* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un miracle chaque jour


? Ne regardez pas en arrière ! Bruno Picard

umcj-1805-16-jan

 

 

 
Bonjour Mon ami(e),

Je rencontre souvent des personnes remplies de talents, mais dont le potentiel demeure enchaîné au passé. Elles n’avancent pas parce qu’elles ne peuvent s’empêcher de regarder en arrière.

Mon ami(e), comme l’écrit si bien Paul Calzada : "Ne regardez pas en arrière, regardez au but."

Jésus lui déclara : Celui qui se met à labourer puis regarde en arrière n’est d’aucune utilité pour le royaume de Dieu (Luc 9.62)."

Dans son livre intitulé Adopter le regard de Dieu, Paul Calzada nous encourage à ne pas nous laisser paralyser par le passé, et ce qu’il soit glorieux ou catastrophique ! Il écrit : "Il est des situations douloureuses desquelles on ne peut sortir qu’en décidant de ne pas continuer à regarder en arrière. 

Vous avez connu un échec sentimental, financier, ou de tout autre ordre ; le moment est venu de ne pas continuer à regarder dans le rétroviseur, à vous morfondre sur cet échec. […] La vie est faite de réussites et d’échecs, de victoires et de défaites ; parfois, nous sommes à terre, et c’est à ce moment-là que nous devons entendre la voix de Dieu qui nous dit : "Ne regarde pas en arrière, regarde au but."

Aujourd’hui, Mon ami(e), levez la tête. Voyez Dieu vous montrer la direction ! Entendez votre Roi vous dire : "Mon enfant, ne regarde pas en arrière. Ne lâche pas Ma main. Ne laisse rien ni personne te voler ce que J’ai prévu pour toi. Je suis avec toi ! Ne regarde plus en arrière. Je t’aime. Amen."

Merci d'exister,


16/01/2021
0 Poster un commentaire

? Promenez-vous des regards inquiets ? Bruno Picard

umcj-1804-15-jan

 

 

 
Bonjour Mon ami(e),

"Bruno ! Comment veux-tu que je ne sois pas inquiète avec tout ce qui se passe en ce moment ? Si ce n’est pas la Covid-19, c’est le terrorisme... Et tu me demandes de ne pas m’inquiéter ?" C’est ce que m’a écrit une fidèle lectrice d’Un Miracle Chaque Jour, il y a peu de temps.

Mon ami(e), Dieu nous dit : "Ne crains rien, car Je suis avec toi ; Ne promène pas des regards inquiets, car Je suis ton Dieu ; Je te fortifie, Je viens à ton secours, Je te soutiens de Ma droite triomphante" (Ésaïe 41.10).

Paul Calzada nous encourage puissamment lorsqu’il écrit dans Adopter le regard de Dieu : "Quand ce que nous voyons représente une menace, un danger potentiel... de manière automatique… nous sommes saisis par la crainte. 

La crainte du peuple résidait dans le fait de se croire abandonné, oublié par Dieu ! La peur d’être oubliés de Dieu peut tous nous atteindre à certains moments de nos vies, lorsque nous voyons diverses difficultés s’abattre sur nos vies… Quand on vit l’abandon, quand on se retrouve seul(e), nos regards peuvent se charger d’inquiétude. Dieu le sait et Il nous comprend. Alors, Il vient vers nous avec amour pour nous dire : Je suis avec toi, ne crains pas."

Mon ami(e), saisissez la main de votre Seigneur et Roi :

  • Il promet de vous soutenir.
  • Il promet de vous protéger.
  • Il promet de vous fortifier.

J’aime beaucoup cette citation de l’écrivain américain William Arthur Ward : "Le futur appartient à ceux qui ont transformé leur appréhension en foi."

Alors en ce jour, prenez la décision de ne plus promener des regards inquiets ! Laissez jaillir des chants et des proclamations de foi ! Vous êtes appelé(e) à vaincre.

Merci d'exister,


15/01/2021
0 Poster un commentaire

?? Les apparences sont trompeuses ? Bruno Picard

umcj-1803-14-jan

 

 

 
Bonjour Mon ami(e),

Il est si facile de se faire avoir par les apparences, n’est-ce pas ? Nous pouvons nous laisser tromper par l’apparence des autres, mais également par notre propre apparence ! En effet, surtout lorsque nous considérons le service de Dieu, nous pouvons nous tromper par nos pensées.

Avez-vous du mal à croire que :

  • Dieu veut Se servir de vous ?
  • Dieu veut œuvrer avec vos enfants ?
  • Dieu veut bâtir avec vos amis, votre entourage, votre mariage ?

Mon ami(e), Dieu veut vous ouvrir vos yeux spirituels, afin que vous voyiez Sa vérité. En d’autres termes, ce qu’Il dit à votre sujet et en ce qui concerne les autres. 

Sur ce point, Paul Calzada écrit dans son livre Adopter le regard de Dieu :

"Le Seigneur lui dit : Ne te laisse pas impressionner par sa mine et sa taille imposante. Je ne juge pas de la même manière que les hommes ; les hommes s’arrêtent aux apparences, mais Moi Je vois jusqu’au fond du cœur (1 Samuel 16.7).

Voilà une grande faiblesse de notre vision ! Nous sommes facilement trompés par les apparences. C’est ce qu’a expérimenté le prophète Samuel. Voyant Éliab, le fils aîné, grand et de belle apparence, Samuel se dit : "C’est certainement lui que le Seigneur a choisi." 

Mais Dieu lui dit : "Je ne l’ai pas choisi." Et Dieu justifie Son choix par cette déclaration : "Je regarde au cœur."

Aujourd’hui, Mon ami(e), refusez de vous laisser tromper par les apparences. Le Seigneur regarde à notre cœur ! Refusez aussi de voir les autres avec votre regard humain, mais commencez à les regarder avec le cœur de Dieu. Cela va considérablement changer votre façon de construire vos relations. Soyez béni(e).

Soyez fortifié(e) ! Soyez rempli(e) de discernement.

Merci d'exister,


14/01/2021
0 Poster un commentaire

? Quel regard portez-vous sur les autres ? Bruno Picard

umcj-1802-13-jan

 

 

 
Bonjour Mon ami(e),

Au beau milieu du Covid-19, nous avons tous remarqué que d’autres forces maléfiques, telles que le racisme, l’intégrisme religieux, l’abus psychologique ou physique, viennent frapper continuellement notre société… Cela ne s’arrête jamais.

Mais Mon ami(e), je vous invite à considérer le regard que vous portez sur les autres.

Jésus décrit cela dans ce texte qui dit : "Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho lorsque les brigands l’attaquèrent, lui prirent tout ce qu’il avait, le battirent et s’en allèrent en le laissant à demi-mort. Il se trouva qu’un prêtre descendait cette route. Quand il vit l’homme, il passa de l’autre côté de la route et s’éloigna. De même, un lévite arriva à cet endroit, il vit l’homme, passa de l’autre côté de la route et s’éloigna. Mais un Samaritain qui voyageait par-là, arriva près du blessé. Quand il le vit, il en eut profondément pitié. Il s’en approcha encore plus, versa de l’huile et du vin sur ses blessures et les recouvrit de pansements" (Luc 10. 30-34).

Dans son livre Adopter le regard de Dieu, l’auteur Paul Calzada nous lance un défi : "Les trois personnages ont vu le même événement, mais ils ont eu chacun un regard différent… Un seul eut compassion. […] En tant que croyant, je suis amené à côtoyer des milliers de personnes blessées par la vie, et à voir leurs besoins.

Je croise des enfants maltraités, des prostituées placées sur nos routes nationales, des SDF sans abri, des réfugiés qui ont tout perdu, des couples en difficulté, des personnes âgées oubliées par leur famille, des jeunes sans travail pris au piège de la drogue... La liste est longue."

Aujourd’hui, Mon ami(e), quel regard portons-nous sur tous ces drames ? Un regard indifférent ou un regard de compassion qui nous pousse à l’actionAvec Jésus, changeons notre regard sur les autres.

Merci d'exister,


13/01/2021
0 Poster un commentaire

? Dieu veut restaurer votre vision ! Bruno Picard

umcj-1801-12-jan

 

 

 
Bonjour Mon ami(e),

"Mais, monsieur Picard, c’est votre âge qui veut cela. À 45 ans, il était temps que vous acceptiez de porter des lunettes !" 😅 Voici l’encouragement de l’ophtalmologue qui m’a ausculté.

Mon ami(e), vous pouvez laisser l’Esprit Saint vous renouveler et empêcher ainsi que le vieillissement spirituel ne vous atteigne.

Paul Calzada, dans son excellent livre Adopter le regard de Dieu nous explique "qu’Il est important de se souvenir que vieillissement physique et vieillissement spirituel ne vont pas forcément ensemble, comme le rappelle l’apôtre Paul : "Même si notre être physique se détruit peu à peu, notre être spirituel se renouvelle de jour en jour" (2 Corinthiens 4.16).

Il devrait en être toujours ainsi mais malheureusement, il advient que certains croyants soient touchés par le vieillissement spirituel. Cela se traduit par des propos amers, une critique constante de toute forme de nouveauté, une nostalgie du passé, une absence de confiance aux nouvelles générations, l’incertitude ou même la peur que provoque l’inconnu, la perte de la fraîcheur et de la spontanéité. En un mot, la vision sur ce Dieu merveilleux qui contrôle la situation s’obscurcit." 

Aujourd’hui, vous avez le choix de ne pas laisser le temps qui passe, les attaques, les déceptions et les blessures d’hier, éroder votre vision. Remettez tout entre les mains du Papa céleste qui vous aime.

Mon ami(e), n’oubliez pas "que Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui L’aiment, de ceux qui ont été appelés conformément au plan divin" (Romains 8.28).

Merci d'exister,

 


12/01/2021
0 Poster un commentaire