* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un Message d'Amour ...


La manne du Matin

Ecclésiaste 8.12-13
Bien que le pécheur fasse le mal cent fois, et qu’il y persévère longtemps, cependant je sais aussi qu’il y aura du bonheur pour ceux qui craignent Dieu, qui craignent devant sa face. Mais il n’y aura point de bonheur pour le méchant, et il ne prolongera pas ses jours plus que l’ombre, parce qu’il ne craint point la face de Dieu.

i304-900x640

 

 

Qui craint Dieu sort de tout. Tel est le témoignage rendu par les Écritures. Pour autant, cela signifie-t-il que nous ne trébucherons plus? Non, bien sûr. Nous le savons, il n’est pas d’homme qui ne pèche jamais. Cependant, convaincus de péché, nous aurons l’honnêteté d’avouer nos fautes. Or, c’est notre assurance, celui qui reconnaît ses transgressions et les délaisse obtient miséricorde. Nous le croyons fermement, à la croix, le Seigneur Jésus a payé notre rançon. Il a réglé, une fois pour toutes, la question de notre péché. En effet, le châtiment qui nous apporte la paix est tombé sur Lui. Maintenant, nous sommes morts au péché et, certes, nous ne voulons plus nous en laisser envelopper!

S’il en est ainsi de ceux qui craignent Dieu, qu’en est-il de ceux qui agissent fièrement sans se soucier de Lui? Qu’en est-il de ceux qui vivent dans le péché et estiment pouvoir mépriser la grâce que Dieu propose en Jésus-Christ? Même si cela ne parait pas encore, leur fin sera malheureusement tragique. C’est pourquoi, n’envions jamais les hommes qui ne craignent pas Dieu, même si tout semble leur réussir. Souvenons-nous de ceci, la sentence contre les mauvaises actions ne s’exécute pas immédiatement. Néanmoins, ils n’échapperont pas, la ruine les surprendra soudainement. Ils récolteront ce qu’ils auront semé.

Oui, notre Dieu est juste. Il rend à chacun selon que sont ses œuvres. Pourtant, pourquoi mourrions-nous? Puisqu’aujourd’hui est un jour de salut, pourquoi résister au Seigneur? Pourquoi s’obstiner et persister à Lui être rebelle? Le Seigneur use de patience envers nous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous viennent à la repentance. Pourquoi tenter Dieu? Pourquoi abuser de Sa patience? C’est sûr, un jour, elle prendra fin et il sera trop tard. Ne perdons plus de temps, il ne reste qu’une chose à faire. Revenons de notre folie et humilions-nous sous la puissante main de Dieu. Voici, la miséricorde de notre Dieu s’étend d’âge en âge sur ceux qui Le craignent! Nous pouvons y goûter dès à présent!


15/09/2019
0 Poster un commentaire

La manne du Matin

Osée 1.10
Cependant le nombre des enfants d’Israël sera comme le sable de la mer, qui ne peut ni se mesurer, ni se compter; et il arrivera que dans le lieu où il leur est dit: « Vous n’êtes pas mon peuple, on leur dira: Enfants du Dieu vivant! »

i303-1280x640

 

 

Veillons à ce que personne ne se prive de la grâce de Dieu. Elle concerne tous les hommes, et toutes les femmes, sans aucune exception. Autrefois, nous ne le nions pas, nous étions séparés de la république d’Israël, étrangers par rapport aux alliances de la promesse, sans espérance, et sans Dieu dans le monde. Nous le savons, seul le peuple élu, le peuple d’Israël, jouissait de tous ces avantages.

Toutefois, aujourd’hui qu’en est-il? Voici, la grâce de Dieu, pour le salut de tous les hommes, a été manifestée. Pour preuve, voici ce que la Bible nous enseigne: « Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle. » Le Christ est venu et la paroi mitoyenne qui séparait les Juifs des païens a été rompue. En notre Seigneur, il n’y a plus ni Juif ni Grec. Désormais, l’Évangile est prêché à toutes créatures sous les cieux. N’est-ce pas extraordinaire?

Maintenant, il n’est plus question ni de tribu, ni de langue, ni de peuple, ni même de nation. Désormais, une seule chose nous distingue les uns des autres: notre foi dans le Nom du Fils de Dieu. Croyons-nous, oui ou non, que Jésus est le Christ de Dieu? Croyons-nous, oui ou non, qu’Il s’est livré en rançon pour nous? Plus rien d’autre n’a d’importance, soyons-en pleinement convaincus! C’est pourquoi, ne laissons personne nous empêcher de croire en l’Amour de Dieu. Qui nous l’interdira? Qui nous en séparera? En réalité, nul ne le peut!

C’est une certitude, nous sommes tous enfants de Dieu par la foi en Jésus-Christ!


14/09/2019
0 Poster un commentaire

La manne du Matin

1 Chroniques 22.18
L’Éternel votre Dieu n’est-il pas avec vous, et ne vous a-t-il pas donné du repos de tous côtés? Car il a livré entre mes mains les habitants du pays, et le pays est assujetti devant l’Éternel et devant son peuple.

i301-1280x640

 

 

 

Voici une pensée pour ceux et celles qui sont fatigués et las sur le chemin. Sans doute, tout le monde a déjà connu un tel état. Dans ces moments, la victoire semble si lointaine et le désespoir semble pouvoir s’emparer de nos cœurs à n’importe quel moment. Trivialement, la situation pourrait se résumer ainsi: tout est sombre et plus rien ne va. Notre Dieu a-t-Il oublié d’avoir compassion? Ne nous aime-t-Il plus? Nous a-t-Il abandonnés? Au milieu de la tempête, toutes ces questions se bousculent et nous laissent perplexes.

Certes, si ces pensées remplissent notre cœur, il est grand temps que quelques vérités fondamentales nous soient rappelées. Prenons un instant pour réfléchir, comment Dieu aurait-Il pu cesser de nous aimer? Nous savons qu’Il a fait don de Son Fils unique par amour pour nous. Nous savons que Jésus-Christ a donné Sa vie en rançon pour la nôtre. C’est un fait, le plus grand et le plus coûteux des sacrifices a été accompli pour notre rachat. Le sang du Christ a été répandu. Alors, est-il possible de croire un seul instant que le Père aurait finalement décidé de nous rejeter? Non, bien entendu! Ceci est tout à fait inconcevable.

Certainement, notre fatigue est bien réelle et le combat fort usant. Personne ne peut raisonnablement le nier, ni même le contester. D’ailleurs, nous n’avons ni à nous en affliger ni à en avoir honte! Ceci dit, n’en prenons pourtant pas occasion pour baisser les bras et tout abandonner. Non, au contraire, dans notre faiblesse, attendons-nous à la grâce du Seigneur. Croyons-le, elle nous suffit! C’est une certitude, si notre confiance est dans le Nom de Jésus, nous ne sombrerons pas, jamais! En prenant appui sur Lui, conscients de l’Amour de Dieu, nous reprendrons courage.

Pour terminer, qu’il nous souvienne l’Appel que le Seigneur a lancé: « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous soulagerai. » Il nous donne Sa Paix. Répondons à l’Appel du Christ et, véritablement, nous en ferons l’expérience!


12/09/2019
0 Poster un commentaire

La manne du Matin

1 Timothée 6.6-8
Or, c’est un grand gain que la piété avec le contentement d’esprit. Car nous n’avons rien apporté dans ce monde, et il est évident que nous n’en pouvons rien emporter. Ainsi, pourvu que nous ayons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira.

i300-1280x640

 

 

 

Nombreux sont les hommes et les femmes qui vivent dans l’amertume et la tristesse parce qu’ils ne peuvent jamais être contentés. La soif des richesses de ce monde les consume et rien ne peut les satisfaire. L’eau qu’ils puisent ici-bas ne parvient pas à les désaltérer, et pour cause! Voici, les citernes auxquelles ils s’abreuvent sont crevassées et ne retiennent pas l’eau. Aussi sont-ils toujours plus malheureux et languissants car leur soif n’est jamais étanchée durablement. Au contraire, elle tend plutôt à s’accroître. Quel constat désespérant, n’est-ce pas?

Néanmoins, il est une Personne qui peut nous offrir le contentement. « Qui? » s’exprimera peut-être quelqu’un! Notre Seigneur Jésus-Christ, notre Sauveur! Seule la connaissance que nous pouvons avoir de Lui est en mesure de combler parfaitement nos âmes. Les Écritures nous assurent qu’Il est le Fils de Dieu, l’Envoyé de Dieu. Il est venu pour guérir ceux qui ont le cœur brisé. Il est venu pour rassembler les brebis dispersées qui sont sans berger.

Sans Lui, nous n’avons rien, nous sommes sans Dieu dans le monde, livrés à nous-mêmes et sans aucune espérance. Par contre, lorsque la connaissance de Jésus-Christ vient illuminer un cœur, toutes choses pâlissent et perdent entièrement leur éclat! C’est une certitude, nous avons tout pleinement en Lui. Il est notre paix, notre espérance, notre salut et notre vie. Si nous le savons, qu’avons-nous encore à faire du fatras de vanités que le monde nous propose pour combler le vide de nos cœurs? Laissons le Christ le remplir et buvons l’eau qu’Il nous donne.

Véritablement, nous n’aurons alors plus jamais soif!


11/09/2019
0 Poster un commentaire

La manne du Matin

Esaïe 5.20-21
Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal; qui font des ténèbres la lumière, et de la lumière les ténèbres; qui font l’amer doux, et le doux amer! Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux et intelligents à leur propre jugement!

 

i299-1280x640

 

 

 

Comment savoir ce qui est bien ou mal? Incontestablement, nous avons besoin d’une référence, d’un repère solide sur lequel nous fonder afin de pouvoir en juger. Certes, ceci parait sans doute évident aux yeux de tous et de toutes. Mais alors, où se trouve la vérité? Où se trouve ce roc inébranlable? Serait-ce dans le monde? Non, indiscutablement. Nous le constatons sans peine, les standards moraux en vigueur parmi les hommes sont versatiles, ils évoluent selon les époques, les mœurs et les modes. Dans le monde, l’homme s’appuie sur sa propre sagesse pour déterminer ce qui est bon ou mauvais. Or, cette sagesse n’est-elle pas terrestre, charnelle, et diabolique? Peut-on véritablement baser son jugement sur un tel fondement? Evidemment, ce serait faire preuve d’une grande imprudence.

Soyons-en convaincus, il n’existe nul autre Rocher que celui de la Parole de Dieu. Le Christ l’a affirmé, le ciel et la terre passeront, mais Ses paroles ne passeront pas. Voici la stabilité dont nous avons besoin! Nous souhaitons être mis à l’abri du mensonge? Alors, gardons la Parole de Dieu. Comment serons-nous préservés de l’erreur sinon en étant instruits par la vérité? Comment serons-nous instruits par la vérité, sinon en gardant la Parole de Dieu? C’est elle qui est la vérité et c’est elle qui nous sanctifie. Enfin, si l’amour de la vérité est dans nos cœurs, il ne fait aucun doute que nous rencontrerons le Christ Jésus. Quelqu’un peut-il être s’étonner de cela? Non, bien sûr, puisqu’Il est la Parole faite chair. Naturellement, quiconque est de la vérité écoute Sa voix. Le Berger nous montre la voie, Sa lumière nous éclaire. Suivons-Le fidèlement. Ainsi, c’est une certitude, nous ne serons jamais confus!


10/09/2019
0 Poster un commentaire