* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

As-tu donné à ton pasteur ce que tu lui dois ? par Jérémy Sourdril •

J'imagine que plusieurs paniquent à la lecture de ce titre, et que d'autres encore, animés de rébellion, crient déjà au scandale : « Moi, je ne dois rien au pasteur ! », imaginant plutôt que c'est lui qui leur doit quelque chose.

La Bible dit :

 

1 Corinthiens 7 : 3

 

3 Que le mari rende à sa femme ce qu'il lui doit, et que la femme agisse de même envers son mari.

Nous comprenons que, dans un couple, chacun doit remplir ses devoirs. Chacun doit aimer profondément l'autre et lui donner de l'attention, de l'affection, de l'amour, et de la tendresse sexuelle. Il en est ainsi.

Je vais maintenant vous partager un verset que les bons pasteurs ont souvent peur de prêcher. Pour trouver la référence, tapez dans le moteur de recherche de votre Bible :

« On ne se moque pas de Dieu »

Effectivement, la seule fois où il est fait mention de cela se trouve dans ce passage :

 

Galates 6 : 6-7

 

6 Que celui à qui l'on enseigne la parole fasse part de tous ses biens à celui qui l'enseigne. 7 Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi.

Je suis tout à fait conscient qu'il existe de faux serviteurs de Dieu qui prêchent pour des motifs impurs. Ils prêchent pour obtenir de l'argent de la part des chrétiens. Ils les manipulent par des promesses paradisiaques, et proclament avoir une onction spéciale pour rendre les gens riches. Il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet. MAIS, ce n'est pas parce qu'il existe de faux serviteurs, qui manipulent les gens pour obtenir leur argent, que nous ne devons pas parler de la responsabilité des croyants envers leur pasteur.

Que celui qui est enseigné dans la Parole fasse participer à tous les biens temporels celui qui enseigne. Ne soyez pas séduits; on ne se moque pas de Dieu. Beaucoup raisonnent et s'imaginent qu'ils ne doivent rien à leur pasteur. Il y a des gens qui sont depuis 6 mois dans une église, qui donnent quelques euros, et qui ne voient pas le problème. Ces gens se moquent de Dieu.

Je suis convaincu que nous devrions donner une part de nos biens à ceux qui nous enseignent. C'est une loi spirituelle.

Si je suis nourri par quelqu'un, je dois le bénir en retour.

La dîme est réservée à notre maison spirituelle. Nous donnons au Seigneur un minimum de 10% de nos entrées par amour pour lui. Au-delà de ce principe, et qu'on soit pour ou contre celui-ci, Paul exprime ici clairement le principe de soutenir financièrement ceux qui nous enseignent. Financièrement, ou avec nos biens. Cela peut être le don de nourriture, d'une voiture, de vêtements, etc. Un agriculteur pourrait, par exemple, offrir au pasteur des légumes. Un menuisier pourrait offrir à son pasteur un meuble. Quelqu'un, qui a un appartement au bord de la mer, pourrait offrir à son pasteur des vacances annuelles dans cet appartement. Il n'y a absolument rien de choquant à cela.

La vérité selon Dieu (pas selon nos raisonnements humains) est que nous devons quelque chose à notre pasteur.

 

1 Timothée 5 : 17

 

17 Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d'un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l'enseignement.

Paul était très clair concernant le salaire des responsables de l'église. Il dira aux Philippiens : « Qui jamais fait le service militaire à ses propres frais ? Qui est-ce qui plante une vigne, et n'en mange pas le fruit ? Qui est-ce qui fait paître un troupeau, et ne se nourrit pas du lait du troupeau ? (...) Si nous avons semé parmi vous les biens spirituels, est-ce une grosse affaire si nous moissonnons vos biens temporels ? » (Philippiens 4:7,11)

L'apôtre Paul était plutôt direct à ce sujet ! Il dira encore : « Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées sont nourris par le temple, que ceux qui servent à l'autel ont part à l'autel ? De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l'Evangile de vivre de l'Evangile. » (Phil 4:13-14)

Dieu n'a pas conseillé aux ministres à plein temps de vivre financièrement de l'Évangile. Il ne les a pas non plus encouragés à le faire. Il ne le leur a pas demandé non plus. Il le leur a ordonné.

Il s'agit d'un ordre !

Maintenant, certaines personnes vont dire : « Oui, mais Paul dit qu'il n'a pas usé de ce droit, car c'était pour lui un sujet de gloire. » Oui, effectivement, Paul ne demandait pas d'argent. Mais ce n'est pas parce qu'il ne demandait pas d'argent, qu'il ne fallait pas lui en donner. Il a dû fabriquer des tentes pendant un moment, car personne ne le soutenait financièrement. Mais quand des frères vinrent lui apporter une offrande, il put à nouveau se consacrer dans le ministère à plein temps, alors qu'auparavant il ne pouvait le faire que le jour du sabbat.

Il ajoutera aux Philippiens :

 

Philippiens 4 : 15-18

 

15 Vous le savez vous-mêmes, Philippiens, au commencement de la prédication de l'Evangile, lorsque je partis de la Macédoine, aucune Eglise n'entra en compte avec moi pour ce qu'elle donnait et recevait; vous fûtes les seuls à le faire, 16 car vous m'envoyâtes déjà à Thessalonique, et à deux reprises, de quoi pourvoir à mes besoins. Lire la suite

Paul a vécu dans la disette quand personne ne le soutenait, mais il a également vécu des temps d'abondance, quand il trouvait des chrétiens généreux qui comprenaient le principe du soutien aux ministres de Dieu.

Soyons aujourd'hui de ceux qui, comme Jeanne et Susanne, bénissent à leur tour après avoir été bénis !

 

Luc 8 : 1-3

 

1 Ensuite, Jésus allait de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu. 2 Les douze étaient avec lui et quelques femmes qui avaient été guéries d'esprits malins et de maladies : Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons, Lire la suite

 

Photo de Jérémy Sourdril

 



09/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 741 autres membres