* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un miracle chaque jour


Voulez-vous un peu de miel ? Éric Célérier

 
 
Voulez-vous un peu de miel ?

Bonjour Mon ami(e),

Hier, nous avons vu ensemble comment le Seigneur désire faire de vous un instrument de bénédiction à travers des actes simples du quotidien. Oui, les actions sont importantes, de même que nos paroles…

Connaissez-vous l'effet de vos paroles sur les autres, Mon ami(e)...? Font-elles sourire ou grincer des dents...? Encouragent-elles ou, au contraire, sont-elles négatives, blessantes…? La Bible nous rappelle dans Proverbe 16.24 que nous pouvons bénir également par nos propos : "Les discours agréables sont un rayon de miel, douceur pour l’âme et remède pour le corps."

Que nous dit le roi Salomon ici... ? Que des paroles agréables ou aimables agissent sur l’âme et le corps avec un effet bénéfique, soignant. Il dira aussi un peu plus loin que "la mort et la vie sont au pouvoir de la langue." (Lire Proverbe 18.21.) En effet, les (bonnes) paroles ont un pouvoir de vie sur ceux qui les reçoivent.

Vous avez un rôle important à jouer, et même un pouvoir : celui de faire du bien ou du mal avec votre bouche. Avant de parler, je vous invite à vous poser cette simple question : vais-je bénir ou blesser....?

Prenez cette décision Mon ami(e), à compter d’aujourd’hui choisissez de ne prononcer que des mots bienveillants, édifiants et remplis de grâce. (Lire Ephésiens 4.29.). Que de votre bouche jaillissent des paroles pleines d’amabilité, délivrant des conseils, des compliments, des félicitations, exprimant de la gratitude et de la reconnaissance, avec un cœur sincère et généreux…!

En effet, vos paroles pourront :

  • Ensoleiller la journée de quelqu’un,
  • Encourager une personne abattue,
  • Motiver quelqu’un en manque de confiance,
  • Guérir une personne blessée par la vie.

Quel pouvoir vous avez Mon ami(e)...! Celui de faire du bien, d'apporter la douceur et la guérison à un cœur fatigué, lassé ou découragé...!

Ne passez pas à côté de cette bénédiction : répandez des paroles aussi douces que le miel. Pas des paroles mielleuses mais des paroles pleines de miel. Non seulement votre entourage vous en sera reconnaissant, mais vous vous sentirez aussi tellement plus léger(ère)... et heureux(se)...!

Aujourd’hui encore, je vous invite à vous montrer aimant(e), bienveillant(e) et généreux(se) envers votre entourage, par de simples paroles douces et aimables.

Soyez béni(e)...!

Merci d'exister,

 

Éric Célérier

 


16/01/2019
0 Poster un commentaire

Qui allez-vous bénir, aujourd’hui ? Éric Célérier

 
 
Qui allez-vous bénir, aujourd’hui ?

Bonjour Mon ami(e),

Il m'arrive parfois de me retirer au cours de retraites spirituelles où j’ai pour objectif de chercher le Seigneur dans le jeûne et dans la prière. Et aussi pour trouver l’inspiration afin d'écrire de nouveaux textes pour vous encourager :-)

Je me trouvais sur une petite île dans le sud de la France, et plus exactement... dans un monastère. Un matin, alors que je marchais, j'ai croisé deux hommes religieux qui faisaient leur footing. J’ai aussitôt pensé que c’était très bien…! Puis, tout à coup, j'ai aperçu une dame qui se tenait à une branche ; elle se sentait mal. Je lui ai proposé mon aide pour la raccompagner jusqu'au monastère. Appuyée sur mon bras, Marie-Madeleine (c’est son prénom) m’a parlé un peu d’elle. J’ai aussitôt pensé à ce verset que l'on peut lire dans Jean 13.35 : "À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : à l’amour que vous aurez les uns pour les autres."

Cette situation m’a instantanément plongé au cœur de l'histoire du bon Samaritain (vous pouvez la lire dans le chapitre 10 de l'évangile de Luc). Bien sûr, je ne me prends pas pour "un bon Samaritain", mais je n’ai pu m’empêcher de constater que les deux hommes religieux sont passés devant Marie-Madeleine, sans même lui prêter attention. Je ne leur jette pas du tout la pierre, ils ne l’ont peut-être même pas remarquée…

Vous n’imaginez pas ma joie en lui prêtant secours, Mon ami(e)…! Au cours de notre marche, elle m'apprend qu’elle est abonnée depuis peu à Un Miracle Chaque Jour. Amusant, n'est ce pas...? Si, perdu dans mes pensées, je l’avais dépassée sans m'arrêter, j'aurais perdu toute crédibilité à ses yeux.

Je vous encourage, en ce jour, Mon ami(e), à regarder autour de vous. Soyez attentif(ve)...! Vous croiserez certainement une personne que vous pourrez :

- Aider à traverser la route ou à porter ses courses,

- Accompagner à un rendez-vous,

- Exhorter et encourager, etc.

Soyez prêt(e), à travers des gestes simples, à lui porter de l’attention et lui manifester votre affection.

Voulez-vous vous engager à prier afin que Dieu fasse de vous un instrument de bénédiction...?

Merci d'exister,

 

Éric Célérier

 


15/01/2019
1 Poster un commentaire

"Parfait(e)"... à Ses yeux ! Éric Célérier

 
 
"Parfait(e)"... à Ses yeux !

Bonjour Mon ami(e),

Précédemment, nous avons déclaré ensemble que vous êtes merveilleux(se) dans le regard de Dieu, ainsi que dans le vôtre. Aujourd’hui, Dieu veut vous rappeler que vous êtes parfait(e) à ses yeux… C’est ce qu’il confirme ici : "Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés." (Lire Hébreux 10.14.)

En réalité, Dieu ne regarde pas à nos défauts… Pas parce qu’il l’aurait décidé dans son immense amour pour nous, ou les cacherait sous son vêtement blanc, non. Mais pour la simple et bonne raison qu’ils ont disparu…! Pour toujours…!

En effet, Dieu les gomme et nous rend… parfaits, comme lui car "il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix." (Lire Colossiens 2.14.) Cela se produit miraculeusement :

  • Quand nous confessons nos torts, nos péchés,
  • Quand nous lui demandons pardon,
  • Quand nous décidons de les abandonner, de ne pas recommencer.

Alors Dieu accomplit le miracle et c’est Jésus qui vient vivre en nous.

Aussi, Mon ami(e), je vous encourage à proclamer cette parole de Jésus : "Jésus ne se souviendra plus de mes péchés ni de mes iniquités" (lire Hébreux 10.17). C’est Jésus qui le dit, et l’a accompli. Aussi, personne ne peut revenir sur cette vérité. Et la vérité vous rend libre, Mon ami(e)...! Alors :

  • Si vous êtes découragé(e) par certaines de vos attitudes,
  • Si vous pensez que vous ne changerez jamais,
  • Si vous culpabilisez devant tel péché ou tel défaut,

déclarez-le : "Dieu m’a rendu(e) parfait(e), pour toujours."

Je vous invite à prier maintenant : "Merci, Seigneur Jésus, d’être mort à la croix pour moi, afin de me rendre parfait(e). Tu as dit que tu ne te souviendrais plus de mes péchés, ni de mes iniquités. À compter d’aujourd’hui, je refuse de me laisser abattre car je sais que tu agis en moi, afin qu’à chaque instant ce ne soit pas moi mais Jésus qui vive en moi. Merci de m’avoir rendu parfait(e) à tes yeux. Dans le nom de Jésus, amen."

Je vous encourage à garder cette vérité ancrée dans votre cœur : Dieu vous a rendu(e) parfait(e). Même dans votre imperfection humaine, car Jésus vous a donné sa perfection. Gloire à Dieu...!

Je vous souhaite une belle journée…!

Merci d'exister,

 

Éric Célérier

 


14/01/2019
0 Poster un commentaire

Quel regard portez-vous sur les autres, Mon ami(e) ? Éric Célérier

 
 
Quel regard portez-vous sur les autres, Mon ami(e) ?

Bonjour Mon ami(e),

Appréciez-vous de vous asseoir à la terrasse d’un café et observer les passants…? Parfois, on ne peut s’empêcher de "rire" gentiment du style vestimentaire des touristes ou de leur démarche... Tout ceci n’est pas bien méchant, jusqu’à ce que cela devienne une habitude : celle de critiquer et juger facilement autrui.

La Bible nous rappelle ceci aujourd’hui : "C’est de l’abondance du cœur que la bouche parle". (Lire Matthieu 12.34.)

Et si ce que l’on reprochait aux autres n'était autre que le reflet de notre propre vie...? Oui, ce que nous observons chez les autres révèle plutôt ce que nous sommes, un certain aspect de notre personnalité.

Quelqu’un a dit :"Lorsqu’on pointe un doigt vers une personne, trois autres doigts pointent dans notre direction."

Durant une partie de ma vie, j’ai eu tendance à critiquer les autres sans réaliser que cela reflétait l’état de mon propre cœur. Jusqu'à un certain jour...

Alors que j’étais assis sur l’estrade de l’église où j’étais pasteur, j’étais arrivé un peu en avance et je regardais les personnes s'installer. Je relevais leurs défauts :

  • Tiens ! Celui-ci est râleur,
  • Celle-là est pénible,
  • Celui-ci prie trop fort, etc.

C’est alors que le Saint-Esprit m’a repris : "Que fais-tu, Éric ? Si tu observes les autres avec ton regard humain, tu ne verras qu’une partie de la réalité. Regarde-les comme moi je les vois : comme mes enfants bien-aimés ; avec le potentiel que j’ai placé en eux, avec la destinée que j’ai tracée pour eux…" J’ai aussitôt demandé pardon au Seigneur et mon regard a changé.

En vérité, ma facilité à juger les autres m’a indiqué que j’avais un problème d’identité à régler. J’avais besoin de me voir comme Dieu me voit. C’est à partir de ce moment-là que j’ai été capable de voir les autres comme Dieu les voit.

Si vous avez tendance à juger les autres facilement, Mon ami(e), je vous invite à vous poser ces questions :

  • Comment vous percevez-vous, en tant qu'enfant de Dieu…?
  • Quelle est votre identité en Christ…?
  • À votre avis, qu’est-ce que Dieu souhaite changer en vous...?

Que le Saint-Esprit puisse vous éclairer et vous guider dans cette réflexion.

Je vous invite à prier avec moi : "Seigneur, je te demande pardon d’avoir eu la critique facile. Je te remercie car tu m’aimes et m’acceptes tel(le) que je suis pour me transformer tel(le) que tu veux. Aide-moi à porter le même regard que toi sur celles et ceux qui m'entourent. Dans le nom de Jésus, amen."

Merci d'exister,

 

Éric Célérier

 


14/01/2019
0 Poster un commentaire

Observez-vous à travers le miroir de Dieu Éric Célérier

 
 
Observez-vous à travers le miroir de Dieu

Bonjour Mon ami(e),

Beaucoup d’entre nous ont du mal avec leur image et leur identité... Nous critiquons notre caractère, notre quotient intellectuel et même nos comportements.

Aujourd’hui, j’aimerais vous réconcilier avec vous-même et je vais même oser aller plus loin : apprenez à vous aimer comme Dieu vous aime...! Car vous êtes l’ouvrage de Dieu, l’œuvre de ses mains, comme nous l’avons vu hier. D’ailleurs, le psalmiste s’en réjouit ici : "Je te loue Seigneur, de ce que je suis une créature si merveilleuse." (Lire Psaume 139.14.)

Il ne s’agit pas non plus de flatter votre ego, ou de vous rendez orgueilleux, mais de reconnaître que Dieu a fait fort, très fort, lorsqu’il vous a créé(e)...

Alors, si vous vous sous-estimez ou vous dévalorisez, sachez que Dieu ne remarque que vos qualités, votre valeur, quand il vous regarde.Car tous vos défauts, vos péchés confessés sont effacés pour toujours. Nous aborderons ce point très important demain.

Il se peut que vous éprouviez des difficultés à prononcer cette phrase, Mon ami(e) : "Je suis une créature si merveilleuse" :

  • En raison d’un passé douloureux,
  • De paroles blessantes prononcées contre vous,
  • A cause d’un défaut physique,
  • Ou à cause d’un handicap qui vous fait souffrir.

Je vous comprends. Pourtant, sachez-le, Dieu veut guérir le regard que vous portez sur vous-même. Son amour peut guérir toutes les blessures : celles du passé, celles de l'âme, du cœur comme celles du corps.

C'est pourquoi, Mon ami(e), je vous invite à déclarer devant Dieu que le regard que vous portez sur vous va changer...! Il sera en accord avec ce que Dieu voit et dit de vous.

Avant de prier ensemble, je voudrais remercier Gracia qui témoigne de l’amour puissant de Dieu qui transforme les pensées et les cœurs : "Depuis que je me suis abonnée à Un Miracle Chaque Jour, la pensée que je suis non désirée m'a quittée. Je proclame régulièrement que je suis désirée de Dieu et que je suis aimée et connue de Dieu. Je suis une pièce unique dans la main de Dieu...! Ma vie a complètement changé."

Rendons-lui gloire, maintenant : "Merci, mon Dieu, d’avoir fait de moi une créature si merveilleuse. Aide-moi à m’aimer de la même manière que toi tu m'aimes. À me voir avec tes yeux et non les miens. Je te confie toutes mes blessures. Je te loue pour qui tu es et pour qui je suis. Dans le nom de Jésus, amen."

Sentez-vous son regard plein d’amour posé sur vous...?

Soyez béni(e)...!

Merci d'exister,

 

Éric Célérier

 


12/01/2019
0 Poster un commentaire