* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un miracle chaque jour


?? La pré­sence de Dieu pa­ra­lyse l’en­ne­mi ! Bruno Picard

télécharger (2)

 

 

 
Bonjour Mon ami(e),

Vous souvenez-vous de ce moment difficile traversé par Jésus ? Il fait sombre, l’in­stant est char­gé d’une in­ten­si­té rare, alors que Jé­sus-Christ parle avec Ses dis­ciples... Un groupe de plu­sieurs cen­taines de sol­dats en­cercle le Fils de Dieu. Tout semble bien mal par­ti...

Mon ami(e), de même, de­puis plu­sieurs mois, le monde est en­cer­clé par l’es­prit de peur, d’an­goisse, d’ac­cu­sa­tion, de vio­lence, de mé­di­sance ! Mais, vous et moi, nous ne voulons pas baisser les bras.

Comment Jésus a-t-Il réagi ? "Il sait tout ce qui va Lui ar­ri­ver. Il S’avance et leur de­mande : "Qui cherchez-vous ?" Les sol­dats Lui ré­pondent : "Jé­sus de Na­za­reth." Il leur dit : "C’est Moi." Avec les sol­dats, il y a aus­si Ju­das, ce­lui qui livre Jé­sus. Au mo­ment où Jésus leur dit : "C’est Moi", les sol­dats re­culent et tombent par terre" (Jean 18.4-6).

Waouh ! Quelle puis­sance li­bé­rée ! Au mo­ment où Jé­sus a dit : "C’est Moi", Sa présence a pa­ra­lysé Son enne­mi, elle a bous­culé tous les soldats jusqu’à les faire tomber à terre.

Mon ami(e), lorsque l’en­ne­mi vous at­taque, lais­sez Jé­sus-Christ lui ré­pondre ! Pâques est la cé­lé­bra­tion de la puis­sance de Jé­sus-Christ, qui de­meure en vous par la pré­sence de Son Es­prit.

Au­jourd’­hui, je vous in­vite à prier avec moi : "Sei­gneur, plus que ja­mais, je veux TE lais­ser ré­pondre à l’en­ne­mi lorsqu’il se déchaîne sur moi ou ma fa­mille ! Je sais en QUI je crois ! Je ne suis pas aban­don­né(e). Je sais que Ce­lui qui vit en moi est plus puis­sant que toute l’ar­mée qui est contre moi. Je suis plus que vain­queur. Amen."

 

Vous êtes un miracle !


01/04/2021
0 Poster un commentaire

?Pro­té­gez votre cœur ? Bruno Picard

télécharger (3)

 

 

 
Bonjour Mon ami(e),

Avez-vous déjà été tra­hi(e) ? Si tel est votre cas, vous sa­vez que plus la per­sonne est proche ou ai­mée, plus la dou­leur est in­tense, n’est-ce pas ? Se prendre un coup de couteau dans le dos peut faire très mal, sachant que la dou­leur peut per­du­rer long­temps.
 
Avez-vous du mal à réa­li­ser et à ac­cep­ter que cette per­sonne ait pu vous sem­bler très loyale et fi­dèle ? J’ai vécu cette situation plusieurs fois et, mal­heu­reu­se­ment, la grande ma­jo­ri­té des personnes l’ont déjà vécue. Comment est-ce pos­sible ?
 
Mon ami(e), le diable est le di­vi­seur, l’ac­cu­sa­teur et le père du men­songe. Il sème la confu­sion et brise l’uni­té.
 
Personne n’est im­mu­ni­sé ! Pour cette raison, nous de­vons pro­té­ger notre cœur. Veillons à ce qu’au­cune se­mence de l’en­ne­mi ne germe en nous, car elle pourrait nous pousser à de­ve­nir nous-mêmes des personnes qui trahissent, comme Judas envers Jésus.
 
Il est dit : "Jé­sus et Ses dis­ciples prennent le re­pas du soir. L’es­prit du mal a déjà mis dans le cœur de Ju­das, le fils de Si­mon Is­ca­riote, l’in­ten­tion de li­vrer Jé­sus" (Jean 13.2).
 
Judas consi­dé­rait Jé­sus comme un ex­cellent en­sei­gnant et un fai­seur de mi­racle, mais il avait ou­blié que Jé­sus-Christ est Seigneur.
 
Mon ami(e), la fête de Pâques nous permet de re­mettre les choses en pers­pec­tive : nous pro­té­geons notre cœur en fai­sant de Christ notre Sei­gneur. Cela redonne du sens à la fête de Pâques dans notre vie.
 
Au­jourd’­hui, je vous encourage à pro­té­ger votre cœur ! N’ou­bliez pas que Jé­sus-Christ est Seigneur. Sa pré­sence et Sa Pa­role sont tout ce dont vous avez be­soin. N’oubliez ja­mais que le diable n’est plus votre maître. Jé­sus-Christ règne en vous, dé­sor­mais.

Vous êtes un miracle !


31/03/2021
0 Poster un commentaire

?Vous n’êtes plus es­clave de la peur ! Bruno Picard

télécharger (2)

 

 

 
Bonjour Mon ami(e),

Je pense souvent à la su­pé­rio­ri­té in­com­men­su­rable de la vie en Christ, com­pa­rée à d’autres re­li­gions ou phi­lo­so­phies. Vous savez, les "grands" phi­lo­sophes de ce monde peuvent nous ame­ner à pousser notre réflexion – ce qui n’est pas une si mau­vaise chose – mais seul Christ peut trans­for­mer les cœurs et chan­ger une vie.
 
Mon ami(e), fê­ter Pâques, c’est cé­lé­brer la li­ber­té en Christ.
 
La peur et l’angoisse ne peuvent s’en­ra­ci­ner dans un cœur où l’Es­prit de Christ règne.
 
Jésus dit : "Moi, Je prie­rai le Père. Et Il vous don­ne­ra Quel­qu’un d’autre pour vous ai­der, Quel­qu’un qui sera avec vous pour tou­jours" (Jean 14.16).
 
Le mot "autre" vient du mot grec al­los qui si­gni­fie "un autre de la même na­ture, de la même sub­stance, du même ca­rac­tère que…". En d’autres termes, Jé­sus-Christ nous dit : "Vous ne se­rez ja­mais seuls ! Vous n’avez pas à avoir peur ! Je vais payer le prix afin que vous puis­siez vivre dans Ma pré­sence, au quo­ti­dien."
 
Mon ami(e), du­rant cette se­maine de Pâques, pen­sez : 

  • À la réa­li­té de votre re­la­tion avec Jé­sus.
  • À la grâce de pouvoir par­ler avec Lui.
  • Au privilège d’avoir ac­cès à Sa Pa­role.
  • À la réa­li­té de votre li­ber­té.
  • À la sub­stance de la puis­sance qui ré­side en vous.

 
Vous ne pou­vez plus ac­cep­ter de vivre attaché(e) à des chaînes de peur, de honte ou de so­li­tude ! Vous êtes aimé(e) de Dieu. Il vous le prouve en vous en­voyant Son Es­prit ! Ce sont la mort et la ré­sur­rec­tion de Christ qui rendent cela pos­sible.
 
Au­jourd’­hui, priez avec moi : "Jé­sus, Tu as don­né Ta vie pour me sau­ver de l’en­fer éter­nel, mais également pour me donner la paix au quo­ti­dien. Je re­fuse tout es­prit de peur et d’an­xié­té ! Mer­ci pour ma dé­li­vrance ! Amen."

Vous êtes un miracle !


30/03/2021
0 Poster un commentaire

?La pen­sée de l'éternité change tout ! Bruno Picard

télécharger (4)

 

 

 
Bonjour Mon ami(e),

Tous les jours, nous pre­nons des dé­ci­sions. Et même lorsque nous avons l’impression de ne pas en prendre, nous en pre­nons au moins une ! Cela peut gé­né­rer pas mal de stress. Mais j’ai une ex­cel­lente nou­velle pour vous : Dieu y a pen­sé bien avant nous.

Mon ami(e), avoir une pers­pec­tive di­vine sur votre vie :

  • Cla­ri­fie vos choix.
  • Redonne Son sens à ce qui est vécu.
  • Vous rap­pelle pour­quoi vous faites ce que vous faites. 

Vous et moi avons été créés à l’image de Dieu. Certes, le pé­ché nous a af­fec­tés. Mais, dès l’in­stant où Jé­sus-Christ de­vient le Sei­gneur de notre cœur, la pen­sée de l’éterni­té ré­sonne pour ceux qui dé­sirent L’en­tendre.

"Il y a un temps pour tout et un mo­ment pour toute chose sous le ciel. Dieu fait toute chose belle en Son temps. Il a im­plan­té au tré­fonds de l’être hu­main le sens de l’éter­ni­té. Et pourtant, l’homme est incapable de saisir l’œuvre que Dieu accomplit du commencement à la fin" (Ec­clé­sia­ste 3.1 et 11).

L’Es­prit de Dieu fait ré­son­ner en cha­cun de nous le son de l'éternité. Il nous rap­pe­lle ainsi que notre vie sur terre est courte et que nous de­vons TOUT don­ner pour la gloire de Dieu.

Mon ami(e), vous pou­vez dé­ci­der de vivre à la lu­mière de l'éternité.

Au­jourd’­hui, po­sez-vous la ques­tion sui­vante : "Est-ce que je cré­dite mon compte spi­ri­tuel éter­nel ? Est-ce que mes actes et mes pa­roles tien­dront dans le feu de Dieu ?" Pre­nons la dé­ci­sion de vivre chaque jour avec le dé­sir ar­dent d’être trou­vé(e) fi­dèle à Dieu.

Avec vous, je suis en chan­tier et je soupire après Sa grâce ! On est en­semble.

Vous êtes un miracle !


28/03/2021
0 Poster un commentaire

? Un disciple fait ce qu’il faut ! Bruno Picard

télécharger (3)

 

 

 

Bonjour Mon ami(e),

Je suis per­sua­dé que vous avez déjà vécu ce genre de mo­ment inconfortable où vous de­vez faire ce qu’il faut, même si vous n’en avez au­cune en­vie...

Mon ami(e), un dis­ciple de Christ est un amou­reux de Dieu.

  • Un disciple ne se laisse pas manipuler par quiconque.
  • Un disciple est conquis par Dieu et se conquiert lui-même.
  • Un disciple ne se sent ja­mais for­cé à faire quelque chose qui plaît à Dieu.
  • Un disciple se force lui-même, par amour, à Lui obéir.

Nous nous de­vons de faire ce qui doit être fait, et ce à la lu­mière de ce que Jé­sus-Christ at­tend de nous.

"Dans ce monde, il y a un temps pour tout et un mo­ment pour chaque chose : Il y a un temps pour naître et un temps pour mou­rir, un temps pour plan­ter et un temps pour ar­ra­cher les plantes. 

Il y a un temps pour tuer et un temps pour gué­rir, un temps pour dé­mo­lir et un temps pour construire. 

Il y a un temps pour pleu­rer et un temps pour rire, un temps pour les chants de deuil et un temps pour les danses joyeuses [...]" (Ec­clé­siaste 3.1-8).

Mon ami(e), ces ver­sets nous rap­pellent que lorsque nous sommes conduits par Son Es­prit, nous ac­cep­tons alors de faire Sa volonté, ce qui doit être fait en fonc­tion de la sai­son que Dieu nous donne à vivre.

Au­jourd’­hui, vous avez le choix entre res­ter dans la crainte, le doute, la tris­tesse et la frus­tra­tion ou bien vivre avec une to­tale confiance en Dieu ! N’oubliez pas que "Dieu fait concou­rir toutes choses au bien de ceux qui L’aiment, de ceux qui ont été ap­pe­lés confor­mé­ment au plan di­vin" . Je suis fier de vous.

Vous êtes un miracle !


27/03/2021
0 Poster un commentaire