* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un Message d'Amour ...


La manne du Matin

Philippiens 4.6-7

Ne vous inquiétez de rien, mais en toute occasion exposez vos demandes devant Dieu, par des prières et des supplications, avec des actions de grâces, Et la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ.

 

Certainement, Dieu est Tout-Puissant! Qu’a donc à craindre l’homme qui Lui est agréable? Il n’est jamais en peine pour pouvoir aux besoins de ceux qui sont Siens. N’en doutons jamais, même lorsque tout semble prouver le contraire. Notre Dieu pourrait-Il être surpris par quoi que ce soit? Se pourrait-il qu’Il soit dépassé par les événements? Non, bien entendu! Ne laissons pas cette pensée incrédule s’installer dans nos cœurs. Sans aucun doute, il n’y a rien qui Lui soit difficile. Les témoignages qui corroborent cette parole ne sont-ils pas légions? N’est-ce pas notre Dieu qui a ouvert la mer Rouge lorsque Son peuple fuyait de devant les égyptiens? Une fois délivré de la servitude d’Egypte, le peuple d’Israël mourrait de soif dans le désert. Il n’y avait pas d’eau, nulle part. Pourtant, chacun a pu boire de l’eau que le Seigneur a fait couler d’un rocher. Dans ce même désert, le peuple souffrait aussi de la faim. À ce besoin, le Seigneur a répondu par l’envoi de la manne. Le Seigneur n’a-t-Il pas également rassasié, à bien des reprises, une multitude en multipliant le pain et les poissons? C’est une certitude, notre Dieu dispose de toutes choses selon Son bon plaisir.

Croyons-nous que Dieu ait changé aujourd’hui? Croyons-nous que Sa fidélité ait périe? Absolument pas! Il n’y a en Dieu aucune variation et Sa fidélité dure d’âge en âge. La main de l’Éternel n’est en rien raccourcie pas plus que Son oreille n’est appesantie! Il est toujours le même Sauveur.

La question n’est donc pas de savoir si Dieu est capable. Indiscutablement, tout est possible à Dieu. La véritable question est de savoir comment Lui être agréable! Un unique moyen nous est proposé: celui de la foi dans le Nom de Jésus-Christ. En dehors de Lui, nous sommes sous le coup de la colère de Dieu. Par contre, en Lui nous avons tout pleinement. Quelle que soit la situation dans laquelle nous nous trouvons, nous pouvons être pleinement assurés que nous ne manquerons jamais de rien. Le Berger est avec nous. C’est Lui qui nous conduit près des eaux vives.

Par conséquent ne nous inquiétons de rien sinon de demeurer dans l’Amour de Son Fils. En toute occasion exposons nos demandes devant Dieu, par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Croyons-le, la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, gardera nos cœurs et nos pensées en Jésus-Christ!

 


19/03/2019
1 Poster un commentaire

La manne du Matin

Ecclésiaste 4.9-10

Deux valent mieux qu’un; parce qu’il y a pour eux un bon salaire de leur travail. Car s’ils tombent, l’un peut relever l’autre; mais malheur à celui qui est seul, et qui tombe, et n’a personne pour le relever.

 

Qui peut subsister s’il demeure seul? Qui pourrait vivre une marche victorieuse tout seul? Personne, assurément. Pour preuve, la Bible enseigne que c’est ensemble qu’il nous faut croître dans la grâce et la connaissance du Fils de Dieu. C’est également ensemble que nous devons procéder à la fraction du pain et prendre part à la coupe du Seigneur. Véritablement, nous sommes tous des membres du même Corps. Sans conteste, il n’y a qu’un seul Seigneur qui est la Tête de Son Eglise.

Etant isolés, qui nous relèvera si nous tombons? Etant isolés, envers qui exercerions-nous l’ardente charité fraternelle que nous devons manifester? Ne nous leurrons pas, la vie chrétienne ne peut se vivre en solitaire. Sans aucun doute, nous sommes en dangers et vulnérables si nous nous privons de la communion fraternelle. N’est-ce pas précisément là que l’Éternel a ordonné la bénédiction, et la vie à toujours? Il est certain que ceux qui sont démunis et sans soutien pour mener le combat de la foi sont des proies de choix pour l’adversaire. Nous ne pouvons pas nous permettre de courir ce risque!

Il est vrai, il n’est pas toujours facile de se supporter les uns les autres et de vivre en communauté. Il y a des règles de vie et une certaine discipline à avoir. Mais après tout, Jésus-Christ n’est-Il pas notre Maître et nous Ses disciples? S’Il nous associe à Son troupeau, nous ne pouvons pas exiger de rester en retrait. Celui qui se tient à l’écart recherche ce qui lui plaît; il conteste contre toute sagesse. Assurément, nous ne voulons pas être de ce nombre! Que le Seigneur, dans Sa grâce, nous en garde!

Non, ne présumons pas de nos forces. Non, nous ne pouvons absolument pas nous suffire à nous-mêmes. Dieu nous a donné une famille. Ne la quittons pas! Plutôt, apprenons à la connaître et à l’aimer! Certainement, nous y serons accueillis et nous goûterons ensemble la bénédiction du Seigneur!

 


18/03/2019
2 Poster un commentaire

La manne du Matin

Jérémie 29.7

Cherchez la paix de la ville où je vous ai transportés, et priez l’Éternel pour elle; car dans sa paix vous aurez la paix.

 

Sans aucun doute, nous vivons dans un monde hostile. Hostile à Dieu, hostile au Nom de Jésus-Christ, hostile à ceux qui se confient en Lui. Certes, personne ne le conteste. Toutefois, devons-nous rendre le mal pour le mal? Ne sommes-nous pas plutôt enseignés à surmonter le mal par le bien? Oui, sans l’ombre d’un doute!

Ne résistons pas aux autorités en place; c’est Dieu qui les a instituées. N’usons pas de médisance envers ceux qui nous gouvernent même si nous sommes en désaccord avec leurs décisions. Prions plutôt pour eux afin que le Seigneur les éclaire. Souvenons-nous que ce n’est pas contre la chair et le sang qu’il nous faut lutter mais contre les autorités et principautés dans les lieux célestes.

En Jésus-Christ, Dieu n’a-t-Il pas fait de nous des enfants de paix? Attiserions-nous des conflits? Créerions-nous des scandales? Non, certainement pas! Vivons sobrement, justement et pieusement en ce présent siècle. Où que nous soyons, procurons la paix autour de nous! Si nous sommes victimes d’injustices, ne rendons pas le mal pour le bien. Souffrons-le plutôt avec patience. Le Seigneur Jésus n’a-t-Il pas souffert sans cause de la part des hommes? N’était-ce pas injuste? Assurément. Pourtant, Il ne menaçait ni n’outrageait personne. La Bible nous enseigne qu’Il s’en remettait à Celui qui juge justement.

Quel exemple pour nous! Ne cherchons pas nos propres intérêts mais ceux du Seigneur. Pour ce qui nous concerne, nous sommes morts. Aujourd’hui, nous vivons pour Lui. Ne ferions-nous pas grand tort à Son témoignage si nous rendions le mal pour le mal? Cela ne fait aucun doute. Brillons dans les villages et les villes où le Seigneur nous a placés. Pour sûr, Il y possède un grand peuple!

Soyons-en certains, la lumière a toujours de l’avantage sur les ténèbres! Par conséquent, ne cachons pas la lampe sous le boisseau! Que nos paroles, nos attitudes et nos actes parlent du Seigneur! Bien évidemment, le défi est immense! Que Dieu nous accorde Sa grâce en Jésus-Christ!

 


17/03/2019
1 Poster un commentaire

La manne du Matin

Psaumes 32.8

Je te rendrai intelligent, m’a dit l’Éternel, je t’enseignerai le chemin où tu dois marcher; je te conduirai; mon oeil sera sur toi.

 

Combien grandes sont les compassions de notre Dieu! Certainement, Sa miséricorde dure à toujours! Qui peut comprendre une si grande gratuité? Le Seigneur, en plus de nous donner la vie et de pourvoir à chacun de nos besoins, ajoute encore à ces bienfaits celui d’éclairer notre chemin pour ne pas que nous nous perdions. Quelle grâce extraordinaire, n’est-ce pas? Pourtant, ne sommes-nous pas si souvent ingrats envers Lui?

Notre Dieu a pris soin de Son peuple d’Israël pendant les nombreuses années durant lesquelles il a cheminé dans le désert. Il a pourvu à leur eau et à leur nourriture. Il les a soutenus physiquement afin qu’ils ne défaillent pas en cours de route. Malgré tout, la Bible déclare que le peuple s’est montré rebelle dès le jour où il a été délivré de la servitude égyptienne!

Ceci ne nous sert-il pas d’exemple? Sans nul doute, tout ce qui a été écrit l’a été pour notre instruction. Ne reproduisons pas les mêmes erreurs. Ne nous rendons pas coupables des mêmes péchés! Reconnaissons que notre Dieu n’a pas changé. Il est toujours fidèle. De la même manière qu’Il a agi avec le peuple ancien, Il agira avec nous aujourd’hui.

Nous sommes appelés à suivre le Seigneur Jésus. Nous ne manquerons pas de reconnaître que la voie est resserrée. Certes, nous ne marchons pas physiquement dans un désert. Toutefois, le monde n’est-il pas un désert pour nos âmes? Oui, assurément. Pourtant, croyons-le fermement, une fois engagés dans la course chrétienne, le Seigneur nous soutient, nous encourage et nous rafraîchit! Non, nous ne manquerons de rien, c’est une certitude. C’est pourquoi, prenons garde de ne pas irriter Dieu en nous retirant de Lui. Seuls ceux qui persévèrent à marcher dans Ses voies jusqu’au bout entrent dans le repos, les autres en sont privés! Nous ne pouvons pas déclarer forfait sans perdre en même temps le prix. Seuls ceux qui franchissent la ligne d’arrivée le remportent! Pour autant, que cela ne nous fasse pas perdre courage! Rappelons-nous, l’Éternel nous enseignera le chemin où nous devons marcher.

N’ayons crainte, croyons seulement. Suivons fidèlement Jésus-Christ. Lui est le Chemin, et la Vérité, et la Vie!

 


16/03/2019
0 Poster un commentaire

La manne du Matin

Jérémie 13.23

Un more changerait-il sa peau, ou un léopard ses taches? Alors aussi vous pourriez faire le bien, vous qui êtes dressés à faire le mal.

 

L’homme est conçu dans le péché. Dès le sein maternel, il en porte la flétrissure. Il faut se rendre à l’évidence, le cœur humain est mauvais. Pourrait-il en sortir quelque chose de bon? Où l’arbre est bon et son fruit aussi, ou l’arbre est mauvais et son fruit également. Ne nous leurrons pas, toute notre justice est devant Dieu comme le linge le plus souillé. Ne nous séduisons pas nous-mêmes par de belles apparences. La Bible enseigne que l’humanité toute entière est corrompue. En serions-nous exceptés? Il n’est aucun homme qui ne pèche et qui fasse ce qui est droit devant l’Éternel. Ne nous épuisons pas à vouloir devenir meilleurs par nous-mêmes. Certainement, ce serait peine perdue. Tôt ou tard, nous finirions immanquablement par tomber dans le désespoir. Nous ne pouvons changer notre nature.

Sans conteste, le constat est sombre et ne laisse aucun espoir à l’homme. Le bras de la chair ne peut offrir une quelconque assurance. Paradoxalement, si nous reconnaissons qu’il est ainsi, nous sommes dans les meilleures dispositions possibles pour parvenir au salut. Vidé de toute confiance en nous, nous aurons toute latitude pour nous confier en Dieu! Ne l’oublions pas, le salut vient de l’Éternel! Tout est possible à Dieu! Oui, pour les perdus, il y a un remède au mal. Pour les perdus, il existe une espérance glorieuse et incomparable. Dieu a donné Son Fils pour que nous vivions par Lui. Celui qui était sans péché a été fait péché pour nous. À la croix, Jésus-Christ a payé notre rançon. Nous n’avons qu’à le croire et nous soumettre au Seigneur.

En Lui, nous ne sommes plus sous le coup d’aucune condamnation. En Lui, nous sommes de nouvelles créatures. Ce donc qui nous était impossible à cause de la faiblesse de notre chair, le Fils de Dieu l’a accompli pour nous. Désormais, les yeux fixés sur Lui, nous pouvons vivre libres. Nous pouvons nous considérer comme étant morts au péché et vivants pour Dieu.

Comme l’apôtre Paul, nous pouvons nous exclamer: « Je suis crucifié avec Christ, et si je vis, ce n’est plus moi, mais c’est Christ qui vit en moi »! N’est-ce pas extraordinaire?

 


15/03/2019
0 Poster un commentaire