* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

As-tu eu une révélation du coeur du Père ? par Michael Lebeau

 
 

Au début de ma vie chrétienne, je n'avais pas eu la révélation du coeur du Père. Je n'avais pas compris à quel point Dieu m'aimait. À cause de ce manque de révélation, je tombais facilement dans le piège de la culpabilité et de la condamnation.

Je me souviens particulièrement de deux expériences vécues au début de ma conversion :

1ère expérience : Alors que je n'avais pas prié depuis deux jours, j'élevai ma voix pour m'adresser à Dieu, comme si de rien n'était, en disant : « Père ! »

Immédiatement, j'entendis une voix dans ma tête me dire : « Qui es-tu pour m'appeler ainsi ? »

Je me suis senti condamné par cette pensée, alors qu'elle ne venait pas de Dieu.

Plus tard, en grandissant dans la connaissance de l'amour du Père, j'ai compris que, même si je n'avais pas prié depuis 2 jours ou plus, je restais aux yeux du Père son fils tant aimé, et que son amour pour moi ne dépendait pas de mes performances dans la prière.

Tellement de chrétiens prient par culpabilité et se disent inconsciemment :  « Je dois prier pour que Dieu m'aime et m'accepte davantage ! »

Nous ne devons jamais prier par devoir religieux, mais nous devons prier par envie et par besoin.

2ème expérience : Après qu'il me soit arrivé un malheur, je me suis mis à penser ainsi : « C'est Dieu qui me punit à cause du péché que j'avais commis quelques jours avant et pour lequel je m'étais repenti ! » À cause de cette mauvaise façon de penser, je me suis senti condamné et dans la culpabilité pendant plusieurs jours. Là encore j'ai compris, en grandissant, que Dieu n'était pas l'auteur du malheur qui m'était arrivé, parce qu'il m'aimait comme un bon Père aime son enfant et lui veut du bien. J'ai compris que si Dieu avait un jour à me corriger, il le ferait par sa Parole et non par la souffrance. J'ai aussi compris en méditant la Parole de Dieu, que si je demeure dans un péché, j'ouvre une porte qui donne au diable un accès légal à ma vie. (Éphésiens 4:27)

J'ai compris que Dieu est bon, qu'il veut mon bien, mais que le diable est mauvais et veut me détruire. J'ai compris que si je commets des péchés et que je m'en détourne en demandant sincèrement pardon à Dieu, alors le sang de Jésus, son Fils, me purifie toujours de tout péché. (1 Jean 1:7) Mes péchés seront effacés pour toujours. Dieu n'y pensera plus.

 

 

Anecdote avec mon fils :

Vous savez, j'ai un fils de 5 ans qui s'appelle Louis. Je l'aime profondément, au point d'être prêt à mourir pour lui. Il y a environ 1 an, mon fils pleurait chaque fois qu'il perdait contre quelqu'un à un jeu de société. À force de le voir réagir ainsi, j'ai réalisé qu'il y avait là quelque chose de plus profond qui se cachait derrière. Mes yeux se sont alors ouverts et je lui ai posé la question : « Louis, est-ce que tu crois que Papa t'aimera plus si tu gagnes au jeu ? » Il m'a répondu sans hésitation : « Oui ! » J'ai continué : « Est-ce que tu crois que Papa t'aimera plus si tu ne fais pas de bêtises ? » Il m'a répondu : « Oui ! »

Oh ! J'étais tellement attristé de ce que je n'avais pas réussi à montrer à mon fils à quel point je l'aime d'un amour inconditionnel. Je lui ai alors dit, en le regardant fixement dans les yeux :  « Loulou, tu sais, Papa t'aime plus que tout. Et il n'y a rien que tu puisses faire pour que je t'aime encore plus. Papa t'aime déjà à son maximum depuis que tu es né. Papa t'aime de la même façon, peu importe ce que tu fais, que tu sois le premier ou le dernier. Papa t'aime de la même façon, que tu fasses des bêtises ou pas. Papa t'aime parce que tu es mon fils, et tu ne pourras rien faire de plus ou de moins pour mériter mon amour. »

Demande à Dieu de te révéler son amour à travers sa Parole

Mon frère, ma soeur, depuis tout petit, le monde t'apprend que l'amour se mérite, que l'amour est conditionnel, en fonction de tes accomplissements. Mais tu dois détruire ces faux raisonnements, et le seul moyen de le faire, c'est de demander à Dieu de te révéler son amour inconditionnel à travers sa Parole qu'est la Bible. (Romains 12:2)

En méditant la Parole de Dieu, tu réaliseras combien Dieu t'aime déjà à son maximum d'un amour inconditionnel, au point d'avoir sacrifié son fils unique pour te sauver. (Jean 3:16 / Romains 5:8)

Ne soyons pas comme le fils prodigue

Ne soyons pas comme le fils prodigue qui croyait que son Père le traiterait comme un serviteur et non plus comme un fils, parce qu'il avait fait des mauvais choix, qu'il était parti loin de la maison, qu'il avait dilapidé son héritage et commis des péchés.

Le fils prodigue n'avait pas eu la révélation de l'amour inconditionnel de son Père.

Aujourd'hui, je prie pour toi, afin que tes yeux s'ouvrent sur cet amour inconditionnel, et que tu sois libéré de toute forme de culpabilité, de condamnation et de tout fardeau religieux, au nom puissant de Jésus-Christ.

Oui, nous sommes réellement les enfants chéris que le Père céleste a adoptés.

C'est pourquoi « Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. » Romain 8:1

 

Photo de Michael Lebeau

Michael Lebeau

Pasteur

 



10/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 789 autres membres