* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Au sein de la souffrance, recevez la bénédiction ( Jean-Jacques TREZERES )

 

“Naomi resta privée de ses deux fils et de son mari” (Ruth 1 :5).

“Chaque fois qu’Anne montait à la maison de l’Éternel, Peninna la mortifiait de la même manière. Alors, elle pleurait et ne mangeait point” (1 Samuel 1 :7).

Naomi, Anne, deux femmes éprouvées et souffrantes. La première qui, suite à une famine en Israël, perd tous les membres de sa famille au pays de Moab. La deuxième qui, face à sa stérilité et aux mortifications de sa rivale, est gagnée par la tristesse et l’amertume.

Dans leur souffrance, les deux sont confrontées à l’isolement intérieur qui bien des fois pousse à réagir et découvrir la grâce divine.

Concernant Naomi, “Elle se leva…elle sortit du lieu qu’elle habitait, accompagnée de ses deux belles-filles, et elle se mit en route pour retourner dans le pays de Juda” (Ruth 1 : 6/7). C’est le pas de foi qui va la sortir de sa situation désespérante.

Concernant Anne, “Anne se leva…Et l’amertume dans l’âme, elle pria l’Éternel et versa des pleurs” (1 Samuel 1 : 9/10). C’est la prière de la foi qui la pousse à s’adresser à Dieu et va lui permettre de faire un vœu salvateur.

Ainsi, l’une et l’autre vont voir la main de Dieu à l’œuvre dans leur isolement et leur peine. Elles vont expérimenter l’intervention bénie de Dieu en qui elles placent leur confiance, malgré le deuil et l’amertume.

Un Dieu vivant, fidèle et bon, qui leur communique la force de se lever. C’est seulement alors qu’elles “recommencent à vivre”. Quelle est donc la suite de leur histoire ?

Pour Naomi, retournée à Bethléhem avec sa belle-fille Ruth : “Les femmes dirent à Naomi : Béni soit l’Éternel … Cet enfant restaurera ton âme et sera le soutien de ta vieillesse ; car ta belle-fille qui t’aime, l’a enfanté, elle qui vaut mieux pour toi que sept fils. Naomi prit l’enfant et le mit sur son sein, et elle fut sa garde” (Ruth 4 :14/16).

Quant à Anne, ayant donné naissance à Samuel, qu’elle avait auparavant voué à l’Eternel, elle dit, dans ce qui est appelé le cantique d’Anne : “Mon cœur se réjouit en l’Éternel, ma force a été relevée par l’Éternel” (1 Samuel 2 : 1). Plus tard, alors que le jeune Samuel grandissait auprès de L’Éternel, elle enfanta trois fils et deux filles.

Dieu sait parfaitement ce que vous traversez comme isolement, stérilité, tristesse, amertume. Il a un plan pour votre existence. Quelle attitude adopter ? Reprendre courage, se lever et lui faire confiance. La bénédiction vient après la souffrance.

Ma décision en ce jour :

Dans mon isolement intérieur et ma souffrance, je choisis de te faire confiance Seigneur. Je sais que tu n’abandonnes pas celui qui souffre et que tu as un plan parfait pour lui.

Avec le courage et la force que tu me communiques, je me lève et fais le pas victorieux de la foi.

 



04/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres