Créateur.

L’opposition contre Jésus commence par Hérode qui veut le faire mourir alors qu’il est encore un tout petit enfant. Elle se développe tout au long de sa vie pour aboutir à la croix. Il est poursuivi par la haine des chefs religieux juifs qui s’attachent à des commandements d’hommes, en prétendant défendre la loi de Moïse.

Guérit-il un homme paralysé depuis 38 ans? Il est accusé de violer le sabbat. Les Juifs, irrités contre lui, le persécutent et cherchent à le faire mourir (Jn 5:16,18 7:1,19,23).

Pour l’accuser, ils lui tendent un piège (Jn 8:6): ils lui amènent une femme surprise en flagrant délit d’adultère et lui demandent ce qu’ils doivent faire. Jésus, la lumière du monde, dévoile le cœur méchant de ses provocateurs qui, ne pouvant lui résister, le traitent de Samaritain et de démoniaque (ch. 8. 48), puis lèvent des pierres pour le lapider (ch. 8. 59).

Ouvre-t-il les yeux d’un aveugle de naissance? Il est traité de pécheur parce qu’il accomplit ce miracle de délivrance un jour de sabbat. Parle-t-il de son amour de Berger qui va jusqu’à donner sa vie pour ses brebis? Il est appelé fou, démoniaque (ch. 10. 20).

Ressuscite-il un mort? Le souverain sacrificateur met le comble à cette haine en cherchant à le faire mourir (ch. 11. 53).

Finalement, Jésus se laisse prendre et la contradiction s’intensifie lâchement contre l’homme de douleur. Il se laisse clouer sur une croix. Mais Dieu l’a élevé très haut… afin que, bientôt, toute langue reconnaisse que Jésus Christ est Seigneur (Php 2:9,11).

 


14/07/2018
0 Poster un commentaire

L’AUTEL FAMILIAL David Wilkerson

 

 

 

Une plainte communément entendue chez les chrétiens du monde entier est : “Je n’arrive pas à trouver une bonne église ! J’ai besoin d’un endroit où ma famille peut recevoir un bon enseignement et où mes enfants peuvent grandir en connaissant la véritable justice.”

Trop de pasteurs sont constamment en train d’essayer des choses nouvelles dans leur église – de nouvelles méthodes d’évangélisation, de nouvelles musiques, de nouveaux mouvements de “réveil.” Il y a tellement d’extravagance et de folie – tant de distraction qui éloignent de l’évangile.

Que recherches-tu dans une église ? Une véritable communauté ? Un endroit où tes enfants puissent prospérer ? De bons temps de louange et d’adoration ? Un endroit où tes besoins les plus profonds peuvent être satisfaits ? Si ces préoccupations sont les tiennes, j’ai une question difficile pour toi : pour répondre à toutes ces demandes, as-tu cherché à être un prêtre pour ta famille ? Tu dis que tu ne peux pas trouver une bonne église – une qui te pousse à bouger, qui te met au défi et qui enseigne tes enfants. Mais as-tu accompli l’œuvre de médiation sacerdotale pour tes bien-aimés devant le Seigneur ?

J’ai grandi dans une famille qui observait ce que nous appelions l’autel familial.” Mon père croyait que ce verset de l’épître aux Hébreux qui ordonne aux chrétiens de ne pas abandonner leur assemblée s’appliquait aussi à la famille (voir Hébreux 10:25). Quand le temps de l’autel familial était venu, mes frères et moi abandonnions nos activités et nous rassemblions autour de nos parents pour prier. Mon père prenait avec bonheur le rôle de prêtre et de berger dans notre foyer.

Et toi ? As-tu disposé ton cœur à être un prêtre pour ta famille ? Quand ton foyer deviendra une église, tous tes besoins les plus profonds seront satisfaits par ton Père qui est dans le Ciel. Ensuite, tu pourras aller dans n’importe quelle église, peu importe à quel point elle semblera morte. Pourquoi ? Parce que Dieu t’y rencontrera – et Il pourra même te mettre en contact avec d’autres personnes qui cherchent, qui ont faim de mieux connaître Jésus.

 


13/07/2018
0 Poster un commentaire

L’homme qui fait trembler la terre ( Plaire au Seigneur )

Est-ce ici l’homme qui a fait trembler la terre, qui ébranlait les royaumes, qui a fait du monde un désert, et qui ruinait ses villes? Esa 14:16,17
L’homme qui a fait trembler la terre, cette expression magistrale a pris un peu plus de sens dans notre esprit depuis les attentats de New York du 11 septembre 2001.

La technologie et la puissance des médias sont telles, à l’heure où tout se mondialise, qu’un seul homme peut réellement semer la terreur partout. Même si la terre habitée s’est largement étendue depuis le temps désigné par Esaïe, l’expression est loin d’être une image poétique, c’est une terrible réalité.

L’expression l’homme qui a fait trembler la terre fait surgir quelques noms dans nos esprits en remontant le cours de l’histoire: Hitler avec ses chars à la progression fulgurante, Napoléon et sa stratégie militaire si évoluée, César Auguste et ses redoutables légions, Alexandre le Grand et ses conquêtes rapides… tous ces hommes, et d’autres encore, ont fait trembler la terre.

Cependant, faisons un examen plus attentif du contexte du verset du jour (Esa 14:12-20). Si nous le mettons en parallèle avec Ezéchiel 28, nous pouvons penser que, derrière le roi de Babylone et le roi de Tyr, l’Esprit de Dieu désigne Satan lui-même. En effet, dès le jardin d’Éden, Satan fait trembler la terre. Il pousse Adam et Ève à désobéir à leur Créateur, à mettre en doute sa Parole. La terre tremble sous les conséquences de cette offense faite à Dieu.

Satan sera encore, dans les temps de la fin décrits dans l’Apocalypse, celui qui fera trembler la terre. Mais sa chute est certaine par la victoire de la croix et la résurrection de notre Seigneur Jésus Christ. La prophétie d’Esaïe: Comment es-tu tombé des cieux, astre brillant, fils de l’aurore? Tu es abattu jusqu’à terre (Esa 14:12) trouvera un jour son accomplissement définitif quand Satan sera précipité sur la terre et jeté dans l’étang de feu (Ap 12:9 20:10).

Au milieu des bouleversements qui secouent encore notre monde, (voir Esa 24:20), quelle paix, quelle sécurité nous pouvons connaître quand nous nous confions simplement et continuellement en notre Sauveur et Seigneur, l’Homme Christ Jésus qui a vaincu l’homme qui fait trembler la terre! (lire Lu 11:21,22 Ac 17:31).

 


13/07/2018
0 Poster un commentaire